HomeMediatizing the pandemic

HomeMediatizing the pandemic

Mediatizing the pandemic

Médiatiser la pandémie

International perspectives

Regards internationaux

*  *  *

Published on Monday, July 05, 2021 by João Fernandes

Summary

Un peu plus d’an après le déclenchement de la pandémie de covid-19, ce numéro spécial de la Revue canadienne de communication (RCC) propose de revenir sur les différentes facettes de la médiatisation de la crise sanitaire afin de les comprendre et les expliquer davantage. En accueillant des travaux portant sur le Canada ou adoptant une perspective comparée internationale, ce numéro spécial vise surtout à mettre en perspective les impacts de la pandémie sur la communication politique, le journalisme et le débat public dans divers contextes nationaux, dont le Canada. Les approches théoriques et méthodologiques interdisciplinaires ainsi que des études de cas empiriques sont vivement encouragées dans les propositions d’articles soumises.

Announcement

Revue canadienne de communication (RCC)

Argumentaire

Depuis son déclenchement en 2020, la pandémie de Covid-19 bouleverse les modes de vie à travers le monde, se convertissant en un événement sanitaire, social et politique tout à la fois[1].

D’un point de vue politique, la gestion de la situation sanitaire a miné la légitimité et l’autorité des gouvernements, contraints d’orienter les comportements individuels et collectifs et de gérer la mise en place d’une nouvelle normalité sociale[2]. À l’échelle nationale et internationale, de nombreux pays connaissent une croissance de la circulation de théories complotistes et de processus de désinformation qui nuisent au débat public et mettent en danger la vie des citoyens[3]. Ces phénomènes se conjuguent à une décrédibilisation du discours savant (scientifiques, gouvernementaux, journalistiques…), qui est pourtant le nerf de la guerre dans la gestion de crises des sociétés contemporaines[4].

Dans ce contexte, la situation sanitaire n’a pas été sans effet sur le fonctionnement des organes de presse et le travail des journalistes[5], qui sont confrontés à une double mission. D’une part, ils doivent informer sur l’avancée de la pandémie, diffuser les actions des pouvoirs publics et prescrire les bonnes pratiques sanitaires (laver les mains, porter le masque, s’isoler, etc.) aux citoyens[6]. D’autre part, ils doivent replacer les contenus journalistiques au centre des flux informationnels dans un complexe système médiatique hybride[7] rythmé par les dynamiques numériques.

Enfin, ce contexte d’urgence sanitaire a aussi rendu visible le poids économique, mais aussi politique, des grandes entreprises numériques (GAFAM). Ces acteurs privés se sont rapprochés de plusieurs gouvernements pour proposer leurs services dans le combat à la pandémie, rendant visible les enjeux économiques, éthiques et juridiques associés à l’utilisation d’outils numériques visant à freiner la contagion[8]. Ces initiatives numériques de veille et de lutte à la pandémie ont toutefois soulevé des questionnements liés à l’intrusion dans la sphère privée des individus au nom de l’intérêt public et du bien commun.

Un peu plus d’an après le déclenchement de la pandémie de Covid-19, ce numéro spécial de la Revue canadienne de communication (RCC) propose de revenir sur les différentes facettes de la médiatisation de la crise sanitaire afin de les comprendre et les expliquer davantage. En accueillant des travaux portant sur le Canada ou adoptant une perspective comparée internationale, ce numéro spécial vise surtout à mettre en perspective les impacts de la pandémie sur la communication politique, le journalisme et le débat public dans divers contextes nationaux, dont le Canada. Les approches théoriques et méthodologiques interdisciplinaires ainsi que des études de cas empiriques sont vivement encouragées dans les propositions d’articles soumises. Les textes sélectionnés seront publiés, en français ou en anglais, dans la Revue canadienne de communication en 2022.

Dans le cadre de ce projet de publication, la réalisation d’un atelier consacré au thème de l’appel est prévue pour février 2022. Si les conditions sanitaires le permettent, l’événement se tiendra en présentiel à l’Université Laval. Une alternative en ligne sera mise en place autrement. À cette occasion, les auteur-e-s dont la proposition d’article aura été retenue seront invité-e-s à présenter une première version de leurs travaux. Les membres du comité scientifique commenteront les articles lors de l’atelier et participeront ensuite à la sélection définitive des articles qui seront publiés dans le numéro spécial.

Axes thématiques

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre une proposition qui s’inscrit dans l’un des quatre axes thématiques suivants :

  • Axe 1 : Les discours gouvernementaux et administratifs sur la pandémie

Cet axe a pour objectif d’examiner la communication gouvernementale autour de la pandémie. Il est ouvert aux propositions orientées vers l’étude, d’un point de vue analytique, critique ou réflexif, des formes, des contenus et des stratégies de communication des institutions publiques, des directions nationales de la santé publique et des dirigeants des exécutifs politiques dans la transmission des consignes et orientations à la population. Des études empiriques sur des corpus discursifs, numériques ou visuels ainsi que sur des composantes de communication publique et gouvernementale seraient particulièrement appréciées.

  • Axe 2 : Le traitement journalistique de la pandémie

Cet axe poursuit un double objectif. D’une part, il vise à interroger l’impact du contexte sanitaire sur le travail des professionnels de l’information et, plus largement, des médias. D’autre part, il cherche à comprendre les défis que ces derniers doivent surmonter à l’heure où la fiabilité et la qualité des informations diffusées s’imposent comme des enjeux centraux afin de lutter contre la pandémie. Seront ainsi accueillies des propositions qui traitent des adaptations et des transformations des pratiques journalistiques, tant du point de vue des techniques d’enquête et du fonctionnement des rédactions, que des stratégies de légitimation du rôle et du travail des journalistes dans un contexte d’abondance informationnelle.

  • Axe 3 : Les contre-discours et le débat public dans les arènes numériques

Cet axe vise à analyser les caractéristiques et les dynamiques des phénomènes info-communicationnels issus des arènes numériques dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Il s’agira ainsi de réfléchir à la façon dont les technologies numériques favorisent la mise en visibilité de discours et de contre-discours produits en dehors des cadres institutionnellement légitimes, tels que les parlements ou les grands médias traditionnels d’information. Plus spécifiquement, les propositions d’article abordant les dynamiques de production et de circulation de discours contestataires des mesures sanitaires, d’initiatives de désinformation ainsi que de contenus conspirationnistes sont encouragées.

  • Axe 4 : Pandémie, IA et outils numériques

Ce dernier axe s’intéresse aux débats autour de l’intégration des systèmes d’intelligence artificielle et des outils numériques dans les mécanismes de contrôle des cas de Covid-19. Il vise à mettre en perspective les jeux d’intérêts économiques et politiques ainsi que l’efficacité et les avantages des solutions technologiques dans le domaine de la santé, tout en tenant compte des enjeux politiques, éthiques et juridiques soulevés par la collecte, le traitement et l’utilisation de données personnelles des individus. Les études empiriques adossées à une réflexion théorique et critiques sur les problématiques légales, éthiques et démocratiques liées à l’utilisation des ressources numériques seront particulièrement appréciées.

Soumission des propositions

Les propositions d’articles doivent être envoyées en français ou en anglais à mediatisation.covid19@ulaval.ca.

Elles doivent contenir le noms des auteur.e.s, un titre, ainsi qu’un résumé de 400 mots maximum qui expose la problématique de recherche, le.s cas étudié.s, les questions et hypothèses de recherche, la méthodologie employée et la contribution scientifique attendue. Ces résumés seront évalués par le Comité scientifique pour la première sélection des articles qui seront présentés lors du colloque de février 2022.

Calendrier prévisionnel

  • 23/06/2021 : Lancement de l’appel à contributions
  • 30/08/2021 : Date limite pour la soumission d’une proposition d’article

  • 30/09/2021 : Notification aux auteur.e.s de l’acceptation ou refus
  • 01/02/2022 : Remise d’une première version de l’article par les auteur.e.s
  • 18-19/02/2022 : Réalisation du colloque à l’Université Laval ou en ligne
  • 04/03/2022 :  Notification aux auteur.e.s de la sélection définitive des articles pour le numéro spécial
  • 15/04/2022 : Remise de l’article révisé par les auteur.e.s
  • 22/04/2022 : Envoi des articles aux évaluateurs externes de la revue
  • Juin à novembre 2022 : Révision finale des articles sélectionnés et production du numéro
  • Décembre 2022/Début 2023 : Sortie du numéro de revue

Équipe éditoriale

  • Camila Moreira Cesar, Groupe de recherche en communication politique, U. Laval (Canada)
  • David Dumouchel, Groupe de recherche en communication politique, U. Laval (Canada)
  • Thierry Giasson, Groupe de recherche en communication politique, U. Laval (Canada)

Comité scientifique

  • Gersende Blanchard, Université de Lille, France
  • Shelley Boulianne, MacEwan University, Canada
  • David Dumouchel, Université Laval, Canada
  • Nina Fernandes dos Santos, Universidade Federal da Bahia, Brésil
  • Camila Moreira Cesar, Université Sorbonne Nouvelle, France
  • David Nicolas Hopmann, Syddansk Universitet, Danemark
  • Nicolas Hubé, Université de Lorraine, France
  • Darren Lilleker, Bournemouth University, Royaume-Uni
  • Vincent Raynauld, Emerson College, États-Unis
  • Sandrine Roginsky, Université Catholique de Louvain, Belgique
  • James Stanyer, Loughborough University, Royaume-Uni
  • Jesper Strömbäck, University of Gothenburg, Suède
  • Olivier Turbide, Université du Québec à Montréal, Canada

Références dans le texte

[1] Voir : AGARTAN, T., COOK, S. & LIN, V. (2020). Introduction: COVID-19 and WHO: Global institutions in the context of shifting multilateral and regional dynamics. Global Social Policy, 20(3), 367-373 ; BOBBA, G. et HUBÉ, N. (2021). Populism and the Politicization of the COVID-19 Crisis in Europe, London, Palgrave Macmillan.

BANQUE MONDIALE. (2020). La pandémie de COVID-19 plonge l’économie planétaire dans sa pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale. Communiqué de presse. https://www.banquemondiale.org/fr/news/press-release/2020/06/08/covid-19-to-plunge-global-economy-into-worst-recession-since-world-war-ii

[2] HAN, Q., ZHENG, B., CRISTEA, M., AGOSTINI, M., BÉLANGER, J. J., GUTZKOW, B., KREIENKAMP, J., REITSEMA, A., A VAN BREEN, J., ABAKOUMKIN, G., … & LEANDER, N. P. (2020). Trust in government and its associations with health behaviour and prosocial behaviour during the COVID-19 pandemic. PsyArXiv. Preprint. https://doi.org/10.31234/osf.io/p5gns

[3] BOULIANNE, S. et al (2021). La mésinformation sur les plateformes de médias sociaux et dans différents pays. Rapport Mars 2021. URL. : https://roam.macewan.ca/islandora/object/gm%3A2823.

BERTIN, P., NERA, K. & DELOUVÉE, S. (2020). Conspiracy Beliefs, Rejection of Vaccination, and Support for hydroxychloroquine: A Conceptual Replication-Extension in the COVID-19 Pandemic Context. Frontiers in Psychology. Preprint. https://psyarxiv.com/rz78k

BRENNEN, J. S., SIMON, F., HOWARD, P. N. & NIELSEN R. K. (2020). Types, sources, and claims of COVID-19 misinformation. Reuters Institute. Factsheet. https://reutersinstitute.politics.ox.ac.uk/types-sources-and-claims-covid-19-misinformation#scale

OCDE (2020). Transparence, communication et confiance: Le rôle de la communication publique pour combattre la vague de désinformation concernant le nouveau coronavirus. Rapport Juillet 2020. https://read.oecd-ilibrary.org/view/?ref=135_135223-duu3s3o3df&title=Transparence-communication-et-confiance-Le-role-de-la-communication-publique-pour-combattre-la-vague-de-desinformation-concernant-le-nouveau-coronavirus

[4] BENKLER, Y.; FARIS, R. & ROBERTS, H. (2018). Network Propaganda. Manipulation, Desinformation and Radicalization in American Politics, New York, Oxford Universitary Press.

[5] CASERO-RIPOLLÉS, A. (2020). Impact of Covid-19 on the media system. Communicative and democratic consequences of news consumption during the outbreak. El profesional de la información, v. 29, n. 2, e290223. https://doi.org/10.3145/epi.2020.mar.23

POSETTI, J., BELL, E. et BROWN, P. (2020).  Le journalisme et la pandémie. Un panorama mondial des impacts. Rapport élaboré par l’International Center for Journalists (ICFJ) et le Tow Center for Digital Journalism de l’Université de Columbia. https://www.icfj.org/sites/default/files/2020- 11/Journalism%20and%20the%20Pandemic%20Project%20Report%201%202020_French.pdf

[6] Voir par exemple : ANWAR, A., MALIK, M., RAEES, V. & ANWAR, A. (2020). Role of Mass Media and Public Health Communications in the COVID-19 Pandemic. Cureus, 12(9), e10453. https://doi.org/10.7759/cureus.10453

[7] CHADWICK, A. (2013). The Hybrid Media System: Politics and Powers, New York, Oxford University Press.

[8] TAGMATARCHI STORENG, K. & DE BENGY PUYVALLÉE, A. (2021): The Smartphone Pandemic: How Big Tech and public health authorities partner in the digital response to Covid-19, Global Public Health, DOI: 10.1080/17441692.2021.1882530

KITCHIN, R. (2020). Civil liberties or public health, or civil liberties and public health? Using surveillance technologies to tackle the spread of COVID-19, Space and Polity, 24:3, p. 362-381, DOI: 10.1080/13562576.2020.1770587

Places

  • Quebec City, Canada

Date(s)

  • Monday, August 30, 2021

Keywords

  • covid-19, médiatisation, représentations médiatiques, crise sanitaire, journalisme, média, communication gouvernementale, IA, technologies numériques, analyse internationale

Contact(s)

  • Camila Moreira Cesar
    courriel : camila [dot] moreira-cesar [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr
  • David Dumouchel
    courriel : david [dot] dumouchel [dot] 1 [at] ulaval [dot] ca

Information source

  • Camila Moreira Cesar
    courriel : camila [dot] moreira-cesar [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

To cite this announcement

« Mediatizing the pandemic », Call for papers, Calenda, Published on Monday, July 05, 2021, https://calenda.org/894255

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search