HomeTerritories and crises, crises of territories

HomeTerritories and crises, crises of territories

Territories and crises, crises of territories

Territoires et crises, crise des territoires

Revue tunisienne de géographie journal - numéro spécial

Revue tunisienne de géographie - numéro spécial

*  *  *

Published on Wednesday, February 03, 2021 by João Fernandes

Summary

La Tunisie, à l'instar de plusieurs pays en voie de développement (PVD), a connu lors des deux dernières décennies plusieurs crises qui ont eu des conséquences marquantes sur son territoire (national, régional et local). Ce numéro spécial de la Revue Tunisienne de Géographie propose d’examiner les crises socio-politiques et sanitaires des deux dernières décennies qui ont affecté la Tunisie et les PVD et leurs effets sur les territoires et les sociétés. Il a pour objectif de mettre la lumière sur les crises des territoires dans les PVD engendrées, d’une part, par les révolutions arabes et surtout tunisienne et, d’autre part, par la pandémie de la Covid-19. Ces événements majeurs des deux dernières décennies sont d'une ampleur énorme, inédits, à retombées incalculables et systémiques sur nos sociétés et nos territoires.

 

 

Announcement

Argumentaire

La Tunisie, à l'instar de plusieurs pays en voie de développement (PVD), a connu lors des deux dernières décennies plusieurs crises qui ont eu des conséquences marquantes sur son territoire (national, régional et local). Ce numéro spécial de la Revue Tunisienne de Géographie propose d’examiner les crises socio-politiques et sanitaires des deux dernières décennies qui ont affecté la Tunisie et les PVD et leurs effets sur les territoires et les sociétés. En effet, le terme de crise est une notion paradoxale qui constitue un événement à la fois circonscrit dans le temps et récurrent. Elle est ici comprise sous sa forme générique, et elle s’applique à différents domaines de la vie des sociétés et des économies et couvre « les crises environnementales » « les crises sociales » « les crises politiques » « les crises économiques », etc. Ces crises se produisent et se perpétuent avec des temporalités qui peuvent varier, de la perturbation soudaine et limitée dans le temps, à des périodes dépressionnaires. En économie, la crise « marque l’ébranlement d’un système économique de production à un moment donné, et s’accompagne d’une remise en question de certitudes économiques, politiques et sociales qui appellent à leur dépassement »[1]. 

Ainsi, les crises économiques et financières internationales de 2008 et surtout celle de 2020 ont été à l’origine de bouleversements politiques et sociaux presque partout dans le monde. Leurs effets ont été sentis en Tunisie et ailleurs notamment dans les territoires périphériques les plus reculés et les plus affectés par le chômage (notamment des diplômés du supérieur) par suite du déclenchement de la crise du bassin minier de Gafsa, poursuivie par la crise des quartiers populaires de Sidi Bouzid qui étaient à l’origine de la révolte du 17 décembre 2010 (Ben Jelloul, 2013)[2] pour terminer avec la crise politique qui a frappé le pays et provoqué la révolution du 14 janvier 2011. Ainsi, la crise interroge les dimensions multiscalaires et systémiques de l’espace. Elle révèle également des vulnérabilités et des inégalités, tout comme elle interroge sur les modes de développement et de gouvernance. La crise sanitaire qui frappe aujourd’hui tous les pays du monde suite à la propagation du Covid19, en provoquant la paralysie des territoires et des populations ainsi que les activités économiques à toutes les échelles, questionne ainsi la mondialisation et l’interdépendance des différentes parties de la planète. Sa gestion a des dimensions géographiques peu analysées qui vont de la remise en cause de la mobilité à la fermeture de lieux. La propagation du virus a imposé de repenser l’organisation des territoires, poussant les pouvoirs publics à se diriger vers de nouveaux modes de travail et d’enseignement (enseignement à distance, télétravail…) et de chercher à transformer les villes en des territoires intelligents, en les dotant d’outils de résilience et de durabilité. En effet, face à la multiplication des crises de tout type (sanitaires, mais également climatiques, migratoires, sécuritaires, …), les différents acteurs se trouvent aujourd’hui devant la nécessité de mieux concevoir les territoires pour des sorties de crises, en impliquant les citoyens dans une démarche participative pour trouver des solutions et bâtir un monde d’après qui émerge de l’intelligence collective.

Ce numéro spécial de la RTG a pour objectif de mettre la lumière sur les crises des territoires dans les PVD engendrées, d’une part, par les révolutions arabes et surtout tunisienne (dont les origines ont commencé dès la crise du bassin minier de Gafsa en 2008) et, d’autre part, par la Pandémie de la Covid-19, en veillant à présenter « la manière dont elles cristallisent des contradictions et ambivalences idéologiques et signalent, en définitive, une forme de continuité dans la discontinuité » (Guy, 2016). Ces événements majeurs des deux dernières décennies sont d'une ampleur énorme, inédits, à retombées incalculables et systémiques sur nos sociétés et nos territoires.

Il s’agit d’identifier sur un territoire donné les éléments qui composent une crise (soit aux yeux du chercheur, soit aux yeux des intéressés, soit aux yeux des autorités : chacun pouvant avoir une représentation particulière de cette crise) et chercher à comprendre comment elle se manifeste et comment elle s'exprime. Il s’agit aussi de mettre en relation la crise de ces territoires avec les crises de différents types auxquels ils ont été confrontés, sans oublier les héritages.

L'approche compréhensive et réflexive est privilégiée, la question que nous posons est comment la géographie, tunisienne et celle des PVD surtout, a contribué ou pas à la compréhension et à l'intelligibilité de ces événements majeurs.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les textes rédigés en arabe, français et anglais sont à envoyer à Monsieur Mourad Ben Jelloul Rédacteur en chef de la RTG, Courriel    rtg.fshs.ut@gmail.com

Dates à considérer

31 mars 2021 : date limite d’envoi des intentions de participation (titre et résumé)

31 juillet 2021 : date limite d’envoi des textes de contribution.

Le comité scientifique de la revue examinera les résumés ainsi que les textes des contributions et avisera les auteurs des résultats des évaluations le 30 avril 2021 pour les résumés et le 1 septembre 2021 pour les textes).

Comité Scientifique du numéro spécial de la RTG

  • Mongi Bourgou Université de Tunis
  • Mourad Ben Jelloul Université de Tunis
  • Hamadi Tizaoui Université de Tunis
  • Faouzi Zerai Université de Tunis
  • Amor Belhedi Université de Tunis
  • Ridha Lamine Université de Sousse
  • Pierre Signoles Université de Tours/France
  • Ali Benasr Université de Sfax
  • Hassen Boubakri Université de Sousse
  • Claude Grasland Université Paris VII
  • Abdelkarim Daoud Université de Sfax/Tunisie
  • Fadhila Aloui Université de la Manouba/Tunisie
  • Sedik Fazai Université de Tunis
  • Sadok Guarfia Université Annaba/Algérie
  • Houcine Rimaoui Université Birzeit/Palestine
  • Aboubaker Moussa Université de Maroua/Cameroun
  • Assogba Guézéré Université Kara/Togo

Rédacteur en Chef

  • Mourad Ben Jelloul Université de Tunis

Références

[1]Guy Stéphane , “Réflexions sur la crise”, Revue Française de Civilisation Britannique [Online], XXI-2 | 2016, Online since 26 September 2016,  URL:                                                                http://journals.openedition.org/rfcb/1117; DOI: https://doi.org/10.4000/rfcb.1117

[2]Ben Jelloul Mourad, 2013, Contestations collectives et soulèvement du 17 décembre 2010 : la révolte des quartiers populaires de Sidi Bouzid (Tunisie). Enjeux et stratégies des acteurs, in Les Cahiers d’EMAM n°22, pp.71-115. ns collectives et soulèvement du 17 décembre 2010 : la révolte des quartiers populaires de Sidi Bouzid (Tunisie). Enjeux et stratégies des acteurs, in Les Cahiers d’EMAM n°22, pp.71-115.

Places

  • Tunis, Tunisia (1007)

Date(s)

  • Wednesday, March 31, 2021

Keywords

  • crise socio-politique, crise sanitaire, COVID 19, crise des territoires, territoires des crises

Contact(s)

  • Mourad Ben Jelloul
    courriel : rtg [dot] fshs [dot] ut [at] gmail [dot] com

Information source

  • Mourad Ben Jelloul
    courriel : rtg [dot] fshs [dot] ut [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Territories and crises, crises of territories », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, February 03, 2021, https://calenda.org/836356

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search