HomeProcès politiques : tremplin ou tribune pour l’opposition ?

HomeProcès politiques : tremplin ou tribune pour l’opposition ?

*  *  *

Published on Tuesday, November 09, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

Le colloque entend étudier l’instrumentalisation de la justice, soit par les procureurs, soit par les accusés et le rôle des procès politiques en France depuis 1815 chez les opposants. La politisation des procès ne se fait pas à sens unique et ne bénéficie pas toujours à ceux qui l’on instruit : il s’agit donc d’observer comment les accusés et leurs milieux politiques retournent la situation à leur avantage, parfois plusieurs années après.

Announcement

Programme

Jeudi 25 novembre 2021

(Musée des Beaux-Arts)

 9h Accueil par Aude Déruelle, directrice du laboratoire POLEN

 9h15 Conférence inaugurale – Vanessa Codaccioni, Définir les procès politique un enjeu méthodologique

Médiatisation des procès et émergence des oppositions au XIXe siècle

Session 1 (9h45 - 12h30) présidée par Éric Anceau

  •  9h45 Olivier Tort, L’homme de plume en procès sous la Restauration : la scénarisation du prétoire comme Golgotha des temps modernes.
  • 10h15 Flavien Bertran de Balanda, Penser le procès politique 1814-1830 : Constant, Chateaubriand, Bonald.

10h45-11h00 Pause

  • 11h Thomas Michalak, Le procès des émeutiers d’avril 1834 devant la Cour des pairs. Une tribune pour l’opposition républicaine dans sa dénonciation d’une justice d’exception.
  • 11h30 Matthieu Bureau-Brunel, Les affaires « Laity » et de « l’échauffourée de Boulogne » : la Cour des pairs de la Monarchie de Juillet stimulatrice d’un bonapartisme somnolent.

12h-12h30 Débat

Session 2 (14h30 – 17h30) présidée par Vanessa Codaccioni

  • 14h30 Estelle Berthereau, L’usage des procès politiques par Berryer-fils et Pierre-Sébastien Laurentie : influencer le mouvement royaliste.
  • 15h Éric Anceau, Le procès des Treize, tribune inespérée pour l’opposition à l’empire (1864). 

15h30-15h45 Pause

  • 15h45 Julien Rycx, Plaider la cause anarchiste : médiatisation et réception d’une défense politique. Du procès de la « Bande noire » à celui du pillage des boulangeries de Paris (1882-1883).

16h15-16h45 Débat

17h Visite du musée

Vendredi 26 novembre 2021

(Palais de Justice)

À la barre : de la tribune aux lieux de mémoire (de la fin du XIXe siècle aux années 1960)

Session 1 (9h00 - 12h) présidée par Anne Simonin

  • 9h Walter Badier et Sara Trovalusci, Les procès des Trente et de Palerme (1894), une « école d’anarchie » ?
  • 9h30 Frédéric Monier, Emprisonnés pour raison d’État : le premier procès de militants communistes en France (février-mars 1921).
  • 10h Florent Gouven, Le procès des députés communistes (mars-avril 1940) : des accusés privés de tribune politique pendant la « drôle de guerre » ?

Pause 10h30-10h45

  • 10h45 Pierre Allorant, Le Massilia en procès : tribune pour Vichy ou tremplin pour Jean Zay, « Résistant de la veille » ?
  • 11h15 Jacques Duret, Les condamnés à mort des juridictions d’exception parisiennes de l’État français : entre objets de propagande et enjeux de mémoire.

Débat 11h45-12h30

Session 2 (14h30 - 17h30) présidée par Noëlline Castagnez

  • 14h30 Fabien Lostec, Entre collaboration politique et contestation d’une justice politique : le cas des femmes condamnées à mort en France à la Libération pour faits de collaboration.
  • 15h Anne Simonin, « Comment l’épuration m’a tué » : Céline face à ses juges.

Pause 15h30-15h45

  • 15h45 Victor Delaporte, Des barricades au tribunal. L’impossible procès politique de l’insurrection d’Alger de janvier 1960
  • 16h15 Olivier Dard, Jean-Louis Tixier-Vignancour ou l’Algérie française en robe noire.

16h45-17h15 Débat

Samedi 27 novembre 2021

(Palais de Justice)

Les procès : des armes dans la guerre froide

Session 1 (9h00 - 12h) présidée par Pascal Ory

  • 9h Zoé Grunberg, Défendre la cause des immigrés « patriotes » face à l’administration anticommuniste de la guerre froide.
  • 9h30 Jérémy Guedj, Les droites françaises et les « procès de guerre froide » : la légitimité par l'international ? (Fin des années 1940-années 1950).
  • 10h Noëlline Castagnez, « Victoire d’une défaite » : les procès de type stalinien et leurs rejeux mémoriels dans la gauche anticommuniste ou antitotalitaire.

Débat 10h30-10h45

Pause 10h45-11h

  • 11h Épilogue : actualité des procès politiques - Jean-Louis Briquet, Le clientélisme à la barre (Marseille et Naples, années 1990-années 2010)

11h30 Conclusions du colloque

Informations diverses

Colloque organisé par le laboratoire POLEN-CEPOC (université d’Orléans) et le CHPP (comité d’histoire parlementaire et politique), avec le soutien du du Cercle Jean Zay et du CERCIL.

Entrée libre : passe sanitaire requis

Informations et inscriptions :

  • pierre.allorant@univ-orleans.fr 
  • walter.badier@univ-orleans.fr 
  • noelline.castagnez@univ-orleans.fr

Places

  • Palais de Justice, 44 Rue de la Bretonnerie
    Orléans, France (45)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, November 25, 2021
  • Friday, November 26, 2021
  • Saturday, November 27, 2021

Keywords

  • procès politique, opposition, France contemporaine

Contact(s)

  • Walter Badier
    courriel : walter [dot] badier [at] univ-orleans [dot] fr

Information source

  • Walter Badier
    courriel : walter [dot] badier [at] univ-orleans [dot] fr

To cite this announcement

« Procès politiques : tremplin ou tribune pour l’opposition ? », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, November 09, 2021, https://calenda.org/932283

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search