HomeThe anthologies of world literature in French and African literatures

Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

The anthologies of world literature in French and African literatures

Anthologies de littérature mondiale en français et littératures africaines

*  *  *

Published on Wednesday, April 28, 2021Wednesday, April 28, 2021 by João Fernandes

Summary

Ce volume invite donc à réfléchir autant sur les anthologies de littérature mondiale que sur la place de la littérature africaine de langue française dans celles-ci. Par anthologie de littérature mondiale, nous entendons toutes sortes d’anthologie ayant la prétention de regrouper l’ensemble des textes issus du monde ou de la planète. On pourra par exemple être attentif à la mention des étiquettes (monde, autour du monde, monde entier, planète, planétaire, international, mondial, Tout-Monde, littérature-monde, etc.) dans les titres.

Announcement

Argumentaire

Depuis au moins la publication de The Norton Anthology of World literature (1962), l’anthologie apparaît comme le genre qui permet de présenter de manière synthétique et panoramique la littérature mondiale. En étudiant son architecture, la critique littéraire s’intéresse entre autres au choix des textes et des auteurs, au découpage géographique et historique afin de mettre en lumière les mécanismes qui contribuent à la construction d’une idée de la littérature à l’échelle planétaire (David, 2012). Elle cherche également à définir un canon littéraire mondial (Gualtieri, 2011 ; Shesgreen, 2009).

L’absence remarquée d’un tome consacré aux littératures africaines d’Afrique dans les différents volumes de cette anthologie de référence nous fait penser qu’un ouvrage de cette taille et de cet empan relève autant d’une anthologie que d’un manuel universitaire. La concentration initiale de The Norton Anthology of World literature sur la littérature de langue anglaise en vue de constituer une « bibliothèque » comparée de la littérature de l’humanité montre qu’une bonne partie de la question est souvent celle de la présentation des variétés des cultures et des époques, et donc de préciser les limites géographiques et linguistiques du corpus.

Aussi, malgré une production riche et abondante d’anthologies du même genre en langue française comme La Voix au cœur multiple petite anthologie mondiale de la littérature française contemporaine (1966) de Joseph Boly, Noël : une anthologie des plus beaux textes de la littérature mondiale (1994) d’Ismaïl Kadaré, La Terre, le feu, l'eau, et les vents : une anthologie de la poésie du Tout-monde (2010) d’Édouard Glissant, etc.[1], la production critique consacrée à la mondialisation littéraire ne s’intéresse que très peu pas à ce corpus. De fait, si les anthologies anglophones de la littérature mondiale sont largement discutées[2], les anthologies francophones du même genre sont ignorées, à l’exception des principaux textes en faveur de la littérature-monde édités par Michel Le Bris et Jean Rouaud : Pour une littérature-monde en français (2007), Je est un autre : pour une identité-monde (2010).

Par ailleurs, les études dédiées aux anthologies du mouvement de la Négritude se concentrent essentiellement sur l’Anthologie pour une poésie nègre et malgache de langue française de Senghor (Ranaivoson, 2008 ; Ranaivoson, 2010), laissant ainsi dans l’oubli Poètes d’expression française (1900-1945) de Damas et surtout Nouvelle somme de poésie du monde noir qui est pourtant le volume qui incarne clairement l’internationalisme littéraire noir défendu par les auteurs. Les autres anthologies mondiales d’Afrique francophone qui ont un écho relatif dans la critique sont Nouvelles voix d’Afrique (2002) et L’Afrique qui vient (2013) que Michel Le Bris et Alain Mabanckou ont éditées dans le cadre du mouvement Étonnants Voyageurs.

Ce volume invite donc à réfléchir autant sur les anthologies de littérature mondiale que sur la place de la littérature africaine de langue française dans celles-ci. Par anthologie de littérature mondiale, nous entendons toutes sortes d’anthologie ayant la prétention de regrouper l’ensemble des textes issus du monde ou de la planète. On pourra par exemple être attentif à la mention des étiquettes (monde, autour du monde, monde entier, planète, planétaire, international, mondial, Tout-Monde, littérature-monde, etc.) dans les titres. Ces anthologies sont généralement associées à une manière de penser le monde (Locha Mateso, 1986) entre le local et le global qu’il faudra dès lors préciser. La notion désigne aussi les anthologies d’Afrique des mouvements littéraires occidentaux qui formulent des ambitions mondialisantes. Une lecture des processus d’intégration des écrivains du continent dans les textes de ces communautés littéraires illustrerait les enjeux de cette ouverture au monde. Le genre désigne enfin les anthologies critiques et/ou didactiques qui, tout en défendant les spécificités culturelles, identitaires et littéraires du continent, participent à la vulgarisation et à la promotion des littératures africaines à l’international d’une part (Kesteloot, 1967 ; Chevrier, 1981), à la défense d’une mondialité littéraire transfrontalière francophone d’autre part (Gauvin, 2018).

Cet ouvrage se propose aussi de réfléchir sur les relations réciproques entre littérature africaine et littérature mondiale en s’intéressant aux différents genres littéraires évoqués ainsi qu’aux formes d’hybridation de l’anthologie. Si pour Emmanuel Fraisse l’anthologie est soumise à une tension entre, d’une part, « sa fonction de conservation et de préservation d’une part et, de l’autre, sa tendance au manifeste » (1997 : 8), elle est aussi parfois le lieu d’expression immédiat des écrivains. Entre la tendance à l’« encyclopédie » et au « musée » qui permet de maintenir la « tradition d’un canon littéraire » (Ibid.), et l’affirmation d’une position manifestaire dans le discours d’accompagnement, on remarquera que l’anthologie peut aussi souvent être associée aux genres de la revue (Mangeon, 2009), du recueil de textes poétiques (Fraisse, 1997 : 23) et des nouvelles. Mais on constatera aussi que, sous cette forme, l’anthologie devient de plus en plus l’espace de création des écrivains comme c’est le cas des anthologies thématiques. Ce type d’anthologies implique la production d’inédits qui seraient porteur d’un imaginaire planétaire présenté dans les propos préfaciels. Cette propension à l’intervention des écrivains qui cherchent à « marquer une continuité [et] mettre en exergue la modernité de certains classiques » (Mongo-Mboussa, 2002 : 15) est certainement accentuée par la multiplication des essais-entretiens et des lieux de médiations culturelles (médias, congrès, festivals etc.) à partir desquelles plusieurs de ces anthologies sont conçues.

Il s’agit donc, en s’appuyant sur un corpus élargi d’anthologies mondiales des XXe et XXIe siècles, de penser la littérature mondiale dans le contexte francophone, de voir comment elle participe à l’intégration – ou pas – des littératures africaines d’expression française dans l’espace littéraire planétaire. Les contributions pourront alors : questionner la place et la présence des textes d’auteurs africains francophones dans les anthologies ; interroger comment les anthologies locales ouvrent la littérature africaine au monde ; étudier, à partir de la composition des œuvres, la manière avec laquelle l’ordre des textes organise un savoir historique mondial de la littérature ; expliquer la collaboration entre écrivains et critiques pour penser la littérature mondiale ; exposer comment les espaces géographiques de parution négocie la mondialité littéraire africaine souvent perçue dans une dialectique d’opposition entre le Nord et le Sud.

Axes de réflexions indicatifs

  • Anthologies mondiales et littérature mondiale dans le contexte francophone
  • Anthologies mondiales de langue française et littérature(s) africaine(s)
  • Littératures africaines francophones et anthologies critiques ou didactiques de littérature mondiale
  • Place des littératures africaines francophones dans les anthologies mondiales ou dans les anthologies des mouvements revendiquant la mondialité
  • Continuité et rupture du canon littéraire africain dans les anthologies mondiales
  • Histoire littéraire mondiale de la littérature africaine francophone à partir des anthologies mondiales
  • Dynamique des anthologies mondiales et discours de renouveau littéraire
  • Collaboration entre écrivains francophones et critiques dans les anthologies mondiales
  • Genres littéraires et anthologies mondiales
  • Discours préfaciels (d’accompagnement), ordre, organisation et composition des anthologies mondiales
  • Anthologies mondiales, langues et littératures africaines francophones
  • Espace d’édition des anthologies mondiales et mondialité des littératures africaines francophones
  • Anthologies mondiales et évènements culturels
  • Auteures africaines francophones dans les anthologies mondiales

Les propositions en français de 400 mots maximum, accompagnées d’une brève notice bio-bibliographique (150 mots maximum), sont à envoyer à ngadimaissa@outlook.com

avant le 30 mai 2021.

Notification de l’acceptation : 15 juillet 2021. Les articles définitifs (d’une longueur de 6000 mots maximum) seront à remettre avant le 10 décembre 2021.

Les articles seront soumis à une évaluation en double aveugle.

Comité scientifique

  • Anthony Mangeon (Université de Strasbourg)
  • Bernard De Meyer (Université du KwaZulu-Natal)
  • Catherine Mazauric (Université Aix-Marseille)
  • Dominic Thomas (Université de Californie Los Angeles)
  • Dominique Ranaivoson (Université de Lorraine)
  • Emmanuel Fraisse (Université Sorbonne Nouvelle)
  • François Provenzano (Université de Liège)
  • OanaPanaïté (Université de l’Indiana)
  • Pierre Halen (Université de Lorraine)
  • Sylvère Mbondobari (Université Bordeaux-Montaigne)
  • Sylvie Freyermuth (Université du Luxembourg)

Bibliographie restreinte

ALEXANDRE (Didier), L’Anthologie d’écrivains comme histoire littéraire, Berlin, Bern, Bruxelles, New-York, Oxford, Warszawa, Wien, Peter Lang, 2011, 350 p.

BANTA (Martha), « Why Use Anthologies? or One Small Candle Alight in a Naughty World », American Literature, n°2, juin.1993, pp. 330-334.

BESSIERE (Jean) & Gillespie (Gerald), dir., Contextualizing world littérature, Brussels, P.I.E Peter Lang, 2015, coll. « Nouvelle poétique comparatiste n°35 », 163 p.

CASANOVA (Pascale), La République mondiale des lettres, Paris, Seuil, 2008, 504 p.

CHEVRIER (Jacques), Anthologie africaine d'expression française, Paris, Hatier, 1981, 2 tomes.

DAMROSCH (David), World literature in theory, Chichester, Wiley-Blackwell, 2014, 546 p.

DAVID (Jérôme), Spectres de Goethe : les métamorphoses de la « littérature mondiale », Paris, Les Prairies ordinaire, 2012, 306 p.

EVERETT (Jane) et MARCOTTE (Sophie) ed., Voix et Images  n°2, vol.35 (De l’anthologie), 2010, 134 p. Url : https://www.erudit.org/fr/revues/vi/2010-v35-n2-vi3592/ (consulté le 23.03.2021).

FRAISSE (Emmanuel), Les Anthologies en France, Paris, P.U.F., 1997, 283 p.

GUALTIERI (Gillian), « Canonized Women and Women Canonizers : Gender Dynamics in The Norton Anthology of English Literature’s Eight Editions», Gend, n°28, 2011, pp. 94-109.

KESTELOOT (Lilyan), Anthologie négro-africaine : panorama critique des prosateurs, poètes et dramaturges noirs du XXe siècle. Verviers : Gérard & C°, coll. « Marabout Université », 1967, 430 p.

KOM (Ambroise), « La littérature africaine et les paramètres du canon », Études françaises, n°37, 2001, pp. 33-44.

LOCHA MATESO (Emmanuel), « Les anthologies, maîtres à penser ou signes des temps », Notre Librairie 85, 1986, pp. 79-83.

MANGEON (Anthony), « Miroirs des littératures nègres : d’une anthologie l’autre, revues », Gradhiva, n°10, 2009, pp. 41-63.

MANGEON (Anthony), « Le rôle des revues, anthologies, et périodiques dans l’archéologie des discours littéraires et culturels noirs », in Mabenga-Ylagou (Frédéric) et Mombo (Charles-Edgar), Autour de l’édition et de la diffusion des littératures africaines, Libreville, Odette Maganga, 2013, pp. 31-41.

MANGEON (Anthony), « Pour une histoire littéraire intégrée (des centres aux marges, du national au transnational : littératures françaises, littératures francophones, littératures féminines) », in Imorou (Abdoulaye), dir., La Littérature africaine francophone : mesures d’une présence au monde, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2014, pp. 87-101.

MAURY (Pierre), Poèmes du monde entier : anthologie des poètes du monde entier de Homère à nos jours, Verviers,Marabout, 1984, 383 p.

MONGO-MBOUSSA (Boniface), Désir d’Afrique, Paris, Gallimard, 2001, 325 p.

MURPHY (David), The First World Festival of Negro Arts, Dakar 1966, Liverpool, Liverpool University Press, 2016, 224 p.

PIVOT (Bernard), Écrire, lire et en parler… Dix années de littérature mondiale en 55 interviews dans Lire, Paris, Bernard Laffont, 1985, 563 p.

PRADEAU (Christophe) et SAMOYAULT (Tiphaine), dir., Où est la littérature mondiale ?,Paris, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « Essais et savoirs », 2005, 160 p. 

PROVENZANO (François), « La Francophonie de French Global : retour sur un paradigme historiographique et sa portée globale », La Semaine, 20-24 mars 2017, pp. 4-22. Url : https://orbi.uliege.be/handle/2268/223656 (consulté le 26.03.2021).

PUCHENER (Martin) et al., The Norton Anthologie of World literature, New-York, W. W. Norton & Company; Shorter Third edition, 2012, 2080 p.

RANAIVOSON (Dominique), « L’Anthologie de Senghor comme manifeste », Études littéraires africaines, 29 (Manifestes et magistères), 2010, pp. 20-27.

RANAIVOSON (Dominique), « L’Anthologie et ses descendantes », dans : Ranaivoson D. (dir.), Senghor et sa postérité littéraire, Actes du colloque de Cerisy-La-Salle. Metz, Université Paul Verlaine, Centre Écritures (« Littératures des mondes contemporains, Afriques, 3 »), 2008, 196 p. ; pp. 81-100.

SCHMITZ-EMANS (Monika), « Mapping poetry : poem anthologies and the modelling of world literature », Journal of Romance Studies, n°1, vol. 11, printemps 2011, pp. 37-50.

SHESGREEN (Sean), « Canonizing the Canonizer : A Short History of The Norton Anthology of English Literature », Critical Inquiry, n°2, vol.35, hiver 2009, pp. 293-318.

Références

[1]On trouvera une bibliographie synthèse en suivant ce lien : https://www.academia.edu/46948836/Bibliographie_anthologies_mondiales_en_fran%C3%A7ais  

[2] Voir à ce propos l’annexe de : Everett (Jane) et Marcotte (Sophie), « De l’anthologie », Voix et Images, n°2, vol.35, 2010, p. 7-15. Url : https://www.erudit.org/fr/revues/vi/2010-v35-n2-vi3592/039161ar/ (consulté le 26.03.2021).

Subjects

Date(s)

  • Sunday, May 30, 2021Sunday, May 30, 2021

Keywords

  • anthologie, littérature mondiale, littérature africaine, littérature francophone, canon littéraire

Contact(s)

  • Laude Ngadi Maïssa
    courriel : ngadimaissa [at] outlook [dot] com

Information source

  • Laude Ngadi Maïssa
    courriel : ngadimaissa [at] outlook [dot] com

To cite this announcement

« The anthologies of world literature in French and African literatures », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, April 28, 2021Wednesday, April 28, 2021, https://calenda.org/869060

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search