HomeE-learning et université de demain

HomeE-learning et université de demain

*  *  *

Published on Monday, January 31, 2022

Abstract

Ce premier congrès international se veut une plateforme de recherche scientifique sur les applications et usages du numérique en contexte éducatif. Ce sera également un espace d’échange de bonnes pratiques, de partage d’expériences entre chercheurs, enseignants et professionnels de la formation sur les modes d’enseignement à distance, et sur les voies de coopération et de partenariat dans les domaines de la technologie éducative et de l’innovation pédagogique.

Announcement

Argumentaire

La crise sanitaire de la covid-19 et de ses différentes variantes a poussé les autorités partout dans le monde à prendre des mesures de prévention pour éviter la propagation de la pandémie. Pour assurer la continuité pédagogique dans ces circonstances inédites, les établissements scolaires, primaires, secondaires, ainsi que les centres de formation et les universités ont dû recourir aux TIC pour assurer un enseignement en ligne (à distance) tout au long de la période de confinement qui a suivi la première apparition de la pandémie, en mars 2020. En effet, l'enseignement en ligne (l’un des modes d’enseignement à distance), également appelé e-learning, permet de se former sans avoir besoin de serendre physiquement dans un établissement d’enseignement et de formation. Ce mode s’effectue sans la présence physique d'un professeur (avec une séparation / distanciation géographique entre enseignants et apprenants). L’apprentissage est censé alors être accessible à n’importe quel moment, à partir de n’importe quel endroit, et en dehors de l’établissement éducatif, en se basant sur des solutions et moyens électroniques, numériques et cybernétiques qui lient, grâce au Web et en réseaux, entre tous les acteurs concernés, enseignants et apprenants. Ce qui permet à l’acte d’enseignement-apprentissage d’être à la fois synchrone et asynchrone.

Si le retour physique aux classes eut bien lieu après le déconfinement en septembre 2020, le retour à l’enseignement en ligne semble fort probable en raison d’éventuelles nouvelles vagues pandémiques. Mais loin d’être uniquement une alternative pédagogique d’urgence, l’enseignement en ligne (e-learning)fait déjà partie d’une stratégie nationale qui promeut l’usage des TIC dans tous les secteurs. En effet, le Maroc, convaincu des apports et des potentialités offertes par l’innovation technologique, mène de nombreuses initiatives visant la mise en place de programmes de généralisation et d’insertion des TIC dans le système éducatif, afin d’améliorer la qualité de l’enseignement et de la formation, « les adapteraux standards internationaux en vigueur, et en faire des vecteurs de développement social etéconomique ».Et avec le lancement de la réforme dans le cadre de la loi-cadre de l’enseignement, l’état marocain continue à encourager l’utilisation des nouvelles technologies dans les établissements scolaires et universitaires. En effet, l’article 33 de ce texte stipule la nécessité de développer l’enseignement à distance, considéré comme complémentaire à l’enseignement présentiel, et envisage l’intégration de « l’enseignement électronique » dans le système, dans la perspective de sa généralisation de manière progressive, mettant ainsi l’accent sur un potentiel avènement du concept de l’enseignement mixte et hybride.

L’état marocain tient également, en vertu de l’article 49 de la loi-cadre, à développer des programmes departenariat dans le cadre de la coopération internationale, pour garantir la promotion de plusieurs aspects éducatifs, dont l’enseignement à distance (cf. bulletin officiel, décembre 2020). Certes, toutes ces actions ont permis d’obtenir une sorte d’orientation nationale, allant dans le sens général du standard international relatif à l’e-learning, toutefois, la mise en application effective de l’ensemble des démarches et méthodes induites par ce mode d’enseignement-apprentissage n’est toujours pas évidente ! Entre l’e-learning considéré comme solution conjoncturelle liée à une pandémie d’une part, et comme une injonction dictée par une transition numérique et technologique inéluctable d’une autre part, un ensemble de questions s’impose d’emblée :

  • A-t-on réussi le pari de l’enseignement en ligne (à distance) que nous avons expérimenté au début du confinement en 2020 ?
  • Quels dysfonctionnements ont pu être constatés de part et d’autre ? Comment y remédier ?
  • Comment réussir la transition numérique et technologique post-pandémie ?
  • Quels modes de travail choisir ?
  • Quels sont les défis à relever pour une exploitation efficace et durable des technologies éducatives?

Ce premier congrès international se veut une plateforme de recherche scientifique sur les applications et usages du numérique en contexte éducatif. Ce sera également un espace d’échange de bonnes pratiques,de partage d’expériences entre chercheurs, enseignants et professionnels de la formation sur les modes d’enseignement à distance, et sur les voies de coopération et de partenariat dans les domaines de la technologie éducative et de l’innovation pédagogique.

Axes du Congrès

AXE 1 : e-Learning, ingénierie pédagogique, innovation et curricula

  • Ingénierie et design pédagogique ;
  • Le numérique dans les curricula ;
  • Innovation didactique et Pédagogique ;
  • Approches pédagogiques et pratiques d’enseignement innovantes.

AXE 2 : Les technologies émergentes en éducation et formation

  • Intelligence Artificielle ;
  • Réalité Augmentée, Réalité Virtuelle ;
  • Machine Learning ;
  • Université 4.0 ;
  • Systèmes tutoriels intelligents / EAO : enseignement assisté par ordinateur ;
  • MOOC, ENA et ENT ;
  • E learning/ Blended Learning ;
  • Big Data ;
  • Cloud computing : SaaS, PaaS et IaaS ou le MBaaS ... ;
  • Neuro-éducation ;
  • Simulations /simulateurs ;
  • Didacticiel et Logiciels sociaux pour l’éducation et les réseaux d’apprentissage (ENT/LMS) ;
  • Serious game ;
  • Autres ...

AXE 3 : L’enseignement à distance et les défis de l’évaluation

  • Les pratiques évaluatives des apprentissages à distance ;
  • Evaluation certificative, enjeux et contraintes ;
  • La sécurisation des modalités d’évaluation.

AXE 4 : Culture, langues et humanités au défi du numérique

  • Les humanités numériques ;
  • Numérique : acculturation et interculturalité ;
  • La double fracture linguistique et numérique ;
  • Plateformes numériques et enseignement des langues ;
  • L’enseignement des soft-skills au défi du numérique ;
  • Le traducteur à l’ère du numérique.

AXE 5 : Droits, sécurité et ergonomie du numérique éducatif

  • Les enjeux éthiques ;
  • Enseignement / formation à distance et législation ;
  • Sécurité et santé de l’usager (Enfants & Adultes) ;
  • Le numérique éducatif : nouveaux rôles, nouveaux statuts ;
  • L’autonomie professionnelle et la propriété intellectuelle ;
  • Droits d’auteur et droits de diffusion.

AXE 6 : Enseignement / formation à distance et employabilité

  • Télé-enseignement/téléformation ;
  • Enseignement à distance et les métiers de demain ;
  • Enseignement à distance et professionnalisation des cursus ;
  • Enseignement à distance et accompagnement à l’entreprenariat.

AXE 7 : Le numérique éducatif au service de l’ouverture à l’international

  • Modalités virtuelles et/ou modalités hybrides ;
  • Programmes de mobilité virtuelle dans l’enseignement et la formation ;
  • Pratiques pédagogiques innovantes pour des échanges transnationaux.

Dates importantes et modalités de soumission

  • Date limite de soumission des résumés des contributions et réalisations pédagogiques (MOOC,Capsule Vidéo, Film Pédagogique, ...) : 15 mars 2022 ;
  • Date limite de notification aux auteurs : 15 mai 2022 ;
  • Date limite de soumission des versions définitives : 31 mai 2022 ;
  • Dernière date d'inscription : 5 juin 2022 ;
  • Début des formations en ligne à distance en marge du congrès : 20 juin 2022 ;
  • Date limite de réception des vidéos des communications orales : 24 juin 2022 ;
  • Date de début du congrès : 27 juin 2022 ;
  • Date de fin du congrès : 30 juin 2022 ;
  • Date limite de réception de la version finale des articles complets pour la publication dans desrevues et journaux indexés Scopus ou Web of Science : 30 septembre 2022

Envoi des contributions via la plateforme Easychair

ou à l'email du congrès : elut2022@gmail.com

Contact & Information

  • Pr. Omar EL KHARKIEmail : elkharki@gmail.com
  • Pr. Kaltoum DERFOUFIEmail : kaltoumderfoufi22@gmail.com
  • Pr. Mustapha MAATOUKEmail : mmaatouk@uae.ac.ma

Frais de participation

Avant le 1 juin 2022:

  • Enseignants chercheurs = 100 Euros (1000 MAD)
  • Etudiants & Doctorants = 50 Euros (500 MAD)
  • Auditeurs (Participant sans papier) = 50 Euros (500 MAD)

Après le 1 Juin 2022:

  • Enseignants chercheurs = 120 Euros (1200 MAD)
  • Etudiants & Doctorants = 70 Euros (700 MAD)
  • Auditeurs (Participant sans papier) = 55 Euros (550 MAD)

Les frais d’inscription couvrent : la participation aux conférences plénières, les sessions parallèles, les formations (une semaineavant le congrès), table ronde, la publication des meilleurs articles dans des revues et journauxindexés Scopus ou Web of Science, recueil des résumés et une attestation de participation.les participants en présentiel bénéficieront en plus des déjeuners et des pauses cafés.les frais de participation ne couvrent ni les frais de transport ni les frais d'hébergement.

Comité scientifique

Président

Pr. BERRADA Khalid (Université Mohammed V, Rabat, Maroc).

Membres

  • Pr. ABDELWAHED El Hassan (FSSM, Marrakech, Maroc).
  • Pr. ABOUMARIA Khadija (FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. ADDOU Mohammed (Doyen de FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. ADOULI Nisrine (FST, Fès, Maroc).
  • Pr. AFDEL Karim (FS, Agadir, Maroc).
  • Pr. AHACHAD Mohammed (FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. AIT KBIR M'hamed (FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. AKNIN Noura (FS, Tétouan, Maroc).
  • Pr. ALAMI Ikram (FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. AMRANI Ayoub (FST, Tanger, Maroc).
  • Pr. ANTARI Jilali (FPT, Taroudant, Maroc).
  • Pr. ASIMI Ahmed (FS, Agadir, Maroc).
  • Pr. AUHMANI Khalid (ENSA, Marrakech).
  • Pr. AZMI Kamal (Université Mohammed VI Polytechnique, Ben Guerir, Maroc).
  • Pr. AZYAT Abdelilah (ENSA, Tanger, Maroc).

Places

  • Faculté des Sciences et techniques à Tanger
    Tangier, Kingdom of Morocco

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Tuesday, March 15, 2022

Keywords

  • e-learning, université, pandémie, éducation, enseignement à distance

Contact(s)

  • Aicha Bouchara
    courriel : abouchara [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Aicha Bouchara
    courriel : abouchara [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« E-learning et université de demain », Call for papers, Calenda, Published on Monday, January 31, 2022, https://doi.org/10.58079/185e

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search