HomeLes courants prophétiques comme dispositifs de propagande et de subversion en Europe et en Amérique à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne

HomeLes courants prophétiques comme dispositifs de propagande et de subversion en Europe et en Amérique à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne

*  *  *

Published on Wednesday, December 09, 2020 by Céline Guilleux

Summary

Les courants prophétiques à la fin du Moyen Âge et à l’Époque moderne : le sujet à suscité nombre de débats et de publications. Cette riche production montre à quel point d’amples perspectives de réflexion restent encore ouvertes à ce jour. À l’occasion de ce colloque, qui aura lieu à Caen, Normandie, les 10 et 11 juin 2021, nous souhaitons nous intéresser à l’utilisation du message prophétique à des fins de propagande politique, par les pouvoirs en place mais aussi par des groupes dissidents ou subversifs, en Europe et en Amérique.

Announcement

Argumentaire

L’importance de la tradition prophétique dans la pensée occidentale à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne est incontestée. Il s’agit d’ailleurs de l’un des thèmes privilégiés au sein de la réflexion contemporaine sur cette période. À l’occasion de ce colloque, nous souhaitons nous intéresser à l’utilisation du message prophétique, apocalyptique, messianique ou encore millénariste à des fins de propagande politique, par les pouvoirs en place mais aussi par des groupes dissidents ou subversifs.

En Europe, entre la fin du XVe siècle et la première moitié du XVIe siècle, dans la nécessité constante de confirmer leur légitimité auprès du peuple - bien qu’ils disposent d’outils juridiques et institutionnels - princes, souverains et empereurs ont recours à l’outil prophétique [J-P. Genet, 2015]. Les accusations de corruption contre la papauté, la naissance de la Réforme protestante, les grandes découvertes géographiques et la volonté de s’approprier des nouvelles terres ne font qu’animer les discours prophétiques, qui participent tant à la confirmation des élites dominantes qu’à leur contestation.

Nous chercherons à sortir des cloisonnements géographiques traditionnellement imposés au sujet, en tentant de mettre en regard l’essor des phénomènes prophétiques non seulement en Europe, mais aussi en Amérique : la résolution des colonisateurs d’asseoir leur pouvoir et la volonté des natifs de résister donnent en effet un nouvel élan à l’espérance messianique et aux mouvements millénaristes.

Dans quelle mesure fait-on usage de prophéties anciennes et nouvelles dans le contexte des conflits religieux et politiques européens ? Dans quelle mesure fait-on usage de ces mêmes prophéties ou l’on actualise des oracles païens autochtones en Amérique ? Bien avant que Colomb n’atteigne les côtes d’Hispaniola, le grand prêtre de « Tixcacayón Cabich en Maní » (Chilán Cambal pour les chroniqueurs) annonçait aux Mayas de Yucatan l’arrivée de messagers divins, des hommes blancs, barbus, venus de l’Est. Le Quetzalcóatl, un dieu, un serpent à plumes, un héros civilisateur, un messie, était attendu par les Indiens de l'Anâhuac. Quelle est la place de ces prophéties dans l’Amérique colonisée post-colombienne ?

La réflexion menée lors de cette rencontre portera en particulier sur la mise en place d’éventuels mécanismes communs dans la construction et dans l’emploi des prophéties dans les deux contextes, européen et américain, en dépit de leurs différences. L’un est nourri à la table de la pensée philosophique antique, puis chrétienne ; l’autre se structure à travers le syncrétisme du christianisme avec les croyances des civilisations préhispaniques. Dans le premier, les mouvements eschatologiques contribuent à couvrir les guerres qui y font rage du noble manteau du justum bellum : la peur des Turcs, face à l’expansionnisme ottoman, les soulèvements dans les Flandres, les guerres d’Italie ou encore les mouvements de révolte dans les « comunidades » de Castille, pour ne faire que quelques exemples. Dans le deuxième, l’on considère le territoire comme l’espace utopique où devrait se réaliser le rêve d’un christianisme nouveau, reprenant les idéaux du christianisme primitif. En réplique, les natifs puisent dans les croyances millénaristes préhispaniques et annoncent la fin de la soumission ainsi que la résurrection des anciennes divinités, qui mettront à bas le pouvoir et la religion des nouveaux dominateurs (pensons au mouvement de résistance du Taki Onqoy).

Ce colloque (les 10 et 11 juin 2021, Université de Caen Normandie, Caen) s’insère tout naturellement dans la thématique structurante de l’équipe ERLIS « Territoires, empires, sociétés : concepts et représentations » et au sein du programme « Gouvernance et réflexion sur le pouvoir à l’époque moderne ». Nous privilégierons une approche interdisciplinaire et comparatiste, qui mettra en mouvement en premier lieu les aspects politiques et sociaux de la question abordée. A ce titre, nous mènerons une réflexion sur les suivants axes thématiques :

L’analyse de l’écriture prophétique : textes, formes, traductions, adaptations, circulation et résonnance dans les cercles intellectuels et en dehors

  • la production littéraire : érudite ou non (traités, prédications, poèmes d’auteurs renommés et anonymes, feuilles volantes ou chants de rue) ; la récupération et la réadaptation littéraire des anciennes prophéties bibliques ou médiévales, reprenant les espérances eschatologiques des premiers chrétiens (il n’est pas rare de trouver des témoignages pseudo-épigraphiques et/ou attribués à des personnages illustres comme Joachim de Flore ou Isidore de Séville, voire légendaires, comme les Sibylles ou Merlin l’Enchanteur) ; la mise en récit de prophéties crées post-eventum.
  •  la langue : l’adoption du latin ou d’une langue vernaculaire, le choix d’une traduction fidèle ou d’une adaptation, le langage allusif, qui fonctionne par codes et par chiffres…
  • la publication : une mise en regard de l’activité des imprimeries permettra d’accéder à un observatoire privilégié sur la circulation de ces textes et sur leur réception, faisant ainsi avancer la réflexion sur leur portée politique (ces deux derniers points font écho également à la première thématique structurante de notre équipe de recherche : « Représentations et modèles culturels : circulations, échanges et traductions »).

Le rôle du prophète

  • l’action de personnages charismatiques, résidant parfois à la cour d’un prince, vénérés comme des saints, à qui on attribue des pouvoirs thaumaturgiques et miraculeux ;
  • l’action de moines plus ou moins lettrés, vivant aux marges de la société, des prêcheurs itinérants, traversant l’Europe ou l’Amérique, de religieuses cloitrées ;
  • l’action de communautés entières, qui œuvrent de façon collective et/ou anonyme.

Critique, dénonciation, dérision face aux croyances prophétiques

  • Il sera possible de présenter l’œuvre de certains auteurs qui dénoncent les charlatans et les imposteurs et/ou qui tournent en dérision les croyances prophétiques.
  • Il sera intéressant de s’interroger sur les limites de la prophétie en tant que système de communication politique.

Les représentations iconographiques dans la continuité ou dans la rupture

Pensons à l’Apocalypse selon Albrecht Dürer, qui semble rompre avec la tradition iconographique médiévale ; à la fresque de l’Antéchrist qui se trouve au sein du cycle Histoires des derniers jours dans la chapelle de Saint-Brice d’Orvieto ; ou encore aux représentations de la prophétie messianique d’Isaïe diffusées en France.

Modalités de contribution

Les propositions de communication comprendront : un titre (même provisoire), un résumé (environ 500 mots) et une courte présentation bio-bibliographique de l’auteur. Format PDF souhaité.

Elles pourront être envoyées à Valeria Caldarella Allaire

avant le 28 février 2021.

Responsable scientifique

Valeria Caldarella Allaire (Université de Caen Normandie ERLIS)

Contact : valeria.allaire@unicaen.fr

Comité scientifique

  • Valeria Caldarella Allaire (Université de Caen, Normandie)
  • Juan Carlos D’Amico (Université de Caen, Normandie)
  • Manuela Agueda Garcia-Garrido (Université de Caen, Normandie)
  • Alexandra Merle (Université de Caen, Normandie)

Orientation bibliographique et vidéographique pour une approche globale

- Green J., Printing and Prophecy : Prognostication and Media Change 1450-1550, University of Michigan Press, 2012.

- Guerrini P., Propaganda politica e profezie figurate nel tardo Medioevo, Liguori Editore, 1997

- Imperaliter. L’eschatologie de la prophétie impériale du souverain, Annick Peters-Custot, Patrick Boucheron, Collège de France, amphithéâtre Maurice Halbwachs, 16 - 18 octobre 2019 (vidéo diffusée avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller)  Imperialiter. L'eschatologie impériale du souverain - Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle - Patrick Boucheron - Collège de France - 16 octobre 2019 (college-de-france.fr)

- La prophétie comme arme de guerre des pouvoirs, XVe-XVIIe siècles, A. Redondo (éd.), Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 2000.

Internullo D., Lodone M., “La storiografia sul profetismo: riflessioni sugli ultimi decenni”, in QUADERNI DI STORIA RELIGIOSA, 1, 2019, p. 183-210.

- L'attesa dell'età nuova nella spiritualità della fine del Medioevo, G. Ermini (éd.), Convegni del Centro di Studi sulla Spiritualità Medievale, Todi, Accademia Tudertina, 1962, vol. III.

- Michel B., Des rêveurs d'utopies dans l'Amérique espagnole du XVIe siècle, in Caravelle, n°76-77, 2001, p. 317-332. https://www.persee.fr/doc/carav_1147-6753_2001_num_76_1_1310 

- Milhou A., Colón y su mentalidad mesiánica en el ambiente franciscanista español, Cuadernos colombinos XI, Valladolid, 1983.

- Id., Colomb et le messianisme hispanique, Presses universitaires de la Méditerranée, Montpellier, 2007.

- Id., « La chauve-souris, le nouveau David et le roi caché (trois images de l'empereur des derniers temps dans le monde ibérique : XIIIe-XVIIe s.) », in Mélanges de la Casa de Velázquez, t. 18-1, 1982, p. 61-78 ; doi : https://doi.org/10.3406/casa.1982.2361 https://www.persee.fr/doc/casa_0076-230x_1982_num_18_1_2361 

- Neher A., Prophètes et prophéties. L’essence du prophétisme, Editions Payot, Paris, 1995.

- Niccoli O., Profeti e popolo del Rinascimento, Laterza, Bari, 1987.

- Potestà G., Le dernier Messie, Prophétie et souveraineté au Moyen Age, Les Belles Lettres, 2018

- Profetismo e Nuovo Mondo nell’età moderna, M. Volpato et V Tiribás (éds)– RSI 3/ 2019, in Rivista Storica Italiana, Anno CXXXI, Fascicolo III, Edizioni Scientifiche Italiane, Décembre 2019, p. 912- 1083.

- Reeves M., The influence of prophecy in de later middle ages, Clarendon Press, Oxford, 1969.

- Rusconi R., L'attesa della fine. Crisi della società, profezia ed Apocalisse in Italia al tempo del grande scisma d'Occidente (1378-1417), Roma, Istituto storico italiano per il medio evo, 1979.

- Sanchez J. P., Mythes et légendes de la conquête de l’Amérique, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 1996, p. 236-254.

- Schnapp J. E., Prophéties de fin du monde et peur des Turcs au XVe siècle. Ottomans, Antichrist, Apocalipse, Classiques Garnier, Paris, 2017.

- Les textes prophétiques et la prophétie en Occident (XII-XVI siècle), in Mélanges de l'École française de Rome. Moyen-âge, tome 102, n°2. 1990 https://www.persee.fr/issue/mefr_1123-9883_1990_num_102_

Places

  • Campus 1 MLI LI160 - Esplanade de la Paix
    Caen, France (14)

Date(s)

  • Sunday, February 28, 2021

Keywords

  • prophétie, messianisme, millénarisme, Moyen Âge, Renaissance, époque moderne, Europe, Amérique

Contact(s)

  • Valeria Caldarella Allaire
    courriel : valeria [dot] allaire [at] unicaen [dot] fr

Information source

  • Valeria Caldarella Allaire
    courriel : valeria [dot] allaire [at] unicaen [dot] fr

To cite this announcement

« Les courants prophétiques comme dispositifs de propagande et de subversion en Europe et en Amérique à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, December 09, 2020, https://calenda.org/823151

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search