HomeLe tacite, l’humain

HomeLe tacite, l’humain

Le tacite, l’humain

Anthropologie politique de Fernand Deligny

*  *  *

Published on Wednesday, November 17, 2021 by Lucie Choupaut

Summary

Les expérimentations éducatives et cliniques de Deligny, ses inventions plastiques éclairent ce qui, chez les humains, vise à la création d’un milieu : un milieu loin du langage et qui ne se laisse capter qu’en images. Catherine Perret montre que la prise en compte sans exclusive de l’humain ne dépend pas seulement de la capacité qu’auraient les sociétés à inclure de plus en plus d’individus dans le respect de leurs différences. Elle dépend aussi de leur capacité à prendre acte de la différence entre la part civilisable de l’homme et son noyau non civilisable, mais pourtant humain. C’est par là que son essai rejoint l’agenda politique de l’anthropologie contemporaine.

Announcement

Présentation

Le lien social se nourrit de quelque chose qui n’est pas social. Tel est le propos de cet essai d’infra-politique dans lequel la philosophe Catherine Perret, explorant la naissance de la pédopsychiatrie et l’histoire des politiques de l’enfance en France au XXe siècle, rencontre Fernand Deligny (1913-1996).

Les expérimentations éducatives et cliniques de Deligny, ses inventions plastiques éclairent ce qui, chez les humains, vise à la création d’un milieu : un milieu loin du langage et qui ne se laisse capter qu’en images. Catherine Perret montre que la prise en compte sans exclusive de l’humain ne dépend pas seulement de la capacité qu’auraient les sociétés à inclure de plus en plus d’individus dans le respect de leurs différences. Elle dépend aussi de leur capacité à prendre acte de la différence entre la part civilisable de l’homme et son noyau non civilisable, mais pourtant humain. C’est par là que son essai rejoint l’agenda politique de l’anthropologie contemporaine.

Intervenant·e·s

  • Catherine Perret, philosophe, psychanalyste et psychologue-clinicienne, résidente 2020-2021 de l'Institut d'études avancées de Paris.
  • Pierre-Henri Castel est philosophe et historien des sciences, directeur de recherche au CNRS (EHESS/Lier-FYT), et psychanalyste. Il a récemment publié Mais pourquoi psychanalyser les enfants ?, éditions du Cerf, Paris 2021. Sa présentation aura pour thème : Questions à Catherine Perret sur le politique, le social et l’infrasocial (le « tacite » ?)
  • Historien des sensibilités et des imaginaires, Hervé Mazurel est maître de conférences HDR à l’université de Bourgogne. Il a notamment publié Vertiges de la guerre (Belles Lettres, 2013) et Kaspar l’obscur ou l’enfant de la nuit (La Découverte, 2020). Il vient de faire paraître L’Inconscient ou l’oubli de l’histoire. Profondeurs,  métamorphoses et révolutions de la vie affective (La Découverte, septembre 2021). Il codirige par ailleurs la revue Sensibilités. Histoire, critique et sciences sociales (Anamosa). Sa présentation lors de la rencontre aura pour sujet : « Refaire un milieu à l’enfant » réflexions sur le non-civilisable, l'humain et la condition tacite de l'espèce.

Informations pratiques

La rencontre aura lieu de 17h30 à 18h45 à l’institut d’études avancées de Paris.

Entrée libre sur inscription obligatoire ici . Il est recommandé d’arriver en avance en raison des contrôles liés à la présentation du pass sanitaire.

Places

  • IEA de Paris - 17 quai d'Anjou
    Paris, France (75004)

Event format

Full on-site event


Date(s)

  • Tuesday, November 30, 2021

Keywords

  • tacite, humain, anthropologie, politique, Fernand Deligny

Reference Urls

Information source

  • Claire Jeandel
    courriel : information [at] paris-iea [dot] fr

To cite this announcement

« Le tacite, l’humain », Miscellaneous information, Calenda, Published on Wednesday, November 17, 2021, https://calenda.org/937288

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search