HomePenser les circulations, comprendre les menaces

HomePenser les circulations, comprendre les menaces

Penser les circulations, comprendre les menaces

Les Amériques et le monde, 1929-2001

*  *  *

Published on Thursday, June 24, 2021 by João Fernandes

Summary

Penser les circulations à l’échelle globale, vers et depuis les Amériques, tel est l’enjeu du dossier que nous souhaitons proposer à la revue Nuevo Mundo Mundos Nuevos. Le sujet des circulations intéresse les sciences sociales depuis des décennies, et le Global turn, auquel nulle recherche ni domaine d’activité n’est resté indifférent, a contribué à en modifier les formes et les approches.

Announcement

Argumentaire

Penser les circulations à l’échelle globale, vers et depuis les Amériques, tel est l’enjeu du dossier que nous souhaitons proposer à la revue Nuevo Mundo Mundos Nuevos. Le sujet des circulations intéresse les sciences sociales depuis des décennies, et le Global turn, auquel nulle recherche ni domaine d’activité n’est resté indifférent, a contribué à en modifier les formes et les approches.

En effet, les circulations, comprises au sens large, ne sont désormais plus seulement appréhendées comme un phénomène déterminant la vie sociale et la configuration des espaces politiques : il s’agit aussi d’en avoir une approche analytique permettant à la fois d’interroger certains problèmes étudiés par les chercheurs en Histoire, Sociologie et Science Politique notamment, et d’éclairer une nouvelle géographie des passeurs, réseaux et rapports transnationaux qui façonnent en partie les sociétés contemporaines. Longtemps cantonnée à l’analyse des échanges économiques et des migrations internationales, l’étude des circulations s’est incontestablement renouvelée avec l’introduction de variables politiques et culturelles dont témoignent, par exemple, les travaux sur les divers métissages à l’échelle de l’espace hispanique, ou ceux sur les transferts des systèmes de gouvernement dans l’après-guerre pour l’Atlantique nord. L’utilité de l’entreprise est reconnue.

Ce dossier vise à approfondir et élargir les dimensions politiques et culturelles des circulations en précisant le rapport dynamique entre circulation et menace pour l’ordre social, étant entendu que les interconnexions générées par la première donnent à la seconde sa portée globale. Car les radicalités politiques, toutes idéologies confondues, sont des vecteurs de mobilités qui mettent en cause les fondements structurels de la répartition des pouvoirs entre les différentes institutions de la société et de l’Etat. Comme le montrent tant de mouvements artistiques ou politiques qui, sans défendre ni promouvoir les voies de fait, peuvent concourir à la mise en danger d’une institution, d’une nation ou d’un État, la constitution d’une menace n’est pas nécessairement liée au recours à la violence extrême par des organisations clandestines ou à l’exercice étatique de la force coercitive. 

Axes thématiques

Seront privilégiées les propositions d’articles mobilisant conjointement des approches en Histoire, Science politique et Relations internationales. Les contributions retenues prendront en compte tout ou partie des enjeux suivants :

  • L’impact à l’échelle mondiale / internationale des conjonctures et des processus nés dans les Amériques et, inversement, l’impact aux Amériques des conjonctures ou des processus ayant émergé ailleurs et dont le continent est le réceptacle.
  • Le fait que les circulations de personnes, d’idées, de pratiques et de biens peuvent directement ou indirectement menacer certains ordres politiques et légaux constitués.
  • La production par les circulations politiques de représentations et de discours de même nature dont les répercussions culturelles, artistiques ou économiques participent de la remise en cause de régimes sociaux ou politiques. 
  • La façon dont les phénomènes de circulation interrogent la pertinence analytique des dichotomies interne/externe, national/international, et local/global. 
  • Les approches centrées sur l’action collective des femmes.

Format des propositions

  • La longueur maximale des propositions est de 500 mots. 
  • La longueur maximale des articles (rédigés en français, espagnol ou anglais) sera de 50.000 caractères (espaces compris).
  • Les propositions sont à envoyer à daniel.rojas@univ-grenoble-alpes.fr et à charles.capela@univ-lyon2.fr avant le 17 septembre 2021 à 24h (Paris GMT+1).

Chronogramme

  • 17 septembre 2021 : date limite pour l’envoi des propositions d’article.
  • 4 octobre 2021 : annonce des propositions retenues pour le dossier.
  • 31 janvier 2022 : remise des articles aux coordinateurs du dossier pour lancement de la procédure d’évaluation peer-review.

Coordination scientifique

  • Daniel E. Rojas, MCF, Université Grenoble Alpes, ILCEA4, EA 7365
  • Charles Capela, MCF, Université Lumière Lyon 2, LCE, EA 1853

Date(s)

  • Friday, September 17, 2021

Contact(s)

  • Daniel Rojas
    courriel : daniel [dot] rojas [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr
  • Charles Capela
    courriel : charles [dot] capela [at] univ-lyon2 [dot] fr

Information source

  • Karine PENALBA
    courriel : karine [dot] penalba [at] ehess [dot] fr

To cite this announcement

« Penser les circulations, comprendre les menaces », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, June 24, 2021, https://calenda.org/889550

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search