StartseiteComprendre les images et les sons médiatiques (CEISME)

StartseiteComprendre les images et les sons médiatiques (CEISME)

*  *  *

Veröffentlicht am Donnerstag, 07. Januar 2021 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Le séminaire Comprendre les Images et les Sons Médiatiques (CEISME) (Sorbonne Nouvelle-CIM) présente les recherches actuelles en matière de culture(s) audiovisuelle(s) et télévisuelle(s), sans oublier les contenus transitant par les nouveaux écrans, en invitant aux dialogues chercheurs.es. confirmé·es et jeunes chercheurs·es. Trop souvent les liens entre culture et télévision se résument à la seule question de la télévision culturelle, entendue comme culture savante. Or, la télévision demeure encore le principal vecteur de la culture populaire. C’est pourquoi l’étude de ses formes, de ses récits sériels ou unitaires, de ses dispositifs de médiatisation et de ses programmes mérite qu’on accorde une attention particulière à la part de création ainsi engagée dans ces productions « grand public » qui ne cessent de reconfigurer ainsi la notion de culture. Ce séminaire, ouvert à toutes et tous, propose un regard croisé sur les créations audiovisuelles d’hier et d’aujourd’hui.

Inserat

Présentation

Le séminaire Comprendre les Images et les Sons Médiatiques (CEISME) (Sorbonne Nouvelle-CIM) présente les recherches actuelles en matière de culture(s) audiovisuelle(s) et télévisuelle(s), sans oublier les contenus transitant par les nouveaux écrans, en invitant aux dialogues chercheurs.es. confirmé.es et jeunes chercheurs.es. Trop souvent les liens entre culture et télévision se résument à la seule question de la télévision culturelle, entendue comme culture savante. Or, la télévision demeure encore le principal vecteur de la culture populaire. C’est pourquoi l’étude de ses formes, de ses récits sériels ou unitaires, de ses dispositifs de médiatisation et de ses programmes mérite qu’on accorde une attention particulière à la part de création ainsi engagée dans ces productions « grand public » qui ne cessent de reconfigurer ainsi la notion de culture. Ce séminaire, ouvert à toutes et tous, propose un regard croisé sur les créations audiovisuelles d’hier et d’aujourd’hui.

Compte tenu du contexte, ce séminaire est prévu « en distanciel» dans un premier temps, mais dès que les conditions le permettront, un dispositif hybride sera proposé. Les liens « visio » seront disponibles après une inscription préalable pour raisons techniques. N’hésitez pas à prendre contact pour l’obtenir.

Contact : marie-france.chambat-houillon@sorbonne-nouvelle.fr

Programme

1-Jeudi 21 janvier 2021 (14h-16h)

François Jost : Médias: pourquoi tant de haine 

François Jost est Professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il a créé le Centre d'Etudes sur l'Image et le Son Médiatiques (CEISME). Il est Professeur invité dans de nombreuses universités à travers le monde. Spécialiste de l'image, il a écrit ou dirigé plus d’une trentaine de livres sur le cinéma et la télévision et publié 270 articles ou chapitre de livres. Il est directeur de la revue Télévision, première revue francophone scientifique sur ce média publiée par CNRS éditions. Il dirige la collection A suivre consacrée aux séries télévisées chez Atlande. Parmi ses derniers ouvrages publiés : Pour une éthique des médias. Les images sont aussi des actes (ed. de L’aube, 2016). La Méchanceté en actes à l’ère numérique (CNRS éditions, 2018), Médias : sortir de la haine ? (CNRS éditions, 2020).

2-Jeudi 18 février 2021 (14h-16h)

Bernard Papin : Concevoir une exposition : de l'idée initiale à la mise en place scénographique (Présentation de l'exposition : "Les gendarmes crèvent l'écran. De Cruchot à Marleau... La représentation des gendarmes au cinéma et à la télévision", Musée de la gendarmerie, Melun).

Bernard Papin est Maître de conférences honoraire en Sciences de l’information et de la communication, membre CIM (CEISME-CIM, université Paris 3 Sorbonne Nouvelle). Ses travaux portent sur la télévision des années 50-70, la régulation des images à la télévision et la fiction historique, au cinéma et à la télévision.)

3-Jeudi 18 mars 2021 (14h-16h)

Fleur Chevalier : Aux marges de la grille : la création vidéographique et la télévision française

Docteure en esthétique, sciences et technologies des arts, Fleur Chevalier vient de soutenir une thèse intitulée Formater pour mieux régner : vidéastes et performers à l’épreuve de la télédistribution en France, 1975-1998, retraçant l’histoire des pratiques vidéographiques et cathodiques à la télévision française. Elle a publié plusieurs textes dans le cadre de ces recherches, notamment sur l’œuvre de Robert Cahen et sur « Salvador Dalí et la télévision française » (Revue de l’art, n° 183, 2014). Elle a aussi co-organisé les journées d’étude « Du studio au plateau de télévision : appropriations, détournements et réinterprétations par les artistes » tenues à l’INHA en juin 2013 (https://dustudioauplateautv.wordpress.com/). 

4-Jeudi 29 avril (14h-16h)

Lucie Alexis : Le service audiovisuel public en mouvement : occuper le terrain numérique. Le cas de Culture Prime

Lucie Alexis est Maîtresse de conférences à l’Université Paris 2, à l'Institut Français de Presse, au sein du laboratoire CARISM. À travers une attention portée à la mutation des formes audiovisuelles, elle travaille sur la médiatisation de la culture à la télévision publique (linéaire et dispositifs numériques). Elle a le statut de chercheuse associée à l’Institut national de l'audiovisuel pour la période 2020-2021. 

5-jeudi 20 mai (14h-16h)

Michaël Bourgatte : Utiliser la vidéo pour militer en ligne : le cas de L214 et de la condamnation de l'industrie de l'élevage et de l'abattage

Michaël Bourgatte est Maître de conférences HDR à l’Institut Catholique de Paris. Ses travaux portent sur l’empowerment audiovisuel en contexte du numérique. Il s’intéresse en particulier aux implications communicationnelles, éducatives, politiques ou encore sociales de la vidéo (Innovations pédagogiques et usages de la vidéo, Éduquer/Former, n°46, 2014 ; Gérard Genette, théoricien de la communication, Communication & Langages, n°202, 2019). Il s'apprête à faire paraître un livre sur la question du vidéomilitantisme en ligne : Voir le sang des bêtes ? Des images contre l’industrie de l’élevage et de l’abattage (Mkf, 2021). 

Orte

  • Université Sorbonne Nouvelle, 13 rue de santeuil
    Paris, Frankreich (75005)

Daten

  • Donnerstag, 21. Januar 2021
  • Donnerstag, 18. Februar 2021
  • Donnerstag, 18. März 2021
  • Donnerstag, 29. April 2021
  • Donnerstag, 20. Mai 2021

Schlüsselwörter

  • média, télévision, audiovisuel, culture, numérique, représentation, histoire

Informationsquelle

  • Marie-France Chambat-Houillon
    courriel : marie-france [dot] chambat-houillon [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Zitierhinweise

« Comprendre les images et les sons médiatiques (CEISME) », Seminar, Calenda, Veröffentlicht am Donnerstag, 07. Januar 2021, https://calenda.org/829552

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search