HomeLes quartiers populaires au prisme de la jeunesse

HomeLes quartiers populaires au prisme de la jeunesse

*  *  *

Published on Tuesday, November 23, 2021 by Sarah Zingraff

Summary

Les jeunes sont ceux dont on parle, plus que ceux que l’on écoute, ceux que l’on montre plus que ceux qui montrent comment ils vivent. La recherche POP-PART, projet pluridisciplinaire du centre d’histoire sociale des mondes contemporains, a tenté de relever ce défi : construire avec des jeunes, des professionnels de la jeunesse et des chercheurs une représentation « plus juste et plus étoffée du monde », prenant en compte la diversité des trajectoires et des situations. Elle a essayé de dépasser le double écueil que rencontrent les recherches sur les classes populaires ou sur les subalternes : d’un côté une vision d’en haut, contribuant parfois à la stigmatisation, de l’autre une forme de romantisme naïf. Associant cent vingt jeunes, une quinzaine de professionnels ou responsables associatifs et une quinzaine de chercheurs, elle a développé une méthodologie participative s’appuyant sur des ateliers, sur la production de vidéos et de textes, sur la mise en discussion d’analyses.

Announcement

Présentation

Qu’est-ce qu’être jeune dans un quartier populaire ? À quelle expérience sociale, urbaine, familiale, à quelles visions de sa place dans la société et dans le territoire cela renvoie-t-il ? Les médias et nombre de déclarations politico-médiatiques pointent bien souvent d’abord la délinquance, la violence, les trafics, l’islamisme, le communautarisme, la domination masculine, tout cela concentré dans un paysage triste et uniforme de barres d’immeubles grises et décrépies. Les jeunes sont ceux dont on parle, plus que ceux que l’on écoute, ceux que l’on montre plus que ceux qui montrent comment ils vivent.

La recherche POP-PART a tenté de relever ce défi : construire avec des jeunes, des professionnels de la jeunesse et des chercheurs une représentation « plus juste et plus étoffée du monde », prenant en compte la diversité des trajectoires et des situations. Elle a essayé de dépasser le double écueil que rencontrent les recherches sur les classes populaires ou sur les subalternes : d’un côté une vision d’en haut, contribuant parfois à la stigmatisation, de l’autre une forme de romantisme naïf. Associant 120 jeunes, une quinzaine de professionnels ou responsables associatifs et une quinzaine de chercheurs, elle a développé une méthodologie participative s’appuyant sur des ateliers, sur la production de vidéos et de textes, sur la mise en discussion d’analyses.

Ce colloque vise à mettre en discussion la méthodologie et les résultats de cette recherche en les mettant en perspective avec d’autres travaux. Il est organisé en deux journées. La journée du jeudi 13 janvier sera consacrée aux apports et limites de la recherche participative du point de vue épistémologique à partir du projet POP-PART et au regard d’autres expériences participatives. La journée du vendredi 14 janvier reviendra sur les principaux résultats de cette recherche.

Programme

Mercredi 29 juin - Recherches participatives, quels enjeux, quels apports, quelles limites ?

  • 9h30 - 10h La recherche au défi de la participation. Marie-Hélène Bacqué (Université Paris Nanterre / LAVUE), Jeanne Demoulin (Université Paris Nanterre / CREF / LAVUE),
  • 10h-11h La fabrication d’une recherche participative sur le terrain. Analyse à partir de trois terrains de la recherche Pop-Part. Grégory Busquet (Université Paris Nanterre / LAVUE), Hélène Nessi (Université Paris Nanterre / LAVUE), Aurélie Quentin (Université Paris Nanterre / LAVUE) (Suresnes) ; Claire Aragau (Université Paris Nanterre / LAVUE), Claire Carriou (Université Paris Nanterre / LAVUE) (Vert-Saint-Denis) ; Alice Lancien (Université Paris Nanterre / Universitat Autónoma de Barcelona / LAVUE), Olivier Brito (Université Paris Nanterre / CREF) (Paris 18e )

11h-11h15 Pause

  • 11h15 - 13h Discussion des présentations par Claire Benit (Université Aix-Marseille / Mesopolhis), Pierrine Robin (Université Paris Est Créteil / Centre Marc Bloch) et Jean-Louis Genard (Université Libre de Bruxelles) (sous réserve)

13h-14h Pause déjeuner

  • 14h-16h - Partenariat et participation, jusqu’à quel point ? Anne D’Orazio (ENSA Paris La Villette / LAVUE), Hélène Hatzfeld (LAVUE) (Clichy-sous-Bois), Olivier Brito (Université Paris Nanterre / CREF), Leïla Frouillou (Université Paris Nanterre / CRESPPA-GTM / ESCOL-CIRCEFT / CEREQ), Fanny Salane (Université Paris Nanterre / CREF) (Corbeil-Essonne), Léa Billen (Université Paris Nanterre / LAVUE), Frédéric Dufaux (Université Paris Nanterre / LAVUE) (Villeneuve-la-Garenne)
  • Discussion : Edouard Zambeaux, (journaliste), Philippe Lyet (Université Cergy-Pontoise / EMA / Askoria)

16h-16h15 Pause

  • 16h15-17h30 Les produits de la recherche : comment rendre compte d’une recherche participative ? Marie-Hélène Bacqué (Université Paris Nanterre / LAVUE), Jeanne Demoulin (Université Paris Nanterre / CREF / LAVUE), Christine Bellavoine (Ville de Saint-Denis)
  • Discussion : Nicolas Oppenchaim (Université de Tours / CITERES)

Jeudi 30 juin - Être jeune dans un quartier populaire, une expérience plurielle

  • 9h30-11h Les transformations urbaines des quartiers populaires au prisme de la jeunesse. Jeanne Demoulin (Université Paris Nanterre / CREF / LAVUE), Claudette Lafaye (Université Paris Nanterre / LAVUE) (Pantin) ; Alice Lancien (Université Paris Nanterre / Universitat Autónoma de Barcelona / LAVUE) (Paris 18)
  • Discussion : Sylvie Fol (Université Paris I / Géographie-cités), Christine Lelévrier (Université Paris Est Créteil, Lab’urba), Christine Bellavoine (Ville de Saint-Denis)

11h-11h15 Pause

  • 11h15 - 12h30 Engagement et politique. Marie-Hélène Bacqué (Université Paris Nanterre / LAVUE), Emmanuel Bellanger (Université Paris I CHS), Hélène Hatzfeld (LAVUE), Bénédicte Madelin (Coordination Pas sans Nous)
  • Discussion : Laurent Lardeux (INJEP), Julien Talpin (CERAPS), Anaïk Purenne (ENTPE / EVS-RIVES), Hélène Balazard (ENTPE / EVS-RIVES)

12h30-13h30 Pause déjeuner

  • 13h30-15h Trajectoires des jeunes de quartiers populaires. Leïla Frouillou (Université Paris Nanterre / CRESPPA-GTM / ESCOL-CIRCEFT / CEREQ)
  • Discussion : Séverine Chauvel, (Université Paris-Est-Créteil / LYER-FYT), Christine Bellavoine (Ville de Saint-Denis)

15h-15h15 – Pause

  • 15h15-16h45 – « Grands » et « petits » dans les quartiers populaires. Olivier Brito (Université Paris Nanterre / CREF), Fanny Salane (Université Paris Nanterre /CREF)

Discussion : Marie-Hélène Bacqué (Université Paris Nanterre / LAVUE), [autre discutant·e à venir]

16h45-17h Conclusion

Modalités pratiques

Inscription obligatoire avant le 30 mai 2022 via le formulaire en ligne

Pour nous écrire : recherchepoppart@gmail.com

La recherche a donné lieu à un ouvrage et à un site internet :

Jeunes de quartier. Le pouvoir des mots, coordonné par Marie-Hélène Bacqué et Jeanne Demoulin, paru en 2021 chez C&F Editions : https://cfeditions.com/jdq/

Le site internet compagnon du livre est à cette adresse : https://jeunesdequartier.fr/

Places

  • Bâtiment Max Weber (rez-de-chaussée) - Université de Nanterre
    Nanterre, France (92)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, June 29, 2022
  • Thursday, June 30, 2022

Keywords

  • jeune, quartier populaire, recherche participative

Contact(s)

  • Jeanne Demoulin
    courriel : demoulin [dot] j [at] parisnanterre [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Jeanne Demoulin
    courriel : demoulin [dot] j [at] parisnanterre [dot] fr

To cite this announcement

« Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, November 23, 2021, https://calenda.org/936697

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search