HomeThe memorial stakes of portraiture

HomeThe memorial stakes of portraiture

The memorial stakes of portraiture

Les enjeux mémoriels du portrait

*  *  *

Published on Thursday, September 30, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Cette journée d’étude, dont l’approche sera interdisciplinaire et transpériode, questionnera les potentialités mémorielles du portrait qu’elles aient un impact positif ou négatif, en même temps qu’elle s’interrogera sur son avenir à l’heure où, dans notre société, les supports de communication tendent à se dématérialiser.

Announcement

Présentation

Cette manifestation scientifique clôt le cycle du programme dédié à l’ « Invention des traces », qui s’inscrit dans le cadre du projet 2016-2020 « Temps-espace-matière » du laboratoire PLH. Tandis que les deux premières sessions ont été consacrées aux « Espaces de l’écrit » et que la troisième a porté sur les « Traces matérielles et sensibles », cette journée d’étude a pour sujet la fonction mémorielle du portrait qu’il soit public ou privé, peint, sculpté, photographique ou encore littéraire. Le portrait, polymorphe, répond à des demandes sociales et culturelles, et en tant que médium de la représentation, il fait partie du processus de communication. Si les intentions qui président à la confection d’une effigie sont plurielles, elles visent toutes à combattre la mort et l’oubli, en laissant une trace, pérenne, dans les mémoires.

Cette journée d’étude, dont l’approche sera interdisciplinaire et transpériode, questionnera les potentialités mémorielles du portrait qu’elles aient un impact positif ou négatif, en même temps qu’elle s’interrogera sur son avenir à l’heure où, dans notre société, les supports de communication tendent à se dématérialiser.

Programme

  • 9h40 Fabienne BERCEGOL et Estelle GALBOIS (Université Toulouse Jean Jaurès) Introduction
  • 10h Céline TROUCHAUD (Université Toulouse Jean Jaurès) « Les portraits du Fayoum, veilleurs rêvés de la vie éternelle »
  • 10h30 Discussion 

10h45a Pause 

  • 11h05 Véronique KRINGS (Université Toulouse Jean Jaurès) « Les biographies d'antiquaires : un portrait idéal ? »
  • 11h35 Michela GARDINI (Università degli Studi di Bergamo, Italie) « Le portrait ou la mémoire cruelle »
  • 12h05 Discussion

12h30 Pause déjeuner

  • 14h Bernard VOUILLOUX (Sorbonne Université) « La construction mémorielle des portraits dans l’Histoire de la Révolution française de Jules Michelet »
  • 14h30 Anne GESLIN-BEYAERT (Université Bordeaux Montaigne) « Le portrait contemporain et l'invention du visage »
  • 15h  Discussion

15h30 Pause

  • 15h45 Philippe ORTEL (Université Bordeaux Montaigne) "La mémoire affichée : enjeux du portrait de rue chez JR et Agnès Varda"
  • 16h15 Sophie LECOLE-SOLNYCHKINE (Université Toulouse Jean Jaurès) « Concurrence des genres. Portrait, nu et paysage dans Portrait de la jeune fille en feu (Céline Sciamma, 2019) »
  • 16h45 Discussion

Places

  • Scène, La Fabrique - Université Toulouse - Jean Jaurès
    Toulouse, France (31)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, October 13, 2021

Attached files

Keywords

  • portrait, peinture, photographie, cinéma, littérature

Contact(s)

  • Estelle GALBOIS
    courriel : estelle [dot] galbois [at] univ-tlse2 [dot] fr

Information source

  • Estelle GALBOIS
    courriel : estelle [dot] galbois [at] univ-tlse2 [dot] fr

To cite this announcement

« The memorial stakes of portraiture », Study days, Calenda, Published on Thursday, September 30, 2021, https://calenda.org/914838

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search