HomeL’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle

HomeL’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle

L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle

Session 2 : L’expérience de la visite, du spectateur au critique

*  *  *

Published on Monday, October 25, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

Le colloque L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle s’inscrit en finalité d’un projet de recherches financé par le conseil de recherche en sciences humaines du Canada (2018-2020) et mené sur la question du corps sensoriel. Il vise ainsi à définir la manière dont l’expérience du corps sensoriel des visiteurs se modèle lors de la visite des expositions d’art temporaires au moment où celles-ci émergent et s’établissent en Europe comme une pratique sociale nouvelle. Cette connaissance devrait permettre de mieux saisir le cheminement et la sensorialité inhérente des visiteurs de musées et de galeries à travers les siècles, et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Announcement

Présentation

Le colloque L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle s’inscrit en finalité d’un projet de recherches financé par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (2018-2020) et mené sur la question du corps sensoriel par Isabelle Pichet (UQTR, Canada), Gaëtane Maës (université de Lille, France) et Dorit Kluge (Victoria International University, Allemagne). Il vise ainsi à définir la manière dont l’expérience du corps sensoriel des visiteurs se modèle lors de la visite des expositions d’art temporaires au moment où celles-ci émergent et s’établissent en Europe comme une pratique sociale nouvelle. Cette connaissance devrait permettre de mieux saisir le cheminement et la sensorialité inhérente des visiteurs de musées et de galeries à travers les siècles, et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Le XVIIIe siècle voit en effet naître les expositions d’art, qui font partie de ce nouveau champ d’expériences publiques auxquelles peut s’adonner la population européenne à partir des années 1730. La fréquentation de ces expositions devenait pour les visiteurs une expérience nouvelle et singulière qui interpellait chacun de leurs sens. Ce simple constat oriente la réflexion vers les champs d’études sur les sens et les sensibilités dans lesquels le colloque s’inscrit comme une nouvelle voie de recherche pour l’histoire des expositions d’art au XVIIIe siècle.

Conçu comme un laboratoire d’échanges, le colloque réunit des intervenants issus de trois continents et d’horizons divers et il s’organise autour de deux sessions : celle du musée du Louvre-Lens ayant eu lieu les 10-11 juin 2021 en ligne sur Zoom, et celle du musée du Louvre prenant place les 18-19 novembre 2021 au centre Dominique-Vivant Denon du musée du Louvre à Paris. La première session s’est intéressée à l’expérience de l’œuvre, des émotions aux sensations, la seconde interrogera la question de l’expérience de la visite, du spectateur au critique.

Programme

Jeudi 18 novembre

9h : Accueil par Françoise Mardrus, directrice du centre Vivant Denon, direction de la recherche et des collections, musée du Louvre

9h30 : Introduction par les organisatrices du colloque Dorit Kluge, Gaëtane Maës, Françoise Mardrus, Isabelle Pichet

L’expérience de la mise en scène

Président de séance : Patrick Michel (université de Lille)

  • 9h45 : Muriel Damien (université catholique de Louvain) Vibrer en présence d’une figure sculptée. L’expérience sensorielle des sculptures baroques dans les édifices religieux des anciens Pays-Bas méridionaux
  • 10h15 : Lisa Hecht (Philipps-Universität Marburg) Ducreux’s Yawning – Painted Institutional Critique at the 1783 Salon de la Correspondance

10h45 : Pause

  • 11h15 : Tatiana Senkevitch (chercheuse indépendante) Ballet d’action or tableau vivant : Jean-Georges Noverre as spectator of painting
  • 11h45 : Françoise Joulie (musée du Louvre) Les choix scénographiques du metteur en scène François Boucher dans sa vie et dans son œuvre

12h15 – 14h : Pause repas

L’expérience de la visite

Président de séance : Guillaume Faroult (musée du Louvre, département des peintures)

  • 14h : Léo Davy (archives départementales des Ardennes) Une nouvelle expographie pour le salon de l’Académie royale : Le « Mémoire sur le Grand Salon du Louvre en 1746 » de Louis Petit de Bachaumont
  • 14h30 : Valérie Kobi (Universität Hamburg) Une surface au service de l’expérience sensorielle : le mur des espaces d’exposition au XVIIIe siècle
  • 15h : Isabelle Pichet (université du Québec à Trois-Rivières) Le conditionnement de l’expérience du sensible et émotionnelle ou la constitution du corps sensoriel

15h30 : Pause café

  • 16h : Pamela Bianchi (université Paris 8) Topographies de l’exposition : expériences de visite des palais romains au XVIIIe siècle
  • 16h30 : Beatrice Marciani (université Paris I et Sapienza, Rome) L’expérience de visite en prose et en image à Paris et à Rome au XVIIIe siècle : convergences et divergences

18h30 : Réception au centre allemand d’histoire de l’art (sur invitation)

Vendredi 19 novembre

9h : Accueil

L’expérience irlandaise

Présidente de séance : Dorit Kluge (Victoria, Berlin)

  • 9h30 : David Fleming et Ruth Kenny (University of Limerick) The Exhibitions of the Society of Artists of Ireland, 1764-1780
  • 10h : Alison Fitzgerald (Maynooth University [Ireland], Department of History) Exhibitions to ’fill all the faculties of the mind, and charm every spectator’ : exhibiting automata in the age of Enlightenment

10h30 : Pause

L’expérience du privé

Présidente de séance : Gaëtane Maës (université de Lille)

  • 11h : Françoise Mardrus (musée du Louvre) Publique, privée, la galerie du Palais-Royal à Paris. Un nouvel espace d’exposition, de nouvelles manières de vivre l’art
  • 11h30 : Sophie Soccard (université du Mans)  « Here indeed, the senses become astonished ! » L’émerveillement rationalisé des visiteurs des collections anglaises particulières au XVIIIe siècle ou la particularité britannique d’une expérience esthétique constitutive d’une sensibilité sociale

12h15 – 14h : Pause repas

L’expérience de la critique

Président de séance : Markus Castor (centre allemand d’histoire de l’art, Paris)

  • 14h : You Gyeong Lee (Sorbonne Université) L’aveugle aux Salons de Diderot
  • 14h30 : Dorit Kluge (Victoria International University, Berlin) L’identité de la critique d’art allemande : un glissement du visuel / descriptif vers l’auditif / narratif

15h : Pause

Conférence plénière

15h30 – 16h30 Constance Classen (Concordia University, Center for Sensory Studies)

16h30 – 17h : Discussion et conclusion du colloque

Places

  • Accès par la Porte des Arts - Musée du Louvre, Centre Vivant Denon
    Paris, France (75)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, November 18, 2021
  • Friday, November 19, 2021

Keywords

  • XVIIIe siècle, exposition, sensorialité

Contact(s)

  • Gaëtane Maës
    courriel : gaetane [dot] maes [at] univ-lille [dot] fr

Information source

  • Gaëtane Maës
    courriel : gaetane [dot] maes [at] univ-lille [dot] fr

To cite this announcement

« L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, October 25, 2021, https://calenda.org/925405

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search