StartseiteBiennale européenne pour l’histoire locale

StartseiteBiennale européenne pour l’histoire locale

Biennale européenne pour l’histoire locale

European biennial for local history

Les années cinquante en europe

The fifties in Europe

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 30. Juli 2021 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Afin de faire redécouvrir la riche histoire que l’Europe a vécue au cours des siècles et ainsi aborder les grandes questions qu’affrontent nos sociétés, la première biennale européenne d’histoire locale propose un point de vue inédit sur les années cinquante en Europe : Quel est l’apport des territoires et des acteurs locaux à la construction dans une Europe ouverte sur le monde. Un choix de films des années cinquante accompagnera la Biennale. Tables rondes et conférences traiteront des transformations économiques, la modernisation des campagnes, l’illusion de la première émancipation des femmes, les mouvements politiques de masse (France et Italie), la révolution sportive, les changements du divertissement musical.

Inserat

Argumentaire

« Rien dans l’histoire de l’Europe occidentale ne ressemble à l’expérience des années 1945-1968. » Ce constat de l’historien Alan Milward invite à porter notre regard sur les années 1950, moment fondateur dans son avenir.

Portée par une puissante aspiration à la paix, au développement et au progrès social, l’Europe des lendemains de la Seconde Guerre mondiale jette les bases du monde actuel. Les nouveaux biens de consommation, la transformation des modes de vie, la modernisation des campagnes ou le rôle croissant des femmes modifient profondément nos sociétés. La fin des empires coloniaux et l’installation des « démocraties populaires » suscitent de nouveaux projets à l’échelle de l’Europe.

Les 30 Glorieuses marquent l’âge d’or de la consommation en Europe, les premières décennies d’une consommation rendue accessible à tous.

Les acteurs locaux, protagonistes méconnus de ce monde nouveau, sont des « courtiers de la modernité ». Ce sont les forces locales d’une économie transnationale.

Raconter leur histoire, c’est suivre la globalisation économique à partir des territoires.

Le défi de la Biennale européenne d'histoire locale est de taille: éclairer notre monde contemporain à partir de ce qu'ont vécu nos prédécesseurs, réfléchir sur les dynamiques en cours, penser à notre avenir.

Programme

Vendredi 10 septembre 2021

10h00-16h00 : Forum des Jeunes (en partenariat avec les villes jumelées, et l’aide de la Commission européenne)

  • à l’Institut universitaire de Technologie de Tulle-Souillac : un siècle d’histoire de l’énergie en Europe
  • au Lycée Edmond Perrier : l’Europe aujourd’hui : approches historiques et débats citoyens

Le forum réunira des délégations de lycéens et d’étudiants venant de la Corrèze et des villes jumelées. Il est aidé par un financement de la Commission Européenne, dans le cadre du programme « Europe pour les citoyens ».

9h30-17h00 : Journée d’études pour les professeurs de l’enseignement secondaire, avec des historiens présents lors du festival : « Les nouveaux états en Europe au XIXe siècle » (thème choisi par les enseignants)

  • 18h00 : ouverture officielle de la Biennale (salle de l’Auzelou)
  • 18h30-19h30 : conférence inaugurale par Gérard Noiriel, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
  • 21h00-22h00 : « L’Europe des années 50 ». Une heure de films documentaires sur le Limousin, la Rhénanie et la Vénétie dans les années 1950 ; en collaboration avec la cinémathèque de la Nouvelle Aquitaine (salle de l’Auzelou)

Samedi 11 septembre 2021

Grand Forum rural : Les transformations de l’agriculture et des sociétés rurales en Europe depuis les années 1950

En partenariat avec la Chambre d’Agriculture de la Corrèze et la Chambre régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine ; journée animée par Sylvain Strasfogel

Lieu : auditorium de la Chambre d’agriculture de le Corrèze, à Tulle

  • Matinée : 9h30 : accueil par Jean Boutier, président de la Biennale Ouverture par le président de la région Nouvelle Aquitaine

9h50-12h30 : Paysans et agriculture dans les années 1950 en Europe

  • 9h50-10h20 : conférence introductive : Nadine Vivier, professeur émérite à l’Université du Mans, présidente (2020) de l’Académie d’Agriculture, « Le monde agricole en Europe dans les années 1950 »
  • 10h-20-10h50 : projection de quelques uns des films du cinéaste américain Stuart Schulberg sur les agricultures européennes dans les années 1950, dans le cadre du plan Marshall
  • 11h00-12h00 : table ronde : Nadine Vivier, Jean-Marc Moriceau (président de l’Association Histoire et Sociétés rurales) ; Peter Moser (président de la European Rural History Film Association) ; Franco Sotte (Università Politecnica delle Marche, Ancone)
  • questions du public
  • 12h15 : le mot de Tony Cornelissen, président de la Chambre d’agriculture de la Corrèze

Après-midi: 14h-16h30 : De 1950 à nos jours: la trajectoire agricole des agricultures européennes

  • 14h00-14h10 : Ouverture : le mot de Luc Servant, président de la Chambre régionale d’agriculture de la Nouvelle Aquitaine
  • 14h10-14h40 : première partie : conférence introductive : Bertrand Hervieu, ancien président de l’Institut national de la Recherche agronomique (INRA), « Des années 1960 à nos jours : les transformations du monde rural français »
  • 14h40-15h30 : Témoignages : Pascal Coste, président du Conseil départemental de la Corrèze ; Franck Bouysse, écrivain (invitation en cours) ; Joris Mertens, agriculteur, membre de la Confédération paysanne
  • 15h40-16h10 : deuxième partie : conférence introductive : Marie-Claude Maurel, Académie d’Agriculture, directrice d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, « L’agriculture européenne aujourd’hui »
  • 16h10-17h00 : Témoignages : Eric Andrieu, député européen ; Michèle Boudoin, présidente de la Fédération nationale ovine ; Tatiana Valade, secrétaire des Jeunes Agriculteurs de la Corrèze
  • questions du public

17h00-17h30 : conférence de conclusion: Dacian Ciolos, député européen, ancien commissaire européen à l’agriculture

L'ensemble de la journée sera modéré par Sylvain Strasfogel

A Tulle

10h00-12h00 : table ronde, « Femmes des années 1950 : le temps de l’émancipation ? »

  • débat coordonné par Françoise Thébaud (université d’Avignon), avec Claudine Monteil, diplomate et écrivaine ; Christine Dupont, musée d’histoire de l’Europe, Bruxelles ; Anna Badino, université de Milan

14h30 – 16h00 : table ronde : « Les transformations économiques en Europe dans les années 1950 » ;

coordonnée par Alain Trannoy, économiste (Aix Marseille Sciences économiques – EHESS – Cercle des économistes) et Marco Doria, historien (Université deGênes, Italie, ancien maire de Gênes), avec Manuela Martini, université Lumières – Lyon 2, présidente de l’Association française d’Histoire économique, et Marc Taverdet, professeur au lycée Edmond Perrier, Tulle

  • 16h15-17h00 : conférence de Dominique Danthieux, « La reconstruction d'Oradour-sur-Glane, bourg rural de Haute-Vienne dans les années 1950 » (salle de l’Auzelou)

15h00-17h00 : Atelier à la Médiathèque Eric Rohmer : « Mettre l’Histoire locale en bande dessinée. »

  • Atelier animé par Sébastien Poublanc, universitaire et auteur de bandes dessinées historiques (université de Toulouse II – Jean Jaurès) (auditorium de la Médiathèque)
  • 18h00-19h00 : Conférence d’un grand témoin : Les années 1950 d’Antoine Prost (président de la Commission scientifique pour le centenaire de la première guerre mondiale) (salle de l’Auzelou)

La conférence sera suivie de la remise du prix Etienne Baluze d’histoire locale européenne

  • 21h : concert - bal des années 1950 (de la musette au rock n’ roll) ; buvette et snack (salle de l’Auzelou)

Dimanche 12 septembre 2021

  • 9h00-17h00 : Rassemblement de voitures des années 1950 (avec les Retromobile Clubs corréziens, de Seilhac, Tulle et Uzerche) (quai Baluze)
  • 9h00-12h30 : marché européen de producteurs locaux sur la Promenade, avec des producteurs de différents pays européens (projet Circuits courts, Chambre d’agriculture)

9h30 – 11h00 : table ronde : “Communistes et socialistes en France et en Italie dans les années Cinquante”

  • coordonnée par Marc Lazar (Sciences Po, Paris , salle de l’Université Populaire – Marie Laurent, avec Marco Doria, université de Gênes (Italie) ; Fabrice Montebello, université de Lorraine ; Laurent Jalabert, université de Pau et des Pays de l’Adour

11H30-12h 00 : Projection : Le communisme rural en Corrèze: portrait de Pierre Pranchère (en collaboration avec les Archives départementales de la Corrèze)

  • 12h30 – 14h30 : déjeuner proposé par Eatlim, place de la cathédrale/place Monseigneur Bertaud

15h-16h30 : table ronde : « Une révolution sportive dans les années 1950 ? »,

  • avec projection sur les premières éditions du Bol d’Or des Monédières (remportée en 1952 par Jean Robic, en 1953 par Fausto Coppi…), coordonnée par Fabien Archambault (université de Paris I- Panthéon Sorbonne) (salle Latreille), avec Yacine Amenna (Centre Marc Bloch, Berlin/Centre Norbert Elias, Marseille) ; Loïc Artiaga (université de Limoges) ; Fabien Conord (université de Clermont-Auvergne)

Grand témoin : Pierre Villepreux, ancien arrière et ancien membre du staff du XV de France

15h-16h30 : table ronde : “ Les bals de campagne au fil des années 1950 : bourrée, valse-musette ou rock’n roll”

  • coordonnée par François Gasnault (conservateur du patrimoine, INHA, Paris), avec Christophe Apprill, danseur et sociologue ; Philippe Krümm, journaliste ; Solange Panis, professeure honoraire au conservatoire de Châteauroux

17h00-18h30 : à l’Auditorium du conseil départemental : table ronde de clôture

  • autour d’Emmanuel Laurentin (journaliste à France Culture), François Hollande (France), Ulrike Guerot (Université du Danube, Krems, Autriche), Dacian Ciolos (Roumanie), baroness Julie Smith of Newnham (Chambre des Lords ; University of Cambridge)

En continu durant le festival

  • Cinéma : les années 1950 au cinéma

Programmation proposée par le cinéaste Cédric Klapisch : le cinéma des/sur les années 1950 en Europe

En partenariat, à Tulle, avec le cinéma Véo et avec les autres salles du département (Brive : le Rex ; Uzerche : le Louis Jouvet ; Argentat : Le Turenne ; Egletons : L’Esplanade ; Ussel : Le Carnot ; Meymac : Le Soubise ; Neuvic : le Paradisio)

  • La Librairie de la Biennale, en association avec les libraires de Tulle

Editeurs invités en dehors des éditeurs de la région (Les Monédières, L’Esperluette, Maiade Editions, etc.) et des sociétés savantes, tous naturellement invités:

  • La revue L’Histoire
  • Les éditions du Comité des Travaux historiques et scientifiques (à confirmer)
  • Les éditions Anamosa
  • Les éditions Anacharsis
  • Les cafés Histoire :

Samedi et dimanche, à 16h-17h (ou autre horaire à préciser), dialogue avec des historiens présents au salon, sur invitation des libraires de Tulle ou des éditeurs Au Café Le Richelieu, avenue Charles De Gaulle

  • Expositions :

Les années 1950 : une décennie d’innovation

  • Les villes jumelées (Schorndorf, Allemagne ; Dueville, Italie ; Lousada, Portugal ; Bury, Royaume Unie) proposeront chacune une exposition pour évoquer leur ville dans les années 1950 (dans le cadre du programme « Europe pour les citoyens » de la Commission européenne).
  • Exposition de Tulle : « Un designer tulliste oublié, Roger Badin et les produits ROBA »

Retrospective des machines agricoles anciennes, début XXe siècle à nos jours : place Martial Brigouleix, 9h-18h00 (samedi et/ou dimanche, selon autorisation municipale)

Défilé en villes de voitures anciennes des années 1950 : le dimanche matin, suivi de leur exppositon, place Martial Brigouleix

En partenariat avec la Biennale :

  • Brive et Tulle : deux villes une histoire : exposition réalisée par les archives municipales de Brive et de Tulle ; à Brive, juillet-septembre ; à Tulle, octobre-décembre 2021
  • Archives et archivistes dans la bande dessinée : exposition réalisée par les archives départementales de la Corrèze, juillet-décembre 2021
  • Les bals populaires : petite géographie corrézienne de l’accordéon de campagne (exposition Jacques Cheyronnaud, CNRS, Treignac) (à Treignac ; dates à préciser)
  • Dans les gares corréziennes : Les chemins de fer, au fil des années Cinquante (en partenariat avec la Société d’Histoire des Chemins de Fer)

Projections sur écran de télévision de différents documents historiques filmés des années 1950 (publicités d’automobiles, en écho au rassemblement de voitures des années 1950 ; actualités cinématographiques des années 1950, etc.…)

Pour le Limousin, en collaboration avec la Cinémathèque de la Nouvelle Aquitaine, Limoges

Le bouquet final : Juillet-septembre 2021 : « Tulle capitale de la mémoire européenne »

Une invitation sera lancée par l’intermédiaire des villes jumelées et d’autres partenaires à faire parvenir à la Biennale la présentation d’un souvenir local des années 1950. L’envoi pourra être un récit (maximum deux pages), une ou des photos (avec un bref texte de légende), des dessins, une courte vidéo, un poème.

La mosaïque ainsi obtenue contribuera à construire, au fil des années une mémoire des femmes et des hommes de l’Europe. Le temps d’un week-end, elle fera de Tulle la « capitale de la mémoire européenne »

Les meilleurs envois retenus par un jury international seront réunis en un volume qui sera publié en 2022 par les éditions Anamosa.

Orte

  • Auditorium du Conseil départementale, rue Emile et René Fage
    Tulle, Frankreich (19000)

Daten

  • Freitag, 10. September 2021
  • Samstag, 11. September 2021
  • Sonntag, 12. September 2021

Anhänge

Schlüsselwörter

  • local European history, political mass movement, gender, agriculture, rural society, sport, popular culture

Kontakt

  • Jean Boutier
    courriel : jean [dot] boutier [at] ehess [dot] fr
  • Arundhati Virmani
    courriel : arundhati [dot] virmani [at] ehess [dot] fr

Informationsquelle

  • Jean Boutier
    courriel : jean [dot] boutier [at] ehess [dot] fr

Zitierhinweise

« Biennale européenne pour l’histoire locale », Kolloquium , Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 30. Juli 2021, https://calenda.org/901190

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search