InicioLes Afriques du jazz

InicioLes Afriques du jazz

Les Afriques du jazz

Africa in jazz

Esthétiques Jazz #8 - édition dédiée à Manu Dibango

Esthétiques Jazz journal, no.8 - dedicated to Manu Dibango

*  *  *

Publicado el martes 07 de septiembre de 2021 por Céline Guilleux

Resumen

Terre plurielle et disséminée, aussi bien historique qu’onirique ou fantasmée, destination imaginaire ou espace du retour impossible, l’Afrique est ce royaume perdu, cette utopie où s’origine la vibration qu’on finira par nommer « jazz ». Cette vibration enfouie au fond de la cale, au creux du souffle des esclavagisés, déportés aux Amériques, a été un scintillement, une luciole au sens où l’entend Didi-Huberman que l’ordre colonial n’est pas parvenu à éteindre, et qui a fini par questionner l’Occident de l’intérieur comme l’explique Christian Béthune. Cette vibration avant tout créative et artistique qui participe du salut, c’est l’esprit jazz, suspendu entre l’Afrique et les Amériques, comme un pont de lianes tressées, surgi dans la profondeur de la nuit, un pont immatériel qui a permis la résistance face à la réification et la déshumanisation héritées de l’esclavage, mais aussi la reconstruction de soi.

Anuncio

En partenariat avec le Festival Jazzycolors et ETC Caraïbe

Direction scientifique

Sylvie Chalaye et Pierre Letessier 

Argumentaire

Terre plurielle et disséminée, aussi bien historique qu’onirique ou fantasmée, destination imaginaire ou espace du retour impossible, l’Afrique est ce royaume perdu, cette utopie où s’origine la vibration qu’on finira par nommer « jazz ». Cette vibration enfouie au fond de la cale, au creux du souffle des esclavagisés, déportés aux Amériques, a été un scintillement, une luciole au sens où l’entend Didi-Huberman que l’ordre colonial n’est pas parvenu à éteindre, et qui a fini par questionner l’Occident de l’intérieur comme l’explique Christian Béthune. Cette vibration avant tout créative et artistique qui participe du salut, c’est l’esprit jazz, suspendu entre l’Afrique et les Amériques, comme un pont de lianes tressées, surgi dans la profondeur de la nuit, un pont immatériel qui a permis la résistance face à la réification et la déshumanisation héritées de l’esclavage, mais aussi la reconstruction de soi.

Les Afriques du jazz autour desquelles nous souhaitons nous retrouver cette année 2020, ce sont tous ces fils conducteurs, ces racines aériennes, pour reprendre la belle image d’Edouard Glissant, qui ont conservé une capillarité artistique avec le Continent dans l’ensemble des arts. Ce sont tous les liens que l’esprit jazz tisse avec les Afriques (du Nord, de l’Ouest, de l’Est, du Sud… des diasporas et d’ailleurs) et que les Afriques tissent à leur tour avec les Amériques (du Nord, du Sud et des Caraïbes) par le jazz. Il ne s’agira pas seulement de penser le jazz en Afrique ou les représentations de l’Afrique dans le jazz, mais de voir surtout comment les Afriques inspirent l’esthétique jazz dans la musique, les arts plastiques, la littérature, sur la scène, au théâtre comme au cinéma.

Programme

Vendredi 17 septembre 2021

9 h 30 —
Accueil et allocution d’ouverture avec Kira Kitsopanidou, Directrice de l’UFR Arts & Médias, Marc Le Glatin, Directeur du TCi et Pauline Schnapper, Présidente de la Commission Recherche


Introduction : Sylvie Chalaye et Pierre Letessier

10 h — L’Afrique fantasmée du jazz : une utopie


Présidence de séance : Pierre Longuenesse 

  • L’Afrique fantasmée des cabarets américains par Jean-François Pitet

  • Les Afriques de Coltrane de Christian Béthune 

  • Le jazz, forme de métissage africain américain : Les Blackbirds par Nathalie Coutelet

Interlude musical avec Raphaël Imbert au saxo

11 h 45 — Table de visionnage


L’invention humoristique (... et raciste) de l’Afrique dans Congo jazz avec Sylvie Chalaye, Jean-François Pitet et Pierre Letessier

13 h — Déjeuner

14 h 30 — L’Afrique, terre mystique du jazz


Présidence de séance : Emmanuel Parent
-

  • Africa Brass par Raphaël Imbert 

  • Le rôle de l’ethio-jazz dans le film Broken Flowers de Jim Jarmusch (2005) par Blodwenn Mauffret 

  • In search of improvisation : les Afriques de la recherche théâtrale pendant les années 1960- 1970 par Rosaria Ruffini

Interlude musicale avec Damien Barcelona en préfiguration de Tropique de la Violence

16 h 00 - Table de visionnage 
L’aventure jazz des Maravillas de Mali : Projection du lm Africa Mia de Richard Minier et Edouard Salier. Suivie d’une rencontre avec Pascal Blanchard et Richard Minier

Soirée

20 h — Tropique de la violence de Nathacha Appanah, mise en scène d’Alexandre Zeff Théâtre de la Cité internationale 


Samedi 18 septembre 2021

9 h 30 —Identité afro-diasporique : jazz en Afrique


Présidence de séance : Apollinaire Anakesa


  • Le jazz dans le théâtre populaire d’Afrique de l’Ouest par Aurélien Freitas 
  • Cœur tambour de Scholastique Mukasonga : l’identité diasporique du jazz 
par Marion Coste
  • Jazz, théâtre et Indépendances en Afrique : Congo-jazz-band de Mohamed Kacimi par Axel Artheron

11 h — Conférence musicale avec Pierre Sauvanet : Une histoire jazz en Afrique du Nord (retour d’expérience)

11 h 45 — Table de dissection animée par Pénélope Dechaufour :
 Théâtre d’Afrique et esthétique jazz avec Alexandre Ze (Tropique de la violence), Mohamed Kacimi (Congo-jazz band), Gabriel Garran (Le bal de Ndinga)

13 h — Déjeuner

14 h 30 - Hommage à Manu Dibango : Afrique – Europe – Amériques : une vie comme un pont de lianes tressées


Présidence de séance : Amos Fergombé

  • Concerts, lectures, impromptus, lms, archives, témoignages...
avec Michel et James Dibango, Claire Dubois, Chantal Loial, Brice Ahounou, Ray Léma, Gaston Kelman, Blaise Ndjehoya, Achille Mbembé, Romuald Fonkoua, Kidi Bebey, Huguette Malamba...

17 h 30 —Réception de clôture au Café du théâtre

Soirée

19 h —Tropique de la violence de Nathacha Appanah, mise en scène d’Alexandre Zeff Théâtre de la Cité internationale 


Lugares

  • Théâtre de la Cité internationale - 17, boulevard Jourdan
    París, Francia (75)

Formato del evento

Evento en presencial


Fecha(s)

  • viernes 17 de septiembre de 2021
  • sábado 18 de septiembre de 2021

Palabras claves

  • jazz, afrique, théâtre, danse, musique, cinéma

Contactos

  • Raphaëlle Tchamitchian
    courriel : raphaelle [at] epistrophy [dot] fr

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Raphaëlle Tchamitchian
    courriel : raphaelle [at] epistrophy [dot] fr

Para citar este anuncio

« Les Afriques du jazz », Coloquio, Calenda, Publicado el martes 07 de septiembre de 2021, https://calenda.org/906623

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search