HomeContrat doctoral Inserm - Projet Gendhi, « Colon »

HomeContrat doctoral Inserm - Projet Gendhi, « Colon »

*  *  *

Published on Tuesday, June 08, 2021 by João Fernandes

Summary

L’objectif de la thèse sera d’étudier si, et comment, le genre s’articule avec la position socioéconomique et l’environnement spatial des individus pour influencer le risque de survenue et la prise en charge du cancer colorectal. Le doctorant ou la doctorante étudiera cette problématique tout au long de la trajectoire des individus en s’intéressant aux facteurs de risque de survenue d’un cancer colorectal, à la participation au dépistage, au stade au diagnostic du cancer, à la prise en charge des personnes atteintes d’un cancer colorectal et à leur survie. Lorsqu’il s’agit de données de santé, et plus encore lorsque ces données sont issues ou en lien avec le domaine médical, seule l’information sur le sexe biologique est documentée. L’analyse genrée se fait alors a posteriori au regard du données sociales et territoriales.

Announcement

Présentation

Le recrutement est associé au projet de recherche Gender and Health Inequalities (Gendhi). Le projet Gendhi vise à comprendre, dans une perspective intersectionnelle, comment le genre s’articule avec les rapports sociaux de classe et de « d’origine » pour construire des inégalités sociales de santé, tout au long de la vie.

Ce projet ERC-Synergy est porté par quatre coodinateurs, Nathalie Bajos, sociologue-démographe, Directrice de recherche à l’INSERM, Muriel Darmon, sociologue, Directrice de recherche au CNRS, Pierre-Yves Geoffard, Directeur de recherche à l’Ecole d’économie de Paris et Michelle Kelly-Irving, épidémiologiste, Chargée de recherche à l’INSERM. Il associe des chercheur.e.s de l’INSERM, du CNRS, de l’INED et des Universités, des cliniciens.

Objectifs

L’objectif de la thèse sera d’étudier si, et comment, le genre s’articule avec la position socioéconomique et l’environnement spatial des individus pour influencer le risque de survenue et la prise en charge du cancer colorectal. Le doctorant ou la doctorante étudiera cette problématique tout au long de la trajectoire des individus en s’intéressant aux facteurs de risque de survenue d’un cancer colorectal, à la participation au dépistage, au stade au diagnostic du cancer, à la prise en charge des personnes atteintes d’un cancer colorectal et à leur survie. Lorsqu’il s’agit de données de santé, et plus encore lorsque ces données sont issues ou en lien avec le domaine médical, seule l’information sur le sexe biologique est documentée. L’analyse genrée se fait alors a posteriori au regard du données sociales et territoriales.

Dans ce projet, plusieurs données seront mobilisées. Si certaines sont déjà collectées et analysables en l’état, d’autres devront être extraites et colligées, impliquant potentiellement un surcoût (* dans le texte).  Elles sont malgré tout indispensables pour répondre à la problématique de l’étude de l’influence du genre, du contexte socio-spatial, et leurs interactions dans le cancer colorectal. Les données de la cohorte Constances apportent un large éventail de données sociales individuelles, notamment sur les conditions de vie, données absentes des registres, mais ne disposent pas des informations détaillées dont disposent les registres des cancers et les réseaux régionaux de cancérologie sur les caractéristiques de la tumeur et de sa prise en charge. Les données des registres sont en outre représentatives vis-à-vis de la population générale des cas diagnostiqués. Les sources de données proposées dans ce projet sont donc complémentaires. C’est d’autant plus vrai qu’en combinant ces deux sources de données, il nous sera possible d’étudier l’influence du genre, de la position sociale et du territoire (et de leurs interactions) sur l’incidence via l’étude des facteurs de risque (données Constances), le recours au dépistage (données Constances), le stade au diagnostic (données registre) et la prise en charge du cancer colorectal (données registre)

Le doctorant ou la doctorante travaillera en interaction avec les autres doctorants et post-doctorants du projet Gendhi. Il ou elle devra discuter ses résultats à la lumière des autres travaux, quantitatifs et qualitatifs, menés au sein du projet Gendhi.

Exigences : Master (M2, MA, MSc) en épidémiologie

Langues de travail : français et anglais

Structure d’accueil

Département/ Unité/ Institut

1 – CERPOP, UMR1295, Equipe EQUITY

2 – Institut Universitaire du Cancer Toulouse – Oncopole (IUCT-O), Institut Claudius Regaud (ICR), Groupe de recherche et d’Analyse en santé des Populations (GAP)

A propos de la Structure

1 – L’équipe Equity (resp Drs Michelle Kelly-Irving et Cyrille Delpierre) est une équipe du Centre d’épidémiologie et de recherche en santé des populations (Cerpop – UMR1295), une UMR mixte Inserm/ Université Toulouse III, Paul Sabatier. L’équipe étudie de la construction des inégalités sociales de santé en population tout au long de la vie. Pour cela, elle met en œuvre une approche originale par la globalité de sa focale, et des méthodes adaptées à la l’analyse de données longitudinale et des mécanismes complexes (médiation, multiniveaux).

2 – Le GAP (resp. Dr Pascale Grosclaude) est une équipe intégrée au centre de lutte contre le cancer Institut Claudius Regaud (ICR) au sein de l’Institut Universitaire du Cancer Toulouse – Oncopole (IUCT-O). Sur le site de l’IUCT-O, le GAP fait le lien entre le réseau régional de cancérologie Onco-Occitanie, le registre des cancers du Tarn, et les structures hospitalières (CHU et ICR), et apporte une expertise sur la trajectoire de soins des patients et à l’évaluation des pratiques de prise en charge en « vraie vie ».

Ces deux structures ont des liens privilégiés, plusieurs chercheurs du GAP étant également affiliés à EQUITY de par leurs travaux autours des déterminants sociaux des parcours de soins.

Directeur

CERPOP = Cyrille DELPIERRE ;

ICR = Jean Pierre DELORD

Adresse

CERPOP = Faculté de médecine, 37 Allées Jules Guesde, 31000 Toulouse

GAP = IUCT-O, Institut Claudius Regaud, 1 av Irène Joliot Curie, 3100 Toulouse

Délégation Régionale

Occitanie

Activités principales

  • Lecture et analyse critique de la littérature scientifique
  • Analyse quantitative des données
  • Développer une thèse, rédiger des articles scientifiques

Spécificité(s) et environnement du poste

Encadrement de thèse par Dr. Sébastien LAMY (EQUITY/ GAP ; Recherche sur les services de santé, cancérologie, épidémiologie sociale) et Dr. Cyrille Delpierre (EQUITY ; épidémiologie sociale).

Présence partagée sur les deux sites : le GAP à l’IUCT-O, et l’équipe EQUITY au CERPOP.

Connaissances

  • Maitrise des logiciels Stata et/ou R
  • Analyses en épidémiologie

Savoir-faire

  • Capacités à dialoguer avec les autres disciplines du projet
  • Capacités analytiques et rédactionnelles
  • Maitrise de l’Anglais et du Français

Aptitudes

  • Analyses quantitatives, et rédactionnels
  • Dialoguer avec les disciplines des Sciences Humaines et Sociales au sein de l’équipe interdisciplinaire Gendhi

Expérience(s) souhaité(s)

  • Expérience en analyse quantitative et rédaction
  • Avoir déjà travaillé sur des données de trajectoire de soins

Niveau de diplôme et formation(s)

Titulaire d’un Master en épidémiologie

Informations Générales

Date de prise de fonction: Sept 2021

Durée (CDD et détachements) : 36 mois (renouvelable 12 mois)

Renouvelable :  ☒ OUI          ☐  NON

Temps de travail

  • Temps plein
  • Nombre d’heures hebdomadaires : 39
  • Congés Annuels et RTT

Activités télétravaillables

☒ OUI *                 ☐  NON

* Préciser les modalités de télétravail possible.

Rémunération

  • Fonctionnaires : selon les conditions statutaires (grille indiciaire et IFSE correspondant à l’emploi)
  • Contractuels : en fonction de l'expérience professionnelle sur des postes de niveau équivalent.

Modalités de candidature

Date limite de candidature :21 Juin 2021

Contact

Chloé Thion chloe.thion@inserm.fr et Sandra Florian sandra.florian@inserm.fr

Fonctionnaires Inserm

Fonctionnaires non Inserm

  • Vous devez créer un compte sur l’application Gaia de l'Inserm accessible à l'adresse https://www.gaia2.inserm.fr/login
  • Précisez vos corps, grade et indice majoré.

Contractuels

  • Modalités de soumission: Chaque candidature doit comporter un CV et une lettre de motivation. Envoyez votre dossier à florian@inserm.fr (coordinatrice scientifique) en précisant dans l’objet : « PhD GENDHI Colon + nom et prénom ».
  • Sélection des candidatures: Les candidatures sont présélectionnées sur dossier par l’équipe Gendhi sur la base de leur qualité scientifique et leur inscription dans le projet. Les candidatures retenues seront évaluées par Dr. Cyrille Delpierre et Michelle Kelly-Irving.

Pour en savoir +

Sur la politique handicap de l’Inserm et sur la mise en place d’aménagements de poste de travail, contactez la Mission Handicap : emploi.handicap@inserm.fr

Subjects

Places

  • Toulouse, France (31)

Date(s)

  • Monday, June 21, 2021

Keywords

  • épidémiologie

Contact(s)

  • Sandra Florian
    courriel : sandra [dot] florian [at] inserm [dot] fr

Information source

  • Sandra Florian
    courriel : sandra [dot] florian [at] inserm [dot] fr

To cite this announcement

« Contrat doctoral Inserm - Projet Gendhi, « Colon » », Scholarship, prize and job offer, Calenda, Published on Tuesday, June 08, 2021, https://calenda.org/883904

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search