HomeLes rendez-vous du politique

HomeLes rendez-vous du politique

*  *  *

Published on Wednesday, November 03, 2021

Abstract

À travers les Rendez-vous du politique, la Bibliothèque nationale de France propose des rendez-vous réguliers qui interrogent les notions d’État et de démocratie sur tous les continents, en présence de spécialistes et d’acteurs de la politique.

Announcement

Présentation

À travers les Rendez-vous du politique, la Bibliothèque nationale de France propose des rendez-vous réguliers qui interrogent les notions d’État et de démocratie sur tous les continents, en présence de spécialistes et d’acteurs de la politique.

Programme

10 octobre 2020

Les élections américaines : quelle présidence à l’heure de la pandémie et du retour de la question raciale ?

Les Rendez-vous du politique interrogent les notions d’État et de démocratie sur tous les continents, en présence de spécialistes et d’acteurs de la politique. Deux semaines avant le scrutin présidentiel prévu le 3 novembre 2020, cette séance s’attache à analyser les modalités de la démocratie américaine et les crises qui ont marqué la présidence Trump.

Avec Elisa Chelle, professeure de science politique à l’université Paris Nanterre, Laurence Nardon, docteure en science politique de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Pap Ndiaye, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, et Marie-Cécile Naves, directrice de recherche et directrice de l’Observatoire genre et géopolitique à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

12 mai 2021

Dans le cadre des Rendez-vous du politique, Jean-Louis Rocca, professeur à Sciences Po, et Alice Ekman, sinologue, se penchent sur les conséquences de la pandémie sur le positionnement international de la Chine. Séance animée par Joris Zylberman, journaliste et sinologue.

10 novembre 2021

Près d’un an et demi après le déclenchement de la pandémie de Covid-19 à l’origine d’une crise sanitaire majeure et mondialisée, ce nouveau Rendez-vous du politique se donne pour objectif d’interroger la gestion politique de ces événements en France et de proposer une mise en perspective de la crise organisationnelle engendrée par la crise sanitaire et de son impact sur les libertés publiques. Quelle lecture peut-on faire des mécanismes qui ont présidé aux décisions prises par la puissance publique ? Comment l’état d’urgence s’est-il pérennisé comme mode de gouvernement ? Une véritable démocratie sanitaire est-elle possible et comment se préparer à la gestion des crises futures ?

Henri Bergeron et Olivier Borraz, du Centre de sociologie des organisations (CSO) de Sciences Po, ainsi que Stéphanie Hennette-Vauchez, professeure de droit public à l’Université Paris Nanterre, directrice du Centre de recherches et d’études sur les droits fondamentaux, apporteront leur éclairage sur ces questions très actuelles au cours d’un débat animé par Rozenn Le Saint, journaliste à Médiapart.

La page de l’événement sur le site de la BnF

29 mars 2022

Ce Rendez-vous du politique est consacré à une analyse de l'élection présidentielle, à quelques jours de ce scrutin décisif pour la vie politique française, dans une perspective de politique comparée. Cela au moment où la France assume la présidence de l'UE et alors que l’Europe fait face au retour de la guerre sur son sol, après une crise sanitaire majeure. Quelle aura été la place de l’Europe au sein des débats dans ce contexte assombri ? Comment les médias européens ont-ils couvert cette campagne très française? Quel rôle joue cette élection dans la définition d'une démocratie à la française aujourd'hui en crise ? Peut-on tirer des enseignements de l'analyse qu'on peut en faire au regard de la vie institutionnelle et politique des autres grandes démocraties européennes ? Cette rencontre vous propose de décentrer le regard que l'on peut porter sur cette élection à la fois centrale en France et relativement atypique en Europe, en donnant la parole à des correspondants de la presse européenne en poste à Paris ainsi qu'à des spécialistes en science politique comparée.

Martina Meister (Die Welt) et Antonio Delgado (RNE) évoqueront ainsi la façon dont la campagne aura été abordée dans leur pays, ce qu'elle dit de la vie politique française et en quoi elle peut faire écho à celle des autres pays européens.

Ils échangeront avec Isabelle Guinaudeau (centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux) et Antonio Grossman (Sciences Po, Centre d’études européennes et de politique comparée), chercheurs en science politique comparée, auteurs d'un tout récent Do Elections (Still) Matter? Mandates, Institutions, and Policies in Western Europe (Oxford University Press, décembre 2021).

Rencontre animée par Ellen Salvi, Mediapart

Entrée libre - réservation fortement recommandée via l’application Affluences ou sur affluences.com (rubrique BnF-Evénements culturels)

Cet événement sera diffusé en direct sur la chaîne Youtube de la BnF et sur le site BnF.fr : https://www.bnf.fr/fr/agenda/lelection-presidentielle-francaise-vue-deurope

6 décembre 2022

18h30-20h

C’est l’autre terrain sur lequel se joue aujourd’hui la guerre entre la Russie et l’Ukraine : le cyberespace est devenu un nouveau champ de bataille. Des cyberattaques visant des infrastructures stratégiques et logistiques accompagnent désormais les manœuvres militaires conventionnelles. Mais c’est aussi une véritable lutte informationnelle qui se déploie dans le cyberespace, faite de propagande, de désinformation, de diffusion de discours alternatifs relayés sur les réseaux sociaux et parfois repris par des médias plus traditionnels. Si des États tels que la Chine et la Russie se sont très tôt dotés de doctrines visant à militariser le champ informationnel et ont cherché à intervenir par la manipulation de l’information dans la politique intérieure de pays rivaux, les démocraties occidentales ont tardé à prendre la mesure de l’ampleur de cette guerre d’un nouveau genre, qui avance masquée et ne dit pas son nom. Comment les démocraties occidentales ont-elles intégré cette nouvelle dimension de la guerre ? Quels moyens se donnent-elles pour la mener ? À quels enjeux éthiques, politiques, stratégiques sont-elles confrontées ?

Frédérick Douzet, professeure des universités à l’Institut Français de Géopolitique de l’université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, directrice du projet Géopolitique de la Datasphère (GEODE), Maud Quessard, directrice du domaine Euratlantique-Russie à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) et Maxime Audinet, également chercheur à l’IRSEM apporteront leur éclairage sur ces questions très actuelles au cours d’un débat animé par Élise Vincent, correspondante défense au journal Le Monde.

Entrée libre

Cet événement sera diffusé en direct sur la chaîne Youtube de la BnF et sur le site BnF.fr : https://www.bnf.fr/fr/agenda/pas-encore-la-guerre-plus-tout-fait-la-paix-les-democraties-occidentales-face-la-guerre-de

21 mars 2023

18h30-20h

Lieu : Grand Auditorium. Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand, Quai François Mauriac (Paris, 75013).

Alors que les politiques s’enracinent majoritairement dans des intérêts nationaux, le dérèglement du climat du fait des activités humaines est un phénomène global qui touche indistinctement l’ensemble de la planète. Si un mode de gouvernance international a été mis en place, du protocole de Kyoto à la COP21, le dernier rapport du GIEC (avril 2022) montre que les plans climat des États sont insuffisants à ce jour pour contenir le réchauffement climatique en-deçà de 2,7°C à la fin du siècle. Les retards qui ont entouré sa publication témoignent d’âpres négociations et du fait que le climat n’est pas seulement un objet scientifique mais profondément politique. Dès lors une gouvernance de la crise climatique est-elle possible ? Dans des démocraties où la politique est de plus en plus soumise à la loi de l’immédiateté, peut-on encore gouverner pour le futur ? Les États sont-ils prêts à faire face aux conséquences prévisibles de cette crise qui est déjà là, en termes économiques et migratoires ? Peut-on considérer la crise climatique comme l’une des nouvelles composantes de la crise démocratique en cours, alors que de nouveaux modes d’engagement citoyen émergent et que le réchauffement climatique est la première préoccupation des jeunes ?

Avec Cyria Emiliannof, géographe, professeure à l’Université du Maine et spécialiste des politiques urbaines de développement durable en Europe et des politiques locales de transition énergétique, Jean-Michel Fourniau, sociologue, directeur de recherche émérite de l’université Gustave Eiffel, spécialiste de la participation du public à l’élaboration des décisions, et Bettina Laville, conseillère d’Etat honoraire, présidente d’honneur du Comité 21 dont elle est la fondatrice.

Débat animé par Valéry Laramée de Tannenberg, rédacteur en chef de L’Usine à Ges et ancien rédacteur en chef du Journal de l’environnement.

12 juin 2023

18h30-20h

Lieu : Petit Auditorium. Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand, Quai François Mauriac (Paris, 75013)

La couverture médiatique de la situation politique actuelle en Biélorussie est relativement faible alors qu’une vague de répression féroce s’abat sur les oppositions, sur la société civile mais aussi sur l’ensemble de la population à la suite du mouvement de contestation sans précédent de 2020 contre la réélection frauduleuse d’Alexandre Loukachenko pour un sixième mandat. Plus de 1 500 prisonniers politiques sont aujourd’hui détenus en Biélorussie dans des conditions particulièrement inhumaines parmi lesquels Ales Bialiatski, fondateur de l’ONG Viasna de défense des droits humains et co-lauréat du prix Nobel de la paix en 2022.

Depuis le 24 février 2022, la Russie utilise la Biélorussie comme base arrière dans son agression contre l’Ukraine. La Biélorussie représente donc un enjeu important de cette guerre. Le régime d’Alexandre Loukachenko, qui s’efforçait de préserver son pouvoir et son indépendance vis-à-vis du Kremlin, soutient désormais l’agression russe contre l’Ukraine. Le 25 mars 2023, Vladimir Poutine a même annoncé avoir conclu un accord avec Alexandre Loukachenko pour le déploiement d’armes nucléaires tactiques russes sur le territoire biélorusse.

Quel est l’impact de la nouvelle situation géopolitique sur le régime politique biélorusse et sur son positionnement régional ? Comment évolue la situation intérieure en Biélorussie ? Comment l’opposition biélorusse se structure-t-elle en exil ? Enfin, quelles pourraient être les perspectives d’intégration de la Biélorussie dans un nouvel ordre européen, dans le cas d’une résolution de la guerre de la Russie contre l’Ukraine ?

Table ronde organisée par la BnF et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en français et en anglais avec traduction simultanée en français.

Avec Ryhor Astapenia, chercheur et directeur de l’initiative sur le Bélarus à Chatham House, Tatsiana Khomich, représentante du Conseil de coordination des prisonniers politiques biélorusses, et Tatyana Shukan, docteure en science politique et membre du projet de recherche BIELEXIL – Les exilés bélarusses en Europe centrale et orientale.

Table ronde animée par Faustine Vincent, journaliste au service international du Monde chargée de l’espace post-soviétique.

Information complémentaire

Les podcasts des conférences du cycle peuvent être écoutés sur le site de la BnF.

Places

  • Petit auditorium - BNF quai François Mauriac
    Paris, France (75013)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, November 10, 2021
  • Saturday, October 10, 2020
  • Wednesday, May 12, 2021
  • Tuesday, March 29, 2022
  • Tuesday, December 06, 2022
  • Tuesday, March 21, 2023
  • Monday, June 12, 2023

Keywords

  • rendez-vous du politique, Covid-19, politique, Chine, France, élection

Reference Urls

Information source

  • Pauline Le Goff
    courriel : pauline [dot] le-goff-janton [at] bnf [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les rendez-vous du politique », Lecture series, Calenda, Published on Wednesday, November 03, 2021, https://doi.org/10.58079/17k2

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search