Home"In situ". Performance in the public space

Home"In situ". Performance in the public space

"In situ". Performance in the public space

« In situ ». Le spectacle vivant dans l’espace public

Aesthetical, economic and political issues

Enjeux esthétiques, économiques et politiques.

*  *  *

Published on Wednesday, September 22, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Le terme in situ permet de qualifier les formes du spectacle vivant implantées en dehors d’un espace scénique spécifiquement dédié – en dehors des théâtres. Il recouvre, en France, des pratiques de création et de programmation très diverses, qui vont du « hors les murs » à l’« intervention urbaine ». Quelles logiques traversent ces formes et ces formats si divers ? Qui, où, comment et pourquoi le spectacle in situ ? Ce colloque réunira chercheurs, artistes et professionnels pour poser quelques jalons de l’histoire de la création et de la programmation de spectacle vivant in situ au XXe et au XXIe siècles, et mener l’enquête sur ses enjeux esthétiques, économiques et politiques en France et en Europe.

Announcement

Présentation

Le terme in situ permet de qualifier les formes du spectacle vivant implantées en dehors d’un espace scénique spécifiquement dédié – en dehors des théâtres. Il recouvre, en France, des pratiques de création et de programmation très diverses, qui vont du « hors les murs » à l’« intervention urbaine ». Quelles logiques traversent ces formes et ces formats si divers ? Qui, où, comment et pourquoi le spectacle in situ ? En partenariat avec le théâtre Gérard Philipe et le campus Condorcet, ce colloque constitue le deuxième temps d’un programme de recherche engagé à Moscou à l’automne 2020. Il réunira chercheurs, artistes et professionnels sur le campus Condorcet pour poser quelques jalons de l’histoire de la création et de la programmation de spectacle vivant in situ au XXe et au XXIe siècles, et mener l’enquête sur ses enjeux esthétiques, économiques et politiques en France et en Europe.

Programme

Jeudi 7 octobre

Espace associatif et culturel, Campus Condorcet.

9h – 9h15 Accueil.

9h15 – 10h00 Introduction et présentation des groupes de travail. Sandrine Dubouilh (Université Bordeaux-Montaigne, École Nationale Supérieure d’Architecture Paris—Val de Seine), Aurélie Mouton-Rezzouk et Daniel Urrutiaguer (Université Sorbonne Nouvelle).

10h30 – 12h Table ronde : Un théâtre et un territoire, créer et programmer in situ. L’exemple du TGP.

Avec

  • Julie Deliquet (metteure en scène, fondatrice du collectif In vitro directrice du Théâtre Gérard Philipe – Centre dramatique national de Saint-Denis),
  • Éric Charon (metteur en scène, comédien, Collectif In Vitro),
  • Julien Guyomard et Élodie Vom Hofe (co-fondateurs de la Compagnie Scena Nostra).

Modération : François Lorin (directeur des relations publiques et billetterie, Théâtre Gérard Philipe).

14h – 15h Entretien : Un théâtre sans murs, le Théâtre National d’Ecosse.

  • Avec Charlotte Gross (director of Audience and Media, National Theatre of Scotland).
  • Modération : Aurélie Mouton-Rezzouk.

15h – 15h45 Session 1 : Approche historique du théâtre in situ.

  • Bénédicte Boisson (Université de Rennes 2) « Le Théâtre du Peuple de Bussang, un modèle pour le in situ? ».
  • Aurélie Mouton-Rezzouk, « Georgette Leblanc à l’abbaye de Saint Wandrille :  “ Passer, chez Maurice Maeterlinck, quelques heures dans Shakespeare” ».

Modération : Flore Garcin Marrou (Université de Toulouse 2).

16h15 – 18h30 Session 2 et ateliers : Diversité des formes et des contextes.

  • Clara Roupie (Université Sorbonne Nouvelle). « Un opéra sur une péniche : Utopopolis (1980) de Claude Prey à la Péniche Opéra, une expérience in situ? ».
  • Eugénie Martin (Université Sorbonne Nouvelle). « Du mouvement et de l’immobilité. Quand le spectacle vivant rencontre le patrimoine : le festival Monuments en Mouvement ».
  • Eliakim Sénégas-Lajus (Université Lyon 2). « Créer à même le Nombril du monde. Une “ zone ” de représentations in situ à Pougne-Hérisson ».
  • Shirley Niclais (Université de Poitiers). « En quoi l’in-situ peut-il être une forme marionnettique ? Ébauche d’enquête autour d’une “ pièce vivante ” ».

Modération : Daniel Urrutiaguer.

Vendredi 8 octobre

Espace associatif et culturel, Campus Condorcet.

9h00 – 10h45 session 3 et ateliers : Espaces et architectures du in situ.

  • Rafaël Magrou (École Nationale Supérieure d’Architecture Paris Malaquais). « Des espaces indéterminés. In situ hybrides, situations d’entre-deux : du 104 à Paris au Maillon à Strasbourg».
  • Victor Inisan (Université Paul Valéry, Montpellier). « Architectures des festivals in situ : les territoires recomposés du Lyncéus Festival, d’Un Festival à Villerville et des Effusions ».
  • Mathilde Delahaye (metteure en scène, artiste associée au CDN de Strasbourg, et chercheuse, CNSAD). « Du repérage à la représentation : le cas du “théâtre-paysage” ». 

 Modération : Sandrine Dubouilh.

11h15 – 12h15 : Entretien avec le metteur en scène André Engel.

Modération : Sandrine Dubouilh.

14h – 15h45 Table Ronde : Le in situ en Europe, Structures et réseaux.

Avec

  • Pierre Sauvageot (Lieux Publics, Marseille),
  • Katrien Verwilt (Metropolis, Copenhague),
  • Jean-Sébastien Steil (FAI-AR, Marseille).

Modération : Daniel Urrutiaguer.  

16h15 – 18h30 Session 4 et ateliers : Retour d’expériences, en Europe et en Russie.

  • Hélisenne Lestringant (Université Paris – Nanterre, Université Hildesheim). « Espèces d'espaces, du temple d'Asclépios à la communauté d'habitation ».
  • Romain Fohr (Université Sorbonne Nouvelle). « BERLIN, au-delà des espaces scénographiques conventionnels ».
  • Elena Gordienko. « Théâtre rural à Fomikha : hétérotopie des spectacles en province russe. »
  • Discussion : « Quelques conclusions du colloque In Situ à Moscou (novembre 2020) ».

Modération : Aurélie Mouton-Rezzouk.

Samedi 9 octobre

Centre des colloques, Campus Condorcet.

9h – 10h30 Session 5 et ateliers : Danse in situ.

  • Julie Perrin (Université de Paris 8 – Vincennes Saint-Denis / IUF). « Prémices d'une chronologie de la danse hors des théâtres en France ».
  • Arina Dolgikh et Dina Khuseyn (Université de Paris 8 – Vincennes Saint-Denis). « Dans(e) la rue, un projet chorégraphique, Saint-Denis / Moscou ».
  • Pauline Boivineau (Université catholique de l’Ouest, Angers). « L’in situ pour faire scène. Le cas de la scène chorégraphique nantaise ».

Modération : Pauline Chevalier (Institut National d’Histoire de l’Art, Université de Bourgogne – Franche-Comté).

11h – 12h30 Table ronde 3 : Programmer sur un territoire.

Avec

  • Leslie Perrin (Point Ephémère, Manakin Production),
  • Louise Roux (Hoc Momento, Université de Paris 8 – Vincennes Saint-Denis),
  • et des étudiant∙es du master 2 Métiers de la Production théâtrale, promotion 2020-2021 (Université Sorbonne Nouvelle).

Modération : Daniel Urrutiaguer.

10h30-12h30 Atelier artistique, avec Éric Charon.

En parallèle, sur inscription et dans la limite des places disponibles.

14h – 15h45 Ateliers thématiques.

  • Lexique, définition, approches théoriques.
  • Histoire, corpus, répertoire.
  • Réseaux, circulation, cartographies.
  • Enjeux économiques et professionnels, politiques culturelles.
  • Architecture et lieux du in situ

16h15 – 18h30 : Restitution des ateliers. Table ronde et conclusions : « Le in situ, enjeux de recherche et formation ».

  • Avec Jean Sébastien Steil (FAI-AR), Sandrine Dubouilh, Aurélie Mouton-Rezzouk, Daniel Urrutiaguer, Flore Garcin Marrou.

Contact et Inscriptions

L’entrée au colloque est libre dans la limite des places disponibles, sur inscription, à l’adresse suivante : performinsitu@gmail.com.

Conformément aux consignes sanitaires du gouvernement, le pass sanitaire sera demandé pour accéder au colloque si le nombre de participant∙es excède 50 personnes.

L’atelier artistique « In situ » proposé par Eric Charon le samedi 9 au matin (10h30-12h30) est réservé aux personnes inscrites à l’ensemble du colloque, dans la limite des places disponibles également. Veuillez préciser lors de votre inscription au colloque votre souhait de participation à cet atelier.

L’inscription aux groupes de travail se fera lors de la première matinée du colloque.

Organisateurs

Aurélie Mouton-Rezzouk et Daniel Urrutiaguer (Institut de Recherches en Études Théâtrales, Université Sorbonne Nouvelle), Sandrine Dubouilh (CLARE, Université Bordeaux Montaigne).

Avec la complicité des membres du groupe de recherches Topologiques (IRET, Sorbonne Nouvelle) : http://iret.fr/fr/le-groupe-de-recherche-topologiques/

Lieux 

  • Campus Condorcet, Aubervilliers. Entrée par la place du Front Populaire, métro Front Populaire (ligne 12).
  • Jeudi 7 et vendredi 8 octobre : Espace associatif et culturel.
  • Samedi 9 octobre : Centre des colloques, auditorium 250.

https://www.campus-condorcet.fr/cartographie

 Partenaires

  • Institut de Recherches en Études Théâtrales, EA 3959, Université de la Sorbonne Nouvelle.
  • Master 2 « Métiers de la production théâtrale », Institut d’Études Théâtrales, Sorbonne Nouvelle.
  • Centre ARTES, CLARE, EA4593, Université Bordeaux Montaigne.
  • Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint-Denis.
  • Campus Condorcet Paris-Aubervilliers.

Places

  • Espace associatif et culturel, Centre de Colloques - Campus Condorcet
    Aubervilliers, France (93)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, October 07, 2021

Keywords

  • théâtre, in situ, danse, spectacle, performance, espace public, politique de la ville

Contact(s)

  • Aurélie Mouton-Rezzouk
    courriel : aurelie [dot] mouton-rezzouk [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Information source

  • Aurélie Mouton-Rezzouk
    courriel : aurelie [dot] mouton-rezzouk [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

To cite this announcement

« "In situ". Performance in the public space », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, September 22, 2021, https://calenda.org/912024

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search