HomeOnce upon a time was humility

HomeOnce upon a time was humility

Once upon a time was humility

Il était une fois la pudeur...

Parenthèse philosophique journal, no.14

Parenthèse philosophique n°1

*  *  *

Published on Thursday, August 05, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Entre chasteté, décence, retenue et délicatesse, discrétion, réserve, la pudeur occupe un très vaste spectre d’attitudes et de sentiments. Tous de nature noble. Point de nuances amoindrissantes, ni de circonstances atténuantes et encore moins de considérations réductrices. De toutes parts, un faisceau d’appréciations très louables convergent vers la pudeur. Émanant même de ceux qui ne l’observent pas. Charles Baudelaire le comprenait bien qui écrivait : « Les hommes les moins pudiques aiment la pudeur dans l’objet aimé. » ...

Announcement

Le Centre de l’Enseignement Intensif des Langues de l'université Batna 1 organise un webinaire international intitulé : Parenthèse philosophique n°1 : Il était une fois la pudeur… les 18 et 19 janvier 2021.

Argumentaire

Entre chasteté, décence, retenue et délicatesse, discrétion, réserve, la pudeur occupe un très vaste spectre d’attitudes et de sentiments. Tous de nature noble. Point de nuances amoindrissantes, ni de circonstances atténuantes et encore moins de considérations réductrices. De toutes parts, un faisceau d’appréciations très louables convergent vers la pudeur. Émanant même de ceux qui ne l’observent pas. Charles Baudelaire le comprenait bien qui écrivait : « Les hommes les moins pudiques aiment la pudeur dans l’objet aimé. » (Baudelaire, 1885, p.1011).

Mais pourquoi cette forme de consensus, d’unanimité envers ce sentiment, cette attitude, cette posture naturelle de l’être, véritable parure l’embellissant au-delà de toute mesure, sans affectation, effort ou éploiement d’aucune sorte. Sous peine de se transformer en pudibonderie, ou pire, en hypocrisie et aboutir à son contraire, comme tous les excès. Alors même qu’elle est retenue innée, sans artifice, ni dissimulation, elle se reconnait sans s’afficher. Au Vème Siècle av. J.C. Euripide l’assimila à la sagesse en faisant dire à Iphigénie ces propos adressés à Aulis : « Avoir de la pudeur, c’est déjà être sage. » (Euripide, 405 av. J.-C.). Quelle vertu égalerait la sagesse, serait son pendant, voire la surpasserait, si ce n’est la pudeur ? Sénèque vit lucidement son caractère délicat, et formula subtilement son intransigeance, son entièreté : « La pudeur ne revient plus quand on l’a une fois bannie. » (Sénèque, 53 ap. J.-C.).

Infaillible et pondérée, elle affine d’abord les pensées, polit ensuite les propos, retient les subjectivismes, tempère les ego, atténue les jugements. Paul Valéry, visionnaire, regrettait son déclin : « La pudeur dans la parole semble littéralement pervertie ; la réserve change d’objet : ce que l’on louait autrefois n’ose plus s’énoncer ; ce que l’on blâmait, ce que l’on voilait s’étale dans les propos. » (Valéry, 1957, p.769).

Mais pas seulement dans les propos. Dans les actes ou plutôt les agissements. La pudeur est dotée d’une force de frappe morale telle qu’être pudique, apprendre à l’être, anéantirait tous les comportements nuisibles au saint épanouissement de l’individu, et partant de la société. Point d’arrogance, de regard hautain. Plus de corruption, de vols, de détournements. Taris les atteintes, les agressivités, les dépassements, les injustices. Fini le ségrégationnisme, le sexisme, le racisme et tous les suprémacismes. Infranchissable rempart devant tous les emportements, la pudeur assoit la quiétude, l’entretient, instaure l’harmonie, l’entente, le respect mutuel, le dialogue, la coopération. Anatole France la hisse au sommet des valeurs : « Une personne qui trahit la pudeur est capable de tous les crimes. » (France, 1921, p.67).

Sans pudibonderie, désarçonnons certains tabous chevauchant bien des esprits, parlons de la pudeur. Avec pudeur.

Calendrier

  • Date limite de la réception des résumés : 10 octobre 2021

  • Notification d’acceptation : 17 octobre 2021
  • Date limite de la réception des articles : 10 janvier 2022
  • Dates du webinaire : 18 et 19 janvier 2022
  • Publication des actes du webinaire : 15 avril 2022

Pour chaque proposition de communication, le texte devra comporter :

  • La notice biobibliographique de l’auteur.
  • Le titre de la communication.
  • Un résumé de 300 mots.
  • 5 mots-clés.
  • Une bibliographie.

Langues du webinaire : Français, anglais et arabe.

Pour participer, veuillez remplir la fiche ci-dessous et l’envoyer au format Word à l’adresse suivante : mahieddine.belaid@univ-batna2.dz

Fiche de Participation

Intitulé de la communication :

NOM :

Prénom :

Grade :

Établissement :

N° de tél. :

Courriel :

Résumé :

Bibliographie :

  1.  
  2.  

NB 

  • Monsieur Jean Claude Bologne, auteur de plus de 45 ouvrages (essais, romans, poèmes, etc.) dont une Histoire de la pudeur (1986) et un essai intitulé Pudeurs féminines (2010), nous fera l'honneur d'une conférence pour ouvrir la plénière.
  • Les actes du webinaire seront publiés dans un numéro spécial de la revue « Paradigmes ».

Président d’honneur

  • ZERGUINE Ammar, directeur du CEIL – Batna 1.

Invité d’honneur 

  • BOLOGNE Jean Claude, essayiste, romancier, historien, membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, université de Liège.

Présidents du webinaire

  • DAHOU Foudil, Professeur, université de Ouargla.
  • BELAÏD Mahieddine Islam, maître de conférences, université Batna 2.

Comité scientifique

  • Saïd SAÏDI, Professeur, Université Batna 1
  • Bruno GELAS, Professeur, Université Lyon 2
  • Foudil DAHOU, Professeur, Université de Ouargla
  • Jean-Pierre CASTELLANI, Professeur, Université de Tours
  • Tayeb BOUDERBALA, Professeur, Université Batna 1
  • Colette GUEDJ, Professeur, Université Côte d’Azur
  • Koffi Ganyo AGBEFLE, Professeur, ACAREF - Lomé
  • Cristina ÁLVARES, Professeur, Université du Minho 
  • Samira SOUILAH, Maître de conférences, Université de Annaba
  • Ana Isabel LABRA CENITAGOYA, Maître de conférences, Université d’Alcalá
  • Samia TOUATI, Doctorante, EPHE - Paris
  • Farida LEBBAL, Maître de conférences, Université Batna 2
  • Marion POIRSON-DECHONNE, Maître de conférences, Université Montpellier 3
  • Sami CHAÏB, Maître de conférences, ENS de Ouargla
  • Mohamed Salah DADCI, Maître de conférences, Université Constantine 1
  • Hichem SOUHALI, Maître de conférences, Université Batna 2
  • Monique CARCAUD-MACAIRE, Maître de conférences, Université Montpellier 3
  • Amel MAAFA, Maître de conférences, Université de Guelma
  • Ali TEBBANI, Maître de conférences, Université Constantine 1
  • Mahieddine Islam BELAÏD, Maître de conférences, Université Batna 2

Bibliographie

  1. BAUDELAIRE, Charles, Œuvres complètes: L’Art romantique [1885], éditions numériques Arvensa.
  2. BOLOGNE, Jean Claude, Histoire de la pudeur, Paris, éd. Hachette Littératures, Coll. « Pluriel », 1986.
  3. BOLOGNE, Jean Claude, Pudeurs féminines, Paris, éd. Seuil, 2010.
  4. EURIPIDE, Iphigénie à Aulis [405 av. J.-C.], Paris, éd. Hachette, oeuvre établie et annotée par Gustave Hinstin dans Théâtre et fragments (Tome second), 1923.
  5. FRANCE, Anatole, Histoire comique, Paris, éd. Calmann Lévy, 1921.
  6. SÉNÈQUE, Œuvres complètes: Agamemnon [53 ap. J.-C.], éditions numériques Arvensa.
  7. VALÉRY, Paul, Œuvres I : Variété, Paris, éd. Gallimard, oeuvre établie et annotée par Jean Hytier, 1957.

Places

  • Allées 19 mai, route de Biskra.
    Batna City, Algeria (05000)

Date(s)

  • Sunday, October 10, 2021

Keywords

  • pudeur, honte, modestie, décence, égard, aménité, délicatesse, discrétion

Contact(s)

  • Mahieddine Islam BELAÏD
    courriel : mahieddine [dot] belaid [at] univ-batna2 [dot] dz

Information source

  • Mahieddine Islam BELAÏD
    courriel : mahieddine [dot] belaid [at] univ-batna2 [dot] dz

To cite this announcement

« Once upon a time was humility », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, August 05, 2021, https://calenda.org/902734

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search