HomeSocieties and knowledge: what place for the creation of "commons"?

HomeSocieties and knowledge: what place for the creation of "commons"?

Societies and knowledge: what place for the creation of "commons"?

Sociétés et savoirs : quelle place pour la fabrique des communs ?

*  *  *

Published on Friday, November 27, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Les communs constituent aujourd’hui un champ de recherche et un lieu de débats dynamiques et importants. La présence des communs est ancienne à la Maison des sciences de l'homme Paris Nord. Le colloque proposera une première journée animée sous la forme de quatre tables rondes sur les thématiques suivantes : Communs, bien communs, quels contenus, quels enjeux ? ; Communs et numérique, ; Les communs dans la cité, ; La santé comme « communs » ? La matinée du deuxième jour donnera lieu à une synthèse des tables rondes de la veille.

Announcement

Présentation

Les communs constituent aujourd’hui un champ de recherche et un lieu de débats dynamiques et importants. La présence des communs est ancienne à la MSH Paris Nord. Introduite d’abord dans l’axe de recherche « Mondialisation, régulation, innovation », la thématique des communs irrigue désormais les autres axes : « Arts, industries de la culture, création » ; « Corps, santé et société » ; « Penser la ville contemporaine ».

Les communs, entendus comme la gestion partagée de ressources communes (forêts, chemins, eau, connaissances, numérique…), prennent de multiples formes : logiciel libre, gestion partagée de friches urbaines, accès aux médicaments… Objets interdisciplinaires par excellence, ils soulèvent des questions juridiques, sociologiques, historiques, politiques… Ils accompagnent des problématiques prioritaires pour notre institution : écologie, santé, création, espace public.

Le colloque proposera une première journée animée sous la forme de quatre tables rondes :

1- Communs, bien communs, quels contenus, quels enjeux ?

2- Communs et numérique,

3- Les communs dans la cité,

4- La santé comme ‘communs’ ?

La matinée du deuxième jour donnera lieu à une synthèse des tables rondes de la veille. Le colloque sera ainsi l’occasion de présenter des recherches en cours soutenues par notre institution.

Programme

jeudi 03 décembre 2020

Ouverture du colloque

  • 9h20-9h30 Anne Sèdes et Marie Jaisson, directrice et directrice adjointe de la MSH Paris Nord

Table ronde n°1 Communs, biens communs, quels contenus, quels enjeux ?

9h30 -11h

Cette première table ronde est conçue comme introductive à l’ensemble de la rencontre. Elle se propose donc de procéder à un rappel des principaux moments qui, à la suite des travaux pionniers d’Ostrom, ont assuré le retour du débat sur les Communs à l’époque contemporaine. Ce retour sur l’histoire intellectuelle du concept, sera aussi l’occasion de rappeler les définitions proposées pour différents types ou catégories de communs  (communs « fonciers «  vs. Immatériels et informationnels)  … ou de biens communs (« communs globaux », « communs sociaux », ou  encore « communs urbains …). La puissance des communs comme formes de construction d’alternatives aux forces de marché sera illustrée et discutée, à travers plusieurs des interventions envisagées

Avec la participation de Benjamin Coriat, Razmig Keucheyan, Stéphanie Leyronas, Sarah Vanuxem

Table ronde n°2 Communs et numérique

11h-12h30

Cette table ronde abordera les enjeux des communs à travers les usages du numérique. Pour reprendre la formule de Charlotte Hesse et Elinor Ostrom « understanding knowledge as a commons », on tentera de comprendre les connaissances produites par la culture du code informatique comme de la production de communs. On abordera l’exemple du projet FAUST (functional programming language for sound synthesis and audio processing), dont le symposium international 2020 aura eu lieu dans les murs de la MSH Paris Nord. On présentera également le projet TAPAS qui cherche à caractériser les « plateformes collaboratives » qui s’organisent selon des logiques de partage des communs numériques.

Avec la participation d’Anne Sèdes, Guilherme Carvalho, Alain Bonardi, Corine Vercher-Chaptal, Philippe Bouquillion

Table ronde n°3 Les communs dans la cité

14h-15h30

Notre objectif est de questionner les manières de réinvestir la cité dans son acceptation politique, à partir d’une grille de lecture basée sur les communs, entendus comme lieu de croisement théoriques et de pratiques sociales. Des réflexions et des expérimentations sociales sont en cours en Europe et dans le monde qui visent une réappropriation citoyenne de la “chose publique”, à partir de nouvelles manières de penser la propriété, la place de l’individu et du corps dans la cité, le rapport à la terre, à la nature, au patrimoine, à la ville, à partir aussi de l’invention de nouvelles formes de redistribution des pouvoirs entre l’administration, les élus et les citoyens, de nouveaux modes de gouvernement démocratiques des biens, services, lieux, espaces publics et sur les territoires. La crise sanitaire du liée au Covid-19 traversera le débat et la réflexion de cette table ronde.

Avec la participation de Ana Sofia Alvarado, Yankel Fijalkow, Matei Gheorghiu, Frédéric Gilli, Emmanuelle Lallement, Fabienne Orsi

Table ronde n°4 La santé comme ‘‘Commun’’ ?

15h30-17h

L’épidémie de Covid-19 a mis au jour, en France et plus largement en Europe, des systèmes de santé sous tension, érodés par le tournant néo-libéral qui marque l’action publique y compris dans le domaine de la santé. En France notamment, l’épidémie a réactivé les débats autour de la nécessité de refonder une politique de santé publique, et plus largement de considérer la santé comme une sorte de « commun », avec des règles de protection imposables à tous. Pourtant la crise sanitaire du Covid-19 a révélé les effets toujours plus inégalitaires d’un sytème de santé en cours de marchandisation. Les premiers chiffres le montrent : les Epahds concentrent une forte proportion des morts ; les quartiers populaires paient un lourd tribut au Covid-19 : la Seine-Saint-Denis en est un cas exemplaire, où l’on meurt plus, et plus jeune, du Covid qu’ailleurs. La pandémie vient souligner la « valeur différentielle des vies », selon l’expression de D. Fassin, en même temps qu’elle réactive des résistances et des critiques à la marchandisation de la santé.

Avec la participation de Émilie Counil, Maud Gelly, Candice Lafarge, Dominique Memmi, Frédéric Pierru, Laure Pitti, Anne Rasmussen, Jean-Christophe Weber

Vendredi 04 décembre 2020

de 9h30 à 10h30 : synthèse des tables rondes par les discutants

de 10h30 à 12h30 Quels impacts du colloque sur les axes de recherches de la MSH Paris Nord ?

Informations pratiques

Il est prévu que le colloque soit disponible en streaming et uniquement en distanciel (pas d’accueil de public à la MSH Paris Nord).

Un lien de visio conférence (Teams) sera envoyé aux personnes inscrites.

Compte tenu des conditions sanitaires, les différentes animations, rencontres ou cocktail prévus sont annulés.

Colloque sur inscription

Contacts

Marianne Hérard, responsable des programmes scientifiques et de la valorisation pour la MSH Paris Nord

marianne.herard@mshparisnord.fr

Flavie Jeannin, responsable de communication pour la MSH Paris Nord flavie.jeannin@mshparisnord.fr

Colloque organisé avec le soutien financier du CNRS.

Date(s)

  • Thursday, December 03, 2020
  • Friday, December 04, 2020

Keywords

  • commun, bien commun, numérique, culture, arts, ville, santé, MSH Paris Nord

Contact(s)

  • Flavie Jeannin
    courriel : flavie [dot] jeannin [at] mshparisnord [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Flavie Jeannin
    courriel : flavie [dot] jeannin [at] mshparisnord [dot] fr

To cite this announcement

« Societies and knowledge: what place for the creation of "commons"? », Conference, symposium, Calenda, Published on Friday, November 27, 2020, https://calenda.org/819942

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search