StartseiteJeux, religions et questions de société

StartseiteJeux, religions et questions de société

*  *  *

Veröffentlicht am Dienstag, 23. November 2021 bei Sarah Zingraff

Zusammenfassung

Le jeu est une activité sociale, et le jeu vidéo moderne en particulier se place dans des univers ludiques complexes et détaillés. Les travaux historiques d’Huizinga et de Caillois décrivent le jeu comme l’une des activités humaines et sociales procurant une forte dimension de plaisir, d’excitation ou de fièvre. Si Huizinga voyait le jeu comme étant à l’origine de toute activité sociale, dont le culte, Caillois propose une opposition symétrique entre le domaine du jeu et celui du sacré. Dans certaines représentations communes, jeux et religions ne peuvent en effet pas être confondus. Cette opposition est moins due à une franche hostilité à l’égard de la religion qu’au fait que, pour beaucoup, la foi religieuse et le plaisir ludique ont très peu de points communs. Pourtant, des travaux récents proposent d’interroger à nouveaux frais les multiples dimensions des rapports entre jeux et faits religieux.

Inserat

Présentation

Le jeu est une activité sociale et le jeu vidéo moderne en particulier se place dans des univers ludiques complexes et détaillés. Les travaux historiques d’Huizinga et de Caillois décrivent le jeu comme l’une des activités humaines et sociales procurant une forte dimension de plaisir, d’excitation ou de fièvre. Si Huizinga voyait le jeu comme étant à l’origine de toute activité sociale, dont le culte, Caillois propose une opposition symétrique entre le domaine du jeu et celui du sacré. Dans certaines représentations communes, jeux et religions ne peuvent en effet pas être confondus. Cette opposition est moins due à une franche hostilité à l’égard de la religion qu’au fait que, pour beaucoup, la foi religieuse et le plaisir ludique ont très peu de points communs. Pourtant, des travaux récents proposent d’interroger à nouveaux frais les multiples dimensions des rapports entre jeux et faits religieux (Di Filippo, 2021)

Dans le domaine des jeux vidéo, de nombreux exemples mettent en scène des divinités, des cultes voire proposent aux joueurs de prendre la place d’un dieu, comme dans les jeux appartenant au genre des « god games », dans lesquels un joueur incarne un dieu qui crée et gère un monde. La doctrine de la création est également présente de tout temps dans de nombreux jeux (« créer » son personnage dans les jeux de rôle par exemple). Certains jeux font explicitement allusion à des religions existantes, dont ils présentent une interprétation, voire une lecture critique. Dans d’autres cas, des univers religieux sont recréés, voire créés de toute pièce. Les mondes ludiques des jeux de rôle et d’aventure développent des cadres, des histoires où se retrouvent des panthéons de divinités et des cultes qui leur sont dédiés. La foi et par conséquent les comportements attendus des personnages-joueurs et non joueurs sont pris en compte, jusque dans le gameplay.

Ces nombreuses représentations de faits religieux amènent à examiner différentes questions sociales que peuvent soulever les jeux :

  • les formes que prennent les religions et leurs modes d’organisation et la domination de certains types de structures religieuses dans l’imaginaire contemporain ;
  • les cosmologies fictionnelles ludiques et la mise en place d’un ordre social ;
  • les modes de soumission aux autorités religieuses ;
  • les condamnations de représentations ludiques diabolisées par des groupes souvent radicaux et, en retour, les représentations autorisées ;
  • les questions de genre dans les représentations religieuses ludiques ;
  • la mise en scène de l’altérité lorsque les stéréotypes étrangers s’appuient sur des différences religieuses ;
  • l’édification de jeux et rituels et la construction de liens sociaux.

Ces multiples entrées amènent à se demander comment les questions sociales religieuses peuvent nourrir la conception et le design des jeux, ou, à l’inverse, comment elles se servent de ces objets pour aborder ces problématiques.

Aussi, cette journée d’étude « Jeux, religions et questions de société » est consacrée aux interactions entre ces éléments, dans toutes les formes de jeux (vidéo, plateau, etc.), et du point de vue de la production/création du jeu, du joueur, ou des mondes ludiques représentés.

Programme

  • 10h00 : Introduction Frederic Chapot (ILBR), Thierry Burger-Helmchen (BETA), Laurence Schmoll (LiLPA)
  • 10h10 : Keynote Laurent Di Filippo, CREM, Université de Lorraine

11h00 : Pause

  • 11h15 : Sophie Delsaux, Université de Tulane, à la Nouvelle-Orléans, « La quête de l’immersion dans les jeux vidéo : passage du réel au virtuel, ou l’inverse ? »

12h00 : Pause déjeuner

  • 14h00 : Elodie Bouhier, HiSoMA, ENS-Lyon, « Créer un jeu vidéo sur le système religieux romain en 48 heures : retour d’expérience »
  • 14h45 : Hannah Freundlich, TTN, Université Sorbonne Paris Nord, « La dame, le jeu et le hasard »

15h30 : Lufeng Xu, IFRAE, INALCO, « Esprit du jeu, foi du bouddhisme : Fabrique du tir à l’arc Chan en Chine contemporaine »

16h15 : Rémy Roth, « Le fondement mythologique de Death Stranding d’Hideo Kojima : un moyen d’éprouver le concept d’Homo Ludens. »

17h00 Conclusion

Organisation

Journée organisée avec le soutien de :

  • Maison interuniversitaire des sciences de l’homme - Alsace (MISHA USR 3227)
  • Bureau d’économie théorique et appliquée (BETA UMR 7522)
  • Le groupe d’étude sciences des religions et théologie (GIS SCIRTHES de l’Université de Strasbourg)
  • Le groupe Cultures et Mondes Ludiques de l’Université de Strasbourg : jeu.unistra.fr
  • L’Université de Strasbourg

Veranstaltungsformat

Hybridveranstaltung


Daten

  • Donnerstag, 02. Dezember 2021

Schlüsselwörter

  • jeu, religion, fait religieux, loisir, mondes ludiques, jeux vidéo

Kontakt

  • Laurent Di Filippo
    courriel : laurent [at] di-filippo [dot] fr

Informationsquelle

  • Laurent Di Filippo
    courriel : laurent [at] di-filippo [dot] fr

Zitierhinweise

« Jeux, religions et questions de société », Fachtagung, Calenda, Veröffentlicht am Dienstag, 23. November 2021, https://calenda.org/937333

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search