HomeThe derived products of opera (17th-18th centuries)

HomeThe derived products of opera (17th-18th centuries)

The derived products of opera (17th-18th centuries)

Les produits dérivés de l’opéra (XVIIe–XVIIIe siècles)

*  *  *

Published on Thursday, October 07, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Dès le début de son histoire, l’opéra français suscite la fabrication et la diffusion de nombreux objets, parallèlement aux représentations de l’Académie royale de musique : morceaux choisis d’airs à chanter ou à jouer, arrangements et transcriptions font la joie des amateurs de musique, tout en représentant d’intéressantes opportunités commerciales pour les éditeurs, arrangeurs et copistes. Parodies profanes et spirituelles donnent une nouvelle vie à de nombreux fragments d’opéras. Estampes ou gravures conservent et diffusent le souvenir visuel des spectacles. Cette importance des produits dérivés reste encore peu étudiée pour les XVIIe et XVIIIe siècles. Elle soulève diverses questions que les six séances de ce séminaire envisageront tour à tour.

Announcement

Argumentaire

Dès le début de son histoire, l’opéra français suscite la fabrication et la diffusion de nombreux objets, parallèlement aux représentations de l’Académie royale de musique : morceaux choisis d’airs à chanter ou à jouer, arrangements et transcriptions font la joie des amateurs de musique, tout en représentant d’intéressantes opportunités commerciales pour les éditeurs, arrangeurs et copistes. Parodies profanes et spirituelles donnent une nouvelle vie à de nombreux fragments d’opéras. Estampes ou gravures conservent et diffusent le souvenir visuel des spectacles.  Cette importance des produits dérivés reste encore peu étudiée pour les XVIIe et XVIIIe siècles. Elle soulève diverses questions que les différentes séances de ce séminaire envisageront tour à tour, qu’il s’agisse de la fabrication, de la diffusion et des usages de ces produits : pratiques musicales et éditoriales, sélections des extraits choisis, lieux et pratiques de ce répertoire, questions de droit d’auteur.

Format

Les six séances du séminaire se tiendront alternativement à l’université Grenoble Alpes et à l’université Lumière Lyon 2 : à chaque fois, deux intervenants présenteront une communication sur une thématique partagée Toutes les séances seront retransmises en visio-conférence (liens zoom disponibles sur le site du LUHCIE les jours précédents, ou sur demande).

Programme des séances

De 14h à 17h, en présentiel et en distanciel (zoom)

Mardi 26 octobre 2021

(Grenoble)

L’opéra sur le papier : produits éditoriaux

  • Laurent Guillo (Centre de Musique Baroque de Versailles) : « Les produits dérivés de l’opéra : le rôle de la maison Ballard et de ses concurrents »
  • Julien Dubruque (CMBV) : « La diffusion du répertoire de l’Académie royale de musique. Nature et fonction de la partition réduite »

Mardi 23 novembre 2021

(Grenoble)

De l’Opéra de Paris aux concerts de provinces

  • Jean Duron : « L’opéra en concert à la fin du XVIIe siècle, la place de l’invention »
  • Bénédicte Hertz (CMBV) : « L’opéra au programme des Concerts de province (1710-1770) : le témoignage de la collection de l’Académie des beaux-arts de Lyon »

Vendredi 10 décembre 2021

(Grenoble)

Parodies d’opéra

  • Judith le Blanc (université de Rouen, CÉRÉdI, CMBV) : « Les dérivés parodiques de l’opéra : enjeux commerciaux et sociétaux »
  • Benjamin Pintiaux (Opéra de Paris) : « Procédés et enjeux de la dérivation parodique de l’opéra : les poésies spirituelles de l’abbé Pellegrin »

Vendredi 11 février 2022

(Lyon)

L’opéra-comique et ses produits

  • Herbert Schneider (université de Heidelberg) : « Les publications d’airs vocaux d’opéra-comique : genres, destinataires et qualité »
  • Marie-Cécile Schang (université de Bretagne-sud, HCTI) : titre à venir

Vendredi 11 mars 2022

(Lyon)

Danser l’opéra hors de scène

  • Marie Glon (université de Lille, CEAC) : « Danses gravées »
  • Hubert Hazebroucq (danseur et chorégraphe, Compagnie Les Corps Eloquents, Paris) : « Les airs d’opéra chorégraphiés : exemplarité et transferts »

Vendredi 15 avril 2022

(Lyon)

Rejouer l’opéra : transcriptions, réécritures

  • Clotilde Verwaerde (université Paris 8, MUSIDANSE) : « Les arrangements des opéras de Grétry : stratégies musicales et politiques éditoriales »
  • Yves Jaffrès (Lyon) : « Michel Corrette, témoin de l’activité lyrique dans le Paris du xviiie siècle »

Organisation et contacts

  • Marie Demeilliez (Université Grenoble Alpes) : marie.demeilliez@univ-grenoble-alpes.fr
  • Thomas Soury (Université Lumière Lyon 2) : thomas.soury@univ-lyon2.fr 

Lieux

  • Grenoble : UGA, Maison des langues et des cultures, salle Jacques Cartier, Domaine Universitaire de Grenoble

  • Lyon : Univ. Lumière Lyon 2, département de musicologie, 3 rue Rachais, 69003 Lyon

Places

  • UGA, Maison des langues et des cultures, salle Jacques Cartier - Domaine Universitaire de Grenoble
    Grenoble, France (38)
  • Univ. Lumière Lyon 2, département de musicologie, 3 rue Rachais
    Lyon, France (69003)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, October 26, 2021
  • Tuesday, November 23, 2021
  • Friday, December 10, 2021
  • Friday, February 11, 2022
  • Friday, March 11, 2022
  • Friday, April 15, 2022

Keywords

  • opéra, musique, édition, danse, concert

Contact(s)

  • Marie Demeilliez
    courriel : marie [dot] demeilliez [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr
  • Thomas Soury
    courriel : thomas [dot] soury [at] univ-lyon2 [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Marie Demeilliez
    courriel : marie [dot] demeilliez [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

To cite this announcement

« The derived products of opera (17th-18th centuries) », Seminar, Calenda, Published on Thursday, October 07, 2021, https://calenda.org/918609

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search