HomeDécoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives

HomeDécoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives

*  *  *

Published on Tuesday, February 01, 2022

Abstract

Ce numéro spécial de la revue Akofena aura pour thème : « Décoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives ». Mener une réflexion sur la décolonisation des savoirs revient à réfléchir au transfert de savoir, aux échanges de connaissances, à la transdisciplinarité, à l’interdisciplinarité. Il s’agira alors de thématiser tout ce flux de connaissances et même d’interroger son modus operandi.

Announcement

Argumentaire

Dans la manifestation la pensée, nous observons des éléments de langage typiques à des périodes bien précises impulsés par des mouvements littéraires. Ces mouvements ou courants font partie des manifestations culturelles, indices de l’identité des peuples. L’Europe, par exemple, a vu se succéder des mouvements littéraires comme l’Humanisme (XVIe s), le Baroque et le classicisme (XVIIe s), le Siècles des Lumières (XVIIIe s), le Romantisme, le Parnasse, le Symbolisme, le Réalisme…(XIXe s), le Dadaïsme, le Surréalisme, l’Existentialisme, le Nouveau Roman (XIXe s). En Afrique, en Inde, dans les pays de l'ancienne Indochine française, aux Caraïbes et dans les pays de l'Amérique latine, l’avènement des Indépendances a engendré le courant de pensée nommé le Post-colonialisme dont les précurseurs sont Frantz Fanon  (Peau noire, masques blancs, 1952 et Les Damnés de la Terre, 1961), Albert Memmi (Portrait du colonisé, 1957) et Edward Saïd (L'Orientalisme, 1978). Ce mouvement littéraire admet des outils critiques pour l’analyse des œuvres produites par les auteurs issus d'anciennes colonies, et plus généralement porte une observation critique sur le colonialisme.

Cependant, bien avant le Post-colonialisme, un courant littéraire et politique a été créé durant l’entre-deux-guerres[1] : la Négritude. Ce mouvement réunit plusieurs écrivains francophones des Antilles et d’Afrique noire que sont entre autres : Aimé CésaireLéopold Sédar SenghorJacques RabemananjaraLéon-Gontran DamasGuy TirolienBirago Diop et René Depestre. Ce concept défend les valeurs propres aux cultures et civilisations des peuples de race noire. De plus, ces promoteurs de la négritude sont également des écrivains de la décolonisation. Les études postcoloniales n’ont pas porté exclusivement sur la littérature et la philosophie. Elles ont concerné toutes les sciences sociales, humaines et fondamentales. Plusieurs études ont déjà été réalisées et continuent d’être effectuées, développant et consolidant ainsi des réalités et perceptions endogènes : point d’ancrage de la reconfiguration de l’identité et de la culture hybridée. In fine, la décolonisation du savoir est une donnée importante pour l’émancipation, l’épanouissement et le développement effectif des nations anciennement sous l’emprise coloniale. Du coup,  elle se fait porteuse d’enjeux  politiques, sociaux, épistémologiques… Mener ainsi une réflexion sur la décolonisation des savoirs revient à réfléchir au transfert de savoir, aux échanges de connaissances, à la transdisciplinarité, à l’interdisciplinarité. Il s’agira alors de thématiser tout ce flux connaissances et même d’interroger  son modus operandi.  Pour mener les réflexions autour de sujet, nous proposons les axes suivants (qui ne sont pas exclusifs) autour desquels les participants pourront inscrire leurs propositions de communications.

Axes de recherche

  • Postcolonialisme et décolonisation au prisme de la littérature
  • Etude linguistique (phonétique, phonologie, morphologie, syntaxe, lexicologie, terminographie, terminologie)
  • Sociolinguistique, Anthropolinguistique, Alphabétisation, Psycholinguistique, Didactique
  • Analyse du discours
  • Religions et traditions ancestrales en Afrique et en Asie
  • Littérature africaine et globalisation
  • Littérature contemporaine
  • Identité
  • Mobilité, migrations et traces (frontières)
  • Sociologie, Anthropologie, Psychologie, Philosophie, Histoire, Géographie
  • Racisme et minorités
  • Les nouvelles transparences en littérature

Bibliographie indicative

Bozon, M. (2002). Sociologie de la sexualité, Paris, Nathan-VUEF, coll. « 128 »

Chomsky, N. (1968). Le langage et la pensée, tr. fr. par L-J. Calvet, Payot. 

Corina, K. & al. (2017). Female exogamy and gene pool diversification at the transition from the Final Neolithic to the Early Bronze Age in central Europe [archive], PNAS, 5 septembre

Godelier M.  (2009). Communauté, société, culture : trois clefs pour comprendre les identités en conflits, Paris, CNRS Éditions

Godelier, M. (1982). La Production des Grands Hommes : Pouvoir et domination masculine chez les Baruyas de Nouvelle-Guinée, Fayard, Paris, Lauréat du Prix de l'Académie française

Gueboguo, C. (2008). L'homosexualité en Afrique : sens et variations d'hier à nos jours, Socio-logos. [En ligne], consultable sur DOI : https://doi.org/10.4000/socio-logos.37

Karl-Goran, S. & al. (2019). Kinship and social organization in Copper Age Europe. A cross-disciplinary analysis of archaeology, DNA, isotopes, and anthropology from two Bell Beaker cemeteries [archive], biorxiv.org, 11 décembre

UNESCO. (2010). Atlas des langues en danger dans le monde, coll. « Mémoire des peuples »,  3e éd., 230

Modalités de soumission

Votre projet d’article entièrement rédigé en français, en anglais, en allemand ou en espagnol au format A4, et présenté sous format Word [Athelas, taille 12, interligne simple] est attendu à l’adresse: revueakofena@gmail.com

avant le 31 août 2022

Normes de rédaction en vigueur

Politique d’évaluation

Superviseur : ASSANVO Amoikon Dyhie Université FHB, Côte d’Ivoire

Coordination :

  • DODO Jean-Claude, Université FHB, Côte d’Ivoire
  • ADICO Patrice, Université FHB, Côte d’Ivoire
  • ALADE Jean-Jacques, Université FHB, Côte d’Ivoire

Informations utiles

  • Frais de soumission: 0F
  • Les frais de publication / insertion ne sont payés qu’après acceptation de l’article par les experts commis à l’évaluation.
  • Montant: 50.000F CFA 0u 78 EURO

Calendrier

  • 31/08/2022 : Date limite la soumission
  • 30/09/2022 : Notification et retour d’instruction des articles aux auteurs
  • 15/11/2022 : Envoi des tirés à part
  • 05/12/2022 : Mise en ligne

Comité scientifique et de lecture

Comité scientifique et de lecture national

  • Prof. ABOA Abia Alain Laurent, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. AHOUA Firmin, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. BOGNY Yapo Joseph, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. BOHUI Djédjé Hilaire, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof EKOU Williams Jacob, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. FOBAH Eblin Pascal, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) GOA Kacou, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. HIEN Sié, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) HOUMEGA Munseu Alida, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. KOUAMÉ Abo Justin, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. LEZOU KOFFI Aimée-Danielle, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof KOSSONOU Kouabena Théodore,  Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. KOUADIO N’Guessan Jérémie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) MANDA Djoa Johson, Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. N’GORAN POAMÉ Léa Marie Laurence, Université Alassane Ouattara
  • Dr (MC) TAPÉ Jean-Martial, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Prof. TOUGBO Koffi, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dr (MC) ZAKARI Yago, Université Félix Houphouët-Boigny

Comité scientifique et de lecture international

  • Dr (MC) ADJERAN Moufoutaou, Université d’Abomey-Calavi, Bénin
  • Prof. AINAMON Augustin, Université d’Abomey-Calavi, Bénin
  • Dr (MC) BENAÏCHA Fatima Zohra, Université de Blida 2, Algérie
  • Pr GBAGUIDI Koffi Julien, Université d’Abomey-Calavi, Bénin
  • Dr (MC) KABORE Bernard, Université Joseph Ki-Zerbo, Burkina Faso
  • Prof. KANTCHOA Laré, Université de Kara, Togo 
  • Prof LOUM Daouda, Cheihk Anta Diop de Dakar, Sénégal
  • Prof. MALGOUBRI Pierre, Université Joseph Ki-Zerbo, Burkina Faso
  • Prof. MOUS Maarten, Université Leyde, Pays-Bas
  • Dr (MC) OULEBSIR-OUKIL Kamila, Ecole Normale Supérieure de Bouzaréah, Algérie
  • Dr (MC) OUÉDRAOGO Mahamadou Lamine, Université Norbert Zongo, Burkina Faso
  • Prof PALI Tchaa, Université de Kara, Togo
  • Prof. QUINT Nicolas, Université Paris Villejuif, France
  • Dr (MC) RAKOTOMALALA Jean Robert, Université de Toliara, Madagascar
  • Dr (MC) RAZAMANY Guy, Université de Mahajanga, Madagascar
  • Dr (MC) REDOUANE Rima, Université Abderrahmane MIRA-Bejaia, Algérie
  • Prof TCHABLE Boussanlègue, Université de Kara, Togo

Note

[1] L'entre-deux-guerres est la période comprise entre la fin de la Première Guerre mondiale, en novembre 1918 et le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939

Places

  • Abidjan, Côte d'Ivoire (+225)

Date(s)

  • Wednesday, August 31, 2022

Keywords

  • décolonisation, recherche scientifique, lettre, science humaine, épistémologie, théorie, empirisme, perspective

Contact(s)

  • Jean-Claude Dodo
    courriel : jeanclaude [dot] dodo [at] gmail [dot] com
  • Dyhie ASSANVO
    courriel : adyhies [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Dyhie ASSANVO
    courriel : adyhies [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Décoloniser la recherche scientifique en lettres et sciences humaines : épistémologie, théorie, empirisme et perspectives », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, February 01, 2022, https://doi.org/10.58079/185j

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search