HomeContemporanéités de l’Amérique du Nord autochtone

HomeContemporanéités de l’Amérique du Nord autochtone

Contemporanéités de l’Amérique du Nord autochtone

Rencontres avec les sciences humaines et sociales francophones en Europe

*  *  *

Published on Wednesday, September 08, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Contemporanéités de l’Amérique du Nord autochtone est un événement scientifique de deux journées, organisé par le musée du quai Branly-Jacques Chirac, centré autour d’un colloque universitaire accompagné d’une offre culturelle. Tout en mettant en lumière la recherche francophone européenne sur l’Amérique du Nord autochtone, et ses modalités de mise en pratique, ces journées exploreront le thème de la contemporanéité et de son affirmation par les populations autochtones d’Amérique du Nord.

Announcement

Argumentaire

Les sociétés autochtones en Amérique du Nord, diverses et diversifiées, ont façonné tout au long du XXe siècle un ensemble de discours et de représentations sur leur contemporanéité, et ce qu’elle implique « en termes d’appropriation et de rejet, d’imitation, de relecture et d’innovation, ou encore, en termes d’expériences, de récits, de souffrances et de réalisations » (Poirier, 2000). Ces sociétés affirment ainsi leur présence, culturellement et politiquement autonome, au sein des États nord-américains, dans un contexte colonial ininterrompu de marginalisation et d’oppressions systématiques. Les conditions d’émergence et deconsolidation de ces discours sont de plus concomitantes d’un ensemble de revendications en faveur de l’autodétermination. Portant sur la question des souverainetés autochtones, ces revendications accompagnent un désir de maintenir, de transmettre et de revitaliser des cultures,des institutions et des paradigmes autochtones, c’est-à-dire leur réappropriation et leur réactualisation visant à assurer leur vivacité, leur pérennité et leur visibilité. Non seulement politiques et territoriales, mais aussi patrimoniales, culturelles et artistiques, ces revendications historiques et continues connaissent une vitalité accrue et une reconnaissance de plus en plus importante sur la scène internationale depuis plusieurs décennies. Cette affirmation des contemporanéités autochtones est ainsi un outil de remise en cause des récits d’acculturation et de disparition toujours présents. Elle s’exprime de plus par de nouvelles configurations identitaires investissant des espaces émergents, ou territorialisant des lieux marqués parl’invisibilisation des populations marginalisées : identités plurielles, urbaines, allosexuelles ou encore virtuelles, qui jouent un rôle majeur dans l’élaboration de corpus critiques et créatifsaffirmant l’existence de présents autochtones pluriels et distincts. Cet événement souhaite ainsi explorer comment l’idée même de contemporanéités estélaborée, vécue, exprimée et revendiquée par ces communautés. Quelles sont les conditions d’émergence et de mise en action de ces stratégies de revitalisation, de réactualisation, etd’affirmation? Quels sont les nouveaux espaces, physiques ou virtuels, les nouveaux réseauxet les nouvelles relations investis par les porteurs de savoirs autochtones? Quelles sont les stratégies de mise en visibilité et de transformation portées par les revendications actuelles et qu’expriment-elles sur la spécificité et la diversité des cultures autochtones nord-américaines contemporaines?

Les communications pourront s’articuler autour de la liste non exclusive de thèmes suivants :

  • Revendications identitaires contemporaines
  • Droits et institutions
  • Expressions artistiques et littéraires
  • Expressions et revitalisation des langues autochtones
  • « Réconciliation » et relations avec les allochtones
  • Environnements et territoires
  • Faire du terrain en Amérique du Nord autochtone : pratique et éthique

Ces journées seront de plus l’occasion de favoriser les échanges entre des chercheurs francophones européens souvent isolés au sein de leur milieu de recherche. Alors même que les études autochtones nord-américaines sont anciennes, notamment en France, elles restent marginales tout d’abord au regard de leur pendant sud-américain, mais également au sein même des recherches nord-américanistes consacrées à l’ensemble des facettes des sociétés nord-américaines. Elles se retrouvent d’autant plus isolées par l’absence récurrente de pluridisciplinarité et un manque de dialogue avec les théories américaines, et plus particulièrement avec les paradigmes autochtones. C’est alors dans la transversalité de ces deux axes que les journées s’articulent : entre contemporanéités autochtones et traitement de celles-ci par la recherche francophone européenne. Ces journées d’étude permettront ainsi de proposer un état des lieux, de favoriser la réflexion, et d’aboutir si possible à de nouvelles collaborations et solutions.

Il faudra alors également se demander comment ces thématiques émergentes sont-elles abordées par les sciences humaines et sociales en France ? En quoi ce regard porté surl’Amérique du Nord autochtone depuis l’outre-Atlantique, avec les relations historiques que nous connaissons tous, est-il favorable ou au contraire potentiellement problématique ? Comment se pratique la recherche en sciences humaines et sociales sur terrain autochtone nord-américain? Quels sont les défis, tant éthiques que méthodologiques, auxquels sont confrontés les jeunes chercheurs, français, souhaitant s’intéresser à ces thèmes ?

Les intervenants seront en conséquence invités à intégrer dans leur présentation des considérations relatives à leur pratique méthodologique, à leurs cadres conceptuels et à leur démarche éthique. Plus qu’une série de présentations formelles, une place importante sera consacrée à la discussion, animée par un modérateur expérimenté, entre les intervenants et avec le public. Les intervenants seront de plus encouragés, si possible, à présenter leurs recherches en binôme avec leurs interlocuteurs autochtones, afin de valoriser la discussion entre différents acteurs et différentes perspectives sur la recherche européenne. Pour faciliter cette approche en binôme, plusieurs formats hybrides de présentation pourront être envisagés. Nous vous invitons à nous faire part de vos intentions dans les propositions de communications.

Modalités de contribution

Les propositions de communication, composées d’un argumentaire (500 mots environ)et d’un résumé biographique, devront être adressées à l’adresse suivante : contemporaneites.autochtones@gmail.com

avant le 15 novembre 2021.

Comité scientifique

  • Amaury Frotté (EHESS)
  • Julie Graff (EHESS - Université de Montréal)
  • Marion Robinaud (EHESS)

Places

  • Paris, France (75)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Monday, November 15, 2021

Keywords

  • peuple autochtone, Amérique du Nord, représentation, affirmation identitaire, études interdisciplinaires

Contact(s)

  • Julie Graff
    courriel : contemporaneites [dot] autochtones [at] gmail [dot] com

Information source

  • Julie Graff
    courriel : contemporaneites [dot] autochtones [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Contemporanéités de l’Amérique du Nord autochtone », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, September 08, 2021, https://calenda.org/906343

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search