HomeThe humanities and social sciences and the challenge of water

HomeThe humanities and social sciences and the challenge of water

The humanities and social sciences and the challenge of water

Sciences humaines et sociales et les enjeux de l’eau

Knowledge and expertise in the debate on hydraulic issues, their projects and their implementation

Savoirs et expertises dans les débats sur les questions hydrauliques, les projets et leur mise en œuvre

*  *  *

Published on Wednesday, February 03, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Un premier séminaire du réseau « Sciences humaines et sociales pour les questions de l’eau » (octobre 2018) avait abordé les questions de gouvernance de l’eau en situation de tension sur la ressource, de gestion humaine du risque inondation, et d’intégration des sciences sociales dans les études de projets hydrauliques. Le séminaire de novembre 2019 est revenu de manière plus ouverte sur les liens entre tensions sur l’eau et gouvernance. Ce nouveau séminaire, concerne la place des savoirs, des expertises et des experts dans les projets hydrauliques. Un enjeu important pour les projets hydrauliques est la capacité de construire des co-décisions participatives, à l’échelle territoriale adaptée. L’actualité montre par ailleurs à quel point la place des experts dans la prise de décision publique mérite d’être discutée.

Announcement

Séminaire - 9 février 2021, « E-colloque »

Contexte

Un premier séminaire du réseau « Sciences Humaines et Sociales pour les questions de l’eau (octobre 2018) avait abordé les questions de gouvernance de l’eau en situation de tension sur la ressource, de gestion humaine du risque inondation, et d’intégration des sciences sociales dans les études de projets hydrauliques. Le séminaire de novembre 2019 est revenu de manière plus ouverte sur les liens entre tensions sur l’eau et gouvernance.

Ce nouveau séminaire, concerne la place des savoirs, des expertises et des experts dans les projets hydrauliques.

Un enjeu important pour les projets hydrauliques est la capacité de construire des co-décisions participatives, à l’échelle territoriale adaptée. L’actualité montre par ailleurs à quel point la place des experts dans la prise de décision publique mérite d’être discutée.

Pour ce faire, et dans un contexte où la contestation des expertises est fréquente, la question des confrontations et de la collaboration des expertises est cruciale : les expertises des institutions de différentes disciplines (hydrologie ou mécanique, sciences sociales) ou provenant de différentes régions (pour les projets de grande échelle ou transfrontaliers) ; mais aussi les expertises des personnes ou des associations, notamment au niveau local, souvent porteuses de données et de savoirs locaux, et marquées par des aspects historiques et culturels. Le transfert des savoirs au grand public est également une question importante, notamment dans un contexte où internet favorise le développement des rumeurs

Le développement des expertises est lié à notre histoire politique et scientifique. Le regard de l’Histoire doit donc être invoqué pour éclairer ces questions, tant sur la genèse de l’expertise institutionnelle à partir du XVIIIeme siècle, que sur le retour d’expérience que l’on peut avoir des projets hydrauliques passé. A côté de l’histoire, d’autres approches disciplinaires allant de la sociologie à l’anthropologie ou aux sciences politiques et théories du changement sont naturellement concernées

Ce nouveau séminaire privilégie les approches construites à partir d’exemples concrets de projets hydrauliques, projets pouvant être de toutes sortes et répondant à des besoins urbains, agricoles, industriels, production de biens communs (transports, énergie), sociétaux, sécurité des biens ou des personnes, résolution des problèmes de tensions sur l’eau.

Programme

  • 14h00 Ouverture de plateforme de e-colloque, par le président du Comité d’organisation, Pierre-Louis VIOLLET (SHF)
  • 14h03 Modalités pratiques d’utilisation de la plateforme de e-colloque, Carole Paplorey (SHF)
  • 14h05 Conférence invitée : réchauffement climatique et cycle de l’eau, Jean JOUZEL, GIEC-CEA

14h20 session 1 : les savoirs et l’expertise dans les débats et la mise en œuvre des projets hydrauliques

Présidence : Evelyne Lyons (Académie de l’Eau) et Arthur Jobert (EDF)

  • Anticipation territoriale et savoirs concurrents : la controverse du champ captant des landes-du-medoc (gironde) de GODOY LESKI Charles, DUPUY Alain, SALLES Denis, UR ETBX, INRAE, ENSEGID
  • Expertises et savoirs peuvent-ils mener à l’abandon de projets de barrages ? L’exemple des controverses de Loyettes (Rhône, France) et du Gordon-Below-Franklin (Gordon, Australie) FLAMINIO Silvia, Institut de géographie et durabilité – Université de Lausanne, Géopolis, Suisse, UMR 5600 Environnement Ville Société – Université de Lyon, ENS de Lyon
  • Vers un diagnostic partagé des cartes d’aléa submersion marine et recul du trait de cote PERHERIN Céline, Cerema, Direction Eau, mer et fleuves
  • Quelle expertise pour mettre au present les données historiques sur les inondations ayant impacté le système ferroviaire ? La démarche DHI avenir à SNCF PAMS CAPOCCIONI Cicely, CŒUR Denis, SIDURON Amélie ; SNCF Réseau, ACTHYS-Diffusion
  • Mobilisation d’expertises multi-acteurs pour évaluer et ameliorer l’acceptabilité des infrastructures par les riverains – application aux infrastructures de gestion des inondations et des eaux pluviales CURT Corinne, SCHLEYER-LINDENMANN Alexandra, WEREY Caty, DI MAIOLO Pascal, GUIGNARD Séverin, MEISTER Anthony , PARES Nelly, TAILLANDIER Franck, TRICOT Anne, UMR RECOVER (INRAE, Aix-Marseille Université), UMR ESPACE (CNRS, Avignon Université, Université Côte d’Azur) – UMR GESTE (INRAE, ENGEES)

15h35 Discussion sur l’ensemble des papiers du thème 1

16h05 Pause

16h15 Brève présentation de la lauréate du prix Pierre Massé 2019 : Silvia Flaminio pour sa thèse : (Se) représenter les barrages : (a)ménagement, concessions et controverses.

16h20 Conférence invitée : motifs environnementaux : science et politisation de l’environnement, Gabrielle BOULEAU, INRAE

16h35 session 2 : la co-construction des décisions et prise en compte des incertitudes

Présidence : Denis Coeur (ACTHYS Diffusion) et Monica Cardillo (Académie de l’Eau)

  • Produire et protéger une ressource cachée. Analyse comparée France-Inde de la constitution des eaux souterraines en discipline et métier aux prises avec des enjeux contradictoires, LASSAUBE Gaia, Centre Émile Durkheim, Institut Français de Pondichéry (Inde)
  • La charte du roi martin de l’an 1400 et sa transposition en l’an 2000 : analyse d’un texte de convention entre parties prenantes des conflits d’usage de l’eau dans l’irrigation dans les Pyrénées-Orientales RUF Thierry, IRD Montpellier, UMR SENS
  • Comment apprécier la qualité des savoirs d’action publique ? Contribution a partir des modélisations d’aléas en gestion du risque inondation BARBIER Rémi, & CHARPENTIER Isabelle, ENGEES, UMR GESTE, Strasbourg, Cnrs, UMR ICube, Strasbourg,
  • Le projet des réserves en eau collectives sur le bassin de la Sèvre niortaise LALOUX Solène, CACG

17h40 Discussion sur les papiers - thème 2

18h10 Conclusion : Marc-Antoine MARTIN (Académie de l’Eau)

18h15 Fin du séminaire

Comité de pilotage

  • Mathieu Brugidou (EDF- R&D)
  • Monica Cardillo (Académie de l’Eau)
  • Denis Cœur (ACTHYS)
  • Sara Fernandez (ENGEES)
  • Philippe Gourbesville (Polytech Nice)
  • Joanna Guerrin (INRAE)
  • Arthur Jobert (EDF-R&D)
  • Ahmed Khaladi (CNR)
  • Michel Lang (INRAE-SHF)
  • Evelyne Lyons (Académie de l’Eau)
  • Marc-Antoine Martin (Académie de l’Eau)
  • Carole Paplorey (SHF)
  • Neda Sheibani (SHF)
  • Pierre-Louis Viollet (SHF- Animateur)

Modalités de contribution

Le lien vers les inscriptions

Partenaires

Co-organisateurs

L’Académie de l’Eau est un centre, autonome et international, de réflexion et de proposition transdisciplinaire, intersectoriel et prospectif pour améliorer la gestion des ressources et des usages de l’eau, en France et à l’étranger. Depuis sa création, il y a une vingtaine d’années, par le Professeur Jean DAUSSET, Prix Nobel de Médecine, elle s’est beaucoup impliquée, en partenariat notamment avec l’UNESCO et avec l’Académie des Sciences d’Outre-mer, dans la prise en compte de la dimension socio-culturelle de l’eau dans toute sa diversité.

SHF (Société Hydrotechnique de France) est une association scientifique, créée en 1912. Au fil des années, ses missions ont évoluées, et aujourd'hui, la SHF se présente comme une société mi-savante, mi-technique : elle est un lieu de rencontre privilégié entre les scientifiques, les chercheurs et les universitaires et les industriels, les ingénieurs et les gestionnaires. Placée aux interfaces des sciences de l'univers (météorologie, océanologie, hydrologie, environnement...), de la mécanique des fluides mécanique (mécanique des milieux continus, mécanique des fluides, thermodynamique...) et de l'hydraulique, au carrefour de la recherche et de ses applications, la SHF a pour vocation principale de mettre en valeur, faire progresser et diffuser les connaissances scientifiques et techniques dans tous les domaines de l'Eau.

Places

  • Paris, France (75)

Date(s)

  • Tuesday, February 09, 2021

Keywords

  • eau

Contact(s)

  • Neda SHEIBANI
    courriel : n [dot] sheibani [at] shf-hydro [dot] org

Reference Urls

Information source

  • Neda SHEIBANI
    courriel : n [dot] sheibani [at] shf-hydro [dot] org

To cite this announcement

« The humanities and social sciences and the challenge of water », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, February 03, 2021, https://calenda.org/837686

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search