HomeInstitutions totales : évolutions et usages du concept au XXIe siècle

HomeInstitutions totales : évolutions et usages du concept au XXIe siècle

*  *  *

Published on Wednesday, November 03, 2021 by Céline Guilleux

Summary

La fortune du concept goffmanien d’« institutions totales » a permis d’affiner la compréhension sociologique des lieux d’enfermement en encourageant leur appréhension par l’ethnographie. Elle pourrait cependant avoir pour revers une relative banalisation qui en aurait réduit la portée et la créativité heuristique. On assiste par ailleurs aujourd’hui, au sein des institutions d’enfermement, à un certain nombre de changements : un mouvement amorcé de désenclavement au cours des dernières années, la multiplication des moyens de communication et une plus grande implication, voire participation, des individus pris en charge par les institutions totales à la définition des modalités de leur parcours.

Announcement

Colloque Ethnographies Plurielles # 11 – Société d’Ethnologie Française - 2021

Argumentaire

La fortune du concept goffmanien d’« institutions totales » a permis d’affiner la compréhension sociologique des lieux d’enfermement en encourageant leur appréhension par l’ethnographie. Elle pourrait cependant avoir pour revers une relative banalisation qui en aurait réduit la portée et la créativité heuristique. On assiste par ailleurs aujourd’hui, au sein des institutions d’enfermement, à un certain nombre de changements : un mouvement amorcé de désenclavement au cours des dernières années, la multiplication des moyens de communication et une plus grande implication, voire participation, des individus pris en charge par les institutions totales à la définition des modalités de leur parcours. Les changements qui traversent les institutions totales invitent donc à une lecture renouvelée du concept même d'institution totale, au regard des mutations qu’a connues la société occidentale dans les dernières décennies, notamment dans le domaine juridique, de plus en plus protecteur des droits de la personne. Ainsi le concept se trouve-t-il régulièrement remis sur le métier à l’aune de ces évolutions : à titre d’exemples, les réflexions quant à l’actualité et la pertinence de l’application de l’idéal-type d’« institution totale » au contexte carcéral actuel sont nombreuses et les recherches autour de l’institution hospitalière, notamment psychiatrique, de même que les travaux consacrés aux institutions spécialisées dans le domaine du handicap, connaissent ces dernières années un effet d’accélération. Dans le contexte de ces réflexions, ce colloque propose ainsi de revenir à la définition première du concept, d’en faire l’examen, d’interroger sa pertinence, sa vitalité et l’ampleur de ses évolutions, sur des terrains variés. 

Programme

29 novembre 2021

  • 9h : Accueil café
  • 9h30 : Mot d’accueil de la Présidente de la SEF, Anne Monjaret
  • 10h - 11h00 Conférence de Corinne Rostaing (sociologue, membre du Centre Max Weber, Professeur à l’Université de Lyon 2) : Institution totale, un concept victime de son succès ?

11h - 11h15 : Pause-café

11h15 - 12h45 : Session 1 : Environnement militaire

Modérateur : Axel Augé (Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan)

  • Céline Bryon-Portet (Université Paul Valéry, Montpellier 3) : Vers une détotalisation de l’armée ? Entre modernisation organisationnelle et contraintes opérationnelles, le difficile équilibrage d’une institution disciplinaire en voie d’adaptation
  • Mathias Thura (Centre universitaire d'enseignement du journalisme de Strasbourg, Laboratoire SAGE - UMR 7363) : De l’intérêt d’y être, sans en-être. Retour historique et réflexif sur les conditions d’investigation et postures d’enquête adoptées par les ethnographes au sein des armées
  • Angeliki Drongiti (MRTE-CY Cergy Université, Cresppa-CSU) : Institution totale ou institution totalitaire ? Pertinence, apports et limites du concept goffmanien à l’analyse des casernes grecques

12h45 – 13h45 : Pause déjeuner

13h45 – 15h45 : Session 2 : Milieu carcéral

Modératrice : Audrey Higelin (Sophiapol, Université Paris Nanterre, SEF)

  • Louise Baudinet (Université de Lorraine, Laboratoire 2L2S) : L’action culturelle en milieu carcéral : une expérience décloisonnante
  • Grégoire Belle (Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber, équipe MEPS) : La bibliothèque, un poste d’observation avantageux en prison ? Pour une reconfiguration par en bas de la notion d’institution totale
  • Nicolas Sallée (Université de Montréal) : Une institution totale à la sauce cognitivo-comportementale. Droits, privilèges et gestion des risques dans une unité de réadaptation pour jeunes délinquants à Montréal

15h45 – 16h45 Conférence de Claude Weber (Maître de conférences en sociologie et chef du département de sociologie à l'Académie Militaire de St-Cyr Coëtquidan) : Réflexions sur le concept d'institution totale appliqué aux armées et sur la pratique anthropologique en milieu militaire

16h45h-17h00 : Pause-café

17h00 – 19h00 : Session 3 : Inclusivité, handicap et vieillesse

Modératrice : Céline Bryon-Portet (Université de Montpellier 3, SEF)

  • Godefroy Lansade (Université Paul Valéry Montpellier 3, CRISES Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales, EA4424) : Les équipes mobiles d’appui médico-social pour la scolarisation des enfants en situation de handicap (EMAMS) : la fin de « l'institution totale » pour les enfants reconnus handicapés
  • Cécile Rosenfelder (EHESP, Arènes) et Noémie Rapegno (EHESP, Arènes) : Les habitats dits inclusifs pour personnes âgées et personnes en situation de handicap : des alternatives à l’institution ?
  • Christophe Humbert (Université de Strasbourg, PSInstitut - Laboratoire DynamE UMR 7367) : « Désinstitutionnalisation » de la dépendance et Technologies de la Santé et de l’Autonomie : vers une disparition ou une mutation des institutions « totales » et « disciplinaires »
  • Laurent Amiotte-Suchet et Annick Anchisi (Haute Ecole de Santé Vaud) : Des monastères dé-totalisés par la vieillesse. Transformation des communautés religieuses contemplatives contemporaines

30 novembre 2021

9h00 : Accueil café

9h30 – 12h45 : Session 4 : De nouvelles manières d’aborder les institutions totales

Modératrice : Eléonore Hourt (Sophiapol, Université Paris Nanterre, SEF)

  • Thibault Ducloux (EHESS - Centre Maurice Halbwachs) : Quoi faire de « l’institution totale » ? Perspectives idéal-typiques
  • Xavier Mignot (Université Jean Moulin Lyon 3, Equipe de recherche Louis Josserand): L’apport du droit à l’étude sociologique des institutions totales
  • Laurence Tessier (CNRS, CEMS) et Marine Boisson (LESC) : La personne dans une institution totale

11h00-11h15 : Pause-café

  • Sophie Gallino-Ndjangangoye (Centre De Primatologie CIRMF-Franceville – Gabon) : L’institution totale appliquée aux singes – Analyse sociologique de centres de recherche en primatologie
  • Martine Lacaille (Université de Paris, LCSP): Le Lean 6 Sigma : une institution totale ?

12h30 – 14h00 : Pause déjeuner

  • 14h - 15h00 Conférence d’Ivan Sainsaulieu (Professeur de sociologie, Université de Lille, Clersé) : L’institution totale : un oubli dans la sociologie du travail soignant à l'hôpital ?

15h - 16h30 : Session 6 : Problématiques médicales et hospitalières

  • Delphine Moreau (EHESP, Arènes, UMR 6051) : Que devient l’institution hors les murs? Détotalisation ou persistance d’une prise institutionnelle après l’asile
  • Clément Cormi et Nicolas El Haik-Wagner (Chaire d’innovation Bloc Opératoire Augmenté, Centre Hépato-Biliaire, Hôpital Paul Brousse AP-HP & Chaire de Philosophie à l’Hôpital, GHU Paris psychiatrie & neurosciences) : Au bloc opératoire, une « détotalisation » poussée par une bascule générationnelle et sociologique des équipes soignantes ?
  • Tonya Tartour (IFRIS, CERMES 3) : Emprises et déprises institutionnelles en psychiatrie. Quand les neuroleptiques à action prolongée interrogent les jeux d'échelle de l'institution totale

Participation

  • Sur place : entrée libre, sans inscription
  • En visio, s'inscrire à l'adresse suivante : colloquesefit@gmail.com

Comité d’organisation

  • Céline Bryon-Portet (Université Paul Valéry – Montpellier 3, SEF),
  • Audrey Higelin (Sophiapol, Université Paris Nanterre, SEF),
  • Eléonore Hourt (Université Paris Nanterre, SEF),
  • Lucie Nayak (Université de Liège, SEF).

Comité scientifique

  • Axel Augé (Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, Laboratoire LIRIS EA 7481 - Université de Rennes 2) ;
  • Lucie Bony (CNRS, UMR 5319 Passages) ; Céline Bryon-Portet (Université Paul Valéry – Montpellier 3, SEF) ;
  • Gilles Chantraine (CNRS, Laboratoire Clersé) ;
  • Philippe Combessie (Laboratoire Sophiapol, Université Paris Nanterre, ComUE Université Paris Lumières, SEF) ;
  • Vincent Dubois (Laboratoire SAGE - UMR 7363, Université de Strasbourg, IEP) ;
  • Eve Gardien (Laboratoire ESO – Espaces et Sociétés Université Rennes 2) ;
  • Alain Giami (Inserm-CESP) ;
  • Fabrice Guilbaud (OFDT, Curapp-ESS, UMR 7319 CNRS / Université de Picardie Jules Verne) ;
  • Audrey Higelin (Laboratoire Sophiapol, Université Paris Nanterre, SEF) ;
  • Eléonore Hourt (Université Paris Nanterre, SEF) ;
  • Martine Kaluszynski (CNRS, Laboratoire PACTE) ;
  • Annie Kensey (CNRS/CESDIP) ;
  • Camille Lancelevée (Laboratoire SAGE - UMR 7363, Université de Strasbourg) ;
  • Xavier de Larminat (Laboratoire CUREJ, Université de Rouen Normandie) ;
  • Lara Mahi (Centre Max Weber, UMR 5283, Université Jean Monnet) ;
  • Paul Mbanzoulou (ENAP) ;
  • Philip Milburn (Université Rennes 2) ;
  • Delphine Moreau (EHESP, Laboratoire Arènes - UMR 6051) ;
  • Lucie Nayak (Université de Liège, SEF) ;
  • Corinne Rostaing (Centre Max Weber, UMR 5283, Université de Lyon 2) ;
  • Caroline Touraut (Direction de l’Administration Pénitentiaire, CESDIP) ;
  • Livia Velpry (Laboratoire CERMES3, Université de Paris 8-Saint-Denis) ;
  • Arthur Vuattoux (Laboratoire IRIS, Université Sorbonne Paris Nord) 

Avec le soutien de l’Académie Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, de l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire, de la Mission Droit et Justice, et du laboratoire Sophiapol de l’Université Paris Nanterre.

Places

  • Campus Condorcet
    Aubervilliers, France (93)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Monday, November 29, 2021

Keywords

  • institution totale, armée, hopital, asile, Goffman, prison, milieu carcéral, handicap, environnement militaire

Contact(s)

  • Céline Bryon-Portet
    courriel : celine [dot] bryon-portet [at] univ-montp3 [dot] fr

Information source

  • Céline Bryon-Portet
    courriel : celine [dot] bryon-portet [at] univ-montp3 [dot] fr

To cite this announcement

« Institutions totales : évolutions et usages du concept au XXIe siècle », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, November 03, 2021, https://calenda.org/930994

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search