HomePluralité langagière et multiculturalité

HomePluralité langagière et multiculturalité

Pluralité langagière et multiculturalité

Comment l’écriture devient-elle un acte d’identité ?

*  *  *

Published on Tuesday, November 09, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

Il s’agit d’analyser et de mettre en avant les enjeux des relations qui s’établissent entre les éléments de territoire, d’identité et de multilinguisme. En clair, il s’agit d’interroger le rôle de l’écriture dans la construction d’une identité par rapport au territoire qu’elle occupe et par rapport aux moyens linguistiques de communication qu’elle utilise. Cette journée d’étude vise à mettre en lumière les différents mécanismes qui font de l’écriture un moyen de montrer, revendiquer voire créer une identité. Notre travail consistera à cibler ces liens, les définir, les caractériser, relever leurs fonctions, décrypter leurs schémas, évaluer leurs influences et surtout mettre en valeur l’impact dans la création d’une identité.

Announcement

Argumentaire

Le monde globalisé des XXe et XXIe siècles met à mal le mythe du monolinguisme ainsi que le concept de l’unicité du territoire, de la nation, de la langue et de la littérature. L’idée que les langues et cultures nationales sont homogènes et inculquent une idée commune, s’effondre. Les échanges interlinguistiques s’imposent dans les différentes strates de la communication et les modes de vie mobiles et nomades accélèrent l’hybridité et la créolisation. Ces échanges constituent le socle et le moteur d’une dynamique textuelle (thématique et linguistique) dont les discours témoignent d’une tractation entre langue et culture. Cette perméabilité de la frontière linguistique est l’objet principal de notre réflexion : le texte multilingue déstabilise. Considéré comme une traversée des langues, une langue infecte, une bilangue ou encore interlangue, il n’en constitue pas moins une esthétique de l’écart, de la disjonction, et exprime l’exil de l’auteur en dehors des communautés de langue. Cette Journée d’étude envisage l’analyse des liens qui unissent le multilinguisme, le territoire et l’identité dans les discours hispaniques contemporains. Toutes les formes de discours pourront être étudiées, ainsi que divers moyens d’expression (littérature, cinéma, publicité).

Il s’agit d’analyser et de mettre en avant les enjeux des relations qui s’établissent entre les éléments de territoire, d’identité et de multilinguisme. En clair, il s’agit d’interroger le rôle de l’écriture dans la construction d’une identité par rapport au territoire qu’elle occupe et par rapport aux moyens linguistiques de communication qu’elle utilise. Cette journée d’étude vise à mettre en lumière les différents mécanismes qui font de l’écriture un moyen de montrer, revendiquer voire créer une identité. Notre travail consistera à cibler ces liens, les définir, les caractériser, relever leurs fonctions, décrypter leurs schémas, évaluer leurs influences et surtout mettre en valeur l’impact dans la création d’une identité.

Nous comprenons le terme « multilingue » selon la définition de Ducrot et Todorov (Dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, 1972) comme le fait de parler trois langues ou davantage, apprises en tant que langues maternelles. Nous définissons le terme « identité » comme caractère de ce qui, sous des dénominations ou des aspects divers, ne fait qu'un ou ne représente qu'une seule et même réalité (identité numérique, concrète). Pour spécifier la notion de « territoire » nous retenons le principe d’étendue de terre, plus ou moins nettement délimitée, qui présente généralement une certaine unité, un caractère particulier.

Nous avons choisi de circonscrire notre journée d’étude autour des discours du monde hispanique. En effet, les territoires hispanophones sont en grande majorité multilingues. L’Espagne abrite en son sein différentes communautés linguistiques régionales et la plupart des pays latino-américains ont conservé leurs langues natives, intégrées ou pas au système linguistique officiel. Les flux migratoires occasionnés par les grands événements politiques, économiques ou climatiques du XXe siècle ont généré de nouveaux contextes socio-linguistiques. Ces nouvelles compositions ont elles-mêmes amené de nouvelles formes d’expression que nous souhaiterions examiner.

Nous souhaitons inscrire notre réflexion dans un cadre temporel large qui commence avec les découvertes du Nouveau Monde jusqu’à notre époque de manière à intégrer la rencontre des langues coloniales européennes avec des langues natives du sol américain. Aussi, nous voulons accorder une place aux innovations et croisements que les grands déplacements de populations de l’histoire ont générés. Toutefois, priorité sera donnée aux études portant sur le monde contemporain (XXe et XXIe siècles). De fait, nous souhaitons intégrer dans notre étude les produits de ces rencontres linguistiques intercontinentales, internationales et intercommunautaires de l’époque moderne à nos jours.

Axes thématiques

Pour répondre à notre problématique « Comment le discours devient-il un acte d’identité ? » nous proposons une réflexion autour de trois axes.

Axe 1 : Identité et linguistique

Comment la littérature permet d’ouvrir le champ à la création linguistique ? Comment les phénomènes d’emprunts, de diglossie ou de calque favorisent l’émergence de nouveautés sémantiques ? En quoi le recours à l’idiotisme peut-il être perçu comme un processus d’évolution linguistique ? De plus, on peut se demander comment le multiculturalisme construit l’identité des personnages et/ou de l’auteur ? Y-a-t-il une corrélation entre les deux ?

Axe 2 : La traduction de la pluralité culturelle : quelles stratégies ?

Nous nous intéressons ici aux aspects traductologiques. Quelles sont les stratégies adoptées à l’heure de traduire des éléments liés à la pluralité culturelle (et linguistique) ? La notion de pluralité impliquerait celle de l’altérité. Ainsi, nous aimerions ici étudier comment le lecteur cible arrive à la compréhension du texte source si ce dernier intègre ces deux notions. Traduire le culturel, c’est se confronter à différents problèmes de traduction : institutions, onomastique, gentilé, coutumes, traditions, cuisine, etc. Lorsque ces éléments culturels se retrouvent au sein d’un métissage, quels sont les processus de traduction employés pour faire parvenir au lecteur cible ce métissage ? Comment le multiculturalisme influence la traduction ?

Axe 3 : Langage, territoire et politique

La notion de « territoire » fait de plus en plus à celle de « territoires », au pluriel. Cela nous amène donc à nous demander comment cette diversité peut être prise en compte dans un contexte d’unicité, comme celui de l’État par exemple. Comment les territoires façonnent-ils les discours ? Quelle influence a le multiculturalisme sur les discours sociétaux ? Comment s’exprime la voix communautaire dans un territoire donné ? Quelles stratégies les hommes et femmes politiques mettent-ils en place pour acquérir la légitimité de parler au nom de tous ?

Modalités pratiques de soumission

La journée d’étude aura lieu mode hybride, à l’université d’Artois d’Arras pour le présentiel, et via Zoom pour le distanciel le mercredi 27 avril 2022. Merci d’indiquer la modalité choisie.

  • Les propositions de communication (un résumé de la communication, l’axe choisi et un CV) sont à remettre jusqu’au 3 décembre 2021. Nous vous ferons parvenir la notification d’acceptation pour le 10 décembre 2021.
  • Les communications pourront se faire en français ou en espagnol.
  • Les propositions de communications sont à envoyer aux organisateurs : je.identite@gmail.com

Organisation

  • Angèle Gonse
  • Maud Benéteau
  • Benjamin Delmotte
  • Cédric Colaërt

Doctorant·es de l'université d'Artois.

Places

  • Arras, France (62)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Friday, December 03, 2021

Keywords

  • identité, linguistique, langage, territoire, politique, pluralité culturelle, multilinguisme

Reference Urls

Information source

  • Angèle Gonse
    courriel : je [dot] identite [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Pluralité langagière et multiculturalité », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, November 09, 2021, https://calenda.org/931752

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search