HomeThe urban climate - between urban planning, contingencies and climatic change

HomeThe urban climate - between urban planning, contingencies and climatic change

The urban climate - between urban planning, contingencies and climatic change

Climat urbain entre urbanisation, aléas et changements climatiques

*  *  *

Published on Friday, March 19, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Les objectifs de ce colloque se placent à l’intersection de deux grands volets scientifiques. Il est question de la science du climat dans sa composante urbaine ; nous nous intéressons au débat sur le rôle que joue la ville dans la modulation du climat aux échelles locale et régionale. Puis, il sera question des politiques d’aménagement urbain et des modèles d’architecture. La réflexion en ce sens doit être motivée par la volonté de réduire les impacts de la ville sur le climat urbain et sur la qualité de l’air dans les villes en adoptant des politiques d’aménagement aptes à garantir la résilience des villes.

Announcement

Argumentaire

Les villes constituent les lieux de développements économique, social et culturel par excellence. Toutes les formes de ce développement évoluent selon un rythme inédit depuis la fin du 20ème siècle, en induisant des transformations radicales et irréversibles dans les milieux urbains. En effet, actuellement, plus de 70% de la population mondiale vit dans les villes, contre seulement 15% en 1900 et 50% en 2007. Un peu partout dans le monde, nous observons des phénomènes d'urbanisation qui vont de pair avec le développement économique, social et culturel d'un pays. Cette expansion galopante de l'urbanisation contribue pleinement au développement des industries et des services, tout en favorisant une amélioration sans équivoque du niveau et de la qualité de vie des populations à tous points de vues, ou presque!

Néanmoins, c'est sur le plan environnemental, y compris dans sa composante climatique, que les impacts de l'accélération du phénomène urbain se font ressentir de manière négative. Le milieu urbain de part l’artificialisation qu’il fait subir à l’espace est à l'origine de processus radiatifs, thermiques, dynamiques et hydriques qui modifient les échanges thermodynamiques entre la surface et l’atmosphère (Seto et al, 2011). Ainsi, et en fonction de la taille et de la densité de la ville, Il résulte de cette artificialisation la création d'un microclimat très typique des milieux urbanisés ; le climat urbain.

Le climat urbain se caractérise par une couche limite atmosphérique particulière que l’on appelle couche limite urbaine. Elle caractérise les basses couches de l’atmosphère directement influencées par le forçage de la surface.

La caractéristique principale du climat urbain concerne la température de l'air et de la surface et se définit communément par le phénomène des ilots de chaleur urbain (ICU). En effet, ce phénomène qui a été décrit déjà en 1820 par le météorologue Luke Howard se manifeste à travers une température de l'air en milieu urbain, plus forte que celle régnant en milieux ruraux avoisinants (Dupont et al. 1999). L'ICU affecte la qualité de vie en ville en imposant une sorte d'inconfort  thermique pour les habitants et des risques sanitaires pour la population la plus vulnérable.

En plus de l'ICU, le climat urbain se singularise par un écoulement de l'air spécifique modulé par la nature, la forme, la hauteur et la disposition du bâti. Ce qui a des effets directs sur la vitesse et la direction du vent au niveau du sol (Sacré, 1983).

D'autres caractéristiques du climat urbain concernent encore le cycle de l'eau au niveau de la ville. D'une part, les précipitations estivales sont influencées par des effets thermodynamiques contribuant à des modifications relatives à la structure et à l'instabilité des nuages (Changnon  et al, 1977). D'autre part, la présence marginale de la végétation dans les milieux urbains conjuguée avec l'imperméabilisation  des sols est à l'origine d'une diminution de l'évapotranspiration qui explique l'humidité relative inférieure en zone urbaine, comparée aux zones rurales voisines. Une troisième caractéristique des effets relatifs au cycle de l'eau en ville se manifeste dans la modification de l'écoulement de l'eau de surface (accélération de la vitesse, diminution du temps de concentration de l'eau et intensification des débits de pointe lors des évènements pluvieux plus au moins importants). Elle est due au développement des réseaux d'adduction et d'assainissement, l'imperméabilisation des sols et le remplacement des réseaux naturels par des réseaux artificiels (Salavati, 2017).

L'ensemble de ces effets met l'accent sur le caractère très complexe du climat urbain dont l'appréhension requiert des recherches interdisciplinaires. Plus que jamais, les météorologues, les climatologues, les aménageurs, les urbanistes, les architectes, les hydrologues, etc, sont appelés à  travailler de concert pour concevoir et développer  la ville de demain.  Aujourd'hui, les recherches dans les pays développés sont relativement bien avancées, s'agissant plus particulièrement des grandes métropoles enregistrant de très fortes densités de ses populations et un fort développement économique et industriel. Ces recherches visent notamment à réorienter les politiques urbaines dans une perspective plus soucieuse de la complexité des interférences entre l'urbanisation et le climat. En revanche, la situation est toute autre dans les pays en voie de développement où la population n'est pas encore majoritairement urbaine. Sans pour autant tomber dans le piège de la généralisation, et en tenant compte de la spécificité et de l'histoire de chaque pays, il n'est pas exagéré de considérer ce retard plutôt comme une chance: Si les projections futures annoncent une augmentation des températures et une accélération de l'urbanisation,  partout dans le monde y compris, dans les pays en développement, il est primordial pour ces derniers d'anticiper ces bouleversements en adoptant dorénavant de nouveaux paradigmes de développement qui intègrent d'emblée ces projections.

Les objectifs de ce colloque se placent à l'intersection de deux grands volets scientifiques. Il est question de la science du climat dans sa composante urbaine; nous nous intéressons au débat sur le rôle que joue la ville dans la modulation du climat aux échelles locale et régionale. Puis, il sera question des politiques d'aménagement urbain et des modèles d'architecture. La réflexion en ce sens doit être motivée par la volonté de réduire les impacts de la ville sur le climat urbain et sur la qualité de l'air dans les villes en adoptant des politiques d'aménagement aptes à garantir la résilience des villes.

Ainsi, les thématiques du colloque s'articuleront autour de 5 axes principaux:

  • Axe1. La climatologie urbaine : historique, développement, outils, techniques, et méthodes de recherches ;
  • Axe 2. Climat / villes, quelles relations de cause à effets ? Comment la ville influence-t-elle le climat ? Et dans quelle mesure l'aléa et le changement climatiques perturberaient-ils les équilibres de la ville ?
  • Axe 3. Climat urbain et politiques d'aménagement urbain dans les pays développés : quelles solutions ont déjà fait leurs preuves ?
  • Axe 4. Vers quelles politiques urbaines efficientes en matière de climat dans les pays en développement ?
  • Axe 5. Tenant compte de la volonté royale de faire d'Agadir un pôle urbain intégré et locomotive pour le développement de la Région Souss Massa et ainsi devenir le portail du Maroc sur l’Afrique, un focus sera consacré au grand Agadir, pour essayer de constater dans quelles mesures les aspects respectueux de l'environnement et du climat sont pris en compte dans les projets réalisés ou en cours de réalisation.

Coordination du Colloque

  • Pr. Laïla AMRAOUI
  • Pr. Badreddine ENNASSIRI

Modalités de contribution

Formulaire de dépôt en ligne.

Langues

- Français - Anglais – Arabe

Posters

Les communications par poster seront présentées au format 80 cm X 100 cm.

Dates importantes

  • 20 décembre  2020 : Lancement de la première circulaire : premier appel à contribution ;
  • 18 mars 2021 : Lancement de la deuxième circulaire ;
  • Le 31 Mai 2021 : date limite de soumission des résumés d’une demi-page (anglais et français) ;

  • Le 05 juin 2021 : notification des acceptations ;
  • Le 30 juin 2021 : Date limite de l’envoi des résumés étendus (6 pages) ;
  • Le 15 septembre 2021 : Notification des acceptations des résumés étendus ;
  • Les 8, 9 et 10 décembre 2021 : Tenue du colloque.

Étant donné le contexte pandémique mondial, nous vous rassurons sur le fait que le colloque se déroulera en présentiel, et sera par conséquent reporté si la situation sanitaire l’exige.

Je compte sur votre collaboration et vous prie de bien vouloir assurer une large diffusion de cet appel à communication, auprès de votre réseau.

Frais d'inscription

  • Avant le 15 octobre 2021
    • Etudiants chercheurs : 600 dirhams
    • Universitaires et organismes d'Etat : 1000 dirhams
    • Privé national et international : 1500 dirhams
  • Après le 15 octobre 2021
    • Etudiants chercheurs : 800 dirhams
    • Universitaires et organismes d'Eta :t 1200 dirhams
    • Privé national et international : 1700 dirhams

Taux de change approximatif : 1 euro = 11 Dh

Les frais d'inscription couvrent le recueil des résumés, les pauses café, les repas du midi, et l'accès aux séances plénières et à l'espace poster. L'acceptation de votre communication ne sera définitive qu'après règlement des frais d'inscription au compte bancaire de la FLASH, Ait Melloul, Université Ibn Zohr, Trésorerie générale du Maoc.

310010100112470371160118

Présentation des résumés

  • Chaque participant ne pourra présenter qu’une seule communication en qualité de premier auteur.
  • Après acceptation de la proposition par le comité scientifique, le premier auteur devra soumettre le  résumé élargi (6 pages) avant le 30 juin 2021.
  • Le résumé est d’une page au maximum (dont une version en anglais dans la même page si le résumé est en français ou en arabe et un résumé en français si la langue de la communication est l’anglais).
  • Les marges sont de 2,5 cm de chaque côté.
  • L’interligne est simple et le corps du texte en taille 12.
  • Le titre doit être centré, en majuscule et en gras.
  • Les noms (en majuscule) et prénoms (en minuscule) des auteurs doivent apparaitre immédiatement en dessous du titre, suivis de leur affiliation et leur adresse (en caractère Times 10).
  • La bibliographie sera placée à la fin du manuscrit et dans l’ordre alphabétique des noms des auteurs.
  • Les titres des figures et des photos doivent être saisis dans le fichier Word en dessous des figures.
  • Les titres des tableaux doivent être saisis dans le fichier Word en dessus des tableaux.
  • (Les résumés d’une demi-page ne doivent en aucun cas contenir des figures ni des tableaux)

Les résumés sont à soumettre via le formulaire en ligne : https://forms.gle/fKpgUsM1e6zTr8Am6

Pour se tenir informé de l’avancement des préparatifs du colloque : https://colloqueclimaturba.wixsite.com/climaturbain

Format

La tenue du colloque est prévue en présentiel. Dans le cas où la situation pandémique reste instable au niveau national et / ou international, il sera reporté à une date ultérieure.

Comité d’organisation

  • AÏT LAASRI Badreddine, Univ Ibn Zohr
  • AMRAOUI Laïla, Univ Ibn Zohr
  • ATIK Mohamed, Univ Ibn Zohr
  • BEN ACHOR Abdelhakim, Univ Ibn Zohr
  • DAHMANI Mohamed, Univ Ibn Zohr
  • EL AMRANI Abdelouahed, Univ Ibn Zohr
  • EL HARRADJI Abderrahmane, Univ Mohamed 1er
  • EL MAIMOUNI Brahim, Univ Ibn Zohr
  • EL MAGHRANI Lahoucine, Univ Ibn Zohr
  • EL OUAHIDI Abdelhadi, Univ Ibn Zohr
  • ENNASSIRI Badreddine, Univ Ibn Zohr
  • FELLAK Aymane, Univ Ibn Zohr
  • HECHMI Anouar, Univ Mannouba, Tunisie
  • KARBOU Soufiane, Univ Ibn Zohr
  • LACHIR Asia, ENA Agadir
  • OUDADA Mohamed, Univ Ibn Zohr
  • OULGHAZI Abdelaziz, Univ Ibn Zohr
  • ROMANE Abdellatif, Univ Ibn Zohr
  • TITA Mohamed, ENA Agadir

Comité scientifique

  • ADIDI Abdelaziz, Institut National d'Aménagement et d'Urbanisme, Rabat – Maroc
  • AÏT HSAÏNE Ali, Univ Ibn Zohr, Agadir – Maroc
  • ANEFLOUSS Mohamed, Univ Hassan II, Mohammedia – Maroc
  • BENATTOU Mohamed, Univ Ibn Zohr, Agadir Maroc
  • BEN BRAHIM Youssef, Univ Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès – Maroc
  • BEN JELLOUL Mourad, Univ de Tunis, Tunis - Tunisie
  • BOUCHAOU LHOUSSAINE, Univ Ibn Zohr, Agadir – Maroc
  • BOUNOUA Lahouari, La National Aeronautics and Space Administration - NASA, Washington – USA
  • BOUSLAM Mohamed, Univ Mohamed Premier, Oujda – Maroc
  • CAO Huhua, Univ Ottawa, Canada
  • CHERKAOUI Hinde, Univ Abdelmalek Essaadi Al Hoceïma – Maroc
  • COMBY Jacques, Univ Jean Moulin – Lyon III. Lyon – France
  • CHAFIL Rajaa, Le Centre National des Compétences en CC – 4C, Rabat – Maroc
  • DIAB Youssef, Univ Paris Est, Paris, France
  • DUBREUIL Vincent, Univ Rennes 2, Rennes – France
  • EL HARRADJI Abderrahmane, Univ Mohamed Premier, Oujda – Maroc
  • EL HARROUNI Khalid, L’Ecole Nationale d’Architecture, Rabat – Maroc
  • ELKHALKI Yahya, Univ Sultan Moulay Slimane, Beni Mellal – Maroc
  • EL MELKI Taoufik, Univ de Manouba, - Tunisie
  • EL MORABET Rachida, Univ Hassan II, Mohammedia – Maroc
  • EL MORJANI, Zine El Abidine, Univ Ibn Zohr, Taroudante – Maroc
  • ESSAMI Abdelmajid, Univ Hassan II, Mohammedia – Maroc
  • FALEH Ali, Univ Mohamed Ben Abdellah, Fès – Maroc
  • FEZAÏ Seddik, Ecole Normale Supérieure, Ecole Normale Supérieure, Tunis - Tunisie
  • HANCHANE Mohamed, Univ Mohamed Ben Abdellah, Fès – Maroc
  • HERNANDEZ Valéria, Institut de Recherches pour le Développement, Argentine
  • HU Fang-Yu, RESALLIENCE, Paris – France
  • JADAOUI MOHAMED, L’Ecole Nationale des Sciences Appliquées, Agadir - Maroc
  • JANATI IDRISSI Abdelhamid, Univ Mohamed Ben Abdellah, Fès – Maroc
  • KASTENDEUCH Pierre, Univ de Strasbourg, France
  • KERMADI Saida, Univ Lyon II, France
  • LAARIBYA Said, Univ Chouaïb Doukali, El Jadida – Maroc
  • LABBACI Adnane, Univ Ibn Zohr, Agadir  -Maroc
  • LACHIR Asia, L’Ecole Nationale d’Architecture, Agadir  -Maroc
  • MANSOUR Majid, L’Ecole Nationale d’Architecture, Rabat – Maroc
  • MESSOULI Mohamed, Univ Kady Ayyad, Marrakech – Maroc
  • POTTIER Nathalie, Univ Paris-Saclay, Paris – France
  • RIZZO Alessandro, Institut de Recherche pour le Développement, Montpellier – France
  • ROME Sandra, Univ de Grenoble Alpes, Grenoble – France
  • ROMANE Abdellatif, Univ Ibn Zohr, Agadir – Maroc
  • SARR Mamadou-Adama, Univ Gaston Berger, Saint-Louis – Sénégal
  • SBAI Abdelkader, Univ Mohamed Premier, Oujda – Maroc
  • SEBBAR Abdelali, Direction de le Météorologie Nationale, Casablanca – Maroc
  • SELOUANE Karim, RESALLIENCE, Paris – France
  • SIFEDDINE Abdelfettah, Institut de Recherche pour le Développement, Mexico – Mexique
  • SINANE Mohamed, L’Ecole Hassania des Travaux Publics, Casablanca – Maroc
  • SOTO Didier, RESALLIENCE, Paris- France
  • SULTAN Benjamin, Institut de Recherche pour le Développement, Montpellier – France
  • TITA Mohammed, L’Ecole Nationale d’Architecture, Agadir – Maroc
  • TRABOULSI Myriam, L’Univ libanaise, Beyrouth – Liban
  • YACOUBI KHEBIZA Mohammed, Univ Cady Ayyad, Marrakech – Maroc
  • YAHYAOUI  Abdelaziz, Univ Cady Ayyad, Marrakech – Maroc
  • ZERAÏ Faouzi, Univ de Tunis, Tunis - Tunisie

Places

  • Faculté des Langues, des Arts et des Sciences Humaines (FLASH), Filière de Géographie - Université Ibn Zohr - Campus universitaire Aït Melloul, route nationale N° 10, entrée Azrou et Aït Melloul
    Ait Melloul, Kingdom of Morocco (8000)

Date(s)

  • Monday, May 31, 2021

Keywords

  • climatologie urbaine, aléa climatique, changement climatique, urbanisation, résilience, ville

Contact(s)

  • Laila Amraoui
    courriel : l [dot] amraoui [at] uiz [dot] ac [dot] ma

Information source

  • Laila Amraoui
    courriel : l [dot] amraoui [at] uiz [dot] ac [dot] ma

To cite this announcement

« The urban climate - between urban planning, contingencies and climatic change », Call for papers, Calenda, Published on Friday, March 19, 2021, https://calenda.org/830417

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search