HomeThe Covid-19 pandemic

HomeThe Covid-19 pandemic

The Covid-19 pandemic

La pandémie de la covid-19

Discourse, representations and sociocultural impacts

Discours, représentations et impacts socioculturels

*  *  *

Published on Monday, March 08, 2021Monday, March 08, 2021 by João Fernandes

Summary

La pandémie de la covid-19 est à l’origine d’une crise sanitaire qui affecte l’humanité entière. À la fois soudaine et désastreuse, cette crise sanitaire est appréhendée à partir de points de vue divers. Dans l’optique de mieux la cerner et d’éduquer les populations afin d’aider l’humanité à y apporter une réponse mieux adaptée, une quantité grandissante de discours sont produits chaque jour aussi bien par des professionnels de la santé que par les chercheurs de tout bord. En marge de l’ensemble de ces discours d’information et de sensibilisation, circulent aussi des discours de désinformation dans les médias et particulièrement sur les réseaux sociaux. Si le nombre de décès liés à la pandémie reste relativement faible en Afrique (comparé à l’Europe, l’Amérique et l’Asie), l’impact socioculturel demeure le même partout, à savoir le confinement, la distanciation sociale, les restrictions des déplacements. Comment analyser, dans une perspective pluridisciplinaire, les discours, les représentations et l’impact de la covid-19 sur l’Afrique ?

Announcement

Argumentaire

La pandémie de la COVID-19, parfois appelée nouveau Coronavirus, qui a débuté à Wuhan en Chine en 2019, s’est propagée comme une trainée de poudre dans le reste du monde. Cette nouvelle pandémie du XXIe siècle est à l’origine d’une crise sanitaire qui affecte l’humanité entière. À la fois soudaine et désastreuse, cette crise sanitaire est appréhendée à partir de points de vue divers. Dans l’optique de mieux cerner la pandémie et éduquer les populations afin d’aider l’humanité à y apporter une réponse mieux adaptée, une quantité grandissante de discours sont produits chaque jour aussi bien par des professionnels de la santé que par les chercheurs de tout bord. Cette volonté de diffuser l’information reçoit le concours de divers moyens et canaux de communication, comme la télé, la radio, la presse écrite et les journaux en ligne, les réseaux sociaux, les communications scientifiques, les campagnes de sensibilisation etc. Il faut signaler qu’en marge de l’ensemble de ces discours d’information et de sensibilisation, circulent aussi des discours de désinformation dans les médias et particulièrement sur les réseaux sociaux. Si le nombre de décès liés à la pandémie reste relativement faible en Afrique (comparé à l’Europe, l’Amérique et l’Asie), l’impact socioculturel demeure le même partout, à savoir le confinement, la distanciation sociale, les restrictions des déplacements.    

Le rapport 2020 de l’UNESCO est d’ailleurs à cet égard très édifiant. Selon ce rapport, la mise en place par les gouvernements africains des mesures barrières dès le début de la crise est associée à la

« menace qu’elle représente pour la cohésion de la société africaine […]. Les normes et les valeurs qui alimentent la cohésion des sociétés en Afrique sont en train de se volatiliser. L’interdiction des rassemblements comme mesure barrière face à la pandémie, a eu de lourdes conséquences aussi bien sur la vie en famille et qu’en communauté, avec le risque de détruire les relations interpersonnelles et de diminuer la confiance des citoyens envers leur gouvernement, sans compter son impact à long terme sur la cohésion et l’harmonie de la société […]. Certains défis éthiques touchant aux valeurs telles que les droits humains ou la dignité humaine, et particulièrement la protection des couches vulnérables, des femmes, des jeunes, des personnes en situation de handicap ou des migrants ont été remis au goût du jour […] ; l’investissement des moyens et des espaces de communication, et surtout des réseaux sociaux, à la fois par des professionnels et des amateurs, a conduit à des messages de désinformation qui freinent le combat contre la pandémie […]; l’annulation des grands événements artistiques et culturels comme des festivals et expositions sur le continent, la perturbation des activités des entreprises, et plus précisément des PME travaillant dans le secteur de la culture qui représente la principale source de revenue pour plusieurs jeunes et pour plusieurs futurs entrepreneurs […], les recettes gouvernementales issues du domaine du tourisme au niveau national et international ont disparu du jour au lendemain, dû en grande partie à l’impact de la pandémie sur l’aviation et les entreprises qui en dépendent. » [...] (Rapport de l’UNESCO 2020 : 5-8).

Axes thématiques

Cet appel à contribution vise à analyser, dans une perspective pluridisciplinaire, les discours, les représentations et l’impact de la Covid-19 sur l’Afrique. Nous invitons donc les futurs contributeurs à envoyer leurs résumés orientés (mais pas uniquement) vers l’un des axes définis ci-dessous :

-Covid-19 et expérience dans l’enseignement et l’apprentissage

-Covid-19 et discours de la presse numérique, de la presse écrite et des réseaux sociaux

-Covid-19 et choix des langues de communication

-Covid-19 et créativité linguistique

- Covid-19, conceptualisations, perception et attitudes

-Covid-19 et réponse des acteurs sociaux, de la société civile, de la communauté, des gouvernements et des

ONG

-Covid-19 et vie en communauté

-Covid-19 et diffusion de l’information

-Covid-19 et les industries de la culture

-Covid-19 et représentation artistique

-Covid-19 et normes sociales et éthiques

-Covid-19, les minorités et les couches sociales vulnérables

-Covid-19 et prolifération des espaces de communication 

-Covid-19 et messages de désinformation

-Covid-19 et accès à l’information

-Covid-19 et défis post-pandémie

- Covid-19 et racisme

-Covid-19 et dialogue interculturel

-Covid-19 et impact environnemental 

-Covid-19 et médecine alternative

-Covid-19 et tourisme

-Covid-19 et développement scientifique et technique

Informations aux auteurs

Les résumés de 300 à 500 mots écrits en français ou en anglais présentés sous le format Times New Roman, police 12, interligne 1.5 et suivant les normes de l’APA (American Psychology Association) doivent être envoyés à l’adresse suivante: cregum2021@gmail.com

Calendrier

  • 20 avril 2021: délai de soumission des résumés

  • 20 mai 2021 : notification aux auteurs
  • 20 septembre 2021 : délai de soumission de l’article complet 
  • 20 novembre 2021 : publication de l’ouvrage

Contacts

-Prof.  Lozzi Martial Meutem Kamtchueng (Maître de Conférences), Département de Lettres Bilingues, Faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines, Université de Maroua, Cameroun; CREGUM. Tel. (237)67554341/(237)698975782. Email: lozzimartial@yahoo.fr

-Dr Achille Komguem Kamsu (Chargé de Cours, Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun; CREGUM.  Tel.: (237)677533608. Email: achilleka2013@gmail.com

-Dr François Guebou Taduidje (Chargé de Cours), Département de Sociologie, Anthropologie et de Sciences

Sociales pour le Développement, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun ; CREGUM. Tel.: 237698757248. Email: gueboutf@gmail.com

Coordonateurs : Pr Lozzi Martial Meutem Kamtchueng; Dr Achille Komguem Kamsu; Dr François Guebou Tadjuidje (Dirs)

Comité scientifique

  • Pr Saïbou Issa, Université de Maroua, Cameroun ;
  • Pr Edmond Biloa, Université de Yaoundé I, Cameroun; 
  • Pr Stephen Mforteh, Université de Yaoundé I, Cameroun;  
  • Pr Valentin Feussi, Université de Tours, France; 
  • Pr Tandia Mouafo, J.J. Rousseau, Université de Dschang, Cameroun;
  • Pr Daniel Nkemleke, Université de Yaoundé I, Cameroun;
  • Pr Jean-Paul Kouega, Université de Yaoundé I, Cameroun; 
  • Pr Emile Kenmogne, Université of Yaoundé I, Cameroun;
  • Pr Gratien Antindogbe, Université de Buea, Cameroun ;
  • Pr Alain Flaubert Takam, Université de Lethridge, Canada; 
  • Pr Marceline Djuidje epse Nzié Université de Yaoundé I, Cameroun;
  • Pr Mulo Farenkia, Université de Cape Breton, Canada; 
  • Pr Edmund Bamiro, Université de Lagos, Nigeria; 
  • Pr Herbert Igboanausi, Université d’Ibadan, Nigeria; 
  • Pr Alain Cyr Pangop, Université de Dschang, Cameroun; 
  • Pr Tchatchueng Jean-Bosco, Université de Ngaounderé, Cameroun;
  • Pr Anatole Fogou, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Louis Roger Kemayou, Unversité de Douala, Cameroun ;
  • Pr Bernard Ambassa, Université de Maroua, Cameroun ;
  • Pr Charles Ngadifna, Université de Douala, Cameroun ;
  • Pr Jacques Evouna, Université de Douala, Cameroun;
  • Pr Lydienne Ebéhédi King, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Cyrille Bella, Université de Yaoundé I, Cameroun;
  • Pr Bienvenu Denis Nizesete, Université de Ngaoundéré, Cameroun; 
  • Pr Jean Benoit Tsofack, Université de Dschang, Cameroun; 
  • Pr Khalid Elasri, Université Mohammed V à Rabat, Maroc;
  • Pr Bienvenu Mouliom, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Paul Basile Eloundou Messi, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Abel Gwoda, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Njiengoue Ngamalieu Henri Rodrigue, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Camilla Arundie Tabe, Université de Maroua, Cameroun;
  • Pr Clarkson Wanie Mvo, Université de Bamenda, Cameroun;
  • Pr François Baïmada Gigla, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Anaïs Auge, University d’East Anglia, Royaumes-Unis;
  • Dr Sinha, Vera da Silva, d’ East Anglia, Royaumes-Unis;
  • Dr Katja Gentric, École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen, France; Dr  Hamadou, Université de Maroua, Cameroun.

Comité de lecture

  • Dr Diane Madomguia, Université de  Maroua, Cameroun;
  • Dr William Fulbert Yogno Tabeko, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Amos Kamsu Souoptetcha, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Pierre Wambo, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Diane Guemkam Ouaffo, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Bana Barka, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Daniel Se Gue, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Roger Kameugne, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Michel Oyono, Université de Maroua, Cameroun; 
  • Dr Stephane Peleu Njoya, Université de Maroua, Cameroun,
  • Dr Jean-Pierre Nguede Ngono, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Louis-Marie Kakdeu, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Joseph Kwain, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Bernard Ngala Nzi, Université de Maroua, Cameroun ;
  • Dr Eric Ntam, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Etienne Forti Langmia, Université de Maroua, Cameroun;
  • Dr Warayanssa Mawoune, Université de Maroua, Cameroun.

Places

  • Centre de Recherche et d’Études Globales aux Unités Multidisciplinaires - B.P. 1045, Maroua, Cameroun
    Maroua, Cameroon (+237)

Date(s)

  • Tuesday, April 20, 2021Tuesday, April 20, 2021

Keywords

  • pandémie de la covid-19, discours, représentations, impacts socioculturels

Contact(s)

  • Lozzi Martial Meutem Kamtchueng
    courriel : cregum2021 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Achille Komguem Kamsu
    courriel : achilleka2013 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« The Covid-19 pandemic », Call for papers, Calenda, Published on Monday, March 08, 2021Monday, March 08, 2021, https://calenda.org/851973

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search