HomeModernities and the relational construction of national identities in East Asia (1856-1945)

HomeModernities and the relational construction of national identities in East Asia (1856-1945)

Modernities and the relational construction of national identities in East Asia (1856-1945)

Modernités et construction relationnelle des identités nationales en Asie de l’Est (1856-1945)

*  *  *

Published on Monday, May 10, 2021 by Céline Guilleux

Summary

L'événement a été annulé et est en attente d'un report à une date ultérieure.

Le projet de la journée d’étude est d’éclairer cet aspect de diversité des processus de construction des modernités dans la région asiatique. La matinée se concentre plus sur des processus intra-nationaux dans le domaine littéraire et culturel, tandis que l’après-midi abordera une question plus spécifique, celle du pan-asiatisme (ou « panasianisme », ou encore « asianisme »). Cette idéologie politico-culturelle s’est particulièrement développée au Japon, mais a également trouvé une réponse dans d’autres pays ayant développé leur propre discours analogue, parfois dans le cadre de réseaux humains et intellectuels.

Announcement

L'événement a été annulé et est en attente d'un report à une date ultérieure.

Argumentaire

De l’expansion coloniale des pays occidentaux aux conflits mondiaux et à la guerre de l’Asie-Pacifique, un long XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle ont vu les nations d’Asie redéfinir leur identité culturelle en même temps qu’elles poursuivaient les processus de construction nationale et d’entrée dans l’âge industriel. Or l’idée même d’une redéfinition culturelle et nationale visant à aboutir à une nouvelle modernité, qu’elle soit chinoise, indienne, japonaise, khmère ou encore vietnamienne a pu germer, certes, en relation avec le modèle-repoussoir occidental, mais aussi en puisant dans les logiques internes à la mutation nationale, ou bien encore dans des processus d’échange trans-nationaux internes à la sphère asiatique, des épisodes de contacts entre milieux patriotes et d’avant-garde intellectuelle, artistique ou littéraire.

Le projet de la journée d’étude est d’éclairer cet aspect de diversité des processus de construction des modernités dans la région asiatique. La matinée se concentre plus sur des processus intra-nationaux dans le domaine littéraire et culturel, tandis que l’après-midi abordera une question plus spécifique, celle du pan-asiatisme (ou « panasianisme », ou encore « asianisme »). Cette idéologie politico-culturelle s’est particulièrement développée au Japon, mais a également trouvé une réponse dans d’autres pays ayant développé leur propre discours analogue, parfois dans le cadre de réseaux humains et intellectuels.

Organisation

Journée d'étude organisée par Arthur Mitteau (Irasia, Université Aix-Marseille / IFRAE) au Centre à Paris de l'Université de Chicago et en visio. 

Inscription

https://centerinparis.uchicago.edu/events/identitesnationalesase

Programme

  • 9h15 : présentation de la journée Arthur Mitteau
  • 9h20 : Nimura Junko (Université Shirayuri, Tokyo ; professeure invitée, International Center for Japanese Studies) "Renaissance" au Vietnam : les approches comparées de Pham Quynh et de Tenshin Okakura Kakuzô sur la question de la modernité en Asie Orientale.
  • 9h55 : Nguyen Phuong Ngoc (IRASIA, CNRS – université Aix-Marseille) Deux projets de modernisation dans le Vietnam colonial au début du XXe siècle. Polémiques entre lettrés de formation classique et nouveaux diplômés francophones.

10h30 pause

  • 10h45 : Romain Camus (IRASIA, CNRS – université Aix-Marseille) Le nationalisme de Rabindranath Tagore face à l'exemple japonais
  • 11h20 : Li Shiwei (IRASIA, CNRS – université Aix-Marseille) Les écrivaines du Mouvement du 4 mai et la modernisation de la Chine
  • 11h55 : discussion / table ronde et dernières questions.

12h10 : pause de midi

  • 13h45 : Arthur Mitteau (IRASIA, CNRS – université Aix-Marseille) Le panasiastime de « Tenshin » Okakura Kakuzô et sa place dans l’historiographie. Histoire intellectuelle et vision du Japon dans l’Asie d’après-guerre.
  • 14h20 : Torsten Weber (DIJ – German Institute for Japanese Studies, Tokyo) Asianism as sentiment, discourse, and propaganda: the redefinition of national and global hierarchy in the 20th century

14h55 : pause

  • 15h10 Grégoire Sastre (CRJ, EHESS) Le panasiatisme face à ses acteurs : nécessité d’un réexamen
  • 15h45 : Julian Yi Tsao (Université Berkeley, Californie) Visualizing Japan’s wartime pan-asianism: the ideological landscape in Triumphal entry into Nanjing
  • 16h20 : discussion / table ronde et dernières questions
  • 16h35 : cloture

Places

  • 6 rue Thomas Mann
    Paris, France (75013)

Date(s)

  • Friday, May 21, 2021

Keywords

  • pan-asiatisme, asianisme

Reference Urls

Information source

  • Marie Sahakian
    courriel : msahakian [at] uchicago [dot] edu

To cite this announcement

« Modernities and the relational construction of national identities in East Asia (1856-1945) », Study days, Calenda, Published on Monday, May 10, 2021, https://calenda.org/873678

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search