AccueilTrans-Europe-Express. Circulations des musiques populaires en Europe occidentale durant les « longues » années 1960

AccueilTrans-Europe-Express. Circulations des musiques populaires en Europe occidentale durant les « longues » années 1960

Trans-Europe-Express. Circulations des musiques populaires en Europe occidentale durant les « longues » années 1960

Trans-Europe-Express. Verbreitung populärer Musik in Westeuropa während der "langen" 1960er Jahre

Trans-Europe-Express. The circulation of popular music in Western Europe during the 1960s

*  *  *

Publié le lundi 08 mars 2021 par Céline Guilleux

Résumé

Jusqu’à présent, l’histoire des musiques populaires en Europe occidentale (chanson, Schlager, pop, rock, jazz...) a été traitée de manière très inégale en fonction des pays, des disciplines et des angles de recherches. Alors qu’en Grande-Bretagne, l’histoire des musiques populaires fait partie intégrante de la recherche historique et qu’elle obtient une place de plus en plus solide en Allemagne, elle en est encore à ses balbutiements en France, Italie, Espagne, et dans d’autres pays européens. Ce colloque a pour but de mettre en avant l’aspect transnational de l’histoire des musiques populaires en Europe. Sans exclure les influences américaines, centrales dans l’évolution des musiques populaires, il s’agira ici de mettre l’accent sur les échanges intra-européens. L’objectif est de mettre au jour la variété des influences musicales en Europe au cours des « longues » années 1960.

Annonce

Argumentaire

L’histoire des musiques populaires en Europe occidentale (chanson, Schlager, pop, rock, jazz...) a jusqu’à présent été traitée de manière très inégale en fonction des pays, des disciplines et des angles de recherches. Alors qu’en Grande-Bretagne, l’histoire des musiques populaires fait partie intégrante de la recherche historique et qu’elle obtient une place de plus en plus solide en Allemagne, elle en est encore à ses balbutiements en France, Italie, Espagne, et dans d’autres pays européens.

Le cas des musiques populaires est pourtant très intéressant pour l’étude des sociétés européennes, notamment pour la période qui nous intéresse ici, celle des « longues » années 1960. A travers lui, sont mises au jour des évolutions sociales et sociétales, des changements de mentalités (moral panics) ou de mœurs, offrant ainsi des perspectives utiles tant pour l’histoire sociale que pour l’histoire des sensibilités. De plus, il se révèle intéressant sous un angle économique, en questionnant de son point de vue la période des « Trente Glorieuses », et politique, en mettant en lumière les imbrications multiples et polymorphes du politique dans le domaine musical. 

Ces perspectives de recherche sont pertinentes pour tous les pays européens et ne peuvent être pensées de manière purement nationale. Tout chercheur qui se frotte à l’histoire des musiques populaires dans les « longues » années 1960 se rend compte de la dimension européenne de son sujet et des liens, échanges et transferts qui existent entre les acteurs des différents pays. Ce colloque a pour but de mettre en avant cet aspect transnational de l’histoire des musiques populaires en Europe. Sans exclure les influences américaines, centrales dans l’évolution des musiques populaires, il s’agira ici de mettre l’accent sur les échanges intra-européens. L’objectif est de mettre au jour la variété des influences musicales en Europe au cours des « longues » années 1960.

Les propositions d’interventions peuvent donc s’insérer dans les axes de réflexion suivants : 

  • Les réseaux de diffusion : acteurs, intermédiaires, industrie du disque, presse, stations radiophoniques, télévisions, festivals, clubs, bals, bars...
  • Les formes de diffusion : disques, festivals, concerts, émissions radiophoniques, télévisuelles, films, jukebox, scopitones ...
  • Les publics et les acteurs (musiciens, producteurs, impresario, techniciens, organisateurs de festivals etc.). Sentiment d’appartenance à une culture/subculture jeune transnationale ? Nouvelles formes d’identités construites sur des références aux musiques populaires ?
  • Histoire des techniques/transferts culturels : échanges de techniciens, évolution des techniques de studios, adaptations musicales, traduction des textes etc.
  • Histoire politique/histoire de l’Europe : Instrumentalisation des musiques populaires à des fins politiques ? Différences de traitement des musiques populaires et des évènements musicaux (festivals par exemple) par différents régimes politiques ? Circulations Est/Ouest ? Apport de la musique populaire à la création d’un sentiment européen ? 
  • National vs. Européen : spécificités nationales (du point de vue des genres musicaux, mais aussi des techniques, du traitement théorique [musicologique] des musiques populaires), échecs ou succès de l’acculturation de certains genres musicaux/artistes à l’étranger (ex du Schlager) ; évolution comparée des hit-parades…

Cette liste est non exhaustive et d’autres domaines de réflexion qui n’auraient pas été évoqués ici sont les bienvenus. 

Ce colloque propose un format innovant sous la forme d’ateliers (workshop). Les participant.e.s sélectionné.e.s seront invité.e.s à rédiger un article de 45 000 signes (notes de bas de pages et espaces inclus) qu’ils devront communiquer en amont du workshop où il sera alors présenté sous une forme synthétique et commenté par un.e pair.e. Ces articles feront l’objet d’une publication en allemand et en français. L’atelier proposera également une partie méthodologique, où chaque intervenant pourra présenter et porter à discussion une source, un ouvrage ou une théorie qui lui est utile dans ses recherches, et qui sera là encore matière à discussion. 

Modalités de contribution

Le colloque aura lieu à l’université de la Sarre, du 11 au 14 mai 2022. Les langues de travail seront l’allemand, le français et accessoirement l’anglais. 

Les frais de voyage, d’hébergement et de bouche des participants seront pris en charge par les organisateurs. 

Merci d’envoyer votre proposition de contribution (max. 500 mots), ainsi qu’un bref CV, si possible en français et/ou en allemand (sinon en anglais), à l’adresse suivante : musiquepopulaireeurope@gmail.com

avant le 15 avril 2021.

Comité d’organisation

  • Arnaud Baubérot (Université de Paris-Est Créteil)
  • Dietmar Hüser (Universität des Saarlandes)
  • Florence Tamagne (Université de Lille)
  • Maude Williams (Universität des Saarlandes) 

Comité scientifique

  • Gunter Mahlerwein (Universität des Saarlandes)
  • Caroline Moine (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
  • Christophe Pirenne (Université de Liège)
  • Valérie Schafer (Université du Luxembourg)

Lieux

  • Sarrebruck, Allemagne

Dates

  • jeudi 15 avril 2021

Mots-clés

  • musique populaire, rock, chanson, média, jeunesse, festival, technique, transfert culturel

Contacts

  • Arnaud Baubérot
    courriel : abauberot [at] gmail [dot] com
  • Florence Tamagne
    courriel : ftamagne [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Florence Tamagne
    courriel : ftamagne [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Trans-Europe-Express. Circulations des musiques populaires en Europe occidentale durant les « longues » années 1960 », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 08 mars 2021, https://calenda.org/852119

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search