HomeDoctoral contract in anthropology. "Colonial heritages in Belgium: universities, mobilisations and counter-mobilisations" (2020-2025)

HomeDoctoral contract in anthropology. "Colonial heritages in Belgium: universities, mobilisations and counter-mobilisations" (2020-2025)

Doctoral contract in anthropology. "Colonial heritages in Belgium: universities, mobilisations and counter-mobilisations" (2020-2025)

Contrat doctoral en anthropologie « Héritages coloniaux en Belgique : universités, mobilisations et contre-mobilisations » (2020-2025)

*  *  *

Published on Monday, May 10, 2021 by João Fernandes

Summary

As part of an interdisciplinary research team investigating the colonial past in relationship to contemporary Belgium at the Université Libre de Bruxelles, the selected doctoral student will participate in the line of research focused on the spatialization of postcolonial controversies and the material traces of the colonial past in Belgium, with particular attention to the ways in which postcolonial perspectives (from previous colonizers and colonized alike) structure the affective experience and sensorial materiality of public spaces. Possible foci include monuments, museums, graffiti, gentrification and immigration, demonstrations, art installations, police surveillance, and collective memory. The candidate will conduct ethnographic and documentary research leading to a thesis, write towards publication, and participate in the organization of scientific events.  

Announcement

Présentation du projet HERICOL

Depuis les années 1990, de nouvelles formes de discours et de mobilisations ont émergé pour interroger le passé colonial et le présent postcolonial belge. Différents acteurs sociaux – journalistes, universitaires, archivistes, militants associatifs, artistes, membres de la diaspora africaine, anciens colons et leurs descendants, acteurs politiques et nationaux, etc. – ont participé à mettre à l’agenda public la question de l’héritage colonial. Pour mieux comprendre la résurgence de ce passé, le projet HERICOL se focalise sur trois dimensions : le rôle joué dans l’histoire coloniale par les universités belges, en particulier l’ULB, et la question de la « décolonisation de l’université » ; les controverses publiques sur le fait colonial structurées par des mobilisations (logique de reconnaissance des violences coloniales) et contre-mobilisations (logiques de déni ou de dénégation) ; les trajectoires sociales des anciens coloniaux de 1960 à nos jours et leur rôle dans les controverses postcoloniales.

L’enquête est financée par la Fédération Wallonie Bruxelles pour une période de 5 ans (2021-2025). Elle est portée par l’anthropologue Sasha Newell (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains), le sociologue Abdellali Hajjat  (Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Égalité), et l’historienne Amandine Lauro (Mondes Modernes et Contemporains / Atelier Genre(s) et Sexualité(s)).

Lieu de travail du/de la doctorant.e

Le·la doctorant·e sera rattaché·e et accueilli·e au LAMC (ULB, campus du Solbosch) sous la direction de Sasha Newell, et aura vocation à travailler avec les autres partenaires du projet de recherche (AGS et GERME).

Missions spécifiques

Le.la doctorant.e sélectionné.e sera en particulier chargé·e de participer à l’axe de recherche portant sur la spatialisation des controverses postcoloniales et les traces matérielles du passé colonial en Belgique. Il.elle portera une attention particulière à la manière dont les perspectives postcoloniales (des anciens colonisateurs comme des anciens colonisées) structurent l'expérience affective et sensorielle des espaces publics, et les effets de ses espaces sur les identités postcoloniales. Parmi les thèmes de recherche possibles figurent les monuments, les musées, les graffitis, les processus de gentrification et l'immigration, les manifestations, les installations artistiques, la surveillance policière, et la mémoire collective. Cette recherche prendra la forme d’un travail d’enquête ethnographique et documentaire (devant mener à la réalisation d’une thèse). Elle donnera aussi lieu à la rédaction de publications scientifiques et à la participation à l’organisation d’événements scientifiques.

Profil et compétences recherchées

  • Le·la candidat·e doit être titulaire d’un Master en anthropologie (ou sociologie) à la date du 1er octobre 2021.
  • Il ou elle doit maîtriser les méthodes qualitatives (ethnographie, observations, entretiens, etc.).
  • Une connaissance ou des compétences sur les questions postcoloniales, les mobilisations collectives, et les théories de la racialisation sont appréciées, et une connaissance ou des compétences sur l’anthropologie des média, des affects, et/ou de la culture matérielle sont un atout.
  • Une excellente maîtrise du français et de l’anglais est nécessaire, et des connaissances en néerlandais sont un atout.
  • Des compétences de travail en équipe sont attendues : le ou la doctorant.e sera amené·e à travailler de façon étroite avec l’équipe du projet et dans un environnement interdisciplinaire.

Conditions

  • Embauche à compter du 1er octobre 2021
  • Financement pendant 4 ans
  • La rémunération prend soit la forme d’une bourse de environs 2050 € (montant mensuel net)

Modalités de candidature

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • un Curriculum Vitae détaillé
  • un échantillon d’écriture académique (mémoire et/ou travail de master, ou une chapitre si l’ensemble n’est pas disponible)
  • une lettre de motivation (2 pages maximum)
  • les noms, institutions et adresses email des deux académiques qu’on peut contacter pour une lettre de soutien.

Le dossier est à envoyer pour le 27 Mai 2021 (23h – heure de Bruxelles),

en un seul fichier PDF et par courriel à l’adresse suivante : alexander.newell@ulb.be  

Les candidat·e·s seront informé·e·s par courriel.

Les candidat·e·s pré-sélectionné·e·s devront passer une audition le 15 Juin 2021, en présentiel ou en virtuel.

Jury

  • Sasha Newell – Anthropologie - Université libre de Bruxelles
  • Abdellali Hajjat – Sociologie - Université libre de Bruxelles
  • Amandine Lauro – Histoire - Université libre de Bruxelles

Places

  • Université Libre de Bruxelles (Solbosch)
    Brussels, Belgium (1050)

Date(s)

  • Thursday, May 27, 2021

Keywords

  • decolonial, colonial, materiality, public space, monuments, racialisation

Contact(s)

  • Sasha Newell
    courriel : alexander [dot] newell [at] ulb [dot] be

Reference Urls

Information source

  • Sasha Newell
    courriel : alexander [dot] newell [at] ulb [dot] be

To cite this announcement

« Doctoral contract in anthropology. "Colonial heritages in Belgium: universities, mobilisations and counter-mobilisations" (2020-2025) », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Monday, May 10, 2021, https://calenda.org/873048

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search