HomeThe connections between research and creation in institutions: museums, residencies and third places?

HomeThe connections between research and creation in institutions: museums, residencies and third places?

The connections between research and creation in institutions: museums, residencies and third places?

Quels liens entre recherche et création en institution : musées, résidences, tiers-lieux ?

*  *  *

Published on Tuesday, October 19, 2021 by Céline Guilleux

Summary

Ce cycle de conférences propose de centrer le regard sur le projet et la création, en relation avec l’institution muséale. Ainsi, nous souhaitons ouvrir le débat en tissant des liens de rapprochement et de continuité entre recherche, création, conception et diffusion. D’ici découle notre problématique générale : quels sont les biais, les couloirs, les passerelles où la création croise, confronte, insuffle la diffusion, la conception et l’action ?

Announcement

Argumentaire

Organisé par l'association Mêtis, ce cycle se positionne en « pont » entre les rencontres muséo PACA (juin 2021) questionnant le fonctionnement du lieu, et le deuxième cycle de l’année qui se penchera davantage sur la notion du lieu lui-même.

Lors des trois séances envisagées le 26 octobre, le 30 novembre et le 14 décembre, nous proposons de centrer le regard sur le projet et la création, en relation avec l’institution muséale. Ainsi nous souhaitons ouvrir le débat en tissant des liens de rapprochement et de continuité entre recherche, création, conception et diffusion. D’ici découle notre problématique générale : quels sont les biais, les couloirs, les passerelles où la création croise, confronte, insuffle la diffusion, la conception et l’action. À savoir, on a souvent interrogé, jusque-là, la production (création artistique qui pour nous représente la recherche) comme un moteur ou un vecteur du développement des lieux d’expositions. Mobiliser la sensibilité d'artiste pour développer le territoire, oui, mais comment et quels points critiques cela soulève-t’il (éthique, administratives...) ? Est-ce un mouvement à double sens ou plutôt à sens unique ? En quoi le lieu d’exposition représente-t-il une force structurante et quel(s) type(s) de création ou de production engage-t-il ? Ainsi, quelles productions stimulent précisément ces lieux, en intégrant les logiques de la commande, de l’exposition voire de l’acquisition ? Quel est ainsi le rôle et la vision des politiques publiques, puisque ces lieux se diffusent sur nos divers territoires ? Enfin, quelles sont ses limites ?

Programme

26 octobre

Session I. De l’atelier au studio

A la fois vu comme l’antre de l’artiste et comme lieu de création source, l’atelier peut également symboliser le cœur de l’œuvre en devenant lui-même lieu d’exposition, puis musée. Si l’atelier peut être source de reconsidérations et de critiques, duquel les artistes souhaitent s’éloigner au profit de l’in-situ, le tournant du XIXe siècle invite de nombreux artistes à s’émanciper en leur sein. Ces derniers peuvent alors devenir ateliers-studios voire ateliers-entreprises. Sur la scène internationale, les mêmes enjeux se profilent et permettent aux artistes de créer au sein d’un système qui mobilise leur démarche artistique au sein des territoires.

Présenté et animé par Marie Buisson et Lina Uzlyte, co-commissaires du cycle, avec la participation de :

  • Anne Horvat, commissaire et chargée de recherches au Centre Pompidou-Metz
  • Victoria Comune, studio manager – direction de projets artistiques
  • Océane Sailly, doctorante à l’université Paris III - Sorbonne Nouvelle, ED 267 Arts & Médias, directrice de HUNNA– en discussion avec Alia Zaal, artiste émirienne représentée par la galerie Huna, et commissaire d’expositions

30 novembre

Session II. La création in-utero : les résidences d’artistes

Des tensions émergent et provoquent un éclatement du paysage. Liées à une collectivité, à une institution privée ou publique, les résidences d’artistes sont disséminées sur le territoire national et international. Dédiées à la création et à la recherche, elles ont pour ambition de créer un cadre de travail stimulant, disposant de moyens techniques, financiers et humains adaptés aux activités des résidents. Néanmoins nous pouvons nous demander s'il existe une sorte de dépendance entre les artistes et ces institutions, ces dernières s'engageant et portant leur travail au devant des regards publics – expositions, diffusions et (re)connaissance des politiques publiques territoriales.

Avec participation de : 

  • Catherine Kirchner-Blanchard : doctorante à l’université Paris III - Sorbonne Nouvelle (doctorante UFR Arts & Médias, ED 267, CERLIS (CNRS/UMR 8070), Co-direction - Université des Antilles ; Discipline : sociologie des arts et de la culture), soutient une thèse intitulée « La fabrique des esthétiques afro-caraïbéennes, une sociologie des arts et de la culture » sous la direction de Laurent Martin le 26 novembre 2021: In utero, gagner le monde extérieur
  • Bruno Huisman, maire de Valmondois (95)
  • Elise Jouvancy : secrétaire générale d'Arts en résidence - Réseau national : Arts En Résidence au musée

14 décembre

Session III. Les tiers-lieux, une alternative au cadre institutionnel ?

Pour des raisons financières, éthiques ou techniques, nombre d’artistes ressentent le besoin d’habiter les lieux dits « libres », non clairement identifiés car non institutionnalisés. S’ils sont avant tout espaces de recherche et de création, pouvant mener à des collaborations et ayant davantage des impacts locaux et à courte échelle, ils sont aussi souvent des lieux de diffusion publique engagés. Quel travail est stimulé par le biais des résidences et des lieux tierces, et quelles sont les limites de ces attentes / conditionnements / partenariats par la formule : une résidence = une attente = une tension.

Avec la participation de : 

  • Aurélia Bizouard : artiste et directrice artistique @kulturelia : Kulturelia, entre art connexionniste et hétérotopie
  • Yearime Castel Y Barragán, doctorante Paris 3, IRET Labex ICCA, ED267 prépare une thèse intitulée « Les artistes, les lieux et les œuvres au théâtre : le cas de la France, du Mexique et de la Suède » sous la direction de Fabrice Rochelandet : Tiers-lieux, le masque qui cache la diversité des lieux de création
  • Daniel Jacobi, Professeur émérite en muséologie, L'Université d'Avignon présentera une synthèse du cycle

Participation

L'évenement est envisagé en distance via Zoom.

Les inscriptions sont ouvertes sur : 

Places

  • Paris, France (75)

Event format

Full online event


Date(s)

  • Tuesday, October 26, 2021
  • Tuesday, November 30, 2021
  • Tuesday, December 14, 2021
  • Wednesday, December 15, 2021

Keywords

  • recherche, création, espace muséal

Contact(s)

  • Lina Uzlyte
    courriel : lina [at] metis-lab [dot] com
  • Marie Buisson
    courriel : marie [dot] buisson [at] metis-lab [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Lina Uzlyte
    courriel : lina [at] metis-lab [dot] com

To cite this announcement

« The connections between research and creation in institutions: museums, residencies and third places? », Lecture series, Calenda, Published on Tuesday, October 19, 2021, https://calenda.org/925464

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search