HomeCongrès international de l’Institut des Amériques

HomeCongrès international de l’Institut des Amériques

*  *  *

Published on Thursday, July 15, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Chaque année depuis 2002, l’Institut des Amériques (IdA) organise un colloque international sur une thématique phare. Afin d’embrasser des thématiques plus variées et de promouvoir le dialogue le plus large possible dans les études interaméricaines ou comparatistes, l’IdA a choisi d’organiser un congrès biennal, ambitieux, sensible aux nouveaux paradigmes en sciences sociales ainsi qu’à la transformation des savoirs en politiques publiques, convivial et ouvert sur des manifestations culturelles.

Announcement

Présentation

Chaque année depuis 2002, l’Institut des Amériques (IdA) organise un colloque international sur une thématique phare : consulter la liste complète en ligne.

Afin d’embrasser des thématiques plus variées et de promouvoir le dialogue le plus large possible dans les études interaméricaines ou comparatistes, l’IdA a choisi d’organiser un congrès biennal, ambitieux, sensible aux nouveaux paradigmes en sciences sociales ainsi qu’à la transformation des savoirs en politiques publiques, convivial et ouvert sur des manifestations culturelles.

En 2021, le Congrès se tiendra les 22, 23 et 24 septembre 2021 sur le Campus Condorcet Paris-Aubervillers, à Aubervilliers. Visant à favoriser, autant que possible, des approches interdisciplinaires, cette manifestation réunira des intervenants spécialistes des Etats-Unis, du Canada, de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Programme

Retrouvez le programme du congrès à ce lien : Présentation - Congrès 2021 Congrès 2021 | Institut des Amériques (institutdesameriques.fr)

Mardi 21 septembre

Institut National d’Histoire de l’Art

  • 17h00 - 19h00 Exposer les Amériques, portée par Paul-Henri Giraud (CECILLE- Université de Lille) et Christine Zumello (CREW - Université Sorbonne Nouvelle)

Mercredi 22 septembre

Campus Condorcet

8h30 - 9h00 Accréditation / Accueil

9h00 - 10h00 Inauguration du Congrès

  • Président.e, Institut des Amériques
  • Président.e, Campus Condorcet
  • Département de Seine-Saint-Denis
  • Président.e, Plaine Commune
  • Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
  • Mathilde Louette et Audrey Sérandour, Comité d’organisation du Congrès

10h00 - 12h00 Tables rondes (bloc A)

Études aréales

  • portée par Bérénice Bon (CESSMA – Université de Paris) et Aurélie Varrel (Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du Sud – EHESS, directrice du GIS Asie)
  • Philippe Peycam (International Institute of Asian Studies)
  • Éric Vallet (GIS Moyen-Orient Mondes Musulmans, Université de Strasbourg)

IdA/IRSEM

  • portée par Kevin Parthe-nay (Université de Tours) et Maud Quessard (IRSEM)
  • intervenant·es à définir

Jeune recherche. Faire sa thèse sur les Amériques : expériences de terrain,

portée par Margaux De Barros (AmericaS - Université libre de Bruxelles), Céline Erauw (Ameri-caS - Université libre de Bruxelles) et Andrew Meyer (LAS - EHESS)

Intervenant.e.s :

  • Audrey Brennan (Université libre de Bruxelles, Univer-sité de Laval),
  • Alexandre Ferrere (Université Paris Nanterre),
  • Daniela Salgado Cofré (Université libre de Bruxelles),
  • Arihana Villamil (URMIS - Université Côte d’Azur)

Questions environnementales

  • portée par Pierre Gautreau (PRODIG - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Franck Poupeau (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)
  • Eve Anne Bühler (Université Fédérale de Rio de Janeiro),
  • Joan Cortinas (CSO – Sciences Po),
  • Claude Le Gouill (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)
  • Laetitia Perrier-Bruslé (Université de Lorraine)

Sport et Amériques 1

  • portée par Fabien Archambault (CHS – Univer-sité Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Carlos Quenan (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)
  • Clément Astruc (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle),
  • Lucie Hémeury (IHEAL CREDA – Universi-té Sorbonne Nouvelle),
  • Lorenzo Jalabert D’Amado (Université de Limoges)
  • Lindsay Sarah Krasnoff (SOAS)

13h30 - 14h30 Conférence Plénière • Axe sport et Jeux Olympiques

  • Intervenant.e à définir
  • Fabien Archambault est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Spécialiste de l’histoire du sport européenne et transatlantique (notamment football et basket-ball), il co-dirige en 2016 l’ouvrage collectif Le Football des nations. Des terrains de jeu aux communautés imaginées (Publications de la Sorbonne).

14h45 - 16h45 Tables rondes (bloc B)

Archéologie

  • portée par Claire Alix (ARCHAM – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Chloé Andrieu (CNRS) et Béatrice Collignon (Passages - Université Bordeaux Montaigne)
  • Sven D. Haakanson (University of Washington),
  • Adriana Linares (University of Austin),
  • Gabriela Martinez (ARCHAM - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne),
  • Murielle Nagy (consultante en anthropologie et archéologie)

Économie

  • portée par Thibaud Deguilhem (LADYSS – Université de Paris) et Sarah Rozenblum (University of Michigan)
  • Daniel Beland (McGill University),
  • Mariely Lopez-Santana (George Mason University),
  • Ricardo Velaz-quez Leyer (Universidad Iberoamericana of Mexico City)

La Covid-19 dans les Amériques,

  • portée par François-Michel Le Tourneau (UMI iGlobes – CNRS)
  • intervenant·es à définir

Réseaux thématiques

  • portée par Marie-Laure Geoffray (Université Sorbonne Nouvelle) et Hélène Quan-quin (Université de Lille)
  • intervenant·es à définir

Sociologie

  • portée par Lora Labarère (LISST – Université Toulouse Jean Jaurès) et Sébastien Roux (LISST – CNRS)
  • Sarah Abel (University of Cambridge),
  • Audrey Célestine (CERAPS – Université de Lille)
  • Alfonsina Faya Robles (CERPOP)

Sport et Amériques 2

  • portée par Nicolas Martin Breteau (CECILLE – Université de Lille) et Carlos Quenan (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)
  • Stéphane Beaud (GRESCO – Université de Poitiers),
  • William Gasparini (E3S – Université de Strasbourg),
  • Olivier Guez (journaliste, essayiste et écrivain),
  • Philippe Oddou (Association Sport dans la ville)
  • Yves Pedrazzini (École Polytechnique Fédérale de Lausanne)

17h00 - 18 h30 Conférence Plénière • Construction et fonctions des mobilisations dans les Amériques

A partir de perspectives, d’expériences et de contextes différents, cette conférence- dialogue entend mettre en discussion la formation de ces mouvements sociaux qui explorent la diversité des formes et des fonctions des luttes et de l’activisme.

Discussion animée par Nathalie Blanc (LADYSS - Université de Paris)

Avec le soutien du LADYSS UMR 7533

  • Dana R. Fisher est Professeure de sociologie à l’Université de Maryland. Ses recherches portent sur l’étude de la démocratie, la participation civique, l’activisme et l’élaboration des politiques environnementales. Ses études récentes portent sur le mouvement climatique des jeunes, le mouvement contre le racisme systémique et la Résistance Américaine.
  • Isabelle Hillenkamp est socio-économiste, chargée de recherche pour l’IRD et chercheuse au sein du CESSMA. Ses recherches portent sur l’économie solidaire et l’agroécologie depuis une approche de genre. Au travers de partenariats avec des institutions académiques et des organisations de la société civile en Bolivie et au Brésil, elles visent le renforcement des initiatives locales autant que la contribution à la construction d’une théorie critique globale.

Jeudi 23 septembre

Campus Condorcet

8h30 - 9h00 Accueil

9h00 - 11h00 Ateliers (Session 1)

Atelier 1 Les politiques de piétonnisation et de développement des mobi-lités douces dans les Amériques : marketing territorial ou justice sociale ?

Organisateurs : Guénola Capron (LISST – Universidad Autónoma Metropolitana Azcapotzalco) et Jérôme Monnet (LVMT – Université Gustave Eiffel)

  • Cédric Fériel (Tempora – Université Rennes 2) – Titre à définir
  • Arthur Ducasse (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) & Vincent Goueset (ESO – Université Rennes 2) – La marche, un impensé des politiques publiques et un révélateur des inégalités socio-spatiales à Lima et Bogotá
  • Elizabeth Espinosa Dorantes & Christof Goebel (Univer-sidad Autónoma Metropolitana Azcapotzalco) – Razones del caminar en el centro y periferia de la Ciudad de México (CDMX)
  • Sabrine Acosta Schnell (Universidad de Costa Rica) – Mini-ciudades centroamericanas: ¿Marketing de movilidades no motorizadas disfrazado de justicia social ?
  • Mónica Lacarrieu & Soledad Laborde (Instituto de Ciencias Antropológicas – Universidad de Buenos Aires) - La peato-nalización en jaque : el caminar la ciudad como expresión de la (in)justicia socio-espacial en la ciudad de Buenos Aires
  • Sandra Breux & Marie-Soleil Cloutier (INRS) – Ville intelli-gente et piétonne : retours sur quelques expériences montré-alaises

Atelier 2 Circulations photographiques intracontinentales : une histoire délaissée

Organisateurs : Didier Aubert (THALIM – Université Sorbonne Nouvelle) et Marion Gautreau (FRAMESPA – Université Toulouse Jean Jaurès)

  • Ariel Arnal (Universidad Iberoamericana) & Rebeca Monroy Nasr (Instituto Nacional de Antropología e Historia) – La era de los contagios: Miradas cruzadas México y América Latina. El Primer y Segundo Coloquios Latinoamericanos de Foto-grafía (1978 y 1980)
  • Gwen Cressman (SEARCH – Université de Strasbourg) – The Making of Landscape Photography at the Border beyond a Nationalist Narrative
  • Amy Cox Hall – Uncirculated : The Limits of the Sentimental in Expeditionary Science
  • Alberto Del Castillo (Instituto Mora) – Fotografía y memoria en México y Argentina. El uso de las imágenes para la crítica del poder
  • Jennifer Tucker (Wesleyan University) – The Chile Photo-graph: The Story of How a Santiago Daguerreotype became a Global Icon
  • Jeffrey Swartwood (CLIMAS – École Polytechnique) – Rendered Crossings: Mexico seen through the Prism of Cali-fornian Mid-Century Surf Photography

Atelier 3 Matérialités en mouvement. Agentivité, significations et circulation des objets dans les Amériques

Organisateurs : Valeria Bellomia (Sapienza Università di Roma) et Federica Rainelli (Mondes Américains – EHESS)

  • Mélanie Ferras (CeRAP – Sorbonne Université) – Du contexte de déposition archéologique au contexte d’utilisation : comprendre l’agentivité des instruments de musique dans les Andes centrales préhispaniques
  • Alexia Moretti (CeRAP – Sorbonne Université) – Entre mémoire et agentivité : la sculpture recuay ou l’ancêtre au corps de pierre dans les Andes préhispaniques
  • Giulia Cantisani (Sapienza Università di Roma) – Hacer, moverse, pensar. Los objetos como mediadores en la rituali-dad otomí de la Sierra Madre oriental (México)
  • Hend Jabeur (TransCrit – Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) – Le cabinet de curiosités de Pierre Eugène du Simi-tière à Philadelphie au XVIIIe siècle : l’échange d’objets et de savoirs
  • Simon Fabre (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)– L’automobile cubaine comme objet ouvert : dimensions techniques, économiques et patrimoniales
  • Jean Baptiste Thomas (CRLA-Archivos – École Polytech-nique – Université de Poitiers) – Objets en révolte. Cocktails molotov, boulons et pavés dans les Amériques des années 1960 et 1970

Atelier 4 Terrain d’étude, terrain d’entente ? Littérature, écriture et anthropo-logie aux Amériques : perspectives indigènes et disciplines en réinven-tion

Organisateurs : Ysé Bourdon (Univer-sity of Chicago) et Mathilde Louette (LARCA – Université de Paris)

  • Sarah Couvin (CHCSH – Université de Versailles Saint-Quen-tin-en-Yvelines) – À la découverte de Black Chakra et de Papa Slam, ethnopoètes.
  • Patrick Imbert (Université d’Ottawa) – Différences entre l’analyse anthropologique des Inuits nomades par l’anthro-pologie et le recours à la « grounded normativity » dans le non-dualisme queer autochtone
  • Vinicius Maluly (Mondes Américains – EHESS) – Les autoch-tones selon Auguste de Saint-Hilaire : un territoire reparti
  • Julie Métais (LAMC – EHESS) – Les voix de l’ethnographie. Politiques des écritures sonores (Mexique)
  • Davide Tamburrini (Universidad Complutense de Madrid) – Recalling Memory to not Lose Identity : the Texcocan Picto-graphic Histories of the XVI Century

Atelier 5 Les mobilisations locales face aux dégradations écologiques dans les territoires urbains et péri-urbains des Amériques

Organisateurs : Nathalie Blanc (LADYSS – Université de Paris), Marianne Cohen (Sorbonne Univer-sité) et Hugo Rochard (LADYSS – Université de Paris)

  • Anne Sourdril (LADYSS – Université Paris Nanterre) & Luc Barbaro (DYNAFOR – Institut National Polytechnique de Toulouse) – Écouter et faire entendre pour se mobiliser : les paysages sonores au service de la protection des écosystèmes dans une région minière en Arizona (États-Unis)
  • Elimar Pinheiro do Nascimento (Université de Brasilia) & Silvio Marques (Université Fédérale d’Amazonas) - Le rôle de l’Eglise Catholique dans le conflit sur la construction de la centrale hydroélectrique de Belo Monte, Para, Brésil.
  • Lorena Torres Bernardino (Triangle – ENS de Lyon) – Gouvernance de l’eau et les mobilisations sociales face aux infrastructures hydrauliques
  • Sofia Guevara Viquez (LATTS – École des Ponts ParisTech) – Territoire, risque et mobilisation. De l’environnement comme ressource face aux inondations urbaines à San José, Costa Rica
  • Hélène Gaillard (TIL – Université de Bourgogne Franche Comté) – Les mots-signes de John Fekner à New York : 50 ans de mobilisation contre la dégradation écologique et sociale de la ville
  • André Barreto de Sena (Sorbonne Université) – Recife, la mangrove engloutie par la ville: Le cas du projet Via Mangue

Atelier 6 Métamorphoses et resignifications multi-échelle du Développement en Amérique latine

Organisateurs : Salomé Cardenas Muñoz (CESPRA – EHESS), Oscar Ivan Garcia (LAS – EHESS) et Lianne Guerra (Universidad Complutense de Madrid)

  • Elena PERINO (LAS – EHESS) - Propuesta de un análisis sobre la aplicación del Sumak Kawsay: el caso ecuatoriano
  • Ana Gendron (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle)– Résurgence du mouvement indigène et crise de légitimité du système politique équatorien
  • Pierre-Yves Cadalen (CERI – Sciences Po) – Développement, Sumak Kawsay, Suma Qamaña en Amazonie : le dévelop-pement et son autre
  • Jordie Blanc Ansari (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) – Le concept « Vivir Bien » en Bolivie, une alterna-tive pour repenser le développement ? L’exemple de l’édu-cation
  • Romain Denimal (LESC – Université Paris Nanterre) – La Poli-tique du sacré. Vestiges, « lieux sacrés » et néo-autochto-nie des migrants mayas q’eqchi’ dans les basses-terres du Guatemala (département du Pétén)

Atelier 7 Acteurs armés, acteurs désarmés : économies morales et conceptions locales de la violence dans les Amériques

Organisateurs : Dorothée Delacroix (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) et Julie Lavielle (ISP – Université Paris Nanterre)

  • Vivian Paes (CESDIP – CNRS) – Confrontation et pacifica-tion : une sécurité à géométrie variable
  • Martin Lamotte (CITERES – CNRS) – Pacify. The Emergence, the Transformation, and the Decline of a Gang in New York City
  • Gauthier Alexandre Herrera (ELICO – Université Lyon Lumière) – Revenir après la guerre ou le rêve de rentrer dansnl’ordre » - Aperçu de la paix dans la représentation collec-tive des membres des FARC-EP
  • Diego Sanchez (Triangle – Université Lyon Lumière) – Conti-nuer dans la guérilla après la démobilisation ? Trajectoires des ex-combattants des guérillas du M-19 et des FARC-EP en Colombie et en Europe

Atelier 11 Mobilisations collectives dans les Amériques : la place du subalterne  : Territoires et subalternité

Organisateurs : Baptiste Lavat (IMAGER – Université Paris-Est Créteil) et Guillaume Marche (IMAGER – Université Paris-Est Créteil)

  • Claudia Seldin, Caio César de Azevedo Barros, Pedro Vitor da Costa Ribeiro & Victória Helena Michelini Junqueira (CURL) – Subaltern and (In)Subordinate : Contested Cultural Territories in the Peripheries of Rio de Janeiro, Brazil
  • Karol Fayolle Cortes (Triangle – Sciences Po Lyon) – Posicio-namiento y formas de movilización de « actores estratégi-cos » en los círculos de la participación. Consideraciones a partir del conflicto por el agua del Páramo de Santurbán en Colombia
  • Sandrine Baudry (SEARCH – Université de Strasbourg) & Céline Planchou (Pléiade – Université Sorbonne Paris Nord)– Repenser la subalternité autochtone aux États-Unis au prisme des résurgences territoriales
  • David Alvarez (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Poli-tiques de l’ambiguïté : la demande de réparation territoriale du peuple Mapuche au Chili face à la dénégation républi-caine
  • Morgane Le Guyader (LC2S – Université des Antilles) – Vivre sa « minorité ». Dire ou ne pas dire sa « raïzalité », des subal-ternités indicibles

11h15 - 12h15 Conférence Plénière • Viande, climat et dystopie du présent

Centre de Colloques - Grand auditorium

Les systèmes industriels d’alimentation animale représentent environ 15% de toutes les émissions de gaz à effet de serre et sont la première cause d’extinction des espèces dans le monde. Malgré une prise de conscience croissante d’un tel impact, le citoyen américain moyen mange encore chaque année plus de 90 kilos de viande, et les débats sur la réduction de la consommation carnée, qui visent à atténuer ce qui est maintenant devenu l’accélération rapide d’une catastrophe écologique, font face au scepticisme voire à la dérision, et ce indépendamment des affiliations politiques. Cette conférence retrace l’émergence de l’industrie de la viande. Système mondial de marchandise remontant au début de la colonisation du « Nouveau Monde », et désormais profondément lié aux économies et écosystèmes, depuis les hautes plaines du Wyoming jusqu’à la forêt Amazonienne, l’industrie de la viande est une caractéristique essentielle de la culture de consommation américaine de plus en plus exportée dans le monde.

Introduction par Cécile Roudeau (LARCA - Université de Paris)

Avec le soutien de l’Université de Paris, LARCA UMR 8225

John Levi Barnard travaille dans le domaine des humanités environnementales. Spécialiste de littérature comparée et de littérature mondiale, il s’est intéressé dans son premier livre au classicisme noir. Son projet actuel retrace l’histoire conjointe de l’empire américain, du « animal food system » et de l’extinction de masse des espèces. Son prochain livre, The Edible and the Endangered: Food, Empire, Extinction , porte d’ailleurs sur cette même thématique. Lauréat de nombreux prix prestigieux, il est affilié à l’Institute for Sustainability, Energy and Environment at the University of Illinois, Urbana-Champaign.

Cité Internationale Universitaire de Paris

14h30 - 16h30 Tables rondes

De la recherche à l’aide à la décision publique

  • portée par Jean-Baptiste Velut (CREW – Univer-sité Sorbonne Nouvelle) et François Vergniolle de Chantal (LARCA – Université de Paris)
  • Laurence Nardon (Institut français des rela-tions internationales),
  • Célia Belin (Brookings Institution, Washington),
  • Maya Kandel (CAPS – MEAE),
  • Olivier Dabène (CERI – Sciences Po Paris),
  • Anthony Caubin (AFD)

Études culturelles

  • portée par Xavier Lemoine (LISAA – Université Gustave Eiffel) et Emmanuel Vincenot (LISAA – Université Gustave Eiffel)
  • Andrea Cabezas Vargas (3L.AM – Université d’Angers),
  • Émeline Jouve (INU Champollion),
  • Joaquín Manzi (CRIMIC – Sorbonne Université)

16h45 - 18h45 Tables rondes

Joker, Les chercheurs, analystes de l’actualité des Amériques

  • portée par Robert Boyer (CNRS)

Institutions nord-américaines et enseignement supérieur

  • portée par Nicholas Manning (ILCEA4 – Université Grenoble Alpes) et François Vergniolle de Chantal (LARCA – Université de Paris)
  • Commission Fulbright France, Daisy Delogu (The University of Chicago) et Séverine Martin-Hartenstein (Columbia University)

19h00 - 21h30 Cérémonies des Prix de l’IdA (sur invitation)

Cité internationale universitaire de paris

  • Hélène Harter, Conseil Scientifique, Institut des Amériques Remise des Prix de thèse 2020 et 2021 et Remise du prix de monographie
  • Chloé Andrieu, Conseil Scientifique, Institut des Amériques, Contrats doctoraux 2021-2024

Vendredi 24 septembre

Campus Condorcet

8h30 - 9h00 Accueil

9h00 - 11h00 Ateliers (Session 2)

Atelier 6 Métamorphoses et re-significa-tions multi-échelle du Développe-ment en Amérique latine

Organisateurs : Salomé Cardenas Muñoz (CESPRA – EHESS), Oscar Ivan Garcia (LAS – EHESS) et Lianne Guerra (Universidad Complutense de Madrid)

  • Sofia Cevallos (IIAC – EHESS) – Problématiser le dévelop-pement depuis les territoires : les consultations propres et l’exercice des droits chez les Kichwa et Waorani du Yasuní (Amazonie équatorienne).
  • Luis Miguel Camargo Gómez – (CESPRA – EHESS) – Les violences homicides sont-elles une « attaque au développe-ment » ? La construction multiscalaire d’un problème public et d’une mise à l’agenda en Amérique latine (des années 1990 à nos jours).
  • Gabriela Torres-Mazuera (CIESAS), Wendy Bazan (CIESAS) Elena Pérez (Facultad de Psicología – UAM) – Agroindus-trial vs agroecología en México : una disputa por modelos de desarrollo bajo el primer gobierno de izquierda
  • Martin Cavero (IRIS – EHESS) – Récits locaux du progrès et du développement face au méga-projet minier Conga (Cajamarca-Pérou) : Ordres moraux des discours paysans en confrontation
  • Birgit Muller (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain) – Faire face à la mission environnementale. Petits agriculteurs au Nicaragua et l’injonction agro-écolo-gique du régime agro-alimentaire international

Atelier animé par Nicolas Richard (IHEAL CREDA - CNRS) et Lianne Guerra (Universidad Complutense de Madrid)

Atelier 7 Acteurs armés, acteurs désarmés : économies morales et conceptions locales de la violence dans les Amériques

Organisateurs : Dorothée Delacroix (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) et Julie Lavielle (ISP – Université Paris Nanterre)

  • Adèle Blazquez (CEMS – EHESS) – « Tuer pour conflit, je dis pas. Mais ceux qui tuent sans savoir pourquoi, ça non ! » Appréhension locale des actes de violence et rapports sociaux à Badiraguato (Sinaloa, Mexique)
  • Mónica Andrea Avella Herrera, Elsa Patricia Romero Cortés, Laetitia Braconnier Moreno & Silvia Juliana Cote Garcia (Université Paris Nanterre) – Femmes avant d’être combattantes : perceptions genrées de la violence dans des groupes armés ennemis en Colombie
  • Chiara Calzolaio (IRIS – EHESS) – Bandes de jeunes, trafic des drogues et transformation des violences dans les marges urbains (Ciudad Juárez, Méxique)
  • Dorothée Delacroix (ISP – Université Paris Nanterre) & Julie Lavielle (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) – À côté de lhommage aux victimes : acceptation et routinisation de la violence au quotidien

Atelier 8 L’institutionnalisation des pratiques festives dans les Amériques

Organisateurs : Lionel Arnaud (LaSSP– SciencesPo Toulouse – Université Toulouse 3), Aurélie Godet (Université de Nantes) et Julie Lourau (Universi-dade Católica do Salvador)

  • Suzanne Gruca (Université de Paris) – Résistances corpo-relles dans la Copla du nord-ouest argentin : l’exemple d’une pratique chantée patrimonialisée
  • Sebastian Olave Soler (CRIMIC – Sorbonne Université) – Carnaval à Barranquilla : les contradictions d’une fête dite populaire
  • Lis Felix, Germana Felix & Jeremias Pinto (UCSAL) – Polí-ticas culturais em Salvador e o reflexo do racismo estrutu-ral na divisão social do Carnaval : ocupação dos circuitos festivos Dodô, Osmar e Batatinha
  • Yasmine Tuffy (OSC – Sciences Po) – Institutionnaliser la déviance ? Festivités et résistances cuirs dans la ville de Mexico
  • Jordie Blanc Ansari (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) – Willka kuti : Enjeux politiques et économiques du nouvel an aymara sur le site archéologique de Tiwanaku
  • Martina Baeza Kruuse & Théo Milin Bervas (ERIMIT – Université Rennes 2) – De nouveaux rituels festifs : l’insti-tutionnalisation comme point de départ (Chili, XXé siècle – temps présent)
  • Dalila Lehmann-Chine (CRIIA – Université Paris Nanterre) – Entre adhésion et rejet : réflexions autour de l’institutionnali-sation de la fête scolaire au Mexique

Atelier 9 La place des Food Studies dans les Amériques

Organisateurs : Méliné Kasparian (Université Bordeaux Montaigne) et Pauline Mancina (CeRAP – Sorbonne Université)

  • Diana Maribel Rios Rivera (RURALITÉS – Universi-té de Poitiers) – L’apport des Food Studies à l›étude de la gouvernance des systèmes alimentaires territoriaux. Étude de cas de la Région Centrale (Colombie).
  • Virginia Allen Terry Sherman (ILCEA4 – Université Grenoble Alpes) – From Food Studies to Food Stories, Commenting, Writing and Eating the American Dream in the Culinary Memoirs of Louise DeSalvo and Shoba Narayan
  • Angèle Proust – (PRODIG – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Quand le Brésil revient à ses racines : renouvel-lement de pratiques alimentaires anciennes à São Paulo
  • Sarah Bak Geller (Universidad Nacional Autónoma de México) – Recetas de cocina y movilizaciones indígenas en América Latina
  • Élodie Grossi (CAS – Université Toulouse Jean Jaurès) – Vers la production de corps historiques ? Débats sur l’épigéné-tique et la transmission transgénérationnelle des carences alimentaires de l’esclavage à nos jours aux États-Unis
  • Guénola Capron (LISST – Universidad Autónoma Metropoli-tana Azcapotzalco) & Salomon González Arellano (Univer-sidad Autónoma Metropolitana Cuajimalpa) – Nourrir les pauvres à Mexico. Une approche croisée entre souveraineté, insécurité et systèmes alimentaires

Atelier 10 Les conservatismes dans les Amériques au prisme de la démo-cratie

Organisateurs : Angela Alonso (Universidade de São Paulo), Stéphane Boisard (FRAMESPA), Rodrigo Nabuco de Araujo (CIRLEP – Université de Reims) et Yann Philippe (Mondes Américains – EHESS)

  • intervenant·es à définir

Atelier 11 Mobilisations collectives dans les Amériques : la place du subalterne Session 2 : Formes et arènes de mobilisation

Organisateurs : Baptiste Lavat (IMAGER – Université Paris-Est Créteil) et Guillaume Marche (IMAGER – Université Paris-Est Créteil)

  • Laura Cahier (CERIC – Aix Marseille Université) – De l’invisi-bilité à l’émancipation sur la scène internationale : repenser les formes de subalternités à la lumière des mobilisations des femmes autochtones
  • Maria Elvira Álvarez Giménez (CRALMI – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Discours, politiques et actions : les femmes syndicalistes en Bolivie après la guerre du Chaco
  • Linda Garbaye (CHEC – Université Clermont Auvergne) – La participation politique au XVIIIe siècle en Amérique du Nord entre privilège électoral et modes d’expression « subal-ternes » : le New Jersey comme cas d’étude
  • Jérémie Denicourt (CESPRA – EHESS) – Jeunesses indi-gènes : itinéraires d’un acteur émergent dans la région mixe. (Oaxaca, Mexique)
  • Louis Bachaud (CECILLE – Université de Lille) – Le mouve-ment « Incel » : construction discursive et idéologique d’une identité subalterne

Atelier 12 L’économie sociale et solidaire : une variété de critiques en acte des inégalités face aux crises. Regards croisés sud-américains et nord-américains

Organisateurs : Mariana Amova (LADYSS – Université de Paris) et Thomas Lamarche (LADYSS – Université de Paris)

  • Vuotto Mirta & Romain Slitine (Facultad de Ciencias Econó-micas Universidad de Buenos Aires) - Emprender al servicio del territorio: ¿el nuevo desafío de la ESS?
  • Béatrice Schwenck (CESSMA - Université de Paris) - Poten-tiels et limites de l’organisation des femmes dans l’économie solidaire au Brésil
  • Arnaud Trenta (IRES) - Les politiques de soutien à l’économie sociale et solidaire en Argentine. Différents modèles de déve-loppement social en compétition
  • Mariyana Amova (Université Paris Diderot) - Economie sociale et solidaire et Economie populaire : quelles solutions pour la protection du travail informel ?
  • Renaud Metereau & Thomas Lamarche (LADYSS - Univer-sité de Paris) - Une approche méso-économique du coopé-rativisme paysan au Nicaragua : une dialectique entre adaptation et résistance aux capitalismes

Atelier 13 1821-2021 : la fabrique des nations latino-américaines

Organisateurs : Emmanuelle Perez-Tisserant (FRAMESPA – Université Toulouse Jean Jaurès) et Sébastien Rozeaux (FRAMESPA – Université Toulouse Jean Jaurès)

  • Sonia Rose (FRAMESPA – Université Toulouse 2 Jean Jaurès) – La construction de la littérature nationale au Pérou : la question de la périodisation (Odriozola et Palacio et Valdéz)
  • François Bignon (ARENES – Université de Rennes 2) – Forger les contours de la nation : un accomplissement hémisphé-rique (1ère moitié du XXe siècle)
  • Amaia Cabranes (AMERIBER – Université Bordeaux Montaigne) – Cuba XIXe siècle à travers les images carto-graphiques : dessiner la nation dans l’espace transatlantique
  • Anaïs Vidal Jaumary (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) – Narrer l’Indépendance : visions péruviennes bicentenaires

11h15 - 13h15 Tables rondes (bloc C)

Américanisme en Europe

  • portée par Serge Jaumain (AmericaS - Université Libre de Bruxelles) et Sonia Lehman Frisch (Université Paris Nanterre)
  • Manuel Alcántara (Universidad de Salaman-ca),
  • Peter Birle (Ibero-Amerikanisches Institut),
  • Robert Boyer (CNRS),
  • Serge Jaumain (Université Libre de Bruxelles),
  • François-Michel Le Tourneau (IHEAL CREDA – Université Sorbonne Nouvelle) 
  • Frédéric Louault (AmericaS - Université Libre de Bruxelles)

FAP-EULAC-MEAE

  • portée par Adrian Bonilla (Fondation EU-LAC), Hector Casanueva (FAP ALCUE) et Carlos Quenan (IHEAL CREDA - Université Sorbonne Nouvelle)
  • intervenant·es à définir

Histoire

  • portée par Olivier Chatelan (LARHRA – Université Lyon 3) et Agnès Delahaye (Triangle – Universi-té Lyon 2)
  • Olivier Chatelan (LARHRA – Université Lyon 3),
  • Agnès Delahaye (Triangle – Université Lyon 2),
  • Richard Marin (FRAMESPA – Université Toulouse Jean Jaurès) 
  • Élodie Peyrol-Kleiber (MIMMOC – Université de Poitiers)

Jeune recherche insertion professionnelle,

  • portée par Audrey Sérandour (PRODIG – CRESAT - Université Haute Alsace) et et Juliette Serafini (Institut des Amériques)

L’objectif de cette table ronde est d’aborder les enjeux de l’après-thèse et la manière de s’y prépa-rer au mieux durant le doctorat. Le parcours professionnel post-thèse mérite et nécessite d’être réfléchit tout au long du doctorat, afin de s’y préparer au mieux. Dans ce contexte, cette table ronde vise à ouvrir un lieu de discussion sur l’insertion professionnelle, à destination des jeunes chercheurs américanistes.

Intervenant.e.s :

  • Pierre Bourgois (IRSEM - Université de Bordeaux),
  • Augustin Habran (Université d’Orléans),
  • Fabrice Le Corguillé (HCTI - Université de Bretagne Occiden-tale),
  • Pamela Quiroga (PRODIJ, association porteuse du PIA Jeunesse Réunion) 
  • Elena Tarditi (UNOPS)

Médias et Amériques

  • portée par Divina Frau-Meigs (CREW - Univer-sité Sorbonne Nouvelle) et Renaud Metereau (LADYSS – Université de Paris) 
  • Joseph Beaudreau (CREW - Université Sorbonne Nouvelle),
  • Véronique Gaymard (RFI)
  • Tatiana Roque (Université Fédérale de Rio de Janeiro )

Responsabilité sociale de la recherche

  • portée par Emmanuelle Perez-Tisserant (FRAMESPA – Université Toulouse Jean Jaurès) et Romy Sanchez (IRHiS – Université de Lille)
  • intervenant·es à définir

14h45 - 16h45 Tables rondes (bloc D)

Anthropologie

  • portée par Adèle Blazquez (CEMS – EHESS) et Martin Lamotte (CITERES – CNRS)
  • Philippe Bourgois (UCLA),
  • Doris Buu Sao (CERI– Sciences Po Paris)
  • Laurence Charlier (LISST – Université Jean Jaurès)
  • Thomas Grillot (CENA – CNRS)

Arts visuels

  • portée par Marianne Bloch-Robin (CRIMIC – Sorbonne Université) et Marianne Kac-Vergne (CORPUS – Université de Picardie Jules Verne)
  • Alberto Da Silva (CRIMIC – Sorbonne Univer-sité),
  • Émilie Marolleau (CRINI – Université Catholique de l’Ouest),
  • Anaïs Ornelas Ramirez (CRIMIC – Sorbonne Univer-sité)
  • Mikaël Toulza (CAS – Université Toulouse Jean Jaurès)

Caraïbe

  • portée par Violaine Jolivet (CÉRIUM – Université de Montreal) et Marie Redon (PLEIADE – Université Sorbonne Paris Nord)
  • Rebecca Cadeau (Université Sorbonne Paris Nord),
  • Christine Chivallon (discutante, CNRS),
  • Cloé Fortin (Université de Montréal),
  • Morgane le Guyader (Université des Antilles)
  • Tommaso Pirone (EHESS – Université de Montréal)

Études politiques

  • portée par Diana Burgos-Vigna (CRIIA – Université Paris Nanterre) et Julien Zarifian (AGORA– Cergy Paris Université, membre junior de l’IUF)
  • Maud Chirio (Université Gustave Eiffel),
  • Thomas Grillot (Mondes Américains – EHESS),
  • Ary Gordien (LARCA – Université de Paris),
  • Serge Jaumain (AmericaS - Université Libre de Bruxelles)
  • Julie Lavielle (Casa de Velas-quez)

Géographie

  • portée par Béatrice Collignon (Passages – Université Bordeaux Montaigne) et Jérôme Monnet (LVMT – Université Gustave Eiffel)
  • intervenant·es à définir

Littérature

  • portée par Hélène Aji (CREA – Université Paris Nanterre) et Fatiha Idmhand (CRLA-Archivos – Université de Poitiers)
  • Valérie Beaudouin (Telecom Paris Tech, CNRS),
  • Eduardo Berti (écrivain),
  • Fiona McMahon (EMMA – Université Paul Valéry),
  • Isabelle Pouzet (Université du Littoral– Côte d’Opale),
  • Claude Royet-Journoud (écrivain)
  • Miléna Santoro (Georgetown University)

Multiculturalisme canadien

  • portée par Françoise Le Jeune (Université de Nantes, Association Française d’Études Canadiennes)
  • Sandrine Ferré-Rode (IECI - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines),
  • Jean-Michel Lacroix (Université Sorbonne Nouvelle),
  • Françoise Le Jeune (Universi-té de Nantes)
  • Ariane Le Moing (MIMMOC - Université de Poitiers)

17h00 - 18 h30 Conférence Plénière • Passé, présent et futur de l’épidémie de Covid19. Amérique Latine / Afrique

Centre de Colloques - Grand auditorium

Les thèmes suivants seront abordés par les deux intervenants : Epidémiologie, mesures gouvernementales de gestion,gestion scientifique et vaccination.

Discussion animée par Alexis Sierra (PRODIG – IRD)

Avec le soutien de PRODIG UMR 8586

  • Carlos Álvarez est Professeur à l’Universidad Nacional de Colombia. Devenu en 2020 coordinateur national et référent OMS pour la Covid-19 en Colombie, il a participé à la rédaction du rapport technique « Lineamientos para el manejo clínico de pacientes con infección por nuevo coronavirus Covid-19 » pour le Ministère Colombien de la Santé et de la Protection Sociale. Il a une approche santé publique ouverte à la prise en compte des environnements au sens large.
  • Emmanuel Bonnet est géographe et Directeur de recherche à l’IRD. Il s’intéresse aux déterminants géographiques des événements de santé, en mobilisant des méthodes des sciences sociales et des sciences de l’ingénieur. Membre de l’unité mixte Résilience, il est actuellement en affectation à Ouagadougou au Burkina Faso, où il mène ses recherches. Il participe en janvier 2021 à la rédaction du protocole d’études « Learning from Public Health and Hospital Resilience to the SARS-CoV-2 Pandemic: Protocol for a Multiple Case Study (Brazil, Canada, China, France, Japan, and Mali) » pour Research Square.

18h30 - 20h30 Cérémonie de clôture

  • Président.e, Institut des Amériques
  • Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères
  • Conseil scientifique, Institut des Amériques
  • Paul-Henri Giraud, Comité d’organisation du Congrès

Samedi 25 septembre

Campus Condorcet

Horaire à définir Balade Urbaine

Composition du Comité d'organisation

Composition du Comité scientifique

Subjects

Places

  • Centre de colloques, Campus Condorcet, 93300 Aubervilliers
    Aubervilliers, France (93300)

Date(s)

  • Tuesday, September 21, 2021

Keywords

  • Congres, Institut des Amériques

Contact(s)

  • Charlotte Le Merdy
    courriel : gt-recherche [at] institutdesameriques [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Charlotte Le Merdy
    courriel : gt-recherche [at] institutdesameriques [dot] fr

To cite this announcement

« Congrès international de l’Institut des Amériques », Conference, symposium, Calenda, Published on Thursday, July 15, 2021, https://calenda.org/892218

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search