Home“Humanités numériques” journal - Varia

Home“Humanités numériques” journal - Varia

“Humanités numériques” journal - Varia

Revue « Humanités numériques » - Varia

*  *  *

Published on Friday, September 17, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Humanités numériques est une revue francophone publiée en libre accès et consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Éditée par l’association francophone Humanistica et diffusée sur la plateforme OpenEdition Journals, elle offre un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans ce champ. Le numéro 6, constitué d’articles variés, sera publié au second semestre de 2022.

Announcement

Présentation

Humanités numériques est une revue francophone publiée en libre accès et consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Éditée par l’association francophone Humanistica et diffusée sur la plateforme OpenEdition Journals, elle offre un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans ce champ. La revue s’adresse ainsi aux spécialistes des sciences humaines, des sciences sociales et des disciplines liées aux technologies de l’information, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par les transformations numériques des savoirs.

Le numéro 6, constitué d’articles variés, sera publié au second semestre de 2022.

Modalités de contribution

Les auteurs et autrices qui souhaitent proposer un article à la revue sont invités à soumettre leurs propositions sous la forme d’articles complets sur le site OJS de la revue

pour le 30 décembre 2021 au plus tard.

La longueur des articles n’est pas prédéfinie, même si nous considérons que 50 000 signes, espaces et notes comprises, représentent une limite courante. Les fichiers transmis doivent être au format ODT ou DOCX. Le respect des instructions aux auteurs disponibles sur le site de la revue garantit une évaluation plus efficace et une meilleure préparation des textes. Les auteurs conservent leurs droits sur les articles, qui sont publiés sous une licence Creative Commons (CC BY).

Dans le cadre de notre participation au projet REGOSO, piloté par la Maison des sciences de l’homme en Bretagne et soutenu par le Fonds national pour la science ouverte, nous souhaiterions qu’un article au moins soit élaboré sur la plateforme d’écriture collaborative Stylo hébergée par la TGIR Huma-Num. Même si vous n’avez pas encore travaillé sous ce format, n’hésitez pas à nous signaler votre intérêt pour cette expérimentation.

Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter le comité de direction d’Humanités numériques : revue-humanites-numeriques@humanisti.ca.

Soumettre une proposition

Pour proposer un texte, les auteurs doivent se connecter au site OJS de la revue, après avoir contrôlé que leur proposition répond aux critères suivants.

  • Le texte proposé n’a pas été publié et n’est pas en cours d’évaluation pour une autre revue. (Dans le cas contraire, fournir une explication dans le champ « Commentaires à l’éditeur ».)
  • Le fichier de la proposition est dans l’un des formats suivants : ODT (OpenOffice et LibreOffice), DOCX (Microsoft Word).
  • Le texte se conforme aux règles orthotypographiques décrites dans les instructions aux auteurs.
  • Le texte proposé respecte les règles de présentation bibliographiques.
  • Lorsque l’article comporte des figures, une liste des légendes a été préparée en vue du dépôt des fichiers des figures.

Procédure de sélection et d’évaluation

La procédure de sélection est la suivante. Un contrôle préliminaire est effectué par l’équipe de la revue, qui s’assure de la pertinence des propositions, c’est-à-dire de l’adéquation des thèmes aux domaines couverts et aux attentes formelles générales d’une publication scientifique. Une évaluation en simple aveugle est ensuite organisée : seuls les évaluateurs connaissent les noms des auteurs, qu’il nous semble difficile de rendre anonymes dans un domaine de recherche encore récent. Deux évaluations au moins sont utilisées ; dans la mesure du possible, l’une est confiée à un ou une spécialiste de la discipline scientifique traditionnelle la plus proche du sujet abordé, l’autre, à un ou une spécialiste ayant une expérience directe des humanités numériques ou des méthodes et technologies mises en œuvre. Sur la base de ces évaluations, dont une synthèse est préparée, le comité de direction prend la décision soit d’accepter les articles, soit de les refuser, soit de demander une version révisée, avec ou sans cycle d’évaluation externe supplémentaire. Les textes définitivement acceptés font alors l’objet d’une préparation éditoriale soigneuse. Des épreuves sont envoyées aux auteurs et autrices, dont les corrections sont intégrées pour produire les versions finales mises en ligne.

Si les critères de sélection et d’évaluation des textes sont avant tout scientifiques, ils n’en prennent pas moins en compte la diversité des cultures et des pratiques concernées par les humanités numériques. Nous invitons nos évaluateurs et évaluatrices à formuler des critiques nettes, mais bienveillantes et constructives, en insistant sur les modifications qui leur semblent utiles pour accroître la pertinence et la qualité des contributions. Il leur est demandé de répondre aux questions préalables suivantes : « Selon vous, la proposition est-elle adaptée à la revue ? », « Si vous connaissez des travaux proches, diriez-vous que l’article constitue une avancée ou une contribution utile par rapport à ces travaux ? », « Les ressources exploitées (textes, documents, objets, données, etc.) le sont-elles d’une manière rigoureuse et pertinente ? », « La proposition est-elle bien structurée ? », « La proposition est-elle rédigée d’une façon claire ? », « Les consignes aux auteurs sont-elles respectées (références bibliographiques, figures, crédits, accès aux données, etc.) ? ». Leur tâche est ensuite de dégager les points forts et les points faibles des propositions, puis d’émettre une recommandation sur la publication. Leurs remarques sont communiquées aux auteurs. Tous les évaluateurs sont nommés dans une page du site de la revue.

L’ensemble de la procédure respecte les principes de la charte éthique de la revue.

Comité de rédaction

Les membres du comité de rédaction organisent l’évaluation des textes soumis, qu’ils évaluent ou relisent régulièrement en fonction de leurs spécialités et de leurs intérêts, définissent collectivement les orientations éditoriales de la revue et contribuent à la faire connaître.

  • Baillot Anne (professeur des universités, Le Mans Université, et Privatdozentin, Universität Potsdam, France et Allemagne)
  • Bardiot Clarisse (maître de conférences, université de Valenciennes, France)
  • Beaulieu Marie-Claire (assistant professor, université Tufts, États-Unis)
  • Berra Aurélien (maître de conférences, université Paris-Nanterre, France)
  • Bénel Aurélien (maître de conférences, université de technologie de Troyes, France)
  • Camps Jean-Baptiste (responsable pédagogique du master « Humanités numériques », École nationale des chartes, France)
  • Château-Dutier Emmanuel (professeur adjoint, université de Montréal, Canada)
  • Clavert Frédéric (senior research scientist, université du Luxembourg, Luxembourg)
  • Dozo Björn-Olav (premier logisticien de recherche et maître de conférences, université de Liège, Belgique)
  • Grandjean Martin (assistant diplômé, université de Lausanne, Suisse)
  • Idmhand Fatiha (professeur des universités, université de Poitiers, France)
  • Koenig Mareike (directrice du département Digital Humanities et directrice de la bibliothèque, Institut historique allemand, Paris, France et Allemagne)
  • Mounier Pierre (ingénieur de recherche, École des hautes études en sciences sociales, Paris, France)
  • Natale Enrico (directeur, Infoclio.ch, le portail professionnel des sciences historiques en Suisse, Suisse)
  • Papastamkou Sofia (ingénieur d’études, IRHiS, CNRS et université de Lille, France)
  • Poublanc Sébastien (docteur en histoire moderne, laboratoire Framespa, université Toulouse–Jean-Jaurès, France)
  • Rochat Yannick (premier assistant, université de Lausanne, Suisse)
  • Ruiz Émilien (assistant professor au Centre d’histoire de Sciences Po, maître de conférences détaché de l’université de Lille, IRHiS, France)
  • Sabuncu Elifsu (Deuxième labo, Paris, France)
  • Schöch Christof (professeur, université de Trèves, Allemagne)
  • Thély Nicolas (professeur des universités, université Rennes II, France)
  • Van Hooland Seth (associate professor, université libre de Bruxelles, Belgique)

Comité scientifique

Les membres du comité scientifique évaluent ponctuellement des textes en fonction de leurs spécialités et de leurs intérêts, ont un rôle de conseil dans la définition des orientations éditoriales de la revue et contribuent à la faire connaître.

  • Almas Bridget (software architect, The Alpheios Project, États-Unis)
  • Bertrand Paul (professeur, université catholique de Louvain, Belgique)
  • Clavaud Florence (conservateur en chef du patrimoine, Archives nationales, Paris, et Centre Jean-Mabillon, École nationale des chartes, France)
  • Clivaz Claire (head of digital enhanced learning, Institut suisse de bio-informatique, Vital-IT, Lausanne, Suisse)
  • Dacos Marin (ingénieur de recherche, Cléo et OpenEdition, CNRS, Marseille, France)
  • Doueihi Milad (professeur des universités, université Paris-Sorbonne, et Labex OBVIL, France)
  • Fekete Jean-Daniel (directeur de recherche, Institut national de recherche en informatique et en automatique, Paris, France)
  • Jacob Christian (directeur de recherche, CNRS, et directeur d’études, École des hautes études en sciences sociales, Paris, France)
  • Lebarbé Thomas (professeur des universités, université Grenoble-Alpes, France)
  • Mayaffre Damon (chargé de recherche HDR, UMR Bases, Corpus, Langage, CNRS, Nice, France)
  • Moulin Claudine (professeur, université de Trèves, et directrice, Trier Center for Digital Humanities, Allemagne)
  • Noiret Serge (information specialist, bibliothèque de l’Institut universitaire européen, Florence, Italie)
  • Pierazzo Elena (professeur des universités, université de Tours, France)
  • Romary Laurent (directeur de recherche, Institut national de recherche en informatique et en automatique, Paris, France)
  • Roux Dominique (responsable éditorial, Presses universitaires de Caen, France)
  • Sinatra Michael (professeur des universités, université de Montréal, Canada)
  • Stutzmann Dominique (chargé de recherche, Institut de recherche et d’histoire des textes, CNRS, Paris, France)

Date(s)

  • Thursday, December 30, 2021

Keywords

  • humanités numériques

Contact(s)

  • Comité de direction d'Humanités numériques
    courriel : revue-humanites-numeriques [at] humanisti [dot] ca

Information source

  • Florence Daniel
    courriel : florence [dot] daniel [at] mshb [dot] fr

To cite this announcement

« “Humanités numériques” journal - Varia », Call for papers, Calenda, Published on Friday, September 17, 2021, https://calenda.org/909795

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search