Inicio« Condition humaine / Conditions politiques », revue internationale d’anthropologie du politique

Inicio« Condition humaine / Conditions politiques », revue internationale d’anthropologie du politique

*  *  *

Publicado el miércoles 07 de abril de 2021 por Céline Guilleux

Resumen

La nouvelle revue Condition humaine / Conditions politiques a été lancée en décembre 2020 par un groupe de chercheurs situés en France. Elle propose d’élaborer et de diffuser la recherche française et internationale consacrée à des lectures anthropologiques du politique dans les mondes contemporains. Condition humaine / Conditions politiques est une revue semestrielle française et plurilingue. Elle accueille des articles en français, en anglais, en espagnol, en italien et en portugais.

Anuncio

Présentation

Une nouvelle revue d’anthropologie (du) politique

La nouvelle revue Condition humaine / Conditions politiques a été lancée en décembre 2020 par un groupe de chercheurs situés en France. Elle propose d’élaborer et de diffuser la recherche française et internationale consacrée à des lectures anthropologiques du politique dans les mondes contemporains. 

Ces derniers sont marqués par des transformations planétaires d’envergure (écologiques, sociales, numériques, économiques, etc.), qui reconfigurent l’être au monde de l’humain et, par conséquent, l’idée de l’humain comme sujet politique individuel et collectif. Les mondes contemporains montrent l’émergence de nouvelles formes de politique, qui sont censées gouverner ces transformations et demandent de repenser l’objet « politique » au-delà de ses frontières mêmes. Il s’agit de donner à lire l’analyse que l’anthropologie, associée à des disciplines affines, peut proposer de ces transformations radicales, que ce soit celles des formes de contestation, celles des imaginaires alternatifs du futur, ou la reconfiguration de l’État à l’heure de la globalisation des normes et des flux. Il s’agit de prendre encore en compte des turbulences, des ruptures, des guerres d’un genre nouveau. 

Condition humaine / Conditions politiques se propose de mobiliser et de mettre en mouvement les méthodes, les approches et les concepts de l’anthropologie politique. Elle est arrimée à la méthode ethnographique, aux savoirs ethnologiques et historiques, tant du lointain que du proche, ainsi qu’à la comparaison anthropologique. Ses frontières disciplinaires sont partagées avec les autres sciences sociales et humaines, historiques et politiques. 

Pour plus d’informations

Rubriques

Penser les catégories, réfléchir les pratiques théoriques

Cette rubrique analyse les emprunts réciproques de théories et de catégories entre les différentes disciplines qui travaillent l’objet politique. L’objectif est de comprendre le renouvellement de l’anthropologie politique, dans le dialogue entre les productions théoriques et les terrains.

(Contributions de 25 000 à 40 000 signes.)

Turbulences

Dans cette rubrique, nous souhaitons pointer les moments de rupture, les glissements sémantiques, mais aussi les accrocs autour de catégories qui font irruption dans le débat médiatique, et qui méritent une attention spécifique inscrite dans le pli des engagements scientifiques et citoyens.

(Contributions de 25 000 à 30 000 signes.) 

N.B. 

Exemples de thèmes autour de débats contemporains pour inspirer les rubriques « Turbulences » ou « Penser les catégories » :

  • « Racisme », « racisme d’État » ou « anti-racisme »  ;
  • « Universel », « créolisation » ou « métissage » ;
  • « Au-delà de l’intersectionnalité ? » ;
  • « Genèse, (més)usages d’une catégorie : qu’est-ce que l’islamo-gauchisme ? » ;
  • « Penser l’écart : du décentrement anthropologique à l’anachronisme historique », etc. 

Un ensemble d’articles sur des catégories, des théories ou des sujets d’actualité faisant l’objet de débats et controverses scientifiques pourra éventuellement être proposé sous la forme d’un dossier (voir ci-dessous).

Varia

Publication d’articles de fond prioritairement en anthropologie du politique, ainsi que des contributions portant sur les arts visuels, la musique, la littérature, etc.

(Articles de 25 000 à 45 000 signes.)  

Dossier

Le dossier porte l’accent sur des enjeux théoriques, des pratiques sociales ou des aires géographiques singulières. La pluridisciplinarité est bienvenue.

(Articles de 25 000 à 40 000 signes.) 

Lectures et entretiens

Cette rubrique accueille des recensions d’ouvrages (15 000 signes), et des entretiens (15 000 à 35 000 signes) avec des auteurs identifiés comme des contributeurs importants au champ de l’anthropologie du politique. 

Pour les instructions aux auteurs 

Soumettre un article 

Condition humaine / Conditions politiques est une revue semestrielle française et plurilingue. Elle accueille des articles en français, en anglais, en espagnol, en italien et en portugais.

Tous les articles comportent obligatoirement un résumé long de 3 000 à 4 500 signes, en anglais et en français. 

La revue accueille vos contributions dans les cinq rubriques suivantes : Penser les catégories, Turbulences, Varia, Dossier, Lectures et Entretiens. Les propositions pour les trois premières sont particulièrement encouragées. 

Délais

  • Numéro 3 : nous acceptons encore des textes pour les rubriques Turbulences ou Varia courant mai 2021, pour une publication en décembre 2021.
  • Numéro 4 : nous accueillons vos contributions courant octobre 2021 pour une publication en mai 2022.
  • Numéro 5 : nous accueillons vos contributions courant mai 2022 pour une publication en décembre 2023. 

Merci d’adresser vos articles et demandes de précisions à : redaction.ch-cp@ehess.fr  

Comité scientifique

Le comité scientifique définit, en accord avec le comité de rédaction, la ligne éditoriale de la revue et son positionnement singulier dans le champ disciplinaire dont elle relève. Il veille à l’équilibre et au renouvellement des thématiques abordées dans l’ensemble des rubriques. Il est invité à se prononcer sur toutes les orientations pouvant influer sur la qualité scientifique de la revue, la bonne marche du processus d’évaluation ou d’édition.

  • Marc Abélès (CNRS/EHESS, IIAC) – anthropologie
  • Pierre Bouvier (Université Paris Nanterre, IIAC) – socio-anthropologie
  • Denise Brennan (Georgetown University) – anthropologie
  • Gérard Collomb (CNRS, IIAC) – anthropologie
  • Maria Couroucli (CNRS, IIAC) – anthropologie
  • Andrew Feenberg (Simon Fraser University) – philosophie
  • Jean-François Gossiaux (EHESS, IIAC) – anthropologie
  • Nicole Lapierre (CNRS, IIAC) – socio-anthropologie
  • Roberta Shapiro (ministère de la Culture, IIAC) – sociologie
  • Martin de la Soudière (CNRS, IIAC) – anthropologie
  • Michael T. Taussig (Columbia University) – anthropologie

Comité de rédaction

Le comité de rédaction élabore et met en œuvre la politique éditoriale de la revue. Responsable de la qualité scientifique des contenus publiés, il étudie la recevabilité des articles qui lui sont adressés et prend en charge la gestion du processus d’évaluation. Il veille au respect des règles éthiques affichées sur le site de Condition humaine / Conditions politiques. Les deux tiers de ses membres sont extérieurs à l’IIAC, UMR 8177 CNRS-EHESS, à laquelle la revue est adossée. Ils disposent d’un mandat de trois ans, renouvelable deux fois.

  •     Pablo Antunha Barbosa (Universidade Federal do Sul da Bahia) – anthropologie
  •     Martina Avanza (Université de Lausanne, IEPI / CRAPUL) – science politique et anthropologie
  •     Michèle Baussant (CNRS, CEFRES) – anthropologie
  •     Alejandra Bello (Universidad El Bosque) – science politique
  •     Serena Boncompagni (EHESS, IIAC) – anthropologie
  •     David Manuel Bozzini (Université de Fribourg) – anthropologie
  •     Agnès Callu (ministère de la Culture, IIAC) – histoire
  •     Yerko Castro Neira (Universidad Iberoamericana) – anthropologie
  •     Pierre-Antoine Chardel (Institut Mines-Télécom, IIAC) – socio-philosophie
  •     Éric Chauvier (École nationale supérieure d’architecture de Versailles) – anthropologie
  •     Riccardo Ciavolella (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Karine Clément (CNRS, CRESPPA-GTM) – sociologie
  •     Kathleen Coll (University of San Francisco) – anthropologie
  •     Marie Cuillerai (Université Paris-Diderot, LCSP) – philosophie
  •     Mathias Dambuyant-Wargny (EHESS, IIAC) – anthropologie
  •     Lynda Dematteo (CNRS, IIAC) – anthropologie et science politique
  •     Ivaylo Ditchev (Université de Sofia) – anthropologie
  •     Allen F. Roberts (University of California, Los Angeles) – anthropologie
  •     María Inés Fernández Alvarez (CONICET/Universidad de Buenos Aires) – anthropologie
  •     Elena Filippova (Institut d’ethnologie et d'anthropologie de l'Académie des sciences de Russie, Moscou) – anthropologie
  •     Michela Fusaschi (Università Roma Tre) – anthropologie
  •     Mélanie Gourarier (CNRS, LEGS) – anthropologie
  •     Charlotte Grégoreski (EHESS, IIAC) – anthropologie
  •     Kyra Grieco (EHESS, LISST/CAS) – anthropologie
  •     Paula Guerra (Universidade do Porto, Instituto de Sociologia) – sociologie
  •     Chrystèle Guilloteau (CNRS, IIAC) – secrétariat général IIAC
  •     Benoît Hazard (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Amber Huff (Institute of Development Studies) – anthropologie
  •     Mark Hunyadi (UCLouvain) – philosophie
  •     David Inglis (University of Helsinki) – sociologie
  •     Daniela Jacob (EHESS, IIAC) – anthropologie
  •     Maïté Maskens (ULB, Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains) – anthropologie
  •     Sabrina Melenotte (IRD, URMIS) – anthropologie
  •     Julie Métais (ULB, Laboratoire d'anthropologie des mondes contemporains/Marie Curie) – anthropologie
  •     Catherine Neveu (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Florence Neveux (CNRS, IIAC) – secrétariat de rédaction
  •     Jean-Bernard Ouédraogo (CNRS/EHESS, IIAC) – sociologie
  •     Vincenzo Padiglione (Università di Roma “La Sapienza”) – anthropologie
  •     Caterina Pasqualino (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Manuel João Ramos (Instituto Universitário de Lisboa, Centro de Estudos Internacionais) – anthropologie
  •     Gianfranco Rebucini (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Gabriel Rockhill (Villanova University) – philosophie
  •     Hadrien Saiag (CNRS, IIAC) – économie et anthropologie
  •     Monique Sicard (CNRS, ITEM) – histoire de la photographie et philosophie de l’image
  •     Maxime Vanhoenacker (CNRS, IIAC) – anthropologie
  •     Sophie Wahnich (CNRS, IIAC) – science politique et histoire
  •     Éric Wittersheim (EHESS, IIAC) – anthropologie

Fecha(s)

  • viernes 31 de marzo de 2023

Palabras claves

  • anthropologie politique, monde contemporain, pluridisciplinarité, globalisation, état, mouvement social, résistance

Contactos

  • Rédaction en chef CH/CH
    courriel : redaction [dot] ch-cp [at] ehess [dot] fr

Fuente de la información

  • Sabrina Melenotte
    courriel : sabrina [dot] melenotte [at] ird [dot] fr

Para citar este anuncio

« « Condition humaine / Conditions politiques », revue internationale d’anthropologie du politique », Convocatoria de ponencias, Calenda, Publicado el miércoles 07 de abril de 2021, https://calenda.org/862253

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search