HomeOld age(s): experiences and representations

HomeOld age(s): experiences and representations

Old age(s): experiences and representations

Vieillesse(s) : expérience et représentations

AMERIBER 2021 doctoral day

Journée des doctorant·e·s AMERIBER 2021

*  *  *

Published on Tuesday, July 27, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Pour sa onzième édition, la journée des doctorant·e·s du laboratoire AMERIBER vise à explorer le concept de vieillesse – processus physiologique inévitable mais aussi construction sociale dont les caractéristiques varient selon les époques – dans les champs des sciences humaines, des arts et de la littérature. Ce sera l’occasion de se pencher sur ses différentes représentations mais aussi sur les enjeux socio-culturels, artistiques, littéraires et politiques qui en découlent.

Announcement

Argumentaire

Pour sa 11e édition, la journée des doctorant·e·s du laboratoire AMERIBER vise à explorer le concept de vieillesse – processus physiologique inévitable mais aussi construction sociale dont les caractéristiques varient selon les époques – dans les champs des sciences humaines, des arts et de la littérature. Ce sera l’occasion de se pencher sur ses différentes représentations mais aussi sur les enjeux socio-culturels, artistiques, littéraires et politiques qui en découlent.

Il s’agira d’étudier le paradoxe que nourrit le concept de vieillesse en étant simultanément « ce qui reste » et « ce qui s’efface ». En effet, celle-ci est à la fois permanence dans le temps et altération inexorable. Ceci nous amène à considérer les éléments qui ont accompagné la vieillesse d’une œuvre (littéraire, artistique, personnelle), d’un mouvement (artistique ou politique), du langage ou encore des systèmes de pensée, compris en tant que permanence dans le temps. Il serait naturel aussi de se demander s’il existe des formes de résistance ou des phénomènes qui échappent à ce processus qui semble inéluctable. 

Dans le domaine de la littérature et des arts, l’œuvre qui perdure dans la réception est souvent considérée comme un « chef-d’œuvre » et le nom de l’auteur est consacré par ce processus qui le fait passer à la postérité. Cependant, le fait de vieillir est à double tranchant et peut rapidement être synonyme de « désuétude » ou « d'obsolescence ». Vieillir semble alors articuler une triple tension entre le transitoire et la transcendance, l’oubli et la mémoire, l’obsolescence et la consécration. Cette ambiguïté nous conduit à la dialectique Eros/Thanatos : face à l’imminence de la mort, le « je » s’efforce de résister au tempus fugit. La vieillesse, loin d’être ce « naufrage » et cette « épave » décrits par Chateaubriand, pourrait alors être le lieu de la créativité et de l’intensité décuplée de la vie. Ainsi nous proposerons d’appréhender la vieillesse comme un espace propice à la subversion et au renouveau des canons artistiques, des représentations, normes et codes sociaux. 

Nous nous attacherons également à comprendre comment la vieillesse en tant que facteur de légitimité affecte les interactions entre acteurs et la structuration du champ social. Dans les domaines politique et anthropologique, l’association symbolique entre “vieillesse” et “expérience”, que la moyenne d’âge des présidents élus vient aisément illustrer, pose en creux la question de l’émergence de nouveaux acteurs politiques, que ce soit des mouvements ou des partis. La thématique de la vieillesse s’applique aussi aux enjeux épistémologiques où l’ancienneté vient matérialiser la tension entre passation et rupture ; l’apparition de nouvelles théories impliquant toujours une dialectique entre continuité et dépassement. Cependant, la vieillesse n’est pas source de légitimité pour tout le monde. Les études de genre nous montrent que vieillir prolonge et renforce les inégalités. Il existe ainsi, pour reprendre les termes de Susan Sontag, “un double standard de la vieillesse” : alors que dans sa vieillesse la femme est perçue comme une sorcière ou une “vieille peau”, l’homme “mûr” est gentleman, attirant et charmant. 

Cette journée portera également sur le rapport à soi que la vieillesse induit. Comment vivre, exprimer et représenter l’expérience de la vieillesse ? Comment accepter et représenter ce corps et cet esprit vieillissant ? Topique essentiel dans l’Antiquité grecque, vieillir, c’est aussi l’occasion de faire le bilan de sa vie à l’approche de sa mort, de se plonger dans son soi le plus intime et d’apprécier les choix, les regrets et les erreurs passées. De ces réflexions naissent différents genres artistiques comme les confessions, les récits autobiographiques ou encore les vanités. 

Enfin, nous pourrons réfléchir au rapport à l’autre que la vieillesse construit. Ici nous pourrons nous attarder, par exemple, sur les différents visages de «l’âgisme » (Robert Butler, 1969). Cette forme de discrimination normalisée dans nos sociétés peut être observée, notamment, dans la vision romantique de l’amour entre les couples de personnes âgées, excluant leur sexualité. En sociologie, diverses études s’intéressent à ce phénomène et démontrent que si la vie intime et sexuelle des personnes âgées reste tabou, le désir continue d’être présent. Comment transgresser ces codes moraux imposés par la société pour vivre une intimité épanouie en particulier lorsque l’on vit dans les institutions de santé ? Pour reprendre la question percutante de Simone de Beauvoir dans son ouvrage La vieillesse : « Les vieillards sont-ils des hommes ? ». 

Modalité de contribution

La journée d’études se tiendra le 28 octobre 2021 à l’Institut Cervantes de Bordeaux. Modalité hybride selon si le permettent les conditions sanitaires. 

Les propositions sont à envoyer jusqu’au 15 septembre 2021

auprès d’Aurore Sasportes (aurore.sasportes@u-bordeaux-montaigne.fr), Barbara Seray (barbara.seray@u-bordeaux-montaigne.fr),  Lizarlett Flores Díaz (lizarlett.robin@u-bordeaux-montaigne.fr) et Manon Naro (manon.naro@u-bordeaux-montaigne.fr). 

Format de propositions en espagnol ou en français :

  • Titre de la communication
  • Extension de 300 mots maximum
  • Bibliographie liée au sujet proposé
  • Courte bio-bibliographie 

L’annonce des propositions retenues aura lieu fin septembre. Les frais de voyage sont à la charge des participant·e·s.

Ouvert aux doctorant·e·s, aux étudiant·e·s de master recherche et aux jeunes chercheur·euse·s. 

Comité scientifique et d'organisation

  • Aurore Sasportes - Doctorante contractuelle au sein du laboratoire AMERIBER (EA3656), chargée de cours à l’Université Bordeaux Montaigne, membre du Laboratoire junior ¡Silencio! rattaché à l’ENS de Lyon.
  • Barbara Seray - Doctorante au sein du laboratoire AMERIBER (EA3656), professeure agrégée d’espagnol au sein du Lycée Polyvalent Henri Brisson.
  • Lizarlett Flores Díaz - Doctorante au sein du laboratoire AMERIBER (EA3656), chargée de cours à l’Université Bordeaux Montaigne, professeure certifiée à l'Ensemble scolaire Albert le Grand.
  • Manon Naro - Doctorante contractuelle au sein du laboratoire AMERIBER (EA3656), chargée de cours à l’Université Bordeaux Montaigne, membre du Laboratoire junior ¡Silencio! rattaché à l’ENS de Lyon.

Le laboratoire Ameriber

AMERIBER regroupe hispanistes, lusistes et latino-américanistes. Les activités d’Ameriber se déroulent à l’université Bordeaux-Montaigne et à la Maison des Sciences de l’Homme  d’Aquitaine. L’équipe inscrit ses travaux de recherche dans une tradition centenaire de productions sur la péninsule ibérique et le continent latino-américain à Bordeaux et en Aquitaine, illustrée par le Bulletin Hispanique, revue scientifique des Presses Universitaires de Bordeaux. Poétiques et politiques ont été les concepts fondateurs identifiant Ameriber. Les chercheurs travaillent à partir de sources primaires en espagnol et portugais dans différentes disciplines : arts, histoire, linguistique, littérature d'Espagne, du Portugal et de l'Amérique latine.

Bibliographie indicative

Albou, P., L’image des personnes âgées à travers l’histoire, 2002

Bakhouche, B. ed. (2003), L’ancienneté chez les Anciens. Tome I. La vieillesse dans les sociétés antiques: la Grèce et Rome. Montpellier: Université Montpellier III.

Beaufils, C., & Delaunay, M. (2014). "J'ai oublié le titre" mémoires d'une animatrice en EHPAD Alzheimer (L'âge et la vie, prendre soin des personnes âgées et des autres). Toulouse (France): Érès.

Beauvoir, S. de (1970). La vieillesse, Paris: Gallimard

Beauvoir, S. de (1949). Le deuxième sexe. Paris: Gallimard.

Billé, M., Gallopin, C., Polard, J., Billé, M., & Polard, José. (2012). Manifeste pour l'âge et la vie, réenchanter la vieillesse (L' âge et la vie, prendre soin des personnes âgées et des autres). Toulouse (France): Érès éd.

Bizzini Lucio, « L'âgisme. Une forme de discrimination qui porte préjudice aux personnes âgées et prépare le terrain de la négligence et de la violence », Gérontologie et société, 2007/4 (vol. 30 / n° 123), p. 263-278. DOI : 10.3917/gs.123.0263. URL : https://www.cairn.info/revue-gerontologie-et-societe1-2007-4-page-263.htm 

Bravo Almonacid, F. (2014). Aproximaciones teóricas al estudio de la vejez y el envejecimiento. VIII Jornadas de Sociología de la UNLP, Argentina: Ensenada. 

Caradec, V. (2014). Sociologie de la vieillesse et du vieillissement, Paris: Armand Colin

Chollet, Mona (2018). Sorcières - la puissance invaincue des femmes, Paris : Zones.

Davidson, S. (2012). Going grey the mediation of politics in an ageing society. Farnham: Ashgate. 

Deschavanne, E. & Tavoillot, P.-H. (2007). Philosophie des âges de la vie. Pourquoi grandir ? Pourquoi vieillir ?, Paris: Grasset

Détambel, R. (2007). Le syndrome de Diogène : éloge des vieillesses, Arles: Actes Sud

Polard, J., Bass, M., Billé, C., Gallopin, A., Jean, D., Martz, J., & Polard, José. (2018). La vieillesse, un autre regard pour une autre relation, vieillir est dans l'air du temps (L'âge et la vie - Prendre soin des personnes âgées... et des autres). Toulouse (France): Éditions érès.

Robles Silva, Leticia, et. al. (2006). Miradas sobre la vejez. Un enfoque antropológico. México, El Colegio de la Frontera Norte y Plaza y Valdés

Sontag, Susan, “the double standard of aging”, The Saturday Review, 23 septembre 1972.

Places

  • Institut Cervantes, 57 cours de l'Intendance
    Bordeaux, France (33)

Date(s)

  • Wednesday, September 15, 2021

Keywords

  • vieillesse, représentation, âgisme, expérience, confession, vanité, inégalité, intimité, sexualité, jeunesse, corps, auteur

Contact(s)

  • Manon Naro
    courriel : manon [dot] naro [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr
  • Aurore Sasportes
    courriel : aurore [dot] sasportes [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr
  • Barbara Seray
    courriel : barbara [dot] seray [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr
  • Lizarlett Flores Díaz
    courriel : lizarlett [dot] robin [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Barbara Seray
    courriel : barbara [dot] seray [at] u-bordeaux-montaigne [dot] fr

To cite this announcement

« Old age(s): experiences and representations », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, July 27, 2021, https://calenda.org/900293

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search