HomeTeaching innovation and the challenge of distance learning in regulated access establishments

HomeTeaching innovation and the challenge of distance learning in regulated access establishments

Teaching innovation and the challenge of distance learning in regulated access establishments

L’innovation pédagogique à l’épreuve de l’enseignement à distance dans les établissements à accès régulé

Appraisals, issues and perspectives

Bilan, enjeux et perspectives

*  *  *

Published on Wednesday, May 19, 2021 by João Fernandes

Summary

Les discours institutionnels placent l’innovation au cœur du processus pédagogique. Elle devient actuellement une injonction et s’apparente à la condition sine qua non de la réforme de l’enseignement supérieur. Il n’en demeure pas moins que l’innovation pédagogique revêt un caractère multidimensionnel dont il faut cerner les contours en vue de l’amélioration du processus de l’apprentissage des étudiants, principale cible de tout programme novateur. Ce colloque sera l’occasion de mener une réflexion pluridisciplinaire, de croiser les regards et d’entretenir une dynamique collaborative entre experts, chercheurs et praticiens. L’objectif principal est de dresser un état des lieux, d’interroger les pratiques du côté des enseignants et du côté des apprenants, de cerner les différents enjeux, de développer de nouvelles synergies et d’aboutir à des recommandations inhérentes à diverses spécialités.

Announcement

Argumentaire

Les discours institutionnels placent l’innovation au cœur du processus pédagogique. Elle devient actuellement une injonction et s’apparente à la condition sine qua non de la réforme de l’enseignement supérieur. Il n’en demeure pas moins que l’innovation pédagogique revêt un caractère multidimensionnel dont il faut cerner les contours en vue de l’amélioration du processus de l’apprentissage des étudiants, principale cible de tout programme novateur (Charlier & Peraya, 2003).

Dans le contexte marocain, l’importance de l’innovation pédagogique est consolidée par la mise en place du Centre National des Innovations Pédagogiques et de l’Expérimentation (CNIPE) et, également, par sa consignation dans la Vision 2015-2030 émise par le Ministère de Tutelle.

Particulièrement au cours de ces deux dernières années universitaires, marquées par le confinement et la distanciation sociale à l’aune de la Covid-19, l’innovation est devenue immanence afin d’assurer la continuité pédagogique en temps de crise. Nonobstant, l’adoption et l’adaptation de l’innovation dans l’enseignement à distance dépend fortement de la culture numérique des acteurs (Bonfils, 2020) et, à un autre niveau, des représentations, des perceptions et des discours.

Si les pratiques pédagogiques innovatrices se caractérisent par les objets qu’elles ciblent, par la fonction qu’elles remplissent et par les opérations qu’elles privilégient pour la réalisation des différentes étapes du processus enseignement-apprentissage, elles sont identifiées souvent à l'implémentation des outils numériques qui modifient les manières d’enseigner. Or, l’innovation pédagogique est aussi, et surtout, un potentiel pour :

  • Répondre à des prérogatives d’adaptation du système éducatif marocain aux phénomènes de massification, à la préparation de la mise en place du bachelor, aux exigences de la qualité pour tous, de l’équité et de l’égalité des chances (Vision Stratégique de la Réforme 2015-2030), et plus récemment aux exigences sanitaires liées à la Covid-19 ;
  • Soutenir les pratiques pédagogiques du présentiel qui se répandent dans l’enseignement hybride ou entièrement à distance.

Mettre ce changement de paradigme au cœur des problématiques des universités amène à repenser “l’agir innovationnel” (Cros, 2007) dans un questionnement pédagogique plus global. Il soulève des interrogations sur la transformation à la fois des modes d’accès au savoir, des situations de médiation et de médiatisation (Peraya, 2009), de la posture (Lameul, 2008 ; Bucheton & Soulé, 2009) des enseignants et des apprenants ainsi que de la relation qui les lient à travers des contenus médiatisés et instrumentés (Charlier & al,. 2006).

Dans ce cadre, plusieurs plans coexistent : celui de l’institution, celui des acteurs, celui des médiations, celui des apprentissages, celui des outils et enfin celui de l’évaluation (Bédard & Béchard, 2009 ; Roegiers, 2012).

L’enseignement à distance “dans l’urgence” semble avoir initié de nouvelles approches d’enseigner et d’apprendre. Certaines pratiques se révèleraient durables et s’inscriraient désormais dans nos habitus professionnels afin d’accompagner et de soutenir l’acte éducatif en présentiel.

Les établissements à accès régulé, dans lesquels les étudiants sont sélectionnés sur dossier et/ou par voie de concours, constituent un contexte favorable pour décrire, analyser, évaluer et recommander des pratiques innovantes dans l’ingénierie pédagogique. À la différence des établissements à accès régulé, l’enseignement à distance n’a pas été souvent facilité paraît-il auprès des établissements à accès ouvert pour des raisons de différents ordres. Par conséquent, un tel constat pourrait constituer un point de départ vers des réflexions sur des pratiques innovantes contextualisées, pertinentes et prenant en compte les besoins et les défis de ce type d’établissement.

L’innovation pédagogique implique un regard pluridisciplinaire, un éclairage sur les pratiques, un consensus sur les objectifs et une coordination entre décideurs, chercheurs et praticiens pour s’inscrire dans un projet de société. Plusieurs interrogations aussi plurielles que fécondes s’imposent dans ce domaine :

  • La sensibilisation à l’importance de l’enseignement en ligne dans les établissements universitaires a-t-elle eu les effets escomptés ?
  • Quelles sont les logiques et les représentations à l’œuvre du côté des acteurs (institution, enseignant et apprenant) ?
  • Comment les établissements à accès régulé ont-ils assuré la continuité et la qualité de la formation, via des contenus médiatisés, pendant la pandémie ? Comment envisagent-ils l’après Covid-19 ?
  • Quelles sont les mesures, les modes d’appropriation et les formes d’accompagnement pour tirer profit des humanités numériques et optimiser les relations pédagogiques à distance ?
  • Quelle(s) pratique(s) et/ou modèles d’évaluation pour l’enseignement à distance dans les établissements à accès régulé ?

Ce colloque sera l’occasion de mener une réflexion pluridisciplinaire, de croiser les regards et d’entretenir une dynamique collaborative entre experts, chercheurs et praticiens. L’objectif principal est de dresser un état des lieux, d’interroger les pratiques du côté des enseignants et du côté des apprenants, de cerner les différents enjeux, de développer de nouvelles synergies et d’aboutir à des recommandations inhérentes à diverses spécialités (sciences, techniques, informatique, gestion, commerce, langues, éducation, communication, etc.).

Axes du colloque (non exhaustifs)

  1. Innovation pédagogique et curricula ;
  2. Pilotage de l’innovation pédagogique : contextes, approches, normes, scénarisation et valorisation ;
  3. Conduite de changement et management de la performance dans l’enseignement à distance ;
  4. Agir innovationnel : besoins, stratégies et défis ;
  5. Innovation pédagogique entre acculturation et fracture numériques ;
  6. Apprentissage, autoformation, tutorat et accompagnement à distance ;
  7. Postures, relations pédagogiques à distance et perceptions des acteurs ;
  8. Évaluation et autoévaluation entre objectivité, réflexivité et complexité.

Dates importantes

  • Dernier délai de réception des résumés : 3 juin 2021

  • Réponse du comité scientifique : 10 juin 2021
  • Dernier délai de réception du texte intégral : 30 juin 2021
  • Tenue du colloque : 12 et 13 juillet 2021 (en ligne ou hybride dans le respect des mesures sanitaires)
  • Évaluation définitive avant publication : 27 septembre 2021

Modalités de participation

  • Résumé : le participant doit mentionner l’axe choisi. Le résumé doit contenir entre 400 et 600 mots (sont inclus : titre de la communication, problématique, méthodologie, premiers résultats, cinq mots clés et bibliographie succincte).
  • Posters : les doctorants désireux de présenter une communication affichée pourront envoyer leurs propositions issues d’expériences pratiques ou de projets innovants sous format numérique (PDF).
  • Article : entre 5000 et 7000 mots.
  • Rédaction de l’article : police 12, Times New Roman et interligne 1,5.
  • Langues du colloque : français et anglais.
  • Formulaire d’inscription : https://syr.us/sdj
  • Adresse d’envoi : toute proposition de participation doit obligatoirement être envoyée à l’adresse suivante : iped2021@uiz.ac.ma
  • Publication des travaux :
    • Les actes de ce colloque seront publiés dans un ouvrage collectif ;
    • Un numéro spécial de la Revue Internationale d’Économie Numérique sera dédié aux meilleures communications.

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter le site : iped2021.uiz.ac.ma

Comité scientifique

  • AHAJI Khalid, Centre d’Orientation et de Planification de l’Éducation, Rabat, Maroc
  • ALMAKARI Ahmed, Centre d'Innovation Pédagogique, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • AMSIDDER Abderrahmane, ESEF, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • ARDOUIN Thierry, Université de Rouen, France
  • BABOUNIA Aziz, ENCG, Université Ibn Tofail, Kenitra, Maroc
  • BARKA Hafid, I.N.P.T, Rabat, Maroc
  • BAZ Omar, EST, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • BELAHCEN Noureddine, ENCG, Université Abdelmalek Essaadi, Tanger, Maroc
  • BENABID ZARROUQ Sondess, Université de Mulhouse, France
  • BUGMANN Julien, Université de Montréal, Canada
  • CHAKOUK Said, FSE, Université Mohamed V, Rabat, Maroc
  • CHANETHOM Vincent, Université de George Mason, Fairfax, États-Unis
  • CHAOUKI Brahim El Khalil, ENSA, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • DOHOGNE Laurence, Fédération Wallonie-Bruxelles, Belgique
  • DE LIEVRE Bruno, Université de Mons, Belgique
  • DEPOVER Christian, Université Le Mans, Belgique
  • DESSUS Philippe, Université Grenoble Alpes, France
  • EDWARDS Carol, Texas Tech University, États-Unis
  • ELFATIHI Mohamed, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • EL HARIRI Khadija, ENS, C.E.E.R.P, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc
  • EL KANDOUSSI Fatima, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • EL MAOUHAL Mokhtar, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • El MOUKADDAM Dunia, Institut Libanais d'Éducateurs, Beyrouth, Liban
  • EL OUAFA Moulay Idriss, FLASH, Université Ibn Zohr, Ait Melloul, Maroc
  • ENEAU Jérôme, Université Rennes 2, France
  • ENNASSIRI Hassan, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • ETTAHIR Aziz, CNRST, Rabat, Maroc
  • FENOUILLET Fabien, Université Paris Nanterre, Paris
  • IDAROU Ali, EST, Université Ibn Zohr, Guelmim, Maroc
  • IDRISSI Hassani L. Mina, CED, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • JEUNESSE Christophe, Université de Nanterre, Paris
  • JOVELIN Emmanuel, CNAM, Paris, France
  • LABARI Brahim, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • LAFDAOUI Youssef, EST, Université Mohamed V, Rabat, Maroc
  • LAMANTHE Annie, Université Aix-Marseille, France
  • MABROUR Abdelouahad, ESEF, Université Chouaib Doukkali, El Jadida, Maroc
  • MASSOU Luc, Université de Lorraine, France
  • MATHER Patrick-André, Université Puerto Rico, Río Piedras
  • MBIANTONG Jérôme, Université Paris-Est Créteil, France
  • MEDIOUNI Mohamed, EST, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • MELLOUK Mohammed, IUT Paris Descartes, France
  • MEQBOUL Mostapha, C.R.M.E.F, Rabat, Maroc
  • MGHARFAOUI Khalil, FLSH, Université Chouaib Doukkali, El Jadida, Maroc
  • MKRTCHYAN Arpine, Université du Nevada, Etats-Unis
  • NACER IDRISSI Abdelfattah, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • OUBDI Lahcen, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • OUMLIL Rachid, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • PELLETIER Patrick, Université TÉLUQ, Québec, Canada
  • PERAYA Daniel, Université de Genève, Suisse
  • RADI Bouchra, ENCG, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • SANOJCA Elzbieta, Université de Strasbourg, France
  • TOUIQ Mounia, ESEF, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • YOUSSFI Mohammed, Université Hassan II, Casablanca, Maroc
  • YOUSSOUFI Khadija, FLSH, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc

Comité de coordination

  • MEDIOUNI Mohamed, Directeur de l’École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • ABOUSSI Laila, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • BARI Imane, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • BEZZARI Samira, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • EL IHSSINI Houssine, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • YOUSSOUFI Noura, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir

Comité d’organisation

  • ABOUSSI Laila, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • AIT BADDI Ghita, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • ATTOUCHA Abdessamad, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • BARI Imane, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • BEZZARI Samira, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • BOUZIT Ali, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • EL BETTIOUI Rachid, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • HIDANE Abdelkhalil, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • MAZOUZ Azeddine, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • MOUHETI Saadia, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • TATANE Khalid, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • YOUSSOUFI Noura, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  • ZEBIRI Mohamed, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
  •  ZOUBIR Fayçal, École Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir

Doctorantes

  • BOUAMRANI Ibtissam, Laboratoire LASIME, EST, Université Ibn Zohr, Agadir
  •  BOUSSIF Kawtar, Laboratoire LASIME, EST, Université Ibn Zohr, Agadir

Subjects

Places

  • Ecole Supérieure de Technologie, Université Ibn Zohr, Agadir
    Agadir, Kingdom of Morocco

Date(s)

  • Thursday, June 03, 2021

Keywords

  • enseignement à distance, innovation pédagogique, perception, scénarisation , évaluation

Reference Urls

Information source

  • Laila Aboussi
    courriel : l [dot] aboussi [at] uiz [dot] ac [dot] ma

To cite this announcement

« Teaching innovation and the challenge of distance learning in regulated access establishments », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, May 19, 2021, https://calenda.org/877464

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search