HomeHandicap et société en Haïti

HomeHandicap et société en Haïti

Handicap et société en Haïti

Andikap ak sosyete Ayisyèn nan

*  *  *

Published on Thursday, April 29, 2021Thursday, April 29, 2021 by João Fernandes

Summary

Le handicap, en tant qu’objet d’étude, peut être appréhendé de plusieurs manières ; d’un point de vue médical et bio-fonctionnel, il renvoie au corps et à sa dimension déficitaire illustrée par la déficience, la limitation des capacités fonctionnelles, psychiques et la difficulté dans la réalisation d’activités. Mais il peut aussi être appréhendé comme une production sociale et culturelle, un objet en mutation qui varie selon les sociétés (Stiker, 2005), le situant dans une perspective symbolique et sociale ; en ce sens, le handicap devient une catégorie construite et une réalité sociale qui cristallise des valeurs et des représentations, qui elles-mêmes déterminent des attitudes et pratiques traduisant la place accordée à la personne handicapée dans la société (Reichhart et Lomo, 2020).

Announcement

Argumentaire

Un ouvrage pour renforcer la compréhension du handicap en Haïti

Le handicap, en tant qu’objet d’étude, peut être appréhendé de plusieurs manières ; d’un point de vue médical et bio-fonctionnel, il renvoie au corps et à sa dimension déficitaire illustrée par la déficience, la limitation des capacités fonctionnelles, psychiques et la difficulté dans la réalisation d’activités. Mais il peut aussi être appréhendé comme une production sociale et culturelle, un objet en mutation qui varie selon les sociétés (Stiker, 2005), le situant dans une perspective symbolique et sociale ; en ce sens, le handicap devient une catégorie construite et une réalité sociale qui cristallise des valeurs et des représentations, qui elles-mêmes déterminent des attitudes et pratiques traduisant la place accordée à la personne handicapée dans la société (Reichhart et Lomo, 2020). Partant de ce postulat, le handicap peut être abordé comme le réceptacle de valeurs, de jugements, d’une manière de voir le monde et les autres, de concevoir un vivre ensemble incarné par des pratiques sociales diverses (rejet, mise à l’écart, sacralisation, diabolisation...). Dans cette perspective, depuis l’indépendance de 1804, nous proposons de questionner la construction sociale du handicap en Haïti et d’analyser, au vu des contextes sociaux, politiques, économiques et culturels haïtiens, l’élaboration des représentations du handicap et leurs fondements idéologiques ainsi que le traitement social dont les personnes handicapées bénéficient. Il s’agira d’observer à la fois les politiques publiques, les acteurs institutionnels et associatifs (nationaux et internationaux), l’arsenal juridique et son application, les facilitateurs ou freins à la participation sociale (Fougeyrollas, 1995) ou encore la vie quotidienne des personnes handicapées.

Écrits attendus

Cet ouvrage a vocation à confronter et faire évoluer l’état des connaissances sur le handicap en Haïti. Dans une perspective pluridisciplinaire (littérature, anthropologie, psychologie, philosophie, histoire, sciences politiques, philosophie, sciences juridiques, sciences de l’éducation, etc.), l’appel à textes s’adresse à des chercheurs, universitaires et acteurs de terrain. Les postulants sont invités à présenter des travaux de recherche empiriques, méthodologiques, pratiques ou conceptuels, des synthèses d’études universitaires (mémoires, thèses, etc.) qui portent sur des thématiques permettant de décrire et d’analyser les mythes et croyances, les mutations historiques, les conditions de vie, les interactions sociales, les aspects socio-politiques et économiques, l’accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins, aux loisirs des personnes handicapées.

Dead line d’envoi des propositions

Les propositions sont à adresser par mail avant le 30 juin 2021 à :

  • Frédéric Reichhart : frederic.reichhart@inshea.fr
  • Aggée Lomo : lomo@unistra.fr

Elles répondent aux consignes développées ci-après  :

Consignes de rédaction du texte

  1. La première page comprend les éléments suivants :
  • Le titre de la communication
  • Le prénom et nom de l’auteur
  • Le statut et l’institution d’appartenance de l’auteur de la communication
  • L’adresse électronique de l’auteur
  1. Nombre de signes :

-  Entre 25 000 et 30.000 signes (espaces compris) incluant la bibliographie

  1. Spécifications à respecter concernant les caractères :
  • Police de caractères : Cambria
  • Taille de caractères :12 points
  • Interligne : 1,5
  • Pas de gras ni de soulignement
  • L’italique : à utiliser pour mots étrangers ou titre d’ouvrage

4.Numérotation des titres et des sous-titres :

  1. pour les titres
    • pour les sous-titres

1.1.1. pour les sections

  1. Citations :

Mettre les citations entre guillemets français «….. »

  1. Les notes :
  • Mettre les notes au bas de chaque page.
  • Numéroter les notes en continu pour tout l’article.
  • Mettre les appels de notes avant la ponctuation
  1. Références (Ne pas oublier de les inclure dans la bibliographie) Elles sont mentionnées dans le texte ainsi :
  • (Lomo, 2020)
  • (Rachedi, 2020, p. 50) suite à une citation entre guillemets
  1. Bibliographie (exemples) :

Pour les ouvrages :

  • Fougeyrollas (Patrick), Le Processus de production culturelle du handicap : contextes sociohistoriques du développement des connaissances dans le champ des différences corporelles et fonctionnelles, Lac St-Charles, CQCIDIH/SCCIDIH, 1995.
  • Stiker (Henri-Jacques), Corps infirmes et sociétés. Essais d’anthropologie historique, Paris, Dunod, 3ème édition, 2005.

Pour un article dans une revue :

  • Le Breton (David), « Le miroir social du handicap », Journal des psychologues, n° 130, 1995, p. 2628

Pour un chapitre d’un ouvrage :

  • Reichhart (Frédéric) et Lomo Myazhiom (Aggée Célestin), « Penser le handicap comme une production sociale et culturelle », in Arentsen (Maria Fernanda) et Faberon (Florence), Regards croisés sur le handicap en contexte francophone, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2020, p. 63-76.

Édition et sortie

L’ouvrage est dirigé par

  • Frédéric Reichhart (INSHEA, GRHAPES, Suresnes) et
  • Aggée Lomo (Université de Strasbourg, UMR7367 Dynamiques Européennes).
  • Il bénéficie du soutien financier de l’Institut d'Études Avancées de l'Université de Strasbourg (USIAS).  Sa sortie est prévue en 2022, en créole et en français

Date(s)

  • Wednesday, June 30, 2021Wednesday, June 30, 2021

Keywords

  • Déficiences, handicap, Système de représentation, Traitement social, accessibilité, vie sociale, santé, politiques publiques

Contact(s)

  • Frédéric Reichhart
    courriel : frederic [dot] reichhart [at] inshea [dot] fr
  • Aggée Célestin Lomo Myazhiom
    courriel : lomo [at] unistra [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Aggée Célestin Lomo Myazhiom
    courriel : lomo [at] unistra [dot] fr

To cite this announcement

« Handicap et société en Haïti », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, April 29, 2021Thursday, April 29, 2021, https://calenda.org/869535

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search