StartseiteDeux postes de stages, master recherche en histoire (2021-2022)

StartseiteDeux postes de stages, master recherche en histoire (2021-2022)

Deux postes de stages, master recherche en histoire (2021-2022)

Les mariages mixtes interconfessionnels dans quelques villes européennes (1792-1914)

*  *  *

Veröffentlicht am Mittwoch, 26. Mai 2021 bei João Fernandes

Zusammenfassung

Les stagiaires participeront à la réflexion collective, à la collecte des données historiques, ainsi qu’aux manifestations scientifiques développées dans le cadre du projet Parimix. Leurs travaux s’appuieront tant sur la bibliographie existante que sur des sources d’archives et déboucheront sur la rédaction d’un mémoire de recherche. Les stagiaires pourront bénéficier du soutien logistique (prise en charge des frais de déplacement dans le cadre de missions aux archives ou d’éventuelles participations à des manifestations scientifiques), d’un encadrement scientifique et de formations spécialisées (bases de données et humanités numériques, méthodes quantitatives, analyse de sources, etc.) de la part des membres de l’équipe Parimix.

Inserat

Projet bénéficiant d’un financement de la Ville de Paris (Convention 2019 DAE 81 Émergence(s), 2019-2022)

Le projet Parimix

Ce projet de recherche sur les mariages mixtes en Europe occidentale entre la fin du XVIIIe siècle et 1914 se propose de traiter la question des unions inter-religieuses de manière pluridisciplinaire, sous l’angle de l’histoire du droit, de l’histoire économique et sociale, de l’histoire culturelle, ou encore de l’histoire et de la sociologie de la famille. L’objectif est d’appréhender ces pratiques de manière comparative et dans différents contextes, notamment nationaux (France, Espagne, et Italie) et locaux (Paris et la Rochelle, la Galice en Espagne, Turin, Reggio d’Émilie, Rome, Urbino et Mantoue en Italie). Ces aires géographiques ont un point commun : la population y est majoritairement catholique.

Outre la question même de la définition des mariages mixtes, de leurs rites et cérémonies, les comportements de leurs acteurs et les trajectoires dans lesquelles ils s’inscrivent, le phénomène des conversions, le devenir de ces unions ainsi que le destin des enfants sont au cœur de ce projet. Ce projet de recherche collectif contribuera non seulement au renouvellement de l’histoire de la famille à travers la focale originale de la mixité matrimoniale, mais aussi à donner une profondeur historique à un phénomène très contemporain, qui touche des sociétés confrontées à une pluralité religieuse croissante.

Mission et déroulement du stage

Les stagiaires, étudiant(e)s inscrits en Master 1 ou Master 2 d’Histoire à Sorbonne Université, spécialité recherche, travailleront sur un sujet choisi parmi les thématiques suivantes :

  • Les enfants de couples mixtes interconfessionnels dans la France du XIXe siècle ;
  • Les mariages mixtes interconfessionnels en Algérie (1830-1914) ;
  • Mariages mixtes et Révolution française (dispositions législatives et pratiques locales) ;
  • Mariages mixtes et émancipation des minorités religieuses en Europe (fin XVIIIe - fin XIXe siècles) ; 
  • Conversion religieuse et mariage mixte (1792-1914) ;
  • Les mariages mixtes dans le diocèse de La Rochelle et Saintes, 1870-1914, à travers les registres de dispenses et l’enquête diocésaine sur les mariages mixtes de 1913.

Les stagiaires participeront à la réflexion collective, à la collecte des données historiques, ainsi qu’aux manifestations scientifiques développées dans le cadre du projet Parimix. Leurs travaux s’appuieront tant sur la bibliographie existante que sur des sources d’archives et déboucheront sur la rédaction d’un mémoire de recherche. Les stagiaires pourront bénéficier du soutien logistique (prise en charge des frais de déplacement dans le cadre de missions aux archives ou d’éventuelles participations à des manifestations scientifiques), d’un encadrement scientifique et de formations spécialisées (bases de données et humanités numériques, méthodes quantitatives, analyse de sources, etc.) de la part des membres de l’équipe Parimix.

Période du stage et rémunération

Le stage, intégré dans le cursus de formation en histoire à Sorbonne Université, se déroulera pendant l’année universitaire (2021-2022), au cours du second semestre. Sa durée est fixée à 6 mois (ou 924 heures de présence effective). La gratification mensuelle du stage s’élève à 600,60€

Encadrement

Les stagiaires travailleront sous la direction d’un enseignant référant et bénéficieront de l’encadrement des membres de l’équipe Parimix : Michaël Gasperoni, Corinne Gomez-Le Chevanton, Vincent Gourdon, Cyril Grange (CNRS / Centre Roland Mousnier), Isabelle Robin et François-Joseph Ruggiu (Sorbonne Université / Centre Roland Mousnier).

Candidatures

Les candidatures pour ces deux postes de stage s’effectuent en deux temps :

1) les candidats doivent envoyer un Curriculum Vitae accompagné d’une lettre de motivation avant le 5 juin 2021 à :

michael.gasperoni@cnrs.fr et corinne.gomez.lechevanton@gmail.com  

2) les candidats dont le dossier aura été retenu participeront à un entretien avec l’équipe Parimix entre le 9 et le 11 juin 2021.

Orte

  • Sorbonne Université, Centre Roland Mousnier, UMR 8596 - 1, rue Victor Cousin
    Paris, Frankreich (75005)

Daten

  • Samstag, 05. Juni 2021

Schlüsselwörter

  • stages, mariages mixtes, démographie historique, histoire de la famille

Kontakt

  • Michaël Gasperoni
    courriel : michael [dot] gasperoni [at] cnrs [dot] fr

Verweis-URLs

Informationsquelle

  • Michaël Gasperoni
    courriel : michael [dot] gasperoni [at] cnrs [dot] fr

Zitierhinweise

« Deux postes de stages, master recherche en histoire (2021-2022) », Stipendien, Preise und Stellenangebote, Calenda, Veröffentlicht am Mittwoch, 26. Mai 2021, https://calenda.org/879980

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search