HomeLes territoires en marge : l’action publique en question

HomeLes territoires en marge : l’action publique en question

*  *  *

Published on Monday, February 14, 2022

Abstract

L’objectif de la journée d’étude est de présenter les résultats du projet FragUrb (Fragmentação socioespacial e urbanização brasileira : escalas, vetores, ritmos e formas) et de les confronter aux travaux menés par les chercheurs du Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (Cessma) ainsi que par d’autres chercheurs de l’université de Paris et d’autres universités parisiennes. Il s’agit pour les différentes équipes de confronter les approches, théories et méthodes qui ont été mises en œuvre jusqu’à présent. Ces journées favoriseront les échanges sur la thématique des marges territoriales (marges, interstices, centralités, inégalité, discontinuité, exclusion, accessibilité) et des marginalisés sous différents aspects et contextes territoriaux, avec des cas d’étude au Nord comme au Sud, afin d’identifier similitudes et différences.

Announcement

Présentation

Cette journée d’étude ainsi que les travaux de terrain associés s’inscrivent dans le cadre de l’accueil au Cessma, à l’Université de Paris, de trois collègues brésiliens au Cessma, l’un bénéficiant d’une bourse Mobilité Sud-Nord de l’IRD. Ces trois professeurs de géographie à l’UNESP dirigent le projet FragUrb, "Fragmentação socioespacial e urbanização brasileira : escalas, vetores, ritmos e formas", financé par la FAPESP (2018-2023).

L’objectif de la journée d’étude est de présenter les résultats du projet FragUrb et de les confronter aux travaux menés par les chercheurs du Cessma ainsi que par d’autres chercheurs de l’Université de Paris et d’autres universités parisiennes. Il s’agit pour les différentes équipes de confronter les approches, théories et méthodes qui ont été mises en œuvre jusqu’à présent. Ces journées favoriseront les échanges sur la thématique des marges territoriales (marges, interstices, centralités, inégalité, discontinuité, exclusion, accessibilité) et des marginalisés sous différents aspects et contextes territoriaux, avec des cas d’étude au Nord comme au Sud, afin d’identifier similitudes et différences.

Programme

Université de Paris, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 101

Introduction. Les villes en marge, les marges des villes

Session 1. Centre, périphérie et marges : approche socio-économique et spatiale du droit à la ville

  • 9h10-9h30. E. SpositoM.E.B Sposito (UNESP). Centralités vs marges : la mobilité comme témoin des citoyens périphériques
  • 9h30-9h50. M. Bertrand (IRD, Cessma). Le modèle centre-périphérie en discussion en Afrique subsaharienne : le cas de Bamako
  • 9h50-10h10. T. Herrera. (UdP, Cessma). Produire la péricentralité. Grands propriétaires terriens et hétérogénéité des modes d’urbanisation à Lima.
  • 10h10-10h50. Discussion animée par M. Mathieu de Andrade (IRD, Cessma)

10h50-11h20. Pause-café

Session 2. Vers une inclusion politique des marges et des marginalisés

  • 11h20-11h40. J. Rivelois (Cessma, IRD). Les illégalismes urbains intégrés : du bas vers le bas et de la marge au centre
  • 11h40-12h00. A. Spire (Cessma, UdP), Roberta Bocca (GRDR). Recherche-action à Grigny avec les cuisinières de rue (Essonne). Projection film trailer (5 minutes, auteur Olivier Cousin)
  • 12h00-12h30. Discussion animée par T. Cortado (EHESS)

12h30-14h00. Déjeuner au restaurant Buffon

Travail de terrain Paris-Rive Gauche

Quartier Paris Rive Gauche, 13e arrondissement, Paris.

  • 14h00-17h00. Christophe Bayle, Architecte/Urbaniste, Chef de projet SEMAPA (1992-2017). Paris Rive Gauche : histoire d’un espace en marge où la création de centralité.

Né d’une petite ville hors les murs autour de l’hôpital de la Salpêtrière au 17 °s., puis rejeté par les bourgeois de Paris, le territoire du quartier Paris Rive Gauche a été approprié par les découvertes, lors de la révolution industrielle, qui ont suivi la création du plateau ferroviaire et la transformation de la gare d’eau en gare d’Austerlitz. Le déménagement des halles centrales de Paris et la démolition des halles de Baltard en désactivant la gare d’approvisionnement de Paris, ont laissé sur un territoire ferroviaire en déshérence, les traces d’un trame industrielle (de 300 m) taillée à la dimension des trains. Ceci a amené la ville de Paris à réfléchir à une vocation pour ce site. Après deux échecs, c’est l’arrivée du projet de grande bibliothèque qui a été l’acte fondateur de ce projet construit sur un compromis entre l’usage du sol pour les trains et celui du sur-sol (la couverture des ferrées) pour la ville. C’est ainsi que la ville de Paris a récupéré 3 km de berges en les urbanisant.

Vendredi 18 février 2022

Travail de terrain Grigny.

Commune de Grigny, Essonne.

  • 13h-17h. A. Spire (Cessma, UdP). Travail de terrain dans la commune de Grigny (Essonne).

Places

  • Bâtiment Olympe de Gouges, salle 101 - Place Paul Ricoeur
    Paris, France (75013)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, February 17, 2022
  • Friday, February 18, 2022

Keywords

  • marge, territoire, marginalisé, périphérie, centre, action publique

Contact(s)

  • Cathy Chatel
    courriel : cathy [dot] chatel [at] u-paris [dot] fr

Information source

  • Cathy Chatel
    courriel : cathy [dot] chatel [at] u-paris [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les territoires en marge : l’action publique en question », Study days, Calenda, Published on Monday, February 14, 2022, https://doi.org/10.58079/189y

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search