StartseiteLe français algérien

StartseiteLe français algérien

Le français algérien

Algerian French - presentation and state of affairs

Présentation et état des lieux

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 16. April 2021 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Ce colloque vise à présenter et faire l'état des lieux du français algérien. Le rapprochement entre les peuples a montré à quel point la langue remplissait et remplit toujours sa fonction comme moyen de communication par excellence. La redéfinition inéluctable des frontières géographiques entre les pays, et donc entre les peuples, a fait que les langues ont été influencées par les usages linguistiques et le nombre d’usagers dans le monde. C’est dans ce sens que la langue - considérée depuis longtemps comme la propriété d’un pays, d’une société ou d’une zone géographique précise - est devenue un objet international. Par conséquent, si certaines langues résistent encore à cette réalité linguistique, d’autres sont devenues dominantes en formant des zones linguistiques par analogie aux zones géographiques.

Inserat

Date

Mardi 8 juin 2021

Argumentaire

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale et grâce à l’émergence, à l’évolution et à la généralisation de l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC), les frontières géographiques ne sont plus définies comme barrières limitant la communication et l’échange entre les peuples des différents pays, proches ou lointains.

Le rapprochement entre les peuples a montré à quel point la langue remplissait et remplit toujours sa fonction comme moyen de communication par excellence. La redéfinition inéluctable des frontières géographiques entre les pays, et donc entre les peuples, a fait que les langues ont été influencées par les usages linguistiques et le nombre d’usagers dans le monde. C’est dans ce sens que la langue - considérée depuis longtemps comme la propriété d’un pays, d’une société ou d’une zone géographique précise - est devenue un objet international. Par conséquent, si certaines langues résistent encore à cette réalité linguistique, d’autres sont devenues dominantes en formant des zones linguistiques par analogie aux zones géographiques.

La zone linguistique anglo-saxonne représente aujourd’hui l’exemple par excellence en montrant le rapport sociolinguistique complexe entre l’anglais et les langues officielles des pays appartenant à cette zone. En fait, chacun de ces pays a pu s’approprier l’anglais en développant une variation spécifique : la variation américaine, la variation canadienne, la variation britannique, la variation australienne, la variation sud-africaine, etc.

L’anglais ne fait pas exception, même le français est aussi concerné par cette réalité sociolinguistique mondiale. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons assisté à la naissance de ce que nous appelons aujourd’hui « zone francophone » ou « francophonie ». Cette expression fait référence à la zone géographique dans laquelle la langue française est utilisée comme langue officielle, comme langue secondaire ou comme langue étrangère (FLE). C’est dans cette situation linguistique internationale complexe que le français veut se créer une place dans l’espace linguistique international, au même titre que l’anglais, de l’espagnol, etc.

Les français ont bien compris que l’avenir du français devrait être repensé au-delà des frontières géographiques de la France (le français hexagonal). A titre d’exemple, rien qu’en Afrique, on dénombre « aujourd’hui environ 200 millions de personnes parlant la langue française contre 65 millions de Français » (Razika Adnani, 2019).

D’ailleurs, le 16 mars 2021, le ministère de la culture de France a lancé officiellement le projet du Dictionnaire des Francophones (DDF) sous la forme d’une plateforme collaborative en ligne. Ce projet se veut être un outil dédié principalement à la description de l’usage multiple du français dans la zone francophone.

Il se trouve que l’Algérie[1] fait partie de la zone des pays où le français est présent sous un statut particulier. Non seulement il est présent dans les écoles, en tant qu’objet d’enseignement/apprentissage, et dans les universités algériennes en tant qu’objet et médium international, mais il est également considéré comme langue d’usage dans le quotidien des Algériens : à l’administration, dans les médias, dans la rue, etc. Par conséquent, l’Algérie figure inévitablement parmi les pays concernés par le projet DDF.

Pour assurer une bonne intégration du français en usage en Algérie comme variation (le français algérien) dans le DDF, il nous a semblé important et convenable de commencer, d’abord, par organiser un colloque sur :

Le français algérien : présentation et état des lieux

Par ailleurs, ce colloque sera suivi par l’organisation d’une série de journées d’étude et de colloques durant la période 2021-2024. Le prochain colloque aura lieu en novembre 2021, il portera sur le français algérien : corpus et traitement lexicographique de la langue.

Axes du colloque

  • Français algérien, état des lieux
  • Réalité sociolinguistique du français en Algérie
  • Pratiques linguistiques algérienne du français
  • Particularités linguistiques (lexicale, phonétique et syntaxique) du français en Algérie

Modalités de participation

Dates importantes

  • 08 avril 2021: annonce de l’appel à participation
  • 24 avril 2021: date limite pour la réception des résumés

  • 29 avril 2021: notification d’acceptation des résumés
  • 15 mai 2021: date limite pour la réception des communications intégrales
  • 25 mai 2021: notification d’acceptation des communications
  • 26 mai 2021: publication du programme du colloque
  • 08 juin 2021: la tenue du colloque

Informations importantes et conditions de participation

  • La communication doit être originale et qui n’a pas fait l’objet d’une publication antérieure
  • La communication doit s’inscrire sous l’un des axes du colloque
  • Langue de communication : français
  • Le résumé de la communication ne doit pas dépasser 500 mots
  • Les résumés et les communications doivent être envoyés au : colloque.fralg@gmail.com  

Comités

Président d’honneur 

  • Pr Smail Balaska , Recteur de l’université d’Oran 2

Présidents du séminaire

  • Dr Harig Fatima-Zahra - Université Oran 2
  • Dr Mabrak Sami - École Normale Supérieure de Sétif

Président du comité scientifique

  • Dr Bouzidi Boubakeur - Université de Sétif 2

Présidents du comité d’organisation 

  • Dr Soltani Souhila - École Normale Supérieure d’Oran

Comité scientifique

  • Pr Le Tallec Gabrielle, Professeure des Universités - Université Paris 13- UFR
  • Pr Jamel Zenati - Université d’Alger 2
  • Pr Derradji Yacine - Université de Constantine 2
  • Pr Jean Léo Leonard - Université Paul Valéry-Montpellier
  • Pr Khadiyatoulah Fall - Université de Chicoutimi - Canada
  • Pr Benabdallah imene - université d’Oran 2
  • Pr Khelladi sid Ahmed - Université d’Adrar
  • Pr Chiali Lalaoui Fatima Zohra - Université Oran 2
  • Pr Hamidou Nabila - Université Oran 2
  • Pr Bensebia Abdelhak - Université Oran 2
  • Dr Bouzidi Boubakeur - Université de Sétif 2
  • Dr Soltani Souhila - École Normale Supérieure d’Oran
  • Dr Harig Fatima-Zahra - Université Oran 2
  • Dr Benzidane Nezhat - École Normale Supérieure de Mostaganem
  • Dr Mabrak Sami - École Normale supérieure de Sétif

Comité d’organisation

  • Chaib Samir - - Université Oran 2
  • Dr Megunenni Amel - Université Oran 2
  • Dr Radjah Saida - École Normale supérieure de Sétif
  • Dr Mousli Meriem - École Normale supérieure de Sétif
  • Dr Seboussi Zahir - École Normale supérieure de Sétif
  • Dr Messali Widad - École Normale supérieure de Sétif
  • Dr Benabid Faiza - École Normale supérieure de Sétif

Institutions organisatrices

  • République Algérienne Démocratique et Populaire
  • Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique 2
  • Université Mohamed Ben Ahmed – Oran 2
  • Faculté des langues et des lettres
  • Département de Français
  •  Le laboratoire " Création d'outils pédagogiques en langues étrangères (LOAPL)

Bibliographie

Arezki, A. (2008). Le rôle et la place du français dans le système éducatif algérien», 23, . Le français en Afrique, pp. 21-31.

Asselah-Rahal, S., & Blachet, P. (2007). Plurilinguisme et enseignement des langues en Algérie. Rôles du français en contexte didactique. EME édition.

Chachou, I. (2013). La situation sociolinguistique de l’Algérie. Pratiques plurilingues et variétés à l’œuvre. Paris: L’Harmattan.

Cherrad-Benchefra, Y., & Derradji, Y. (2004). La politique linguistique en Algérie. Revue d’aménagement linguistique, 107, p. 165.

Derradji, Y. (1995). L'emploi de la suffixation-iser,-iste,-isme,-isation dans la procédure néologique du français en Algérie. Dans Le français au Maghreb (pp. 111-119).

Derradji, Y. (1999). Le français en Algérie: langue emprunteuse et empruntée. Le français en Afrique, 13, pp. 71-82.

Derradji, Y. (2002). Vous avez dit langue étrangère, le français en Algérie? (ASJP, Éd.) Les cahiers du SLADD, pp. 17-28.

Elimam, A. (2011). Le français médium d'enseignement (FME) pour non natifs : entre apports de la recherche linguistique et besoins. Etudes de linguistique appliquée (ELA), 1(161), pp. 79-98.

Morsly, D. (2006). La Langue française en Algérie : retour sur un aspect de son histoire . Nouvelle édition, Rennes : Pres. Dans F. ARGOD-DUTARD, Le français : des mots de chacun, une langue pour tous : Des français parlés à la langue des poètes (pp. 43-53). Rennes: Presses universitaires de Rennes.

Queffélec, A., Smaali, D., Debov, V., & Derradji, Y. (2002). Le français en Algérie. Lexique et dynamique des langues, Louvain-la-Neuve. Bruxelles: Duculot.

Soukehal, R. (2011). La France, l'Algérie et le français; Entre passé tumultueux et présent flou. Les Cahiers de l'Orient, 3(103), pp. 47-60.

Taleb Ibrahimi, K. (2007). L’Algérie : coexistence et concurrence des langues »,dans (dir.) ; et al. . Nouvelle édition [e. Dans F. ABÉCASSIS, La France et l’Algérie : leçons d’histoire : De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial (pp. 41-55). Lyon: ENS Editions.

Tatah, N. (2013). La compétence bi/plurilingue en classe de langue en Algérie. Multilinguales, pp. 1-10.

Zenati, J. (2004). L’Algérie à l’épreuve de ses langues et de ses identités: histoire d’un échec répété. (E. Éditions, Éd.) Mots. Les langages du politique(74), 137-145.

Note

[1] « Seul grand pays francophone qui affiche ouvertement sa non-adhésion à l’Organisation Internationale de la Francophonie » (Soukehal, 2011).

Orte

  • B.P 1015 El M'naouer
    Oran, Algerien (31000)

Daten

  • Samstag, 24. April 2021

Schlüsselwörter

  • langue française, français en algérie

Kontakt

  • Fatima-Zahra Harig
    courriel : colloque [dot] fralg [at] gmail [dot] com

Informationsquelle

  • Fatima-Zahra Harig
    courriel : colloque [dot] fralg [at] gmail [dot] com

Zitierhinweise

« Le français algérien », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 16. April 2021, https://calenda.org/867059

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search