HomeInformation: issues and new challenges

HomeInformation: issues and new challenges

Information: issues and new challenges

Information : enjeux et nouveaux défis

Hypertexts and hypermedia, products, tools and methods (H2PTM 2021)

Hypertextes et hypermédias, produits, outils et méthodes (H2PTM 2021)

*  *  *

Published on Tuesday, February 16, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Fidèle à l’esprit pionnier de ses débuts, la conférence « Hypertextes et hypermédias, produits, outils et méthode » (H2PTM) propose un terrain d’échange fécond entre les recherches issues des sciences de l'information et de la communication, de l'informatique, de la sémiotique, de l'art et des sciences cognitives. Dans la lignée des précédentes éditions, H2PTM 2021 poursuit donc la valorisation des recherches sur les hypertextes et les hypermédias, dont les applications se concrétisent de plus en plus dans les sciences humaines et sociales. Et elle souhaite cette année apporter un éclairage spécifique sur l’information et la désinformation numériques, dont on sait les débats cruciaux actuellement en cours.

Announcement

Argumentaire

Evenement scientifique bisannuel depuis 1989, la conférence internationale H2PTM arrive à sa 16ème édition qui sera organisée du 13 au 15 octobre 2021 à l’Université Paris 8 et au Campus Condorcet.

Fidèle à l’esprit pionnier de ses débuts, la conférence « Hypertextes et hypermédias, produits, outils et méthode » (H2PTM) propose un terrain d’échange fécond entre les recherches issues des sciences de l'information et de la communication, de l'informatique, de la sémiotique, de l'art et des sciences cognitives. Dans la lignée des précédentes éditions, H2PTM 2021 poursuit donc la valorisation des recherches sur les hypertextes et les hypermédias, dont les applications se concrétisent de plus en plus dans les sciences humaines et sociales. Et elle souhaite cette année apporter un éclairage spécifique sur l’information et la désinformation numériques, dont on sait les débats cruciaux actuellement en cours.

En tant que support d’information hypermédiatique à caractère fondamentalement réticulaire, internet a largement révolutionné l’accès à l’information et a amplifié sa visibilité au sein d’une société en connectivité croissante. L’espace numérique ainsi ouvert a donc apporté à tous les médias de nouvelles formes de manifestation, en même temps qu’une audience considérablement plus large. Mais on sait maintenant que les évolutions technologiques et le développement d’outils d’aide à la création, à la publication et à la circulation de l’information pour les professionnels et les amateurs (Web participatif), font aussi de cet espace un vecteur potentiel d’expansion de la désinformation massive. De nombreux outils et logiciels à la disposition des usagers, permettent en effet la manipulation des contenus (photos, sons, vidéos), en multipliant les dérives possibles vers des usages malveillants. De plus, l’hyper-accessibilité et la multiplication des sources (réseaux sociaux, blogs, sites informationnels, etc.) participent a priori à l’abondance de l’information, tout en devenant pourtant de facto idem des relais potentiels pour de multiples atteintes à l’information

Il faut enfin prendre en considération le fait que, depuis quelques années, le Web a continué d’évoluer vers un espace de création et d’innovation dans tous les domaines du texte, de l’image et du son, en faisant appel en particulier à l'apprentissage machine reposant sur de nouveaux outils issus des réseaux neuronaux. Ces développements de l’intelligence artificielle (IA) sont certes porteurs d’avancées prometteuses, notamment pour les SHS, en proposant des solutions au traitement de données hétérogènes et volumineuses. Ils se présentent néanmoins comme des sources d’inquiétudes et font l’objet d’interrogations constantes quant aux usages malveillants ou détournés qu’ils peuvent induire. De sorte que, si les développements avancés de l’IA, permettent maintenant de traiter d’énormes masses de données et d’innombrables traces numériques, (le « big data »), ils impactent dorénavant l’ensemble des usages et pratiques du numérique et font ainsi émerger de nouveaux et graves enjeux sociétaux.

A l’intérieur de ce cadre critique et théorique, cette 16ème édition des journées H2PTM s’ouvre alors aux questions suivantes (liste non exhaustive) :

  • Comment les effets de ces manipulations peuvent-ils entraîner des problèmes d'éthique et de propriété intellectuelle ?
  • Quelles démarches pour établir un écosystème plus transparent et en adéquation avec les aspirations des sociétés modernes ?
  • Quels apports des SIC aux pratiques info-communicationnelles déviantes, et en particulier celles relatives à la question des fake news et des deep fakes ?
  • Quels sont les processus mis en œuvre dans les manipulations malveillantes, comment les contrer et quels risques peuvent exister au moment de les confronter ?
  • Comment les avancées de l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies peuvent-elles répondre aux dérives de certains usages malveillants ?
  • Quels sont les processus et les approches d'évaluation de la qualité d'une information ?

Confrontées à la genèse et l’expansion du numérique dans nos sociétés, ainsi qu’à l’ensemble de ses effets problématiques, les SIC entendent bien aborder de front les nouveaux processus de production et d’interprétation des données. Est ainsi réaffirmée la centralité des questions récurrentes posées par les sciences humaines et sociales pour saisir la complexité info-communicationnelle et dépasser une approche strictement computationnelle.

L’édition 2021 se fixe pour objectif de valoriser les recherches sur les hypertextes et les hypermédias à l’ère de l’information et de la désinformation hypermédiatiques (texte, son, image et vidéo) sous l’angle :

  • Épistémologique : cadres théoriques interprétatifs qualitatifs et quantitatifs pertinents pour les SIC, méthodes computationnelles, nouvelles logiques d’archivisation et de patrimonialisation, organisation des connaissances et sémantisation des contenus.
  • Culturel : transformations graphiques (webdesign, interfaces 3D…), intermodalité, éthique de la médiation des savoirs, démocratisation de la culture et sciences citoyennes, esthétique de l’information.
  • Informationnel : écritures collaboratives et hypermédias, recherche et réception participative de l’information, indexation collaborative, système de recommandation, intelligence artificielle.
  • Désinformationnel : rumeur, vol d’identité, trucage, contrefaçon, imitation, manipulation, opacité de systèmes.
  • Social : appropriation et partage de pratiques communicationnelles (publication, échanges en ligne), diffusion des innovations et des formes d’hyper-expérience.
  • Alternatif : comment la contre-information peut promouvoir des données et des informations contradictoires, relevant de points de vue différents, qui débouchent sur des controverses relatives à des enjeux en cours.
  • Technique : outils de collecte (data harvesting), analyse, production et visualisation de données, outils pour les pratiques collaboratives, outils de partage de données, apprentissage automatique, apprentissage profond, interfaces cerveau-ordinateur.

Les travaux attendus pourront se positionner au niveau théorique, méthodologique et empirique selon deux types de sessions en parallèle :

  • Conférences scientifiques ;
  • Expositions d’œuvres, applications et expérimentations interactives et atelier de démonstration

Modalités de contribution

Langues

Les langues officielles sont le français et l'anglais, pour les articles et les présentations.

Calendrier

Le calendrier pour les contributions scientifiques est le suivant :

28 février 2021 date pour faire une déclaration d'intérêt (résumé) avant la soumission du texte complet
05 mai 2021 date limite de réception des propositions (textes complets) anonymisés pour évaluation en double aveugle
05 juin 2021 début des notifications (acceptation ou refus) et retour des expertises en double aveugle à tous les auteurs.
05 juillet 2021 date limite de réception des versions corrigées et définitives
30 juillet 2021 date limite de l'inscription à la conférence pour au moins l'un des auteurs
15 septembre 2021 date limite du paiement des frais de participation à la conférence pour au moins l'un des auteurs
13 octobre 2021 ouverture de la conférence au Campus Condorcet
15 octobre 2021 clôture de la conférence au Campus Condorcet

Exposition et atelier

Les contributions pour l'exposition et l’atelier peuvent se présenter sous forme de présentation publique commentée avec démonstration, ou d'œuvre à exposer. Les langues officielles sont le français et l'anglais. Les propositions se feront directement à l'adresse de la conférence, selon le calendrier suivant :

15 juin 2021 Limite de réception des propositions pour l'exposition et l'atelier
15 juillet 2021 Notification d'acceptation ou de refus

Guide à la soumission des articles

28 février 2021

Les auteurs peuvent faire une déclaration d'intérêt (résumé) avant la soumission du texte complet, cette déclaration est recommandée pour permettre au comité de programme de valider l'adéquation de la future proposition aux thématiques de la conférence :

par ici la soumission d'une déclaration.

05 mai 2021

Les auteurs peuvent soumettre trois types de communications :

  • Les communications longues : la  longueur du texte ne doit pas excéder 12 pages, selon la feuille de style ISTE (à télécharger ici)
  • Les communications courtes : la  longueur du texte ne doit pas 6 pages, selon la feuille de style ISTE (à télécharger ici)
  • Les communications affichées (posters) : la  longueur du texte 2 pages, selon la feuille de style ISTE (à télécharger ici)

05 juin 2021

Début des notifications d'acceptation ou de refus, elles seront accompagnées des spécifications techniques pour la publication. Celles-ci seront à respecter impérativement en vue de la publication de l'ouvrage "H2PTM 2021" aux éditions ISTE. L'auteur s'engage à payer les frais de participation à la conférence et à venir présenter le texte à la conférence selon le calendrier qui sera établi ultérieurement par le comité du programme.

05 juillet 2021

Le texte de la communication devra parvenir au comité de programme sous sa forme corrigée et définitive. Le non-respect de cette contrainte peut entraîner l'éviction pour cause de délai d'édition.

30 juillet 2021

Date limite pour l'inscription officielle de l'un des auteurs. L'inscription et le paiement des frais de participation à la conférence sont obligatoires chaque texte acceptés.

15 septembre 2021

Date limite pour la réception du paiement des frais de participation, en cas de non paiement à cette date, la communication sera retirée du programme et des actes H2PTM'2021, les actes seront imprimés 2 semaines avant le début de la conférence.

Évaluation des propositions

Chaque proposition sera examinée par au moins deux évaluateurs en double aveugle, qui estimeront sa pertinence, sa validité scientifique, son originalité et la clarté de sa présentation.

Concernant l'anonymat des documents, l'auteur doit retirer toutes les informations de propriétés du document word, pour éviter que le nom du propriétaire et l'affiliation n'y soient visibles. Le document ne devra pas contenir ni nom ni affiliation ni aucune référence à un laboratoire, équipe d'accueil ou établissement. Si un passage est nécessaire pour la continuité d'un texte, l'auteur remplacera les éléments par une suite de caractères XXXXX. Dans le cas d'une acceptation,il sera demandé aux auteurs de mettre à jour le document avec leurs noms, prénoms, affiliations complètes et références bibliographiques retirées.

Règles et conditions encadrant le dépôt de soumission

  • Un auteur peut soumettre au maximum deux textes à évaluation, en cas d’évaluation positive de deux textes d’un même auteur, le comité du programme se réserve le droit d’en retenir qu’un seul texte, le mieux apprécié.
  • Un auteur ne peut-être présent dans plus deux textes au maximum, comme auteur et coauteur.
  • Un auteur ne peut présenter plus d’un texte à la conférence même s’il est coauteur d’un autre texte.
  • L’ordre des auteurs d’un texte soumis et accepté ne peut-être changé ultérieurement à l’évaluation et l’acceptation.
  • Chaque texte accepté fera l’objet d’une inscription et le paiement des frais de participation à la conférence et cela quelque soit le statut de l'auteur, avec ou sans affiliation à un laboratoire de recherche.

Publication des actes

Les actes de la conférence feront l'objet d'un ouvrage collectif dans la collection "Systèmes d'information, web et société" aux éditions ISTE éditions qui sera distribué lors de la conférence.

Présidents de la conférence h2ptm'2021

  • Imad SALEH, Université Paris 8 (France)
  • Sylvie LELEU-MERVIEL, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)
  • Ioan ROXIN, Université de Franche-Comté (France)
  • Manuel ZACKLAD, CNAM, Paris (France)
  • Luc MASSOU, Université de Lorraine (France)

Responsable de l'organisation scientifique / programme

  • Nasreddine BOUHAI, Université Paris 8 (France)

Comité de programme

  • Béatrice ARRUABARRÉNA, CNAM, Paris (France)
  • Loïc BALLARINI, Université de Lorraine (France)
  • Divina FRAU-MEIGS, Université de Paris 13(France)
  • Samuel SZONIECKY, Université de Paris 8 (France)
  • Justine SIMON, Université de Franche-Comté (France)
  • Philippe USEILLE, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)

Comité scientifique

  • Esma AIMEUR, Université de Montreal (Canada)
  • Boris BEAUDE, Université de Lausanne (Suisse)
  • Mohammed BENABID, ENCG Dakhla-Université Ibn Zohr (Maroc)
  • Anne BEYAERT-GESLIN, Université Bordeaux-Montaigne (France)
  • Serge Bouchardon,Université de technologie de Compiègne (France)
  • Hafida BOULEKBACHE-MAZOUZ, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)
  • Renée BOURASSA, Université Laval (Canada)
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3 (France)
  • Giovanni DE PAOLI, Université de Montréal (Canada)
  • Jean-Claude DOMENGET, Université de Franche-Comté (France)
  • Jacques DUCLOY, DRRT Lorraine (France)
  • Olivier GALIBERT, Université de Bourgogne (France)
  • Jacques IBANEZ BUENO, Université de Savoie (France)
  • Bernard JACQUEMIN, Université de Lille 3 (France)
  • Brigitte JUANALS, Aix-Marseille Université (France)
  • Okba KAZAR, Université de Biskra (Algérie)
  • Christophe KOLSKI, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)
  • Michel LABOUR, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)
  • Alain LAMBOUX-DURAND, Université de Franche-Comté (France)
  • Patrizia LAUDATI, Université Côte d’Azur (France)
  • Pierre LECLERCQ, Université de Liege (Belgique)
  • Luc MASSOU, Université de Lorraine (France)
  • Charles MAX, Université de Luxembourg (Luxembourg)
  • Arnaud MERCIER, Université Paris 2 Panthéon-Assas (France)
  • Vincent MEYER, Université Côte d'Azur (France)
  • Christine MICHEL, Université de Poitiers.fr (France)
  • Abderrazek MKADMI, Université de la Manouba (Tunisie)
  • Angeliki MONNIER, Université de Lorraine (France)
  • Pierre MORELLI, Université de Lorraine (France)
  • Claire NOY, Université Paul Valéry Montpellier III (France)
  • Jean-Max NOYER, Université de Nice Sophia Antipolis (France)
  • Thilo Von PAPE, Université de Franche-Comté (France)
  • Sophie PÈNE, Université Paris-Descartes (France)
  • Franck RENUCCI, Université de Toulon (France)
  • Everardo REYES, Université de Paris 8 (France)
  • Daniel SCHMITT, Université Polytechnique Hauts-de-France (France)
  • Marta SEVERO, CNAM, Paris (France)
  • Sahbi SIDHOM, Université de Lorraine (France)
  • Brigitte SIMONNOT, Université de Lorraine (France)
  • Federico TAJARIOL, Université de Franche-Comté (France)
  • Brigitte TROUSSE, INRIA (France)
  • Christoph VATTER, Université de la Sarre (Allemagne)
  • Geneviève VIDAL, Université Paris 13(France)
  • Khaldoun ZREIK, Université Paris 8 (France)

Places

  • Université Paris 8 / Campus Condorcet
    Aubervilliers, France (93)

Date(s)

  • Sunday, February 28, 2021

Keywords

  • hypertexte, hypermédia, produit, outil, méthods, numérique

Contact(s)

  • Samuel Szoniecky
    courriel : samuel [dot] szoniecky [at] univ-paris8 [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Samuel Szoniecky
    courriel : samuel [dot] szoniecky [at] univ-paris8 [dot] fr

To cite this announcement

« Information: issues and new challenges », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, February 16, 2021, https://calenda.org/844375

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search