HomeMuseums on stage

HomeMuseums on stage

Museums on stage

Musée en scène

Critical perspectives of museography

Regards critiques sur la muséographie

*  *  *

Published on Friday, May 28, 2021 by João Fernandes

Summary

Depuis une cinquantaine d’années, la présentation des collections muséales est devenue une question centrale tant au niveau pratique que théorique, aussi bien dans le cadre muséal qu’universitaire. Les débats des années 1970 entre muséologie « officielle » et muséologie contestataire se sont également ouverts à la dimension sociale des sciences humaines, avec la sociologie, la sémiologie et le courant des Visual Studies. L’enjeu de ce colloque est de favoriser le renouvellement du discours critique porté sur le musée, sur son rôle public, sur ses contraintes, devenues souvent prégnantes pour ceux qui le dirigent. Aujourd’hui, un bilan s’impose, trente ans après l'inauguration de la pyramide (2019), pour prendre la mesure des grandes transformations intervenues durant les cinquante dernières années dans ce domaine, et pour réfléchir aux perspectives nouvelles qui se dessinent au XXIe siècle.

Announcement

Modalités pratiques de participation

en ligne sur Louvre.fr  et/ou Auditorium

Programme

Lundi 14 juin

10h00  Introduction, Claire Barbillon (École du Louvre), Néguine Mathieu (Musée du Louvre), (sur place)

Objets et discours : le rôle du dispositif

Présentation : Cecilia Hurley et Françoise Mardrus

Présidence de séance : Octave Debary

  • 10h30 Pour une ethnologie du musée ? Réflexivité du discours dans la muséologie de la rupture de Jacques Hainard, Bernard Knodel et Olivier Schinz, conservateurs-adjoints, musée d’Ethnographie de Neuchâtel

Bernard Knodel est conservateur adjoint au Musée Ethnographique de Neuchâtel, chargé de cours à l’Université de Neuchâtel (UNINE) et muséologue indépendant. Diplômé d'études supérieures de l'École du Louvre, titulaire du DESS en muséologie et conservation du patrimoine (UNIGE/UNIL) et d'un bachelor de droit (UNIGE), il a rejoint en 2006 le Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN) où il est responsable des archives historiques et expographiques du musée et collabore à la conception des expositions temporaires. Chargé de cours pour le travail pratique d’ethnomuséographie de l’Université de Neuchâtel, il réalise parallèlement avec les étudiant-e-s des expositions dans les locaux du MEN depuis 2013. (Skype)

  • 10h50 Musée d’Orsay : trente ans de débats sur la (bonne) manière d’exposer le XIXe siècle, Yannick Le Pape, Ingénieur des services culturels et du patrimoine, musée d’Orsay

Ancien élève de l’École normale supérieure, docteur de l’EHESS en histoire et civilisations, Yannick Le Pape est ingénieur des services culturels et du patrimoine au musée d’Orsay depuis 2008. Il mène des recherches sur les collections, avec comme thème principal l’anticomanie dans la seconde moitié du XIXsiècle, mais aussi sur les politiques culturelles, en portant notamment son attention sur les enjeux d’accompagnement des publics dans les musées. Il intervient fréquemment en université et ses recherches font l’objet de publications régulières. (sur place)

  • 11h10 Exposer Georges Henri Rivière ? Retour d’expériences, Marie-Charlotte Calafat, conservatrice du patrimoine, responsable-adjointe des collections-histoire du musée, Mucem

Conservatrice du patrimoine, Marie-Charlotte Calafat est responsable du département des collections et des ressources documentaires au Centre de Conservation et de Ressources du Mucem. Elle assure au sein de l’équipe scientifique la responsabilité du pôle « Histoire du musée ». Après avoir été chargée de la coordination des chantiers des collections du musée en vue de leur transfert à Marseille, elle a contribué à l’élaboration des nouvelles réserves qui les abritent. Elle assure des co-commissariats d’expositions au Mucem : Document bilingue, Roman-Photo, Georges-Henri Rivière Voir c’est comprendre, Folklore. À ce titre, elle a pu conduire des directions d’ouvrage pour les catalogues de ces expositions : avec Jean-Marie Gallais, Folklore, La Découverte/ Centre Pompidou Metz/Mucem, 2020, avec Germain Viatte, Georges Henri Rivière. Voir c’est comprendre, RMN/Mucem, 2018, avec Frédérique Deschamps, Roman-Photo, Textuel/Mucem, 2017. Elle s’intéresse tout particulièrement à la muséographie des arts populaires. (Skype)

  • 11h30 Werner Haftmann, James Johnson Sweeney et Ludwig Mies van der Rohe : la pratique muséographique comme « mise en scène » entre Berlin et Houston, Vincenza Benedettino, doctorante, Universität Heidelberg et École du Louvre

Vincenza Benedettino est doctorante en cotutelle à l’Universität Heidelberg et à l’École du Louvre. Sa thèse est intitulée Werner Haftmann directeur de la Neue Nationalgalerie à Berlin. Expositions temporaires et politique d’acquisition (1967-1974). Elle a été boursière du Land Baden-Württemberg au Zentralinstitut für Kunstgeschichte à Munich de 2017 à 2019 et boursière « Paris X Rome » au Centre allemand d’histoire de l’art, Max Weber Stiftung à Paris et à la Bibliotheca Hertziana, Max Planck Institut für Kunstgeschichte à Rome de 2019 à 2020. Auparavant, elle a étudié l’histoire de l’art et la muséologie à l'Università degli Studi di Trieste, à l’Universität Heidelberg, à l’École du Louvre et à l’Université de Montréal dans le cadre du séminaire de muséologie canadienne. (Skype)

  • 11h50 Jubilés oubliés ? La grande saison de la muséologie italienne face au XXIe siècle, Raffaella Fontanarossa, docteure ès-Lettresen – Histoire de l’art de la période oderne – Université de Genève,

Autrice de plusieurs ouvrages et contributions scientifiques à l’étude des collections des musées italiens et suisses, de la muséologie et de la géographie artistique, elle a été chargée d’enseignement en muséologie et histoire des collections dans plusieurs universités (Bologne, Milan, Turin, Rome...). Son dernier livre, consacré au réseau des musées de Gênes de l’Après-guerre (La Capostipite di sé. Una donna alla guida dei musei. Caterina Marcenaro a Genova 1948-'71, Rome 2015) a été présenté dans de nombreuses et prestigieuses institutions (Milan, Pinacoteca di Brera ; Gênes, Palazzo Ducale ; Venise, Pinacoteca Patriarcale, etc.). Elle prépare un manuel universitaire de muséologie, à paraître chez Einaudi. (Skype)

12h10-14h00 Pause déjeuner

  • 14h15 From exhibition to space to display. The Wunderkammer revisited, Florina Pop, Teaching Assistant ans Ph D candidate, Institute of Architectural Theory and History, University of Innsbruck

Florina Pop studied architecture at the Ion Mincu University of Architecture and Urbanism in Bucharest, Escola Tècnica Superior d’Arquitectura del Valles - Universitat Politècnica de Catalunya and the Technical University of Berlin. She specialised in the conservation of the built heritage at the Sapienza University in Rome and did a Master in Exhibition Design at the Politecnico di Milano. Meanwhile, she worked in architecture and exhibition design practices in Berlin, Milan and Rome. She is currently a Teaching Assistant and PhD Candidate at the Institute of Architectural Theory and History at the University of Innsbruck. (Skype) en anglais

La question des métiers et des pratiques muséographiques

Président de séance : Adrien Gardère, architecte muséographe, Paris (sur place)

  • 14h45 Dressing Up Spaces. Stratégies d’exposition de l’art contemporain, Pamela Bianchi, Docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts Université Paris 8

Pamela Bianchi est historienne de l’art et docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts de l’Université Paris 8. Elle enseigne l’histoire de l’art à l’IESA de Paris et est actuellement chercheuse au sein de la Bibliothèque Kandinsky pour le projet « Galerie – Anti Galerie » (2020-2021). Depuis 2013, elle est chercheuse rattachée au laboratoire AI-AC de l’Université Paris 8, où elle a enseigné pendant plusieurs années, comme chargée de cours et puis comme ATER. Ses recherches incluent la relation entre les arts visuels et la spatialité, l’architecture d’exposition, les théories expographiques et les nouvelles approches curatoriales. Elle est l’auteure de plusieurs publications et de l’ouvrage Espaces de l’œuvre, espaces de l’exposition. De nouvelles formes d’expérience dans l’art contemporain (Paris, Connaissances et Savoirs, 2016). (sur place)

  • 15h05 Clio Karageorghis, architecte, musée du Louvre, (sur place)
  • 15h25 Museum Island on Show? Berlin's New James Simon Gallery and the Politics of Museum Space, Annette Loeseke, Lecturer in Museum Studies at New York University's Berlin Campus, (Skype) en anglais
  • 15h45 Selfie Statues : incidences des nouvelles pratiques de visite sur la muséographie des sculptures, Emmanuelle Héran, conservatrice en chef du patrimoine, responsable de la collection des jardins, musée du Louvre, (sur place)
  • 16h05 Catherine Frenak/Béatrice Jullien, architectes muséographes, Paris (sur place)
  • 16h25 Visitor Experience and Shifting Temporal Paradigms in the creation of Tate Modern, Stephanie Carwin, Université Paris 8

Originaire de Los Angeles, Californie, Stephanie Carwin poursuit un doctorat à l’Université Paris 8-Vincennes-Saint Denis, pour lequel sa thèse est axée sur les paradigmes temporels dans les pratiques muséologiques et curatoriales. Elle est titulaire d’un master en esthétique de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne et d’un MA en muséologie du Marist College-LdM (Florence), et elle a travaillé au Centre d’Art Contemporain Strozzina (CCCS) au Palazzo Strozzi (Florence) et à la Collection Peggy Guggenheim (Venise). Elle a participé au projet de recherche « Histoire des expositions au XXe siècle » au Centre Pompidou, ainsi qu’à plusieurs colloques internationaux, y compris « Le musée face à l’art de son temps. Bicentenaire du musée du Luxembourg, 1818-2018 » au Musée d'Orsay (2018), et le colloque ICOFOM « Définir le musée du XXIe siècle » à la Sorbonne Nouvelle (2017). (sur place) en anglais

  • 16h45 La scénographie, Cécile Degos, scénographe, (sur place)

17h10-17h45 Conclusion (sur place)

Mardi 15 juin

École du Louvre (en direct sur Livestorm)

Au-delà de la terminologie : exposer, présenter, mettre en scène

Présidence de séance : à préciser

  • 10h10 Display and Performativity: Theorizing the Agency of Islamic Art in the Museum Philip Geisler, Doctoral candidate, Berlin Graduate School, Muslim Cultures and Societies

Philip Geisler is a doctoral fellow at the Berlin Graduate School Muslim Cultures and Societies. In his dissertation, he assesses the politics and recent shifts of museum displays of Islamic art in Europe and North America. He obtained a degree in journalism and media economics at the Medienakademie Berlin before studying art history, Islamic studies, and political science at the Freie Universität Berlin and at Harvard University. He has published on Ottoman imperial architecture and urban design, the connections of architecture and colonial dance heritage, and the history of branded architecture in the Middle East. From 2013 until 2019, he worked for Art Histories and Aesthetic Practices, a collaborative research program of the Kunsthistorisches Institut in Florenz (Max-Planck-Institut) and the Forum of Transregional Studies in Berlin. He is a recipient of the 2015 Sydney N. Fisher Prize awarded by the Ottoman & Turkish Studies Association and is a former fellow of the Studienstiftung des Deutschen Volkes. En anglais

10h30 The Museum-as-Archive: Tracing and Troubling the Metaphor,

  • Sue Breakell, Principal Research Fellow, University of Brighton Design Archives

Sue Breakell is Archive Leader and Principal Research Fellow at the University of Brighton Design Archives, UK, which focuses on design, designers and global design organisations in the twentieth century.  She formerly worked in archives in national museums in London, including as Head of Tate Archive and as War Artists Archivist and Museum Archivist at the Imperial War Museums. As well as collections stewardship in these contexts, her work embraces curating, writing, research and teaching. Her research bridges critical archive studies and twentieth century art and design history.  She edited a special issue of the journal Archives & Records on the theme of the visual arts archive (2015). Forthcoming publications include a chapter on the archival practices of émigré designers in Designing Transformation: Jews and Cultural Identity in Central European Modernism, edited by Elana Shapira (Bloomsbury, in press, 2021); and on the material body of the archive in Materiality and Archives of Creative Practice, edited by Breakell and Wendy Russell (Routledge, forthcoming).

  • Liz Bruchet, Independent Researcher & Archive Curator

Liz Bruchet is a researcher, archive curator and oral historian, and is currently Senior Lecturer in Archival Studies in the Department of Information Studies, UCL. Her research focuses on the records and documentary practices of visual arts organisations, with particular interests in the interconnections between archives and curatorial practices, as well as the biographies of archives, ‘orphan’ objects and records, and the value of these for curation. Her MA in Curatorial Studies (UBC) drew on her experience in museum and gallery work in Canada, and her PhD in Archival Studies from the University of Brighton examined the tangled relationships between archival and curatorial practices. She has led oral history projects for institutions such as the Association for Art History and the Paul Mellon Centre for Studies in British Art, and was until recently Researcher and Archive Curator at the Slade School of Fine Art, UCL, for which she has developed a range of collaborative research, digitisation, and exhibition projects. She is currently collaborating with Ming Tiampo on a forthcoming digital feature for British Art Studies journal on the topic of the transnational histories and archives of the Slade School of Fine Art, to be published June 2021. En anglais

11h00 Pause

  • 11h10 The Reappearance of the Curiosity Cabinet in Contemporary Art and Museums Stephanie Bowry,

Teaching Fellow and Deputy Programm Director, Campus-based Museum Studies, University of Leicester Dr Stephanie Bowry is a Teaching Fellow and Deputy Programme Director of Campus-based Museum Studies at the School of Museum Studies, University of Leicester. She has a background in history and museology, and specialises in the construction of knowledge in early modern museums and galleries. She has worked and volunteered in a number of UK heritage institutions, including The Royal Collection and The Ashmolean Museum. Her PhD (completed at the same School in 2015) examined the visual representation of the world in sixteenth- and seventeenth-century “curiosity cabinets” and its reflection in contemporary art practice. In 2019, she concluded a Leverhulme Early Career Fellowship at the School of Museum Studies which investigated the physical, conceptual and experiential relationships between art galleries and gardens from 1500-1750. She is broadly interested in how past forms, concepts and strategies of visual representation and cultural practice influence those of later periods in history. En anglais

  • 11h35 Regards Croisés – Ecologies of Historical Display: Curating the Past in Contemporary Museum Context, Juliet Simpson,

Full Professor of Art History, Chair of Visual Arts and Cultural Memory and Research Director of the Centre for Arts, Memory and Communities, Coventry University, En anglais

  • 12h00 La muséographie camerounaise de la dénégation à la valorisation : cas du musée des Civilisations de Dschang (1960-2010) Patrick Romuald Jie Jie, Ph D en histoire culturelle, religieuse et des civilisations, École Normale Supérieure de Bertoua, Université de Ngaoundéré, Cameroun

Jie Jie Patrick Romuald est titulaire d’un PhD en histoire culturelle et religieuse soutenu à l’université de Ngaoundéré en mars 2018. Il exerce actuellement, comme enseignant à l’Université de Ngaoundéré (département d’histoire de l’École Normale Supérieure de Bertoua). Ancien professeur des lycées d’enseignement général, il est très intéressé par l’histoire culturelle notamment les religions et civilisations camerounaises spécifiquement, et plus globalement africaines. Il a mené plusieurs études sur ces questions et sur bien d’autres. Il est auteur/co-auteur de plus de dix articles scientifiques qui épousent ces problématiques. Chercheur pluridisciplinaire, il a participé à plusieurs colloques nationaux et internationaux et continue d’apporter sa modeste contribution à l’enrichissement de l’historiographie générale.

12h40 Débats              14h30 Accueil des intervenants sur la plateforme Livestorm

Les dispositifs muséographiques face aux conditions d’exploitations

Présidence de séance : à préciser

  • 14h45 Displaying (on) the Museum’s Façade: The Ideology of Inside Out Bill Balaskas, Associate Professor and Director of Research, School of Art and Architecture, Kingston University, London

Bill Balaskas is an artist, theorist and educator working across different media and dissemination platforms. He is an Associate Professor and Director of Research, Business and Innovation at the School of Art and Architecture of Kingston University, London. His works have been widely exhibited internationally, in galleries, museums, festivals and public spaces. Recent exhibitions include: MACBA, Barcelona; BOZAR, Brussels; National Museum of Contemporary Art, Athens (EMST); CA2M, Madrid; Transmediale, Berlin; Le CENTQUATRE, Paris; John Hansard Gallery, Southampton; ARTIUM, Vitoria-Gasteiz; Stavros Niarchos Foundation Cultural Center, Athens; TENT, Rotterdam; Elizabeth Foundation for the Arts, New York; Thessaloniki Biennale; Les Abattoirs, Toulouse; and the British Film Institute, London. Recent lecture-performances include: Tate Liverpool; University of Oxford; Sharjah Biennial; Goldsmiths University, London; Germanisches Nationalmuseum, Nuremberg; Central Saint Martins, London; Warburg Haus, Hamburg; De Bijloke Muziekcentrum, Ghent; and the Victoria & Albert Museum, London. Balaskas has received awards and grants from the European Investment Bank Institute; Comité International d’Histoire de l’Art; European Cultural Foundation; Open Society Institute; National Sculpture Factory; Cork Opera House; Australian National University, and the Association for Art History, amongst others. In parallel with his artistic practice, he has been an editor for the Leonardo Electronic Almanac (The MIT Press), while his writings have also appeared in numerous books and in publications such as the Journal of Visual Culture, Third Text and Revista Arta. His most recent book is ‘Institution as Praxis – New Curatorial Directions for Collaborative Research’ (Sternberg Press, 2020). Originally trained as an economist, he holds a PhD in Critical Writing in Art & Design and an MA in Communication Art & Design from the Royal College of Art. En anglais

  • 15h10 Environnement immersif et immersion psychologique, quelle relation ? Colette Dufresne Tassé, Université de Montréal

Colette Dufresne-Tassé est titulaire d’un M. A. (Ps), Université de Montréal, d’un D. Ph. (Ps) (Doctorat en Psychologie), Université de Montréal, Canada, d’un D. ès-Lettres (Doctorat en Sociologie), Université de Paris (Sorbonne). Professeur titulaire, Université de Montréal, enseignement au doctorat et à la maîtrise en Andragogie, puis à la maîtrise en Muséologie.

Directeur du Groupe de recherche sur les musées et l’éducation des adultes de l’Université de Montréal. Y participent des professeurs de l’Université de Montréal, de l’École du Louvre, et de l’Università Roma Tre. Préparation et gestion d’ententes bilatérales de collaboration avec : l’Universidad Nacional Simon Rodriguez du Venezuela, diverses institutions chinoises (accord CAMEC), l’Université Srinakharinwirot de Thaïlande, l’École du Louvre, la Smithsonian Institution (Washington), l'École de Churubusco (México Ciudad).

  • 15h35 Vers une requalification des collections ? Marie Fraser, Professeure en histoire de l’art et en muséologie, Université du Québec à Montréal

Professeure en art contemporain et en muséologie, Marie Fraser dirige actuellement le département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent de façon générale sur l’histoire et la pratique des expositions et se développent au sein de Figura, centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, et des groupes de recherche « Archiver le present » et CIÉCO : Collections et impératif évènementiel/The Convulsive Collection. Elle a publié récemment dans les revues Stedelijk Studies, Culture & Musées, Intermédialités et Muséologies. Commissaire d’exposition, elle a conçu une trentaine d’expositions au Canada et en Europe, elle a été conservatrice en chef au Musée d’art contemporain de Montréal, de 2010 à 2013, ainsi que commissaire du pavillon du Canada à la 56e Biennale de Venise, en 2015.

  • 16h00 Le redéploiement des collections au Museum of Modern Art de New York. Renouveau dramaturgique et parti-pris scénographique, Johanne Lamoureux, Chaire de recherche du Canada en muséologie citoyenne, Université de Montréal

16h30 Conférence de clôture

Date(s)

  • Monday, June 14, 2021

Attached files

Keywords

  • musée, muséologie, exposition, muséographique, métiers, architecture, scénographie

Contact(s)

  • Dominique-Vivant Denon
    courriel : Centre-Vivant-Denon [at] louvre [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Laure Cadars
    courriel : laure [dot] cadars [at] louvre [dot] fr

To cite this announcement

« Museums on stage », Conference, symposium, Calenda, Published on Friday, May 28, 2021, https://calenda.org/880813

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search