Página inicialArt et politique. Autour du peintre André Claudot (1892-1982)

Página inicialArt et politique. Autour du peintre André Claudot (1892-1982)

Art et politique. Autour du peintre André Claudot (1892-1982)

Art and politics. Around the painter André Claudot (1892-1982)

Un artiste engagé dans son siècle

An artist committed to his century

*  *  *

Publicado terça, 02 de março de 2021 por João Fernandes

Resumo

« La biographie du peintre André Claudot, suit une trajectoire étonnante tant sur le plan géographique - entre Dijon, Paris et la Chine - que sur le plan politique, de l’anticléricalisme à l’anarchisme en passant par la gauche de la SFIO puis le Parti communiste français. L’une des constante est qu’il mit chaque fois son art au service de ces différentes causes, y compris alors qu’il était au front, durant la première guerre mondiale ou plus tard dans la Résistance durant la Seconde, jusque dans les années soixante-dix contre la guerre du Vietnam. » (Paul Boulland, Maitron en ligne). Autour de ce parcours individuel hors du commun, les journées s'attacheront à des thèmes politiques et sociaux qui traversent le XXe siècle : socialisme, anarchisme, communisme, pacifisme, guerres mondiales, antifascisme, guerre d’Espagne, guerre d’Algérie, Guerre froide, guerre du Vietnam, ainsi qu'à des questions liées à l'histoire de l'art.

Anúncio

3 Juin (Paris - Campus Condorcet) et 16 septembre (Dijon - Nef) 2021

Argumentaire

« La biographie du peintre André Claudot, suit une trajectoire étonnante tant sur le plan géographique - entre Dijon, Paris et la Chine - que sur le plan politique, de l’anticléricalisme à l’anarchisme en passant par la gauche de la SFIO puis le Parti communiste français. L’une des constante est qu’il mit chaque fois son art au service de ces différentes causes, y compris alors qu’il était au front, durant la Première guerre mondiale ou plus tard dans la Résistance durant la Seconde. » jusque dans les années soixante-dix contre la guerre du Vietnam. » (Paul Boulland, Maitron en ligne).

Autour de ce parcours individuel hors du commun, et dans le cadre de l'exposition "André Claudot, la couleur et le siècle" prévue du 26 juin au 21 septembre 2021 au Musée des beaux-arts de Dijon, les journées veulent explorer des thèmes politiques et sociaux qui traversent le XXe siècle : socialisme, anarchisme, communisme, pacifisme, guerres mondiales, antifascisme, guerre d’Espagne, guerre d’Algérie, Guerre froide, Mouvement de la paix, guerre du Vietnam, ainsi que des thèmes davantage liés à l'histoire de l'Art (la caricature politique, les partis politiques et l'art, les galeries d’art, les critiques d'art, les sociétés artistiques, le « Nouveau réalisme français », les groupes artistiques, les circulations artistiques entre la France et la Chine...).

Plus précisément nous espérons pouvoir aborder les questions suivantes :

  • Art et anarchisme : à travers la caricature anarchiste dans la presse anarchiste des années 10 et 20 ; le groupe des Artistes du travail dans les années trente (libertaires et prolétariens) et ses expositions autour des thèmes de l'usine et du chantier; "l'anarchisme diffus" au sein de la Ruche ; le rôle de critiques d'art et de galeries parisiens dans la "promotion" d'artistes proches de la mouvance libertaire (en lien avec les travaux menés sur l'Ecole de Paris) : Gustave Kahn, Yvanhoé Rambosson, Charles Fegdal ou Michel Florisoone, et les Galeries Barreiro, Katia Granoff, Lorenceau, L'Escale et Billiet-Worms …
  • Les circulations artistiques et politiques : entre la France et la Chine : à travers les liens entretenus par le peintre bourguignon avec des peintres chinois de la Première République ayant étudié en France (Lin Fengmian, Lin Vincent), à travers son rôle dans la pratique artistique et l’enseignement en Chine (autour des deux écoles d’art de Pékin et de Hangzhou), et son rôle de témoin dans cette Chine des années 20 (œuvres et poèmes), en lien avec son engagement politique.
  • Art et communisme des années trente à cinquante : les liens avec des artistes communistes ou proches du parti communiste (Kovner) noués à la Cité des artistes de Montmartre ; la résistance artistique (Claudot n’a pas fait partie du Front national des arts, mais a, en Bourgogne, réalisé de nombreux tracts liés à la résistance communiste, obtenant des responsabilités au sortir de la guerre au sein des FTPF); son rapport au « Nouveau réalisme socialiste français » et les circulations artistiques communistes entre Paris et la Province dans les années 40 et 50.
  • Peindre l’Histoire - peindre les guerres : André Claudot a multiplié les oeuvres engagées, ce qui peut permettre de le considérer comme un véritable « peintre d’Histoire ». Aussi, nous avons voulu qu'une partie des communications abordent en particulier le thème de la représentation des guerres : la guerre d’Espagne (engagement artistique et politique), la Seconde Guerre mondiale (linogravures et toiles réalisées au sortir de la guerre), et (du fait mouvement de la paix auquel il participe activement, ainsi qu'en lien avec l’anti-gaullisme et le rejet plus local du maire de Dijon, le Chanoine Kir), la guerre d’Algérie et la guerre du Vietnam et ’antiaméricanisme.
  • L'ancrage bourguignon : son parcours a également été aussi largement influencé par des réseaux plus bourguignons et pour certains moins politiques : la Société artistique L’Essor (1922-), rôle de François Pompon, de peintres comme Antoine Vollard et des critiques comme Yvannhoé Rambosson, également liés à L'Essor ; l'École des Beaux-arts de Dijon (formé d'abord à Dijon – 1905-1908, Claudot devient professeur à l'Ecole des Beaux-arts de Dijon entre 1935 et 1941) ; les réseaux anarchiste, libre-penseur, puis communiste et syndical bourguignon. Enfin, nous réfléchirons avec des collectionneurs à cet ancrage bourguignon des collections actuelles.

Aussi, après une première journée parisienne le 3 juin sur le campus Condorcet, qui précédera l'ouverture de l'exposition « André Claudot, la couleur et le siècle » (25 juin – 21 septembre 2021) au Musée des Beaux-arts de Dijon, une deuxième journée, plus bourguignonne, va également interroger sa formation, son milieu familial et son ancrage bourguignon. Elle aura lieu à la Nef à Dijon le 9 ou le 10 septembre 2021.

Journée d’étude à Paris, 3 juin 2021

Modalités de participation

La journée d'étude parisienne aura finalement lieu en visioconférence sur Zoom. Pour y participer et recevoir le lien Zoom de la journée, veuillez contacter (en nous précisant éventuellement votre statut et votre fonction, et/ou votre lien avec André Claudot) : kzhou@ville-dijon.fr ou communication.ihtp.cnrs@gmail.com.

Programme

9H30-17H00

Présidée par Jessica Watson (Conservatrice au musée des beaux-arts de Dijon, responsable des collections contemporaines) et Christian Delage (Directeur de l'IHTP)

  • Bertrand Tillier (Professeur d'histoire de l'art à l'Université Paris 1), Les caricatures anarchistes d'André Claudot dans Le Libertaire.
  • Sophie Krebs (Conservatrice générale du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris), Maurice Loutreuil, un artiste anarchisant de l’École de Paris (à confirmer)
  • Gwen Riou (Docteur en Histoire de l'art, ATER en histoire de l'art contemporain à l'Université d'Aix-Marseille), "De l’AÉAR au Nouveau réalisme (1930-1954), André Claudot et la politique artistique du Parti communiste français.".
  • Emilie Goudal (Docteure en Histoire de l'Art, Chercheure associée au Centre Norbert Elias (CNRS/EHESS) et membre du collectif Globalisation, Art et Prospective (GAP-INHA), « Corpus en résonance. André Claudot et la représentation de la guerre d’indépendance algérienne ».
  • Kangyao Zhou (Étudiant en Master 2 en Histoire de l'art à l’École d’art d’Hangzhou et à l’Université de Lyon II), André Claudot, un enseignement artistique en Chine et en France.
  • Georges Bartoli (Reporter photographe, auteur de La Retirada - Actes Sud BD, 2009), Les Représentations de la guerre d’Espagne : Josep Bartoli.

Débat-témoignages entre Bernard Baissat (journaliste et documentariste, auteur de deux documentaires sur le peintre André Claudot) et Michel Dixmier (collectionneur et spécialiste de la caricature du premier XXe siècle - commissaire de l’exposition sur Jossot à la bibliothèque Forney en 2011) animé par Claude Pennetier (Directeur émérite de recherche au CNRS - Maitron).

Journée d’étude à Dijon,  16 septembre 2021  :

Présidée par Rachel Mazuy (Chercheure associée à l'IHTP) et Jean Vigreux (Professeur à l'Université de Bourgogne et directeur de la MSH de Dijon).

  • Hélène Hawad-Claudot (Directrice de recherche au CNRS – UMI3189) : André Claudot, fils de luthier : l’incontournable ancrage mirecurtien
  • Jacqueline Lalouette (Professeur émérite à l'Université Lille 3, membre senior honoraire de l'Institut Universitaire de France), La Libre pensée en Côte-d'Or avant 1914.
  • Philippe Cinquini (Docteur en Histoire de l'art - maître de conférences à l'Université des Études internationales de Shanghai (SISU), chercheur associé à l'Université Renmin de Chine à Pékin), André Claudot en Chine, un projet artistique et politique.
  • Edouard Sill (Docteur en histoire, Centre d'histoire sociale des Mondes contemporains – CHS) , La guerre d’Espagne en Bourgogne. 
  • Jean Vigreux (Professeur d'Histoire à l'Université de Bourgogne, Directeur de la MSH de Dijon), Autour du militantisme communiste d'André Claudot en Bourgogne
  • Eliane Lochot (Directrice honoraire des archives municipales de Dijon), André Claudot et les municipalités dijonnaises.

Table ronde autour des témoignages de Jean Belin (IHS CGT), de Lionel Meney (Linguiste, ancien élève d'André Claudot), de Nicole Lamaille (Modèle et ancienne élève de  Claudot).

Collectionner André Claudot – table ronde avec Pierre Jean Lacaille, Jean Nicolaï, Jean-Marie Troussard et d'autres collectionneurs, ainsi que Guilhem Sadde (Commissaire priseur à Dijon) .

Partenaires

IHTP, Sciences po, MSH de Bourgogne, Université de Bourgogne, Musée des Beaux-arts de Dijon (Archives municipales de Dijon et Université de Bourgogne - UMR CNRS LIR3S– à confirmer).

Locais

  • Campus Condorcet
    Aubervilliers, França (93)
  • Bibliothèque municipale de Dijon - Centre Ville La Nef - 1 place du Théâtre
    Dijon, França (21)

Datas

  • quinta, 03 de junho de 2021
  • quinta, 16 de setembro de 2021

Palavras-chave

  • André Claudot, art, politique, anarchisme, communisme, socialisme, société artistique, parti communiste, école de paris, nouveau réalisme, uche, Montmartre, peinture, bourgogne, travail

Contactos

  • Jessica Watson
    courriel : JWATSON [at] ville-dijon [dot] fr
  • Rachel Mazuy
    courriel : rachel [dot] mazuy [at] sciencespo [dot] fr

Fonte da informação

  • Rachel Mazuy
    courriel : rachel [dot] mazuy [at] sciencespo [dot] fr

Para citar este anúncio

« Art et politique. Autour du peintre André Claudot (1892-1982) », Jornadas, Calenda, Publicado terça, 02 de março de 2021, https://calenda.org/850521

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal
Pesquisar OpenEdition Search

Você sera redirecionado para OpenEdition Search