AccueilRésidence d’auteurs et éducation artistique et culturelle : regards croisés

AccueilRésidence d’auteurs et éducation artistique et culturelle : regards croisés

Résidence d’auteurs et éducation artistique et culturelle : regards croisés

Authors residence and artistic and cultural education: comparative perspectives

*  *  *

Publié le lundi 20 septembre 2021 par Céline Guilleux

Résumé

Si la question des interventions des artistes en milieu scolaire reste toujours une question vive au sein de l’éducation artistique et culturelle (EAC), force est de constater le manque crucial d’études portant sur les liens entre EAC et résidence d’auteur·es, pourtant véritable pilier des politiques ministérielles. Notre démarche vise donc à combler cet impensé scientifique en explorant ce paradoxe. La résidence d’auteur·es en milieu scolaire constitue-t-elle un dispositif favorable à la promotion du livre, de la lecture et de la création littéraire sur les territoires ? Quelles médiations entre auteurs, institutions culturelles et éducatives, élèves sont-elles élaborées ? De la participation à la co-construction, comment transmettre la littérature contemporaine via le dispositif résidentiel à l’école ? Comment former les acteurs de terrain à la gestion de la résidence d’auteur·rices ?

Annonce

Contexte et enjeu

Après la mise en œuvre de divers laboratoires hors les murs consacrés à la résidence d’auteur·es à l’échelle nationale (Récit’Chazelles, 2016 ; La Marelle-Marseille, 2020) et internationale (La Maison de la littérature, Québec, 2017), le Centre de recherche sur les médiations (Crem, Université de Lorraine) s’est associé à l’INSPÉ de l’académie de Nancy-Metz par le biais d’un dispositif scientifique original (le laboratoire mobile) afin d’accompagner une résidence d’auteur·es de littérature de jeunesse (2021) et d’établir un dialogue entre les milieux de la recherche universitaire, de la formation, de l’éducation, du livre et ceux de la création littéraire et artistique.

Le contrat de recherche RésiLabCultE (Résidence, Laboratoire, Culture et Éducation, 2021-2023) financé par la Drac Grand Est s’inscrit dans ce cadre, en ayant pour objectif central de réaliser une recherche-développement collaborative croisant dispositif résidentiel en milieu scolaire et éducation artistique et culturelle (EAC), afin d’étudier les relations, les médiations qui se nouent entre les auteur·rices, les institutions culturelles et éducatives, ainsi que les publics.

Le contexte institutionnel dans lequel s’inscrivent les travaux du Crem et de l’INSPÉ est particulièrement porteur. Après l’élaboration de la chartre pour l’EAC (2016), le plan « l’École des arts et de la culture » (2018) ou encore le lancement du label « Objectif 100 % EAC » (2019) sur le territoire, l’action mise en place par le ministère de la Culture et celui de l’Éducation nationale doit permettre à 100 % des élèves de bénéficier d’ici 2022 d’un parcours EAC cohérent, de l’entrée à l’école maternelle, jusqu’à l’octroi à 18 ans du Pass Culture.

Si la question des interventions des artistes en milieu scolaire reste toujours une question vive au sein de l’éducation artistique et culturelle soumise à des tensions qui oblige à repenser les rapports du monde de la culture et de l’éducation, sur le mode d’un jeu de forces contradictoires nécessitant des médiations constantes, — comme en attestent de nombreux travaux issus des sciences de l’information et de la communication (Bordeaux et Deschamps, 2013) , de la sociologie (Montoya, 2013) , des sciences de l’éducation (Kerlan et Erutti, 2008) — force est de constater le manque crucial d’études portant sur les liens entre EAC et résidence d’auteur·es, pourtant véritable pilier des politiques ministérielles :

« La résidence met en œuvre trois démarches fondamentales de l’éducation artistiqueet culturelle : la rencontre avec une œuvre par la découverte d’un processus de création, la pratique artistique, la pratique culturelle à travers la mise en relation avec les différents champs du savoir, et la construction d’un jugement esthétique. Elle incite également à la découverte et à la fréquentation des lieux de création et de diffusion artistique ». (Circulaire interministérielle 20210-032 du 05 mars 2010)

Notre démarche vise donc à combler cet impensé scientifique en explorant ce paradoxe et en sachant que selon les axes prioritaires de la généralisation de l’EAC, le domaine du livre et de la lecture — érigée depuis peu « Grande cause nationale » — constitue la 2e priorité du dispositif (« encourager une approche renouvelée de la lecture, en tant que plaisir personnel et partagé »). La résidence d’auteur·es en milieu scolaire constitue-t-elle un dispositif favorable à la promotion du livre, de la lecture et de la création littéraire sur les territoires ? Quelles médiations entre auteurs, institutions culturelles et éducatives, élèves sont-elles élaborées ? De la participation à la co-construction, comment transmettre la littérature contemporaine via le dispositif résidentiel à l’école ? Comment former les acteurs de terrain à la gestion de la résidence d’auteur·rices ?

Objectifs de la journée

Cette journée d’étude correspond au lancement du programme scientifique et donnera lieu à la 1re manifestation scientifique de RésiLabCultE. Il s’agira notamment de présenter la démarche envisagée. Ainsi, à partir de la production de données d’enquête (entretiens, étude des publics, observations in situ…) réalisée par le laboratoire du Crem (équipe « Passage » et « Pixel ») et dans une perspective transdisciplinaire (sciences de l’information et de la communication, études littéraires, sciences du langage, numérique), cette recherche en partenariat avec deux villes « 100 % EAC » (Cannes et Metz) et de nombreux acteurs de la filière du livre, s’articule autour de quatre axes essentiels :

  • Du livre à la lecture (priorité EAC) : enjeux de la littérature à l’école, du politique à la pratique.
  • Le dispositif résidentiel EAC : de la médiation à la transmission.
  • La formation des acteurs culturels et éducatifs : modalités, outils et stratégie à interroger.
  • Coopération et jumelage (villes « 100% EAC ») : analyse comparée et constructio d’un réseau.

Outre les enjeux scientifiques abordés, il s’agit également de proposer un regard croisé sur les pratiques observées, les stratégies territoriales développées, les médiations déployées en fonction des opérateurs culturels. Une partie de la journée est donc consacrée à plusieurs tables rondes permettant d’offrir un rendu d’expériences résidentielles selon les professionnels du livre, de la culture et de l’éducation engagés.

Programme

Mots d’accueil et de bienvenue

  • 9 h 00 - 9 h 15 Fabien Schneider (Directeur de l’INSPE de Lorraine, Université de Lorraine) Pierre Morelli (Coresponsable de l’équipe « Passages », Crem, Université de Lorraine)
  • 9 h 15 - 9 h 45 Claire Rannou (Directrice du pôle démocratisation et industries culturelles, Drac Grand Est, Metz)
  • 9 h 45 - 10 h 15 Sophie Renaudin (Déléguée académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle, Académie Nancy-Metz)

RésiLabCultE - Résidence, Laboratoire, Culture et Éducation

  • 10 h 30 - 11 h 00 Carole Bisenius-Penin (Responsable scientifique, Crem, Université de Lorraine) Fabienne Rondelli (Coresponsable scientifique, Crem, Université de Lorraine)
  • 11 h 00 - 11 h 45 Audrey Knauf, Julien Falgas et Nolwenn Tréhondart (Crem, Université de Lorraine)
  • 11 h 45 - 12 h 30 Aurore Promonet et Cindy De Amaral (Crem, Université de Lorraine)

Regards croisés : acteurs du livre et EAC, au prisme de la résidence d’auteur.es

14 h 00 - 15 h 00 Table ronde 1 : Résidences et enjeux des coopérations culturelles sur les territoires

Animation : Audrey Knauf, Gwenaëlle Protard (Cheffe du service action culturelle, mairie de Metz)

  • Marie Brunel-Marchetti (Direction de la culture, ville de Cannes)
  • Anaïs Truc (Médiatrice des Médiathèques et Bibliothèques, ville de Cannes)
  • Sébastien Paci (Référent EAC, Pôle démocratisation et industries culturelles, Drac Grand-Est, Metz)

15 h 00 -16 h 00Table ronde 2 : Retours d’expériences résidentielles : du livre à l’EAC

Animation : Carole Bisenius-Penin, Mateja Bizjak Petit (Directrice du Centre de créations pour l’enfance - Maison de la poésie, Tinqueux)

  • Claire de Guillebon (Responsable de la programmation du Livre à Metz-Festival littérature & journalisme)
  • Loïc Raffa (Responsable de l’action culturelle, Bibliothèque départementale de la Meuse)
  • Sandrine Gironde (Directrice de l’association Lettres verticales et coordinatrice de Poema, écritures poétiques d’aujourd’hui)
  • Romain Zattarin (Chef de projet, Ville de Val de Briey)

16 h 00 -17 h 00Table ronde 3 : Résidence et laboratoire mobile à l’INSPÉ : une première approche

Animation : Fabienne Rondelli, Loren Capelli (Autrice-illustratrice)

  • Alexandra Peisset (Professeure-documentaliste formatrice à l’INSPÉ de Lorraine)
  • Nathalie Mysliwiec (Libraire, Librairie Le Préau, Metz)
  • Mathilde Martens (Enseignante du 1er degré, stagiaire INSPÉ 2021-2022)

Catégories

Lieux

  • Inspe de Lorraine, 16 Rue de la Victoire
    Montigny-lès-Metz, France (57)

Format de l'événement

Événement uniquement sur site


Dates

  • mercredi 22 septembre 2021

Fichiers attachés

Mots-clés

  • éducation, littérature, résidence, culture

Contacts

  • Samantha Chauderon
    courriel : samantha [dot] chauderon [at] univ-lorraine [dot] fr

Source de l'information

  • Samantha Chauderon
    courriel : samantha [dot] chauderon [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Résidence d’auteurs et éducation artistique et culturelle : regards croisés », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 20 septembre 2021, https://calenda.org/911963

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search