HomeLes méthodes pratiques de la recherche en histoire du droit

HomeLes méthodes pratiques de la recherche en histoire du droit

Les méthodes pratiques de la recherche en histoire du droit

Le point de vue des jeunes chercheurs

*  *  *

Published on Monday, September 06, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Les jeunes chercheurs ayant déjà accompli leur dépouillement et commencé la rédaction le savent bien, la recherche, à tous les stades de la thèse, nécessite une méthode. Or, cette méthode s’est souvent forgée progressivement et à l’épreuve des contraintes matérielles et scientifiques propres à leur terrain. Ils pourraient aujourd’hui faire part de leur expérience pour faire gagner du temps aux nouveaux venus et leur éviter erreurs et déconvenues. Les membres de l’Association française des jeunes historiens du droit seraient dès lors heureux d’écouter ces jeunes chercheurs en histoire du droit pour qu’ils partagent avec nous et l’audience leurs expériences, leurs méthodes et leurs conseils.

Announcement

Argumentaire

La pandémie actuelle a désorganisé et désorganise encore le travail de recherche des chercheurs du monde entier. Les jeunes chercheurs en histoire du droit ne font pas exception.

L’évolution des pratiques de recherches vers le recours de plus en plus important aux outils numériques est pourtant bien antérieure aux années 2020 et 2021.

Cette évolution ne conduit pourtant pas à remplacer totalement le besoin de se rendre physiquement dans des lieux d’archives et des bibliothèques.

Enjeux et problématique de la table ronde

Les jeunes chercheurs ayant déjà accompli leur dépouillement et commencé la rédaction le savent bien, la recherche, à tous les stades de la thèse, nécessite une méthode.

Or, cette méthode s’est souvent forgée progressivement et à l’épreuve des contraintes matérielles et scientifiques propres à leur terrain. Ils pourraient aujourd’hui faire part de leur expérience pour faire gagner du temps aux nouveaux venus et leur éviter erreurs et déconvenues.

Les membres de l’Association Française des Jeunes Historiens du Droit seraient dès lors heureux d’écouter ces jeunes chercheurs en histoire du droit pour qu’ils partagent avec nous et l’audience leurs expériences, leurs méthodes et leurs conseils.

Il s’agit donc ici de se demander collectivement comment, en pratique, faire de la recherche en histoire du droit ?

But de la table ronde

Dès lors, le but de ces communications et des discussions attenantes est double :

  • Transmettre les pratiques et les outils spécifiques à une période ou à un type de sources afin de permettre à ceux qui ne les connaissent pas encore de gagner du temps.
  • Faire part de ses expériences afin que les erreurs ayant conduit tout un chacun à rencontrer des difficultés inutiles ne soient pas reproduites par d’autres.

Ces transmissions peuvent être ascendantes et descendantes.

Elles peuvent être ascendantes en ce que la pratique de la recherche change vite et se spécialise. Les premières années de doctorat sont l’occasion de découvrir et de maîtriser des outils que n’ont pas connu certains docteurs.

Cependant, les attendus de recherche eux n’ont pas changé ; ils consistent encore à titre principal en la production d’un écrit destiné à être lu ou entendu. Dès lors ces transmissions peuvent être descendantes en ce que les expériences délivrées à l’occasion de cette table ronde pourront permettre à ceux qui débutent de conserver l’essentiel de leur temps pour ce qui est l’essence même de la recherche : la joie de découvrir, le plaisir de réfléchir et le bonheur de transmettre.

Axes de la table ronde

Cette table ronde sera ainsi l’occasion de rassembler les jeunes historiens du droit pour les faire discuter de leur pratique de la recherche autour de plusieurs axes :

  • le lieu de la recherche (chez soi, chez autrui, aux archives, en bibliothèque, au laboratoire) ;
  • les déplacements de la recherche (depuis une région vers Paris, depuis Paris vers une région, d’une région à l’autre, depuis la France vers l’étranger, de l’étranger vers la France) ;
  • la sauvegarde de la recherche (sauvegarde physique, sauvegarde informatique matérielle, sauvegarde informatique en nuage) ;
  • les formations de la recherche (recherche documentaire, traitement de texte, paléographie, langues anciennes et actuelles)
  • le classement de la recherche (classement physique ou numérique, classement thématique ou chronologique) ;
  • les outils de la recherche (la feuille volante, le cahier papier, le carnet papier, l’appareil photo, le dictaphone, la caméra, l’ordinateur, le smartphone, la tablette) ;
  • le support de la recherche (le manuscrit, le livre imprimé, le livre électronique, le portable document format dit PDF) ;
  • les outils numériques enrichis de la recherche (les base de données, les moteurs de recherches, la reconnaissance de caractère OCR – Optical Character Recognition, c'est-à-dire en français : reconnaissance optique des caractères) ;
  • la rédaction de la recherche (les lieux de rédaction, les logiciels de rédaction, la feuille de style) ;
  • la correction de la recherche (les logiciels de correction, les relectures) ;
  • la diffusion de la recherche (la diffusion imprimée – publication de la thèse, ouvrages collectifs, revues, la diffusion numérique – academia.edu, hyper articles en lignes : hal.archives-ouvertes.fr, theses.fr, calenda.org, les réseaux sociaux : facebook, linkedin, twitter).

Inscription et format

Date : jeudi 28 et vendredi 29 octobre 2021

Horaires : 9h-17h

Lieu : Zoom (la table ronde ne fera l’objet d’aucun enregistrement audio ou vidéo)

Inscription : obligatoire (au plus tard le lundi 25 octobre 2021)

Courriel d’inscription : assofjhd@gmail.com

Modalités de contribution

Après une communication d’une dizaine de minutes, une discussion d’une vingtaine de minutes s’engage entre l’intervenant et l’audience. Ce sera l’occasion de faire part des difficultés rencontrées et de demander des conseils.

Si vous souhaitez participer à cette table ronde, envoyez un courriel à assofjhd@gmail.com en joignant un curriculum vitae et votre proposition (1000 caractères maximum espaces comprises)

au plus tard le 31 septembre 2021.

Intervenants : doctorants et docteurs en histoire du droit

Public : mémorants, doctorants et docteurs en histoire du droit

Publication : les intervenants qui le souhaitent pourront voir leur communication publiée sur le site de l’association : http://assofjhd.blogspot.com/

Contact : assofjhd@gmail.com

Comité d’organisation

  • Maxence Accart, Université de Lille, Centre d’Histoire Judiciaire de Lille (UMR 8025).
  • Romain Broussais, Université Panthéon-Assas (Paris II), Institut d’Histoire du Droit (UMR 7184).
  • Rachel Guillas, Université Panthéon-Assas (Paris II), Institut d’Histoire du Droit (UMR 7184).

Adhésions

Par ailleurs, l'AFJHD lance une nouvelle campagne d'adhésion, cette année. Si vous souhaitez être ajoutés à l'annuaire, être informés de nos activités, soutenir l’organisation d’évènements à destination des jeunes chercheurs et promouvoir ainsi la discipline, vous pouvez adhérer ou renouveler votre adhésion à tout moment en vous rendant sur cette page.

Subjects

Event format

Full online event


Date(s)

  • Thursday, September 30, 2021

Keywords

  • doctorant, docteur, méthode, méthodologie, pratique de la recherche, recherche doctorale

Contact(s)

  • Association française des jeunes historiens du droit
    courriel : assofjhd [at] gmail [dot] com

Information source

  • Association française des jeunes historiens du droit
    courriel : assofjhd [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Les méthodes pratiques de la recherche en histoire du droit », Call for papers, Calenda, Published on Monday, September 06, 2021, https://calenda.org/905584

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search