AccueilFrontières fantômes, le poids du passé

AccueilFrontières fantômes, le poids du passé

Frontières fantômes, le poids du passé

Phantom borders, the weight of the past

*  *  *

Publié le jeudi 04 mars 2021 par Céline Guilleux

Résumé

Nous avons choisi de nous intéresser aux frontières qui existent encore dans les têtes et dans les comportements, alors qu’elles sont supposées avoir disparu : des « frontières fantômes » en quelque sorte. Emblématiquement, à la fin de L’Histoire de Tönle, roman de Mario Rigoni Stern, le vieux contrebandier éponyme qui a passé sa vie à franchir clandestinement celles-ci, voit, en 1918, passer des avions et se dit qu’avec eux, les limites entre États n’ont désormais plus de sens, mais s’émeut quand il franchit une borne marquant la séparation entre son plateau d’Asiago et la République de Venise, abolie depuis Napoléon.

Annonce

Présentation

Nous avons choisi de nous intéresser aux frontières qui existent encore dans les têtes et dans les comportements, alors qu’elles sont supposées avoir disparu : des « frontières fantômes » en quelque sorte (voir notamment les travaux de Béatrice von Hirschhausen). Emblématiquement, à la fin de L’Histoire de Tönle, roman de Mario Rigoni Stern, le vieux contrebandier éponyme qui a passé sa vie à franchir clandestinement celles-ci, voit, en 1918, passer des avions et se dit qu’avec eux, les limites entre Etats n’ont désormais plus de sens, mais s’émeut quand il franchit une borne marquant la séparation entre son plateau d’Asiago et la République de Venise, abolie depuis Napoléon. De fait, des frontières établies peuvent s’effacer, perdre de leur importance et se manifester de moins en moins jusqu’à devenir quasi-invisibles, et inversement d’autres, en théorie disparues, perdurent dans la réalité : on pensera par exemple à celle entre RFA et RDA, toujours perceptible, en particulier au plan électoral, trente ans après la réunification allemande, y compris chez ceux qui sont nés après celle-ci. D’autres frontières peuvent être réactivées, présentées comme « justes » et instrumentalisées dans des discours politiques reposant sur des identités réelles ou supposées. Au total, les frontières vivent même quand elles semblent avoir disparu, ont une action souterraine ou connaissent des résurgences, et ne disparaissent peut-être jamais totalement

Modalités de contribution

Inscription gratuite (mais obligatoire) jusqu’au 11 mars au 01 34 79 74 42 ou à service.accueil@chateaudelarocheguyon.fr

Le jour même, connectez-vous avec le lien qui vous sera envoyé par e-mail.

Programme

8 h 45 Accueil en ligne, connexion  

  • 9 h – 9 h 10 Introduction Eric Vial Professeur d’histoire contemporaine, CY Cergy Paris Université, UMR 9022 Héritages (CYU CNRS)  
  • 9 h 10 – 9 h 30 Des frontières reliques aux frontières fantômes : retour sur les origines et l’intérêt de deux métaphores Directrice de recherche CNRS à l’UMR Géographie-cités (Paris), chercheure associée au Centre Marc Bloch (Berlin)  
  • 9 h 30 – 9 h 50 Imperium sine fine dedi (d’Auguste à Trajan) Anne Vial-Logeay Maître de conférences en langue, civilisation et littérature latines, Université de Rouen Normandie, ERIAC Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles (ERIAC EA 4705)  
  • 9 h 50 – 10 h 10 Imperium sine fine dedi (les conquêtes de Trajan et ses contradictions) Giusto Traina Professeur d’histoire ancienne, Sorbonne Université, UMR 8167, Orient et Méditerranée  

10 h 10 – 10 h 15 Pause  

  • 10 h 15 – 10 h 35 Les frontières invisibles de la Gaule Michel Aubouin Directeur de la revue des Provinces  
  • 10 h 35 – 10 h 55 Les Monts Riphées, frontière fantôme du Nord de l’Europe médiévale? Pierre Bauduin Professeur d’histoire médiévale, Université de Caen Normandie, CRAHAM UMR 6273
  • 10 h 55 – 11 h 15 Survivances de la frontière des ennemis en France après la guerre de Cent Ans David Fiasson Enseignant-chercheur contractuel (CY Cergy Paris Université)Chercheur associé à l’UMR 9022 Héritages (CYU CNRS)  
  • 11 h 15 – 11 h 35 Voyage en héraldie : les armoiries, fanaux de mondes engloutis ou agents de reconfigurations territoriales contemporaines? Nicolas Vernot Docteur en histoire moderne, secrétaire général de l’Académie internationale d’héraldique Chercheur associé à l’UMR 9022 Héritages (CYU CNRS)  
  • 11 h 35 – 12 h Pause et questions  

12 h – 14 h Déjeuner    

  • 14 h – 14 h 15 Visite virtuelle de l’exposition commentée par Michel Foucher    
  • 14 h 15 – 14 h 35 Les frontières fantômes de la Gaule dans le Testamentum politicum de Pierre Labbé ou les représentations mentales d’une France héritière de la Gaule au XVIIe siècle Cyril Bouvet Docteur en histoire moderne (CY Cergy Paris Université) Chercheur associé à l’UMR 9022 Héritages (CYU-CNRS)  
  • 14 h 35 – 14 h 55« Fantômes » du passé, « fantômes » du présent? Perspective géohistorique sur les frontières d’anciens États d’« entre-deux » : le Piémont-Savoie Alexandre Ruelle Docteur en histoire moderne (CY Cergy Paris Université) Chercheur associé à l’EA 7392 AGORA (CYU)    
  • 14 h 55 – 15 h 15 La frontière entre la France et les Pays-Bas autrichiens. Des limites et des hommes. Jean-Charles Speeckaert Université d’Artois    

15 h 15 – 15 h 20 Pause    

  • 15 h 20 – 15 h 40 Réminiscences frontalières : inscriptions spatiales de l’histoire et des mémoires dans l’espace lorrain Laurent Jalabert Maître de conférences HDR, Université de Lorraine, CRULH  
  • 15 h 40 – 16 h La frontière fantôme à Jérusalem Irène Salenson Chercheure associée au Centre de recherches français de Jérusalem  
  • 16 h – 16 h 20 L’Irlande-du-Nord et le Brexit : une frontière fantôme qui hante tous les esprits Didier Desponds Professeur de géographie, CY Cergy Paris Université, EA 4112 MRTE (CYU)
  • 16 h 20 – 16 h 40 Discussion générale    
  • 16 h 40 – 17 h Des « frontières fantômes » aux fantômes des frontières (conclusions) François Pernot Professeur d’histoire moderne, CY Cergy Paris Université, UMR 9022 Héritages (CYU-CNRS)

Lieux

  • La Roche-Guyon, France (95)

Dates

  • samedi 13 mars 2021

Mots-clés

  • frontière

Contacts

  • Eric Vial
    courriel : eric [dot] vial [at] cyu [dot] fr

Source de l'information

  • Eric Vial
    courriel : eric [dot] vial [at] cyu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Frontières fantômes, le poids du passé », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 04 mars 2021, https://calenda.org/851439

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search