HomeState, religions and societies in Black Africa: comparative perspectives

HomeState, religions and societies in Black Africa: comparative perspectives

State, religions and societies in Black Africa: comparative perspectives

État, religions et sociétés en Afrique noire : regards croisés

Celebration of 30 years of the Catholic University of Central Africa

Célébration des 30 ans de l'université Catholique d'Afrique Centrale

*  *  *

Published on Monday, July 05, 2021 by João Fernandes

Summary

À l’observation, l’Afrique d’une manière générale, et l’Afrique noire plus singulièrement, est selon toute vraisemblance submergée par le phénomène religieux, dont l’expansion n’est pas toujours compréhensible ni facile à maîtriser. Ce phénomène est de plus en plus complexe du fait que, sous le couvert de la mondialisation et du principe sous-jacent de la liberté religieuse, il se crée et se développe en Afrique de nouveaux groupes religieux à un rythme vertigineux, ceci en plus de ce que le monde occidental exporte comme filiales des multinationales spirituelles basées dans son continent. Le présent colloque vise à réfléchir à nouveaux frais sur les rapports entre État et Religions dans les sociétés en Afrique noire, par une approche différenciée et diversifiée des expériences, qui donne de la visibilité quant aux perspectives de promotion d’une paix durable, d’un progrès éthique et social des peuples d’Afrique en quête d’émergence.

Announcement

Argumentaire

À l’observation, l’Afrique d’une manière générale, et l’Afrique noire plus singulièrement, est selon toute vraisemblance submergée par le phénomène religieux, dont l’expansion n’est pas toujours compréhensible ni facile à maîtriser (Obadia, 2016). Ce phénomène est de plus en plus complexe du fait que, sous le couvert de la mondialisation et du principe sous-jacent de la liberté religieuse, il se crée et se développe en Afrique de nouveaux groupes religieux à un rythme vertigineux, ceci en plus de ce que le monde occidental exporte comme filiales des multinationales spirituelles basées dans son continent.

L’Afrique est donc manifestement saturée par le phénomène religieux (Mpabe Bodjongo & Abba, 2018). On observe au moment où l’État cherche à s’assurer le contrôle de ces entreprises religieuses qui s’installent en Afrique par des lois qui tentent de définir et d’encadrer les conditions de leur expression et de leur fonctionnement. Mais, alors que certaines de ces religions ont déjà pris le contrôle des arcanes de l’État (Hadjadj, 2017 ; Bayart, 2018), d’autres ignorent purement et simplement, sinon refusent de respecter le cadre juridique prévu pour leur espace et pour leur déploiement (Schwab, 2017).

Cette situation embarrassante en plusieurs points, questionne la laïcité en Afrique noire. Ce concept qui occupe de plus en plus le devant de la scène, principalement en Europe et en Amérique du nord, semble prendre corps sous nos latitudes, en interrogeant en trame de fond la place du religieux dans la sphère publique/politique (Gauthier, 2017).  

Le phénomène de radicalisation religieuse, semence du terrorisme, qui est observé notamment dans les pays à forte concentration islamique dont le Maghreb, l’Afrique de l’ouest et de plus en plus l’Afrique centrale, vient assombrir davantage l’horizon des rapports entre les États et les groupes religieux, toutes entités qui se veulent autorités morales et productrices de normes sociales (Mveng, 1975). Ceci contribue à mettre à mal les projets et espoirs fondés ou déclarés d’un vivre-ensemble savamment négocié entre les peuples et les croyants d’une même nation, et parfois de nations différentes (Pauti, 2019).

Le présent colloque vise donc à réfléchir à nouveaux frais sur les rapports entre État et Religions dans les sociétés en Afrique noire, par une approche différenciée et diversifiée des expériences, qui donne de la visibilité quant aux perspectives de promotion d’une paix durable, d’un progrès éthique et social des peuples d’Afrique en quête d’émergence.

Axes thématiques

  • Aspects socio-anthropologique, historique et philosophique.
    • Traditions et histoire de la question,
    • Regard philosophique,
    • Regard socio-anthropologique.
  • Aspects juridique et politique
    • L’État et les religions en Afrique : interrogations sur la laïcité (analyses comparées),
    • Bonne gouvernance et liberté religieuse,
    • La pratique de l’Église catholique dans les relations avec les États,
    • Principes démocratiques et religions d’État.
  • Aspects théologique et pastoral
    • L’apport de la théologie politique (principes généraux de la foi chrétienne dans la société),
    • Œcuménisme et dialogue entre les religions : fondement du vivre-ensemble,
    • L’éclairage de l’enseignement social de l’Église,
    • Le rôle de l’Université Catholique : les interpellations de Veritatis Gaudium.

Bibliographie indicative

Augé, M. (2010). Espace et sacralité,  Cahiers d’études africaines, 198-199-200, 853-856.

Baubérot, J. (2014). La laïcité falsifiée. Paris, La Découverte.

Bayart, J.-F. (2018). État et religion en Afrique, Paris, Karthala.

D'Iribarne, P. (2018). Christianisme et vie de la cité : quel cadre de pensée ? Société, droit et religion, 1(1), 25-37.

Gauthier, F. (2017). De l’État-nation au Marché. Les transformations du religieux à l’ère de la mondialisation. Revue du MAUSS, 1(1), 92-114.

Hadjadj, F. (2017). La personne, la transcendance et l’État. La laïcité n’est pas l’anti-religion. Revue du MAUSS, 1(1), 319-326.

Hours, B. (2016). ‪La faillite du politique et la laïcité‪ : De l’émancipation sociale ratée à la soumission religieuse. Journal des anthropologues, 3(3-4), 57-65.

Knoblauch, H. (2014). ‪La religion communicationnelle‪. Archives de sciences sociales des religions, 3(3), 83-104.

Kouvouama, A. (2010). La pensée politique, sociale et morale dans la chanson congolaise de variétés. Africultures, 3(3), 170-177.

McCrea, R. (2014). La religion, la loi et l'État dans l'Europe contemporaine : perspective comparative des principaux dilemmes. Politique américaine, 1(1), 73-90.

Mpabe Bodjongo, M. & Abba, I. (2018). Analyse économique de l’essor du pentecôtisme américain en milieu urbain au Cameroun. Revue d'économie du développement, 1(1), 53-106. 

Mveng, E. (1975). A la recherche d'un nouveau dialogue entre le Christianisme, le génie culturel et les religions africaines actuelles. Présence Africaine, 4(4), 441-466. 

Obadia, L. (2016). Le renouveau de l’anthropologie via celui de la religion ? Les religions, la mondialisation et l’anthropologie contemporaine. Diogène, 4(4), 87-105.

Pauti, C. (2019). ‪Autorités publiques, laïcité et discriminations religieuses‪. Hommes & Migrations, 1(1), 57-64.

Pereira, C. & Ibrahim, J. (2012). Le corps des femmes, terrain d'entente de l'islam et du christianisme au Nigeria. Cahiers du Genre, 3(3), 89-108. 

Picq, J. (2016). Conclusion: Entre politique et religion. in J. Picq, Politique et religion: Relire l’histoire, éclairer le présent. 205-210). Paris: Presses de Sciences Po.

Schwab, A. (2017). Entre liberté de religion et liberté d’expression : émergence de la notion onusienne de « diffamation des religions ». Revue du MAUSS, 1(1), 134-147. 

Modalités d'envoi des propositions

Nous invitons chaque candidat désireux d’intervenir à ce colloque, à préciser le titre de sa conférence ainsi que l’axe dans lequel ce dernier s’inscrit.

Les propositions (rédigées en français ou en anglais) doivent être envoyées sous la forme d’un résumé de 1.000 signes dont le titre, accompagné d’un CV sommaire (noms et prénoms, profession et si possible les publications majeures), aux adresses suivantes : paule.bile@ucac-icy.net, sgac@ucac-icy.net, jpaul.messina@yahoo.fr

  • Date limite des propositions : le 31 juillet 2021 à 23h59

  • Les auteurs de propositions retenues en seront informés le 13 août 2021.
  • Date limite d’envoi du texte de la communication : le 10 décembre 2021
  • Date et lieu du colloque : du 16 au 17 décembre 2021 à Yaoundé

Comité d’organisation

  • Pr Jean-Bertrand Salla,
  • Pr Antoine Essomba Fouda
  • Etienne Nanga
  • Pr Jean Paul Messina
  • Pr Paule Christiane Bilé
  • Mme Salomé Flore Ntsam
  • Dr Sabine Ursule Ngueme

Comité scientifique

  • Pr Jean Paul Messina
  • Pr Gabriel Ndinga Boundar
  • Pr Jean Paul Betengné
  • Pr Paule Christiane Bilé
  • Pr Yvon Christian Elenga, J.
  • Pr Augustin Germain Messomo Ateba
  • Pr Nkoum Benjamin Alexandre
  • Dr Richard Ngono, sac

Notes aux Auteurs

Les notes du texte

Les textes définitivement reçus devront être rédigés en police Times new Roman taille 12, interligne 1,5. Marges : 2,5 (toutes).

Nous avons fait le choix de la présentation des notes intra-paginales selon le modèle qui suit : (Henry, 2002 : 208). Ou lorsque l’on fait référence à tout l’article, il faudra alors indiquer de quelle page à quelle page il va. Ex. (Henry, 2002 : 206-219).

Les références bibliographiques en fin d’article devront être présentées ainsi qu’il suit :

Betengné, J.-P., (2008). De quelques exigences canoniques pour la réalisation effective de l’“Église-famille de Dieu ”, L'Année canonique,  L, 77-100. 

Bilé, P. C., (2014). Les rites funéraires en Afrique : essai de lecture sociologique », in E. Elengabeka (ed.), Les funérailles chrétiennes en Afrique, Paris, Karthala, pp. 41-49. 

Elenga, Y. C. (2014). « La problématique théologique chez Michel De Certeau », Kanien. Revue semestrielle de recherche théologique, 2 (2), 35-57.

Messina, J-P., (2007). Culture, christianisme et quête d’une identité africaine, Paris, l’Harmattan.  

Ngango G., (1963). Colonialisme culturel en Afrique, Présence Africaine, 47, 199-205. Disponible sur URL://www.jstor.org/stable/24348307, consulté le 30 juin 2021)

Becchi, E. & Julia, D. (dir.), (1998). Histoire de l'enfance en occident du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Seuil.

Constitution du Botswana, http://www.eisa.org (consulté le 30 juin 2021).

Le respect de ces normes facilite considérablement le travail de lecture. Merci de bien vouloir les respecter scrupuleusement. Nous vous en serons extrêmement reconnaissants.

Places

  • UCAC - ICY Campus de Nkolbisson
    Yaoundé, Cameroon (11 628)

Date(s)

  • Saturday, July 31, 2021

Keywords

  • religion, Etat, Afrique noire

Contact(s)

  • Paule Christiane Bilé
    courriel : paule [dot] bile [at] ucac-icy [dot] net
  • Jean Paul Messina
    courriel : jpaul [dot] messina [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Paule Christiane Bilé
    courriel : paule [dot] bile [at] ucac-icy [dot] net

To cite this announcement

« State, religions and societies in Black Africa: comparative perspectives », Call for papers, Calenda, Published on Monday, July 05, 2021, https://calenda.org/894043

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search