HomeDoctoral contract of the JUSTICE program - Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment

HomeDoctoral contract of the JUSTICE program - Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment

Doctoral contract of the JUSTICE program - Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment

Contrat doctoral du programme JUSTICE « Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment »

*  *  *

Published on Wednesday, February 10, 2021 by João Fernandes

Summary

Dans une perspective pluridisciplinaire, le programme JUSTICE vise à réexaminer les questions d'accessibilité intra-urbaine en jetant un pont entre deux domaines de recherche qui se sont pour la plupart ignorés. D'une part, les sciences sociales et spatiales (y compris la sociologie, l'anthropologie, l'aménagement du territoire et les études urbaines) qui ont largement débattu du fait que les mobilités concrètes (et donc l'accès à la ville) peuvent être limitées par les inégalités sociales, physiques et sociocognitives. D'autre part, les recherches quantitatives en géographie ont mesuré et élaboré des modèles d'accessibilité qui ont très largement ignoré les inégalités susmentionnées.

Announcement

Présentation

Les laboratoires Image Ville Environnement (LIVE, UMR7362) et Sport et sciences sociales (E3S, UR1342) proposent un contrat doctoral d’une durée de 3 ans, dans le cadre du programme JUSTICE « Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment », financé par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre d’un projet ENUAC (Era-Net Urban Accessibility and Connectivity)

Contexte

Dans une perspective pluridisciplinaire, le programme JUSTICE vise à réexaminer les questions d'accessibilité intra-urbaine en jetant un pont entre deux domaines de recherche qui se sont pour la plupart ignorés. D'une part, les sciences sociales et spatiales (y compris la sociologie, l'anthropologie, l'aménagement du territoire et les études urbaines) qui ont largement débattu du fait que les mobilités concrètes (et donc l'accès à la ville) peuvent être limitées par les inégalités sociales, physiques et sociocognitives. D'autre part, les recherches quantitatives en géographie ont mesuré et élaboré des modèles d'accessibilité qui ont très largement ignoré les inégalités susmentionnées.

Le programme JUSTICE s'appuie sur l'idée que l'accessibilité n'est pas la même pour tous. Les exercices de modélisation seront ainsi affinés pour quatre publics spécifiques souffrant de contraintes de déplacement et d'aménagement urbain : les personnes en situation de handicap moteur ou visuel (non-voyants et/ou malvoyants), les personnes âgées et les personnes socialement défavorisées. L'implication de ces publics dans le projet permettra de comprendre comment les inégalités sociales et les situations de handicap affectent l'accessibilité dans une optique d’élaboration de politiques d'accessibilité inclusives.

Missions

Le ou la doctorant·e recruté·e sera intégré·e à l’équipe pluridisciplinaire du programme JUSTICE.

Deux volets structureront le travail de recherche doctorale :

  1. La modélisation quantitative de l’accessibilité intra-urbaine
  2. La compréhension qualitative des pratiques et des points de vue socialement situés des personnes appartenant respectivement aux quatre groupes cibles identifié

Activités principales

Les principales activités attendues sont les suivantes :

  • Réaliser une revue de littérature des travaux relatifs à la recherche et assurer une veille bibliographique durant l’ensemble du programme
  • Formaliser des hypothèses de recherche en cohérence avec le programme
  • Concevoir les outils de recueil, de traitement et d'analyse des différentes données nécessaires à la recherche doctorale, en relation avec les chercheurs impliqués
  • Recueillir et/ou participer au recueil des données identifiées et validées
  • Analyser, interpréter et modéliser les résultats
  • Valoriser les résultats de la recherche doctorale
  • Aider à l’organisation de manifestations (journée d’étude, séminaire) en lien avec le programme JUSTICE
  • Participer à la coordination administrative du programme JUSTICE : faciliter le lien entre les différents membres de l’équipe et avec les partenaires, participer à l’organisation des réunions de travail (préparation, rédaction des compte-rendu, etc.)

Qualifications et compétences requises

  • Être titulaire d’un diplôme de master en sciences humaines et sociales (spécialités aménagement, géographie ou sciences sociales)
  • Une maîtrise de l’anglais équivalente à un niveau B2/C1 CECRL (TOEIC, etc.)
  • De solides connaissances en statistique et méthodes quantitatives
  • Des connaissances en SIG et/ou analyse spatiale
  • Une éventuelle expérience en programmation, y compris web (php, html, ...) serait appréciée
  • Une expérience dans l’usage de méthodes qualitatives
  • Une connaissance attestée des problématiques d’inégalités sociales en contexte urbain sera un atout
  • De façon plus générale, seront considérées les aptitudes suivantes : le sens de l’organisation, l’ouverture d’esprit, l’esprit de synthèse et l’autonomie ; les capacités à travailler en équipe, à s’exprimer en public et à rédiger

Conditions d’emploi et de rémunération

Le ou la doctorant·e sera rattaché·e au laboratoire Image Ville Environnement (LIVE, UMR7362) et associé·e au laboratoire Sport et sciences sociales (E3S, UR1342) de l’Université de Strasbourg.

La durée du contrat doctoral est de 36 mois à plein temps et la prise de poste s’effectuera entre mai et octobre 2021.

La thèse sera codirigée par Christophe Enaux (PU, LIVE) et Sandrine Knobé (IGR-HDR, E3S) avec le co-encadrement d’Alexis Conesa (MCF, LIVE).

Le salaire est indexé sur les grilles de rémunération du CNRS et s’élève à environ 1 685 euros nets mensuels (complété éventuellement par une contribution au forfait transport).

Dépôt des candidatures

Pour candidater, il faut impérativement répondre à l’offre et déposer votre dossier sur le portail emploi du CNR : https://emploi.cnrs.fr/

De plus, nous vous demandons de transmettre votre dossier de candidature par mail,

avant le 12 mars 2021

à Sandrine Knobé (knobe@unistra.fr) et Alexis Conesa (alexis.conesa@live-cnrs.unistra.fr) avec les éléments suivants : un CV détaillé ; une lettre de motivation ; les relevés de notes de master ; le mémoire de M2 réalisé ou travail équivalent

Modalités de recrutement

Sélection et audition des candidatures sélectionnées (en présentiel ou en visio-conférence selon les conditions sanitaires).

Le jury qui procédera à l'examen des candidatures est le suivant :

  • Alexis CONESA, MCF, Université de Strasbourg
  • Christophe ENAUX, PR, Université de Strasbourg
  • Sandrine KNOBE, IGR-HDR, Université de Strasbourg
  • Michel KOEBEL, PR, Université de Strasbourg

Places

  • Université de Strasbourg - Laboratoire LIVE - 3 rue de l'Argonne
    Strasbourg, France (67)

Date(s)

  • Friday, March 12, 2021

Keywords

  • contrat doctoral, accessibilité urbaine, inégalités sociales, inclusion

Contact(s)

  • Sandrine Knobé
    courriel : knobe [at] unistra [dot] fr

Information source

  • Sandrine Knobé
    courriel : knobe [at] unistra [dot] fr

To cite this announcement

« Doctoral contract of the JUSTICE program - Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Wednesday, February 10, 2021, https://calenda.org/840542

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search