AccueilLa recherche et les revues aujourd’hui, en architecture, urbanisme et paysage

AccueilLa recherche et les revues aujourd’hui, en architecture, urbanisme et paysage

La recherche et les revues aujourd’hui, en architecture, urbanisme et paysage

Current Journals and Research in Architecture, Urban Planning and Landscape Architecture

*  *  *

Publié le mardi 19 janvier 2021 par Céline Guilleux

Résumé

Quels sont les milieux intellectuels qui animent la recherche et les revues d’architecture, d’urbanisme et de paysage qui la portent ? L’objectif de ce numéro des Cahiers de la recherche architecturale urbaine et paysagère est de collecter des matériaux et des récits sur des revues diffusant la recherche dans différentes langues. Au-delà de la diversité des cas, il s’agira de construire plus solidement la typologie esquissée ci-dessus. Des enquêtes minutieuses permettant de répondre aux différentes questions posées sont attendues.

Annonce

Coordination

Dossier thématique coordonné par Yankel Fijalkow, Caroline Maniaque et Frédéric Pousin

Argumentaire

Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère ont choisi une ligne éditoriale dans le domaine de la recherche académique en sciences humaines et sociales. Elle traite de problématiques qui construisent son identité : le registre des théories, celui de la matérialité de la ville, des savoir-faire constructifs, le projet et sa conception. Ces questionnements ne sont pas, ou peu, pris en charge par les revues des sciences humaines et sociales qui interrogent la dimension spatiale et accueillent des articles sur l’architecture, l’urbanisme ou le paysage. À travers le choix d’une telle ligne éditoriale, la revue dessine un profil de la recherche en architecture, urbanisme et paysage, en France et à l’échelle internationale.

Quels sont les milieux intellectuels qui animent la recherche et les revues d’architecture, d’urbanisme et de paysage qui la portent ?

Le phénomène éditorial convoque la notion de « milieu intellectuel » et plus largement un écosystème des idées1 ancré dans la recherche, fondamentale ou appliquée, et l’enseignement. Sans s’opposer forcément au monde professionnel, il interroge le mode de travail coopératif dans ses formes de partage et de profit intellectuel2. Mais il questionne surtout la notion de milieu intellectuel et la circulation des mots et des idées3. En mettant en exergue le substrat humain de la recherche en urbanisme, architecture et paysage, nous cherchons à comprendre ce qui contribue au développement des revues dans ce domaine.

Il convient également de s’intéresser aux institutions qui soutiennent les productions éditoriales, aux portages économiques éditoriaux, aux itinéraires intellectuels qui peuvent être ou non au contact du monde de l’action sur les territoires, aux modes de collecte de données et de représentations, aux outils de transmission. 

Il est possible d’ores et déjà de distinguer plusieurs types de revues.

- Celles qui ont été créées au sein des institutions académiques et qui ont vocation à véhiculer les travaux produits dans ce cadre. Elles répondent aux critères des revues scientifiques, que l’on pense aux Cahiers thématiques de l’ENSAP de Lille, à la revue Grey Room de l’Université de Princeton, ou à Perspecta du département d’architecture de Yale University, ou encore Housing Studies, très liée au milieu de l’European Network for Housing Research (ENHR).

- Des revues appartenant au secteur professionnel qui ont ouvert leurs colonnes aux productions académiques. C’est le cas de la revue Tracés, partenaire de la Société suisse des ingénieurs et architectes depuis 140 ans, qui divulgue des productions académiques à côté du suivi de l’actualité du bâti en Suisse romande. C’est le cas également de la revue Urbanisme en France qui fait un large écho à la recherche et développement (R&D) portée par des institutions publiques telles que le Plan urbanisme construction architecture (PUCA). Ce dernier édite les Annales de la recherche urbaine qui sont plutôt l’écho des chercheurs. En matière de paysage, la revue Jola (Journal of Landscape Architecture), portée par l’International Federation of Landscape Architects (IFLA) associe également le suivi de l’actualité de la production paysagiste, à la publication d’articles de critique ainsi qu’à la divulgation d’articles issus de travaux de recherche. Le RIBA publie le Journal of Architecture et soutient avec d’autres associations et organismes professionnels le Journal of Architecture and Planning Research. Cette revue est éditée par un éditeur scientifique : Locke Science publishing company. Nous nous pencherons plus loin sur les éditeurs qui accueillent les publications issues d’associations ou de syndicats professionnels.

- Des revues indépendantes qui s’affirment comme des revues de recherche, publiant des articles produits par les chercheurs du champ académique. Par exemple, dans le champ de l’urbanisme, la revue Urban Planning, ou dans une transdisciplinarité comparable à celle des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère, la revue néerlandaise OASE, qui se donne pour objectif de faire converger discours académiques et sensibilités de la pratique de conception. OASE revendique une réflexion critique dans laquelle le projet occupe une place centrale. Dans la perspective de transcender les limites disciplinaires au profit de la conception et du projet, citons Ardeth a magazine on the power of the project. Cette revue aux ambitions scientifiques vise à ouvrir un champ de réflexion propre à la théorie du projet. Certaines revues aspirent à faire converger des travaux, à identifier un champ jusqu’alors peu identifié. Dans ce cadre, notons les nombreuses revues interdisciplinaires en sciences humaines et sociales comme Urban Studies, Environmental Studies, la revue Histoire urbaine, etc.

Dans le champ de l’histoire de l’architecture, citons Journal of the Society of Architectural Historians (JSAH) dédié depuis 1941 à la publication de recherches scientifiques sur l’environnement construit, de recensions d’ouvrages et de films et documentaires, permettant de placer la discipline de l’histoire de l’architecture dans un contexte intellectuel élargi. La revue accompagne l’autre action de « cristallisation » du milieu à l’échelle globale, un congrès annuel qui se déplace chaque année, dans une ville différente.

Certaines revues aujourd’hui disparues comme Oppositions aux États-Unis ou Controspazio en Italie, ont joué dans les années 1970 un rôle majeur dans l’établissement de nouveaux rapports entre pratique, théorie, histoire et critique. Elles ont tendance à constituer une sorte de référence idéalisée que l’on pourra interroger pour réfléchir sur la production contemporaine.

Quelle compréhension de la recherche architecturale, urbaine et paysagère se dessine derrière tous ces projets éditoriaux ? Comment celle-ci est-elle identifiée ?

Les contributions à ce dossier pourront se distribuer suivant trois directions principales :

La première concerne la notion de milieu.

Les milieux intellectuels qui soutiennent ces revues sont composés d’académiques, de professionnels, d’intellectuels, d’artistes également. Ces différentes revues ont pour ambition commune de faire vivre un réseau intellectuel et professionnel.

Dans quelle mesure et à quelles occasions (colloques, rencontres, évènements) ces milieux intellectuels se trouvent-ils conduits à coopérer ? Comment se déroule la circulation des savoirs, des expertises et des expériences, les opérations de traduction4 ? De quelles manières et dans quels contextes les recherches sur l’architecture, l’urbanisme et le paysage se trouvent-elles associées ?

Comment les ambitions affirmées en termes de recherche par une revue sont-elles reçues ? C’est la question de la réception et du lectorat qui est ici posée. Comment une revue de recherche peut-elle trouver ses auteurs et son lectorat (intitulés, contenus et diversité des rubriques) ?

La seconde s’intéressera aux éditeurs.

À la suite des recherches historiques sur le livre et l’édition5, l’étude du monde contemporain de l’édition scientifique de revues d’architecture et d’urbanisme et de paysage, nous conduit aux questions suivantes : pourquoi et comment un éditeur s’engage-t-il à porter une revue de recherche ? Quelles stratégies économiques se mettent en place ? Quelles alliances se tissent ?

On pourra identifier les facteurs d’émergence et les fragilités des revues de recherche ou qui portent la recherche. La relation à l’éditeur est aujourd’hui en pleine évolution avec l’open access. Comment les revues de recherche de notre champ sont-elles affectées, ou au contraire sont-elles à l’initiative de ces transformations ?

À l’autre bout de la chaine, quelles stratégies développent les chercheurs et leurs laboratoires vis à vis des éditeurs ?

La troisième direction interrogera les organisations auxquelles les revues sont adossées.

Comment des institutions sont-elles amenées à jouer un rôle par rapport à un milieu intellectuel et/ou éditorial ? Quelle(s) plus-value(s) s’apportent réciproquement les revues et les structures sur lesquelles elles s’adossent ?

Qu’est-ce qui définit le caractère scientifique d’une revue ? Son lien à une institution académique qui règle le processus de collecte et d ‘évaluation des articles ? Son appartenance à un champ disciplinaire ? Ses contenus ? Ses auteurs ? Les méthodes partagées par les auteurs ?

Les articles attendus exploreront une ou plusieurs des interactions entre un milieu intellectuel et professionnel, une ou plusieurs institutions sur lesquelles s’adosse une revue ou un éditeur. 

L’objectif de ce numéro est de collecter des matériaux et des récits sur des revues diffusant la recherche dans différentes langues. Au-delà de la diversité des cas, il s’agira de construire plus solidement la typologie esquissée ci-dessus. Des enquêtes minutieuses permettant de répondre aux différentes questions posées sont attendues.

Ce dossier concerne les chercheurs du champ de la recherche architecturale, urbaine et paysagère qui souhaitent réfléchir aux supports de diffusion qui leur sont offerts. Il concerne, à côté des responsables et auteurs de ces publications, les épistémologues qui étudient la fabrique matérielle des savoirs et leur circulation, les historiens de l’édition spécialisés dans les revues, les sociologues et philosophes qui étudient la constitution des milieux intellectuels. 

Modalités de transmission des propositions d’articles

Les propositions d’articles complets seront envoyées par mail

avant le 15 mai 2021

au secrétariat de rédaction des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère secretariat-craup@culture.gouv.fr

Pour plus d’informations, contacter Aude Clavel au 06 10 55 11 36

Les articles ne doivent pas excéder 50 000 caractères, espaces compris.

Langues acceptées : français, anglais.

Les articles doivent être accompagnés de :

- 1 notice biobibliographique entre 5 à 10 lignes (nom et prénom du ou des auteur(s), statut professionnel et/ou titres, rattachement institutionnel éventuel, thèmes de recherche, dernières publications, adresse électronique).

- 2 résumés en français et en anglais.

- 5 mots clefs en français et en anglais.

- Le titre doit figurer en français et en anglais.

Comité de rédaction

  • Rédacteur en chef : Frederic Pousin
  • Manuel Bello Marcano
  • Franck Besançon
  • Gauthier Bolle
  • Enrico Chapel
  • Benjamin Chavardes
  • Laurent Devisme
  • Yankel Fijalkow
  • Sandra Fiori
  • Xavier Guillot
  • Caroline Maniaque
  • Valerie Negre
  • Daniel Siret
  • Helene Vacher
  • Andrea Urlberger
  • Secrétariat de rédaction : Aude Clavel

Notes

1 G. Deleuze et F. Guattari, Mille plateaux, Paris, Éditions de Minuit, 1980.

2 R.Sennett, P.-E. Dauzat, Ensemble : Pour une éthique de la coopération, Paris, Albin Michel, 2014.

3 D. Sperber, La contagion des idées, Paris, Odile Jacob, 1996.

4 M. Akrich, M. Callon, et B. Latour, Sociologie de la traduction : textes fondateurs, Paris, Presses des Mines, 2006.

5 J.-Y. Mollier et P. Sorel, « L’histoire de l’édition, du livre et de la lecture en France aux XIXe et XXe siècles », Actes de la recherche en sciences sociales, 126(1), 1999, pp. 39-59.

Catégories

Dates

  • samedi 15 mai 2021

Mots-clés

  • revue, recherche, architecture, paysage, urbanisme

Contacts

  • Aude Clavel
    courriel : audeclavel [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Aude Clavel
    courriel : audeclavel [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La recherche et les revues aujourd’hui, en architecture, urbanisme et paysage », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 19 janvier 2021, https://calenda.org/830977

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search